background preloader

Agile Management

Agile Management
Le management agile peut être vu comme une organisation de type holistique et humaniste basée essentiellement sur la motivation rationnelle des ressources humaines. Son émergence, au début des années 1990, a été portée par la vague des nouvelles technologies (NTIC). Ses valeurs et principes combinent des aspects sociologiques et technologiques à une approche industrielle[1]. Le management Agile s’oppose aux fondements du taylorisme : parcellisation du travail, déresponsabilisation globale ainsi que d'autres principes de productivité individuelle dont la mise en œuvre devient difficilement défendable dans les pays industrialisés, compte tenu du coût des ressources humaines[2]. Le management agile est indissociable de l'auto-organisation qui induit adaptabilité, résilience et autonomie des équipes. D'où l'importance de critères et de schémas d'organisation du travail qui favorisent l'émergence et le développement de l'auto-organisation et de l'intelligence collective. Portail du management

https://fr.wikipedia.org/wiki/Management_agile

Ce que l'agilité signifie pour moi Écrit par Sahana Chattopadhyay Récemment arrivée chez ThoughtWorks, et bien que cela ait constitué un tournant capital dans ma carrière, je n’ai pas jugé utile de rédiger un article sur mon blog à ce propos, sauf pour ce qui est de l’apprentissage. Je peux d’entrée affirmer que la découverte (quoique très rudimentaire) de la philosophie Agile a supplanté toutes mes autres découvertes (qui ont été nombreuses malgré tout). Issu d’un milieu très traditionnel et se suffisant à lui-même, avec tous les inconvénients (du moins ce que je perçois aujourd’hui comme des inconvénients avec le recul) que cela comporte, cela m’a pris beaucoup de temps pour assimiler la philosophie Agile— y compris ses fondements.

Les cinq grands principes du management agile Vous vous souvenez du fiasco du Galaxy Note 7 ? Le téléphone du géant sud-coréen Samsung, censé l'aider à lutter contre la concurrence, et qui lui aura coûté quelque 5 milliards d'euros après le rappel planétaire de millions de smartphones en raison de leurs risques d'explosion ou d'incendie... Certes, les défauts étaient le résultat d'erreurs techniques, mais aussi d'une structure d'entreprise trop rigide, disent les observateurs. Vous êtes loin de cela ? Peut-être. Mesurez vos actifs immatériels Les économies occidentales sont devenues en une décennie massivement immatérielles. Selon une étude de la Banque mondiale, l’économie française est immatérielle à 86 %. Sur les grandes places financières, l’évolution est de même nature. Ainsi, la valeur immatérielle des entreprises cotées est devenue nettement supérieure à leur valeur comptable. Enfin, les normes IAS-IFRS accompagnent ce mouvement en reconnaissant un nombre important d’actifs incorporels et la nécessité de les mesurer précisément. Mais avons-nous les bons instruments de mesure ?

Entreprises agiles ou libérées, les concepts majeurs L’entreprise doit faire face à un monde en profonde mutation et de nouveaux modes de management et d’organisation voient le jour, les entreprises agiles et les entreprises libérées en sont deux émanations. Dans notre article sur les Echos : Entreprises libérées et agiles, révolution managériale ou évolution sociétale vous trouverez les raisons qui ont conduit à leur émergence. Ces entreprises agiles qui proposent des modes de gouvernances alternatifs s’appuient sur des concepts communs. Les entreprises agiles ou libérées, comment ça marche ?

Agilité Entreprise: qu'est-ce qu'une entreprise agile? Le concept d’agilité est développé depuis les années 90 dans le domaine de la gestion de projet, et plus particulièrement dans les projets informatiques comprenant du développement. Mais on parle désormais de plus en plus d’entreprise agile. L’agilité peut-elle réellement s’appliquer à la gestion d’une entreprise ? Qu’est-ce que cela implique exactement ? Essayons ensemble de définir l’agilité en entreprise. En quoi consiste l’agilité ?

Lean management Modèle du système « Lean production ». L'école de gestion lean trouve ses sources au Japon dans le système de production de Toyota ou SPT (en anglais Toyota Production System ou TPS)[5]. Les mudas sont au nombre de sept[6] : surproduction, attentes, transport, étapes inutiles, stocks, mouvements inutiles, corrections/retouches. Une organisation ni People ni customer Centric mais capacitante Résumé: l’entreprise de demain sera t-elle “people centric”, “customer centric” ? Cette notion de centricité est une évolution majeure dans le rôle que l’entreprise accorde aux individus. Mais il est facile d’en rester au stade des bonnes intentions. Conduite du changement versus Agilité & Résilence personnelle et Collective ? Résumé : la conduite du changement est désormais le pilier d’entreprises en adaptation permanente. Mais cette notion qui induit que le mouvement est l’exception, un mal nécessaire, et la stabilité la norme ne correspond plus à la réalité et entraine des réflexes inappropriés et la propagation d’idées fausses. Lorsque le changement devient la norme il s’agit avant tout de travailler sur l’agilité et faire de la résilience individuelle et collective un mode de vie.

Le brainstorming ne marche pas «Le brainstorming ne fonctionne pas vraiment»: c’est l’affirmation de l'essayiste Jonah Lehrer, auteur de How Creativity Works, qui passe en revue dans le New Yorker de nombreuses études qui réfutent la soi-disant efficacité de cette méthode de créativité. Dans un best-seller publié en 1948, le publicitaire de l’agence B.B.D.O. Alex Osborn affirmait que la technique du brainstorming stimulait la créativité des participants, incitant les individus à lâcher leurs idées sans craindre critiques et retours négatifs de la part des collègues.

Crowdsourcing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Le travail est éventuellement rémunéré. Il peut s'agir de simplement externaliser des tâches ne relevant pas du métier fondamental de l'entreprise, ou de démarches plus innovantes.

Marketing d’influence - Influence et émergence (Bénédicte Kibler) Dans l’article précédent, "Qu’est-ce qu’un système d’influence", j’évite soigneusement le terme "stratégies d’influence", devenu trop galvaudé et trop vague. Il faut savoir de quoi on parle ! Quelques précisions s’imposent… Historique du Lean Manufacturing avec Vision Lean Dès la fin 1890, Fréderick W Taylor innove en étudiant et diffusant le management scientifique du travail, avec comme conséquence la formalisation de l’étude des temps et de l’établissement des standards. Frank Gilbreth y ajoute la décomposition du travail en temps élémentaires. Alors apparaissent les premiers concepts d’élimination du gaspillage et les études du mouvement. Henry Ford, en 1910, invente la ligne de montage pour la Ford T, produit standard. Alfred P.Sloan améliore le système Ford en introduisant chez GM le concept de diversité aux lignes de montage. Après la seconde guerre mondiale, Taiichi Ohno et Shigeo Shingeo créent pour Toyota les concepts de «juste à temps», «waste reduction», «pull system» qui, ajoutés à d’autres techniques de «mise en flux», créent le Toyota Production System (TPS).

Lean Manufacturing : l'esprit Lean D’après ses fondateurs japonais, 80 % du Lean manufacturing consiste à créer une dynamique d’élimination des gaspillages et de maximisation de la valeur ajoutée. Lean Manufacturing : compréhension du contraste entre la valeur ajoutée et le Muda La compréhension du contraste entre la valeur ajoutée et le Muda est essentielle.

Related: