background preloader

Management intergénérationnel et Spirale dynamique

Management intergénérationnel et Spirale dynamique
« C’est quoi ce petit jeune qui part à 17h30 alors qu’il y a encore plein de boulot? » (Roger – 50 ans). « Pourquoi il me dit que si je veux réussir dans la vie, il faut que je sois le meilleur et qu’il ne faut faire confiance à personne? » Emilie – 27 ans, en parlant de son patron (Eric – 40 ans). « Pourquoi je devrais obéir à un ordre qui n’a pas de sens pour moi? » (Etienne – 25 ans). On peut analyser ces réactions à travers le prisme de l’appartenance à une génération. D’ailleurs, j’ai toujours eu du mal à obéir à un ordre qui n’avait pas de sens pour moi (j’appartiens à la génération X). Il existe un modèle intitulé « spirale dynamique » qui décrit l’évolution des comportements et qui explique pourquoi et comment les hommes et les sociétés changent. Conçu par le Docteur Claire X Graves pendant plus de 25 ans, il décrit le processus d’évolution de l’Humanité. L’évolution de l’Humanité peut-être décomposé en plusieurs « niveaux d’existence ». Le niveau Bleu : Le niveau Orange : Related:  Management agile

Blog de spirale-dynamique - Management de l'intelligence collective » Réseaux sociaux - Technologies 2.0 Le rôle du manager face aux risques psycho-sociaux | Blog de Dominique Deloche Management de proximité et Santé au travail L’accumulation et le développement, ces dernières années, du stress et des risques psycho-sociaux liés à la dégradation du travail dans les entreprises (privées et publiques), amène à s’interroger sur les causes de ces conditions de travail précaires et/ou dégradées et le rôle du manager de proximité dans cette situation. Le rapport remis récemment (avril 2011) aux pouvoirs publics « Mesurer les facteurs psychosociaux de risque au travail pour les maîtriser – Rapport du Collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail, faisant suite à la demande du Ministre du travail, de l’emploi et de la santé » permet de faire avancer la réflexion sur les moyens de prévention des Risques Psycho-Sociaux dans l’entreprise : - il pointe avec beaucoup de précision 6 causes majeures génératrices de Risques Psycho-Sociaux, - dans pratiquement toutes les causes, la responsabilité directe ou indirecte du management peut être mise en cause,

Spirale Dynamique?: description Au cours du développement d'un individu, d'une organisation ou d'une société, des modèles du monde nouveaux apparaissent, se rajoutant aux anciens dans une spirale évolutive sans fin. Ces paradigmes, la Spirale Dynamique les appelle des niveaux d'existence ou des vMèmes. Même s'ils permettent de gérer un monde de plus en plus complexe, aucun d'entre eux n'est meilleur que les autres. Un niveau d'existence est approprié dès lors qu'il est adapté à nos conditions de vie. Dans l'état actuel de l'évolution de l'espèce humaine, on en distingue huit, alternant priorité donnée à l'expression du soi individuel et priorité donnée à son sacrifice. Accédez à la description des huit premiers niveaux d'existence en cliquant sur les boutons de couleur ou en utilisant les flèches de défilement sur le côté : AN – Beige – Survie Exprimer le soi automatiquement en fonction des impératifs physiologiques et des possibilités de l'environnement BO – Violet – Sécurité CP – Rouge – Pouvoir DQ – Bleu – Ordre

Ce que l'agilité signifie pour moi Écrit par Sahana Chattopadhyay Récemment arrivée chez ThoughtWorks, et bien que cela ait constitué un tournant capital dans ma carrière, je n’ai pas jugé utile de rédiger un article sur mon blog à ce propos, sauf pour ce qui est de l’apprentissage. Je peux d’entrée affirmer que la découverte (quoique très rudimentaire) de la philosophie Agile a supplanté toutes mes autres découvertes (qui ont été nombreuses malgré tout). Issu d’un milieu très traditionnel et se suffisant à lui-même, avec tous les inconvénients (du moins ce que je perçois aujourd’hui comme des inconvénients avec le recul) que cela comporte, cela m’a pris beaucoup de temps pour assimiler la philosophie Agile— y compris ses fondements. La source de mon inspiration The Agile Manifesto, est à découvrir via ce lien Mon interprétation de la philosophie Agile Je suis en quête de meilleures méthodes d’apprentissage, de construction de réseaux d’apprentissage personnels et j’entends aider les autres à faire de même. Traduction:

Ralentir Comment trouver son propre rythme? Des clips vidéo aux matchs de tennis, des flux d’Internet à notre débit oral, tous nos rythmes accélèrent et nous nous y habituons de façon étonnante. Nous ne fonctionnons pourtant pas tous sur les mêmes tempos. Nos rythmes naturels Spécialisée dans la gestion des émotions, le Dr Catherine Aimelet-Périssol commence par nous rappeler les rythmes que tous les humains partagent : « Certains rythmes sont très courts : notre cycle respiratoire est d’environ dix secondes. Nous avons besoin de manger tous les jours, mais pas tous autant, ni aux mêmes heures. Evidemment, nos vies respectent peu ces rythmes naturels et nous bricolons des compromis entre ces derniers, notre psychologie et la pression sociale. Actifs et passifs Autrement dit, un petit cinquième seulement de nos contemporains est théoriquement prêt à s’investir dans le ralentissement.

Sociocratie, l’intelligence collective dans la gouvernance | L’utilisation des processus et des outils de la Sociocratie dynamise la coopération et le développement de l’intelligence collective au sein d’une entreprise ou d’une organisation. La participation de tous est recherchée pour donner du sens à l’activité d’une organisation et pour harmoniser l’implication des professionnels. Le fonctionnement de l’entreprise en pyramide, selon un organigramme classique, reste efficace pour l’action. Mais il est enrichi par des temps de travail collectif en équivalence, pour aborder et résoudre les tensions, élaborer des propositions d’amélioration et prendre des décisions. La recherche de solutions en commun permet à chacun de porter les valeurs de la structure et d’être au service de sa raison d’être. La Sociocratie est un terme inventé par Auguste Comte au début du XIXe siècle. Une explication de la Sociocratie sous forme de carte (BM Chiquet) Cette entrée a été publiée dans gouvernance, avec comme mot(s)-clef(s) Sociocratie.

Agile Management Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(février 2008). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Le management agile peut être vu comme une organisation de type holistique et humaniste basée essentiellement sur la motivation rationnelle des ressources humaines. Son émergence, au début des années 1990, a été portée par la vague des nouvelles technologies (NTIC). Ses valeurs et principes combinent des aspects sociologiques et technologiques à une approche industrielle[1]. Le management Agile s’oppose aux fondements du taylorisme : parcellisation du travail, déresponsabilisation globale ainsi que d'autres principes de productivité individuelle dont la mise en œuvre devient difficilement défendable dans les pays industrialisés, compte tenu du coût des ressources humaines[2]. Portail du management

L’innocratie : la capacité d’innovation pour tous De : Benjamin Chaminade Chronique du 9 juillet 2012 : Après la démocratie en entreprise, Benjamin Chaminade vous parle, aujourd’hui, de l’innocratie. Il s’agit d’accepter l’innovation d’où qu’elle vienne. En effet, en innocratie, on pense que tous les salariés de l’entreprise peuvent avoir de bonnes idées. Quels peuvent être les freins à l’innocratie ? Podcast: Lire dans une autre fenêtre | Télécharger Copiez-collez ce code HTML pour mettre ce podcast au sein de votre page :

La virtualisation de l'intelligence Retour table des matières Après avoir examiné, au chapitre précédent, les opérations de la virtualisation, j'évoquerai, dans le chapitre suivant, son objet, ou plutôt le surgissement de l'objet comme accomplissement de la virtualisation. Mais afin d'aboutir à l'objet par une progression logique, j'entraînerai le lecteur dans une exploration préalable de la virtualisation de l'intelligence. Trois thèmes seront entrelacés dans ce chapitre et le suivant : la part collective de la cognition et de l'affectivité personnelle, la question du "collectif pensant" en tant que tel et l'intelligence collective comme utopie technopolitique. L'intrication de la question de l'objet et de celle de l'intelligence collective ne pourra se justifier que dans le cours de la discussion à suivre. Nous, êtres humains, ne pensons jamais seuls ni sans outils. Si le collectif pense en nous, peut-on aller jusqu'à prétendre qu'il existe une pensée actuelle, effective, des collectifs humains ? Économies cognitives

Les 7 pratiques managériales les plus innovantes du Monde Se remettre en cause n'est pas naturel... Innover peut s'avérer extrêmement difficile lorsque les habitudes de travail sont bien ancrées. La crise et toute la remise en cause qu'elle engendre ne serait-elle pas l'occasion de repenser ses pratiques managériales ? Si la direction par objectifs et les procédures sont efficaces dans un monde linéaire et prévisible, elles freinent les entreprises dans un contexte plus qu'incertain. Chacun à sa manière, certaines entreprises ont su s'adapter aux nouvelles règles du jeu et faire preuve d'une impressionnante capacité d'innovation managériale. Nous vous les présentons sous forme de réponses à des questions que bon nombre de dirigeants se posent. Comment faire en sorte que nos salariés se connaissent alors qu'ils ne sont pas amenés à travailler ensemble ? Zappos, société de vente de chaussure en ligne américaine d'environ 2 000 personnes, a développé une application qui permet de présenter un salarié dès que vous allumez votre ordinateur.

Leadership vs. Management | The Prince And The Turtle “Management is doing things right. Leadership is doing the right things” - Peter Drucker This seems as a simple and easy to understand way of defining the difference between leading and managing. But is it really that obvious and simple to explain? As a General Manager I am often finding myself confronted with this topic, making up my mind about it several times a day. I read a very interesting statement the other day in a Leadership book, which inspired me to write this short article. As we start our jobs we are very good in doing things and capable of getting things done, hence the reason why we are becoming great operators/managers – this trains our behavior to manage rather than leadwe are trained to review the past and manage the present. All of the above reasons, tend to make us manage rather than lead! “It’s conscious practice! So watch out next time you catch yourself managing rather than leading, and start developing new leaders within your organization. -the prince Like this:

Actualit? - Intelligence collective : l'apport des femmes © Yuri Arcus / Shutterstock Pour en savoir plus A. L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau&Psycho Selon des psychologues de l’Université de Pittsburgh, les femmes rehaussent l’intelligence collective d’un groupe de travail. Anita Woolley et ses collègues ont réparti 700 personnes en groupes de deux à cinq, avec pour mission de résoudre plusieurs types de tâches : production d’idées (donner en temps limité le plus grand nombre de mots commençant par s et se terminant par n), résolution de problèmes (remplir un récipient cubique avec des parallélépipèdes de diverses tailles), négociation et concertation (planifier des courses pour quatre personnes en tenant compte de plusieurs impératifs tels le prix ou le temps de trajet), et exécution synchronisée (taper un texte à plusieurs sur des ordinateurs en réseau, en s’arrangeant pour ne pas empiéter sur le travail du voisin).

Chez Gore-Tex, chaque salarié est son propre manager Dans l’art de la torture, Yannis est une référence qui inspire le respect à ses pairs. Et quand on voit le gaillard à l’œuvre, on comprend mieux pourquoi. Les traits tendus, le geste sûr, il arrache sa victime aux entrailles d’une machine bruyante qui l’a éreintée pendant des heures pour lui faire subir l’épreuve de la «rain tower» (la tour de la pluie). «C’est un peu le moment de vérité, ça passe ou ça casse», explique Yannis avec un petit sourire en coin. C’est passé : elle s’en est sortie. Autonomie à la base. Bienvenue chez Gore ! Un PDG et des leaders élus. Référence mondiale. Une libération de la créativité. Dès 1958, la société familiale de Newark, aux Etats-Unis, fabrique des isolants de câbles électroniques. Une culture déstabilisante. Le premier endroit où les «starting sponsors» emmènent la recrue dont ils ont la charge ? Des greffes délicates. Ranking démocratique. Autre choc culturel quand on entre chez Gore, le «ranking», qui détermine les augmentations salariales.

Related: