background preloader

Boris Vian - La complainte du progrès (1956)

Boris Vian - La complainte du progrès (1956)
Related:  Société de consommationChanson engagéeSociété de consommation

L'écume des jours : la complainte du progrès de Boris Vian Les programmes d'histoire du collège en musique. Plus que par niveau, nous vous proposons des entrées thématiques sur des notions/questions inscrites dans les prescriptions programmatiques du collège qui achèveront leur renouvellement à la rentrée 2012, avec l'entrée en vigueur des nouveaux programmes de 3°. C'est pour cette année de la scolarité du collège que l'Histgeobox propose le plus de titres. Les questions d'histoire en musique : Afrique médiévale : Tiken Jah Fakoly: "Foly Sundjata". Eglise/religion :Rita Mitsouko: "La sorcière et l'inquisiteur." Esclavage/traites : Révolutions/ contestations : Révolution française : Autour de 68 en France : Néocolonialisme (l'Afrique subsaharienne après les indépendances, ses difficultés politiques et ses liens troubles avec les anciennes métropoles) : guerres mondiales : Pacifisme/antimilitarisme : Deuxième guerre mondiale : La guerre et ses violences Génocide/solution finale/camps : Collaboration et résistance: Guerre Froide/relations internationales : Années 60, aspects politiques et culturels :

La société de consommation dans l’art – Arts Plastiques La société de consommation est un système économique déterminant un mode de vie où l’on consomme et jette, des biens et des services, plus que la norme avec la naissance de besoins de plus en plus forts. La société de consommation est une société dominée par la pulsion consommatrice. Elle est née avec l’industrialisation et la fabrication en masse des produits consommables. Ces produits, depuis quelques temps, sont même programmés à ne fonctionner que dans un temps limité. L’art pose très vite la question de l’objet et de sa place dans nos vies. Porte bouteilles, Marcel duchamp, le ready made, objet tout fait entre dans les Musées. Le thème de la société de consommation a été traité par le Nouveau réalisme avec des artistes comme Arman et La Nouvelle Figuration avec Erro. Arman avec ses poubelles montre l’envers de cette société de consommation: il met sous verre les déchets de cette société. César fait des voitures, de la tôle, ses objets de prédilection: 1962, Ricard. Banksy, La chute

Olympe de Gouges (1748 - 1793) - La cause des femmes Personnage secondaire de la Révolution française, Olympe de Gouges a été redécouverte à la fin du XXe siècle par les mouvements féministes qui se l'ont appropriée, à juste titre d'ailleurs. Nul doute qu'elle aurait soutenu leurs combats pour l'égalité des droits entre les sexes. Libre de moeurs, libre de pensée Née en mai 1748 dans un ménage modeste de Montauban sous le nom de Marie Gouzes, elle se marie à seize ans. À vingt ans, tandis que le règne de Louis XV arrive sur sa fin, la jeune provinciale entame une nouvelle vie, libre de toute contrainte... mais avec tout de même le soutien financier de son compagnon. Reniant ses origines quercynoises, elle prend le nom de scène Olympe de Gouges et fréquente assidûment les écrivains et intellectuels qui gravitent autour du duc d'Orléans. En 1785, elle publie pour le Théâtre-Français une violente dénonciation de l'esclavage. Femme et révolutionnaire Sous la Convention, après la chute de celle-ci, elle milite au club des Jacobins.

société de consommation Top 10 des chansons françaises engagées Après le top des 10 chansons engagées (hors France), revenons à notre cher Hexagone, lieu de révolutions, de grèves et de manifestations et donc terreau fertile pour la rébellion chantée (ou pas d'ailleurs). Jean Baptiste Clément – Le temps des cerises Une des plus belles chansons de la langue française. Un des plus beaux poèmes de la langue française. Hommage éternel aux communards. Serge Reggiani – Le déserteur La mythique chanson antimilitariste de Boris Vian, ici précédée par le Dormeur du val de Rimbaud, et magnifiée par la voix de Serge Reggiani. Renaud – Où est-ce que j'ai mis mon flingue ? Et vous, quelle chanson de notre patrimoine vous fait lever le poing ?

Olympe de Gouges Marie Gouges, dite Marie-Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748 et morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793, était une femme de lettres, devenue femme politique et polémiste. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme. Après s'être mariée (elle donne naissance à un garçon, Pierre, en 1766), Olympe de Gouges arrive à Paris et y découvre l'art du théâtre. Elle développe son activité lors de la Révolution française qui agite la France de l'époque. Biographie[modifier | modifier le wikicode] Olympe de Gouges défend la cause des Noirs et demande l'égalité des sexes, mais ses engagements vont encore plus loin. Auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en septembre 1791, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs. Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

La société de consommation vue par les artistes - Le blog histoire des arts Andy Wahrol, Campbell’s Soup Cans, 1962 Titre : « CAMPBELL’S SOUP CANS » ou « 32 boîtes de soupes CAMBELL » Artiste : Andy Warhol :(1928-1987) de son vrai nom Andrew Warhola. Date : 1962 Lieu de création et d’exposition initiale :Galerie Férus à los Angeles Lieu d’exposition actuelle: M.O.M.A (musée d’art moderne de new York). Technique : Acrylique peinte / Sérigraphie.( technique industrielle qui consiste à reporter mécaniquement une image sur une toile en retenant ses traits essentiels. Biographie d’Andy Warhol Après avoir fait des études artistiques, cet américain devient publiciste et travaille pour des magazines de mode comme « Vogue ».En 1952, il organise sa première exposition à Nex-York.il réalise en 1960, des tableaux inspirés des « comics » (bandes dessinées).Il est un des initiateurs du mouvement « Pop art ». Quelques citations célèbres d’Andy Warhol Un Contexte économique et social particulier Les gens sont heureux et consomment ! I/ Présentation de l’œuvre II/ Analyse de l’œuvre

Le Déserteur (chanson) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Déserteur est une chanson écrite par Boris Vian, musique de Harold Berg. Son antimilitarisme a provoqué beaucoup de polémiques. Il s’agit d’une lettre adressée à « Monsieur le Président » par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. Marcel Mouloudji a conseillé à Boris Vian de remplacer : « Si vous me poursuivez, Prévenez vos gendarmes, Que j'emporte des armes, Et que je sais tirer » par : « Si vous me poursuivez, Prévenez vos gendarmes, Que je n'aurai pas d'armes, Et qu'ils pourront tirer[1] »}. À l'origine, il s'agit d' un poème dont la première interprétation a été diffusée en mai 1954, par Mouloudji dans la version pacifiste. « Il est gêné par cette chute, par cet homme qui s'apprête à tuer pour ne pas aller à la guerre. Peter, Paul and Mary la chanteront, aux États-Unis, au début de la guerre du Viêt Nam[4]. Noël Arnaud, Les Vies parallèles de Boris Vian, Paris, Le Livre de poche,‎ 1998, 510 p.

Olympe de Gouges : "Je meurs, mon cher fils, victime de mon idolâtrie pour la patrie et pour le peuple" 1989 |En 1989, "En scène pour la révolution - Olympe de Gouges" retrace sous forme de fiction radiophonique le destin exceptionnel d'Olympe de Gouges, l'une des pionnières du féminisme français, auteur de la "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" en 1791. "En scène pour la révolution - Olympe de Gouges" est une fiction historique radiophonique diffusée pour la première fois le 18 juin 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution Française. Cette fiction retrace la vie d'Olympe de Gouges femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme l'une des pionnières du féminisme français. Elle publia un texte qui est l'un des fondements du féminisme originel "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne". Elle écrivait la veille de sa mort dans sa prison une lettre à son fils : "Je meurs mon cher fils, victime de mon idolâtrie pour la patrie et pour le peuple.

Top 12 des objets dont vous n'avez vraiment pas besoin, quoi qu'en dise la pub Crédits photo (creative commons) : Andy Cross Des produits à la con, on en voit passer tous les jours. Mais si certains érigent leur inutilité au rang d'art, d'autres nous prennent très clairement pour des imbéciles, cherchant à nous convaincre de l'existence d'un besoin dont on ignorait tout jusqu'ici. Si vous avez vu cette pub pour le Brazer de KFC dans laquelle les clients sont fous de joie de voir du poulet "cuit au four" (rendez-vous compte! Au four!) Le lait pour chatSi jusque-là vous serviez du lait demi-écrémé Lactel ou Candia à votre chat, vous aviez tort. source photo : animaux-marketLes eaux Thirsty Cat & Thirsty DogAdmettons que le lait soit parfois difficile à digérer... Source photo : dailydawdle.com Vous en connaissez d'autres ? Top co-écrit par VirginieB7 Read the article on News Republic Read the original article

Related:  Ces objets qui nous envahissent : objets de culte...Les registres en chansonhdachaleloVian, Boris