background preloader

Lepicentre

LABoratoire d'EXpérimentation EuroGendFor : l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce Il y a des articles après lecture desquels le lecteur se dit : « Ce n’est pas possible, je m’informe régulièrement et je pense être au courant des actualités la plupart du temps, pourquoi je ne sais rien de cela ? » Le présent article est un tel article. Ceux qui pensent qu’il s’agit dans le contexte d’Euro-Gend-For d’un terme lié à la notion anglaise « gender » ­– définition artificielle et très à la mode du « genre », du « sexe social » – se trompent. Le nom est un morceau de magnificence issu du pouvoir d’innovation intellectuelle des Français : au lieu d’une troupe de l’UE de malfrats violents à la Rambo, ou des Bodyguards à la paie de Goldman-Sachs selon le modèle Blackwater, est née une armée privée dénommée « Force de gendarmerie européenne » (FGE). Les Allemands du camp d’Angela Merkel pourraient ainsi détourner sur les Français le « mécontentement » que l’Europe de l’euro, prétendument si amoureuse de la liberté, déclenche dans les pays où elle intervient. Chapitre I Chapitre II

Mecanopolis Thierry Meyssan sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie et sur l’élection présidentielle française En 10 ans, Thierry Meysan s’est imposé comme le chef de file naturel et incontestable du courant contre-mondialiste. En ces temps pour le moins troublés – proche d’un basculement irréversible – ses analyses sur la situation au Moyen-Orient et l’impérialisme étasunien, d’une rigueur implacable, telle une dialectique agissante, sont appelées à donner un nouveau visage à l’avenir déjà, secrètement, en marche : un avenir débarrassé de l’ennemi ontologique, de ses agences de contrôle et de ses subalternes. Dans cet entretien, réalisé la nuit dernière, Thierry Meyssan nous livre son éclairage sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie par l’OTAN et l’élection présidentielle en France. Mecanopolis Mecanopolis : Thierry Meyssan, vous observez la situation en Syrie depuis plusieurs mois pour le Réseau Voltaire . Que pouvez-vous nous dire des dernières évolutions sur le terrain ? Thierry Meyssan : Durant un an, la Syrie a affronté une « guerre de basse intensité ».

Médiatala - Information - Désinformation Un avion volant à l’huile de cuisson Australie / / Océanie La compagnie aérienne Qantas a effectué un vol domestique avec un mélange 50% carburant classique 50% huile de cuisson recyclée, une méthode sur le banc d’essai mais peut-être prometteuse? Un avion volant au biocarburant. © Simon_sees (Flickr) Le gouvernement australien et Qantas ont financé une étude de faisabilité de solutions alternatives concernant les biocarburants. Le PDG de la compagnie aérienne Alan Joyce, a inauguré le vol en rappelant aux passagers et au personnel que les problèmes climatiques obligent l’industrie de l’aéronautique à choisir le développement durable. En raison des frais d’importation, le biocarburant mélangé coûte plus cher que le carburant traditionnel. « Nous devons nous préparer à un futur qui ne repose pas sur les carburants traditionnels, ou bien, honnêtement, nous n’avons plus de futur. » Un exemple à suivre La compagnie reconnait ce problème mais veut voir cette expérience comme un moyen de montrer ce qu’il faudrait faire.

Centre for Research on Globalization Une retraite dorée pour Sarkozy après l’Élysée - Politique Le désormais ex-chef de l’État va quitter l’Élysée dans les prochains jours mais il ne partira pas sans rien : indemnités, privilèges, avantages en nature… Nicolas Sarkozy bénéficiera de quoi s’assurer une bonne retraite pour les années à venir. Le Président sortant prévoit de reprendre son activité d’avocat dans les prochains mois, selon son conseiller en communication. Une profession lucrative, d’autant plus lorsque l’on connait le carnet d’adresses de Nicolas Sarkozy. Mais cette activité « normale » ne sera pas sa seule source de revenus, loin de là, comme le révèle le site internet de Challenges. En effet, Sarkozy percevra en tant qu’ancien Président de la République une indemnité de 6 000 euros brut par mois, et bénéficiera d’un appartement « meublé et équipé » et d’une voiture de fonction avec deux chauffeurs, de billets de train et d’avion gratuits, de l’emploi de sept collaborateurs et de deux policiers pour sa garde rapprochée.

Related: