background preloader

Jean FERRAT La montagne

Jean FERRAT La montagne
Related:  Chanson française

Boby Lapointe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lapointe. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et études[modifier | modifier le code] « Élevé par ses parents. Études au collège. Cependant, son rêve est de voler : il ambitionne de devenir pilote d'essai, et se montre bon en sciences (notamment en mathématiques) à l'école tout en se révélant casse-cou avec des engins (plus ou moins) volants qu'il conçoit, réalise et essaie, sans se soucier des fractures qu'il accumule ni des hospitalisations subséquentes. Après avoir obtenu son baccalauréat, il commence à préparer le concours d'entrée à deux grandes écoles françaises : l'École centrale et Supaéro pour assouvir sa passion de l'aviation et des maths. La guerre[modifier | modifier le code] Monument en hommage à Boby Lapointe (Pézenas). Débuts et succès[modifier | modifier le code] En 1946, il épouse Colette Maclaud, avec qui il aura deux enfants, Ticha et Jacky. Œuvres[modifier | modifier le code]

INTRODUCTION : A retravailler. Renaud | Site Officiel de Renaud | Découvrez son nouvel album : Molly Malone | Ecoutez l'album et retrouvez son actualité Quand, en 1991, Renaud enregistre La Ballade nord-irlandaise, ses amis et ses fans ne s’y trompent pas : il existe entre l’artiste et l’Irlande une filiation manifeste. Le titre restera d’ailleurs un incontournable sur scène. Tout était déjà dans cette adaptation très personnelle de The water is wide, chanson traditionnelle reprise par Bob Dylan, Joan Baez, Neil Young et tant d’autres encore, et qui, dès le XVIIème siècle, voyageait d’Irlande en Ecosse : le dégoût de la guerre, l’amour de la liberté, de la terre et de l’océan, et enfin, surtout, l’amitié scellée par la musique et le rire autour d’une pinte de bière. Depuis lors, Renaud confiera régulièrement à ses proches son désir de chanter l’Irlande. Ce n’est une surprise pour personne : que l’artiste se fût pris d’amour pour un peuple d’insurgés, d’insoumis, qui pansent les plaies de l’histoire en chantant dans les pubs relevait de l’évidence. * Ce soir : Renaud, troubadour politique franco-manouche. Henri Lœvenbruck

TEXTE : MA FRANCE Jean Ferrat Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Ferrat Jean Ferrat en 1980 (photo Erling Mandelmann) Auteur de chansons à texte, il alterne durant sa carrière, chansons sentimentales, poétiques et engagées et a souvent maille à partir avec la censure[3]. Fidèle, sa vie durant, à ses idéaux communistes, il n'en conserve pas moins sa liberté de penser et n'hésite pas à se démarquer du parti communiste français, en raison des positions de ce dernier sur l'URSS[4]. Bien que peu présent dans les médias et malgré son retrait de la scène à quarante-deux ans, cet ardent défenseur de la chanson française connaît un grand succès critique et populaire[5]. Biographie[modifier | modifier le code] Sa jeunesse[modifier | modifier le code] Origines familiales et enfance[modifier | modifier le code] Jean Ferrat est le fils de Mnacha (dit Michel) Tenenbaum[7], Juif russe naturalisé français en 1928, et d'Antoinette Malon, Française[N 1] née à Paris[N 2] d'une famille originaire du Puy-de-Dôme[8].

Ferrat Jean Tenenbaum, futur Jean Ferrat, naît le 26 décembre 1930, à Vaucresson dans la région parisienne. Il est le plus jeune d'une famille modeste de quatre enfants élevés par un père joaillier et une maman fleuriste. En 1935, ses parents s'installent à Versailles où quelques années après Jean entre au Collège Jules-Ferry. Lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate, son père est déporté. A 15 ans, Jean quitte le lycée pour travailler afin d'aider un peu sa famille. Il commence parallèlement des études de chimie, mais déjà son attirance pour la musique et le théâtre se dessine très nettement. Dès le début des années 50, il entre dans une troupe de théâtre et commence à fréquenter les cabarets. En 1956, il met en musique un poème de Louis Aragon, "Les yeux d'Elsa". En 1958, il enregistre un tout premier 45 tours, mais qui ne connaît guère de succès. Un chanteur engagé En 1961, Jean Ferrat est engagé pour six mois à l'Alhambra dans le spectacle de la chanteuse et danseuse Zizi Jeanmaire.

Pierre Perret Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Perret, né le à Castelsarrasin, est un auteur-compositeur-interprète français. Il réside dans la commune de Nangis (Seine-et-Marne). Auteur jouant sur les mots et la musicalité de la langue française, Pierre Perret ne dénigre pas pour autant l’argot, qu'il emploie à dessein dans de nombreux textes (il a réécrit les fables de La Fontaine). L'interprète dans un style apparemment naïf, voire enfantin, avec candeur et humanisme pose nombre de questions pertinentes qu'il déclame avec un sourire malicieux. Biographie[modifier | modifier le code] Ses parents Maurice et Claudia tiennent un café, le Café du Pont, dans lequel il passera une grande partie de son enfance, apprenant par là même de nombreux argots et langages de métiers. À 14 ans, il intègre le conservatoire de musique de Toulouse et s’inscrit aussi au conservatoire d’art dramatique. De 1953 à 1956, il effectue son service militaire. Le , il publiera l'opus Drôle De Poésie !

Jean Ferrat, une identité nationale Il ne l'a pas fait exprès, évidemment, il s'est éteint juste quand la vie s'est retirée de ses poumons malades, à l'hôpital d'Aubenas, dernier souffle épuisé. Mais il est mort en compagnon de route. Lui, Jean Ferrat, 79 ans, l'un des rares sympathisants communistes de l'histoire de la chanson française. Il est involontairement mort en acteur tactique, la veille d'un dimanche d'élections. Histoire de donner un coup de pouce aux derniers communistes de la liste du Front de gauche, engagés dans la campagne des régionales, et de faire un peu honte à d'autres. Par le brusque réveil des mémoires que sa disparition provoque. Mort ironique, on pourrait même dire: mort critique, même si l'homme était l'un des meilleurs qui ce soit trouvé, l'un des plus droits, assurent ceux qui l'ont connu; il n'aurait jamais insulté personne, aucun adversaire, aucun détracteur, les yeux dans les yeux. publicité Cela avait commencé avec Ma Môme. Qu'en reste-il aujourd'hui, d'une œuvre et du-dit peuple?

Serge Gainsbourg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Serge Gainsbourg Serge Gainsbourg en 1981. Serge Gainsbourg (Lucien Ginsburg) (né le à Paris - mort le à Paris) est un artiste peintre, auteur-compositeur-interprète, pianiste, scénariste, metteur en scène, écrivain, acteur et cinéaste français[1]. Fils d'immigrants russes juifs[2],[3],[4], il veut être artiste peintre. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code] Son père, Joseph Ginsburg, né à Kharkov (Ukraine) en 1896, d'abord intéressé par la peinture, entre au Conservatoire de Petrograd, puis à celui de Moscou pour étudier la musique : il choisit le piano. Dans son enfance, le petit Lucien vit dans les quartiers populaires de Paris, le 20e puis le 9e arrondissement. Durant ces années de guerre, la famille Ginsburg se voit retirer entièrement la nationalité française par une commission spéciale mise en place par le régime de Vichy, parce qu'ils sont « israélites sans intérêt national ».

Related: