background preloader

3.1 L'arbitrage entre la consommation et l'épargne

Facebook Twitter

France : l'investissement des entreprises et consommation des ménages en hausse en 2016. Consommation, épargne, chômage... Le moral des ménages au plus haut depuis dix ans. Surprise !

Consommation, épargne, chômage... Le moral des ménages au plus haut depuis dix ans

Le moral des ménages français s'est légèrement amélioré en janvier 2017, retrouvant sa moyenne de longue période pour la première fois depuis 2007, a annoncé l'Insee, vendredi 27 janvier. Une bonne nouvelle pour le niveau de la consommation, moteur important de la croissance en France, analyse l'institut de statistiques français. L’excès d’épargne : l’un des grands problèmes de l’économie mondiale. Taux & Changes.

L’excès d’épargne : l’un des grands problèmes de l’économie mondiale

En Europe, aux Etats-Unis et au Japon, l’épargne des entreprises augmente au détriment des salaires, ce qui mine la consommation et donc la croissance. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Marie Charrel Il y a trop d’épargne dans le monde. Mario Draghi en personne l’a rappelé, lundi 2 mai, lors d’un discours à Francfort. Vraiment ? Nombre de spécialistes se sont penchés sur le sujet, partant d’un constat : les taux d’intérêt ne cessent de baisser depuis le début des années 2000. Et pour cause : en vérité, les taux longs correspondent d’abord au prix d’équilibre entre l’offre de fonds (l’épargne) et la demande de fonds (l’investissement). Le retour de l’inflation va rogner le pouvoir d’achat, Conjoncture.

La consommation et l'épargne des ménages se sont redressées en 2014. VIDÉO - La hausse de 1,1% du pouvoir d'achat l'an dernier a rendu aux Français le goût des achats et de l'épargne, selon une note de l'Insee publiée vendredi.

La consommation et l'épargne des ménages se sont redressées en 2014

La croissance de la consommation n'a toutefois pas encore retrouvé son rythme d'avant-crise. Le portefeuille des Français respire un peu plus. Les Français ont envie d'emprunter. Economie Par Aline Fauvarque Publié le 31/01/2017 à 12:32 - Mis à jour le 31/01/2017 à 14:30 Le moral des ménages s'améliore et avec lui l'envie de souscrire un crédit immobilier, mais aussi de faire un emprunt pour acheter une voiture ou du gros électroménager.

Les Français ont envie d'emprunter

«L’année 2016 se caractérise par une amélioration sensible du moral des ménages», déclarait Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université de Paris Ouest à l’occasion de la présentation du rapport annuel de l’Observatoire des crédits aux ménages chapeauté par la Fédération bancaire française (FBF), conservant ce ton optimiste déjà de mise deux semaines plus tôt, à l’occasion de son étude annuelle du Crédit Logement/CSA.

Le Crédit Logement présentait des statistiques sur le crédit immobilier, l’Observatoire des crédits aux ménages, lui interroge un échantillon de ménages sur leur appréciation de la situation et leur envie d’emprunter. Le taux de détention de crédit reste stable Décrue des dossiers de surendettement. Le revenu disponible des ménages progresse lentement depuis 2010 – Lavieeco. La consommation des ménages progresse plus rapidement que leur revenu.

Le revenu disponible des ménages progresse lentement depuis 2010 – Lavieeco

Il en résulte que l’épargne ralentit et accuse même des baisses certaines années. Le salaire demeure la première composante du revenu disponible brut des ménages. Après des croissances élevées culminant à 10,2% en 2008, 7,2% en 2009 et 6,3% en 2013, le revenu disponible brut (RDB) des ménages a fortement ralenti en 2014 (dernier chiffre arrêté pour cet indicateur), enregistrant une hausse de 1,7%, à 632,4 milliards de DH courants, selon des données fournies par les comptes des secteurs institutionnels publiés par le HCP. Par ménage, le revenu disponible brut ressort à 86 465 DH par an et à près de 19 000 DH par tête en 2014, au lieu de 70 605DH par ménage et 14120 DH par tête en 2007. C’est clair, observé sur une longue période, le revenu disponible brut des ménages, pris dans sa globalité, a augmenté de manière assez conséquente.

Le revenu généré par les entreprises individuelles représente 40,7% du total.