background preloader

Boris Vian

Boris Vian
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Boris Vian Boris Vian, Archives de la Cohérie Boris Vian Œuvres principales Compléments Boris Vian, né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine) et mort le 23 juin 1959 à Paris 7e, est un écrivain français, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). Sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il a publié de nombreux romans dans le style américain parmi lesquels J'irai cracher sur vos tombes qui a fait scandale et a été interdit. Boris Vian a abordé à peu près tous les genres littéraires : poésie, document, chroniques, nouvelles. Il est également l'auteur de peintures, de dessins et de croquis, exposés pour la première fois à l'annexe de la NRF en 1946. Son œuvre littéraire, peu appréciée de son vivant, a été saluée par la jeunesse dès les années 1960-1970. Boris Vian, réputé pessimiste, adorait l'absurde, la fête et le jeu. Biographie[modifier | modifier le code] Related:  Chanson engagée

Le Déserteur (chanson) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Déserteur est une chanson écrite par Boris Vian, musique de Harold Berg. Son antimilitarisme a provoqué beaucoup de polémiques. Il s’agit d’une lettre adressée à « Monsieur le Président » par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. L’homme y explique qu’il ne souhaite pas partir à la guerre, et justifie sa décision par les décès survenus dans sa famille proche à cause de la guerre, et par le fait qu'il ne veut pas tuer de pauvres gens. Il révèle son intention de déserter pour vivre de mendicité tout en incitant les passants à suivre son exemple. Marcel Mouloudji a conseillé à Boris Vian de remplacer : « Si vous me poursuivez, Prévenez vos gendarmes, Que j'emporte des armes, Et que je sais tirer » par : « Si vous me poursuivez, Prévenez vos gendarmes, Que je n'aurai pas d'armes, Et qu'ils pourront tirer[1] »}. « Il est gêné par cette chute, par cet homme qui s'apprête à tuer pour ne pas aller à la guerre.

Louis Hamelin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Louis Hamelin Œuvres principales Louis Hamelin est un romancier québécois né à Proulxville en 1959. Biographie[modifier | modifier le code] Louis Hamelin a fait des études en biologie à l'Université McGill, puis il a obtenu une maîtrise en littérature à l'Université du Québec à Montréal. Son premier roman, La Rage, publié en 1989, remporte le Prix du Gouverneur général. Ses romans suivants l'amènent souvent à l'extérieur du Québec, en particulier dans l'ouest canadien pour le Joueur de flûte (2001) qui revient sur les différentes idéologies qui ont marqué la fin du XXe siècle, pas toujours pour le mieux. En 2010, il publie son premier roman en près d'une décennie, La Constellation du Lynx, roman inspiré de la Crise d'Octobre qui lui a demandé quatre années de recherche. Œuvre[modifier | modifier le code] Romans Recueil de nouvelles Sauvages (2006) Autres publications Récompenses[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

L'Herbe rouge Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Herbe rouge est un roman de Boris Vian écrit en 1950. L'Herbe rouge narre les aventures d'un ingénieur nommé Wolf, créateur d'une machine pouvant lui faire revivre son passé et ses angoisses pour les oublier. Boris Vian y insère ses notes habituelles d'humour noir, tout en laissant transparaître ses propres inquiétudes. Dans l'édition de nos jours, L'Herbe rouge est suivi d'un court recueil de nouvelles, Les Lurettes fourrées.

Top 10 des chansons françaises engagées Après le top des 10 chansons engagées (hors France), revenons à notre cher Hexagone, lieu de révolutions, de grèves et de manifestations et donc terreau fertile pour la rébellion chantée (ou pas d'ailleurs). Jean Baptiste Clément – Le temps des cerises Une des plus belles chansons de la langue française. Un des plus beaux poèmes de la langue française. Hommage éternel aux communards. Et vous, quelle chanson de notre patrimoine vous fait lever le poing ?

Pensées de Gustave Flaubert Pensées de Gustave FlaubertGustave FlaubertLouis Conard1915ParisTPensées de Gustave FlaubertPensées de Gustave Flaubert 1915.djvuPensées de Gustave Flaubert 1915.djvu/9titre-103 Tout est là : l’amour de l’Art.G. F. PARIS LOUIS CONARD, LIBRAIRE-ÉDITEUR17, BOULEVARD DE LA MADELEINE 1915Tous droits réservés Depuis trente-quatre ans Gustave Flaubert n’est plus ; cependant il ne m’a pas quittée, et ce qui m’est arrivé de meilleur m’est venu de lui, par lui. Relisant beaucoup ses œuvres, en particulier sa correspondance, où toute sa bonne et généreuse nature éclate à chaque page, il m’a pris l’envie de recueillir les pensées et jugements qui en forment la substance et j’en ai recopié une grande partie sur un petit cahier… il m’ accompagne, il est sur ma table, dans mon sac de voyage, je l’ouvre souvent, et une phrase, un mot suffit à faire apparaître la grande silhouette aimée de mon oncle ; je revois un de ses gestes habituels, une expression oubliée, j’entends sa voix comme s’il vivait encore…

Boris Vian Nationalité : France Né(e) à : Ville d'Avray , le 10/03/1920 Mort(e) à : Paris , le 23/06/1959 Biographie : Boris Vian, né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine) et mort le 23 juin 1959 à Paris, est un écrivain français, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). Sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il a publié de nombreux romans dans le style américain parmi lesquels J'irai cracher sur vos tombes qui a fait scandale et a été interdit. Boris Vian a abordé à peu près tous les genres littéraires : poésie, document, chroniques, nouvelles. Il est également l'auteur de peintures, de dessins et de croquis, exposés pour la première fois à l'annexe de la NRF en 1946. Pendant quinze ans, il a aussi milité en faveur du jazz, qu'il a commencé à pratiquer dès 1937 au Hot Club de France. Son œuvre littéraire, peu appréciée de son vivant, a été saluée par la jeunesse dès les années 1960-1970.

Les programmes d'histoire du collège en musique. Plus que par niveau, nous vous proposons des entrées thématiques sur des notions/questions inscrites dans les prescriptions programmatiques du collège qui achèveront leur renouvellement à la rentrée 2012, avec l'entrée en vigueur des nouveaux programmes de 3°. C'est pour cette année de la scolarité du collège que l'Histgeobox propose le plus de titres. Les questions d'histoire en musique : Afrique médiévale : Tiken Jah Fakoly: "Foly Sundjata". Esclavage/traites : Révolutions/ contestations : Révolution française : Autour de 68 en France : Néocolonialisme (l'Afrique subsaharienne après les indépendances, ses difficultés politiques et ses liens troubles avec les anciennes métropoles) : guerres mondiales : Pacifisme/antimilitarisme : Deuxième guerre mondiale : La guerre et ses violences Génocide/solution finale/camps : Collaboration et résistance: Guerre Froide/relations internationales : Années 60, aspects politiques et culturels : Trente glorieuses/société de consommation/années de crise :

Dialogue entre un prêtre et un moribond Ecrivain : Marquis de Sade (1740 - 1814) Numérisation : Thierry SELVA tselva@free.fr Version html à ATHENA : Pierre.Perroud@terre.unige.ch Le prêtre: Arrivé à cet instant fatal, où le voile de l'illusion ne se déchire que pour laisser à l'homme séduit le tableau cruel de ses erreurs et de ses vices, ne vous repentez-vous point, mon enfant, des désordres multipliés où vous ont emporté la faiblesse et la fragilité humaine? Le moribond: Oui, mon ami, je me repens. Le prêtre: Eh bien, profitez de ces remords heureux pour obtenir du ciel, dans le court intervalle qui vous reste, l'absolution générale de vos fautes, et songez que ce n'est que par la médiation du très saint sacrement de la pénitence qu'il vous sera possible de l'obtenir de l'éternel. Le moribond: Je ne t'entends pas plus que tu ne m'as compris. Le prêtre: Eh quoi! Le moribond: Je t'ai dit que je me repentais. Le prêtre: Je l'ai entendu. Le moribond: Oui, mais sans le comprendre. Le prêtre: Quelle interprétation?... Le moribond: Non.

J'irai cracher sur vos tombes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. J'irai cracher sur vos tombes est un roman policier de Boris Vian, publié sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, paru pour la première fois en 1946 aux éditions du Scorpion. Ce livre, comme plusieurs autres, a été d'abord édité sous le nom de « Vernon Sullivan » dont Vian se présentait comme le traducteur. L'histoire, comme les autres histoires de Vian sous le pseudonyme de Sullivan, se déroule dans le Sud des États-Unis et met en scène les difficultés des Noirs américains dans leur vie quotidienne face aux Blancs. Résumé[modifier | modifier le code] Lee Anderson, un homme né d'une mère mulâtresse, mais qui a la peau très claire, voire blanche, quitte sa ville natale après la mort de son frère qui a été lynché parce qu'il était amoureux d'une Blanche. Particularité du roman[modifier | modifier le code] Genèse et accueil[modifier | modifier le code] L'auteur est censé être un noir Américain nommé Vernon Sullivan que Boris ne fait que traduire.

Un exemple de poète engagé : Boris Vian by cpl_ldruart Feb 25

Related: