background preloader

L'art et les camps

L'art et les camps
Dernière modification de cette page : 01/19/2012 21:39:40 Pour répondre aux demandes sur l'art et les camps, voici quelques oeuvres réalisées à propos des camps, souvent par des témoins directs. Prémonitions Des oeuvres d'avant la guerre montrent que les artistes sont déjà très inquiets sur le respect de l'homme. Ainsi, ce tableau de Karl Hofer qui date de 1933, année des premiers camps en Allemagne : Karl Hofer, Prisonniers, 1933. Petite explication, en réponse à Raphaël (octobre 2011) En fait, nous y voyons quelque chose de plus que ce que voyaient les gens qui regardaient ce tableau en 1933. Nous, par contre, nous savons : nous voyons autre chose : nous avons dans la tête ces photos de déportés décharnés, crâne rasé, maigres... qui sortiront des camps (pour ceux qui en sortiront) et donc, cette image des survivants des camps se superpose dans notre tête au tableau. * Vocabulaire : Une prémonition désigne le sentiment de savoir ce qui va arriver dans le futur. Le ghetto Julius C.

http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/art_et_camps.htm

Related:  Guerre - Artsmathilde45ART ET INHUMANITE

Germaine Tillion face à l’extrême Fig. 1 Page du manuscrit du Verfügbar aux enfers de Germaine Tillion, illustration de France Audoul © Association Germaine Tillion/Éditions de La Martinière. 1La question de savoir si le musée est le lieu approprié pour commémorer les génocides fait partie d’un débat plus vaste, qui engage des entités plus étendues ou plus générales. Le génocide est un cas particulier de situation extrême, dont d’autres instances sont fournies par les massacres, la torture, les camps de concentration, les ghettos fermés : à chaque fois nous nous trouvons aux limites mêmes de l’expérience humaine. SLOWFOOD 02/11/08 Manger, un acte culturel Les cadres culturels de l’alimentation (les rites, les compétences) sont bouleversés, influencés par la logique industrielle. La nourriture peut être encore une affaire de convivialité, de goût. L’augmentation historique des prix agricoles et alimentaires de l’année 2008 est tout à fait sensible dans la vie quotidienne des ménages. Les plus pauvres sont bien sûr les plus touchés.

"L'art dans les camps" : créer pour résister face à l'horreur L’art peut-il survivre à l’horreur ? En découvrant l’exposition proposée jusqu’au 15 mai à l’Hôtel de ville de Grenoble, on se dit que oui. Elle regroupe des dizaines de dessins, croquis, et poèmes réalisés par des déportés dans les camps de concentration. Des œuvres qui témoignent de la vie et des souffrances quotidiennes. ART ET SHOAH Selon les rescapés de la Solution finale, aucun art, quel qu'il soit, ne saurait conceptualiser la Shoah. R.B.Kitaj, qui construit ses tableaux autour d'une imagerie dense puisée dans la Shoah, partage cet avis, et postule que l'artiste qui se mesure à ce thème se doit d'avoir un rôle à la fois perturbateur et allusif : "Ce qui est certain, c'est qu'on ne peut qu'aborder l'ombre (de ce drame) ..." Dans les camps comme dans la clandestinité, aussi bien des artistes que des enfants sans aucune formation artistique ont créé un ensemble de réactions visuelles qui constituent un mémorial imagé de leur vécu concentrationnaire, des tragédies quotidiennes que la photographie n'a pas fixées sur la pellicule. Organ Grinder 1943.

Le Verfügbar aux Enfers, Opérette de Germaine Tillion A l’occasion de l’entrée au panthéon de Germaine Tillion Il s'agit de la rediffusion d'une retransmission sur France Musique du concert donné en création mondiale le 2 juin 2007 au Théâtre du Châtelet à Paris par l'Orchestre de chambre Pelléas et le Choeur de la Maîtrise de Paris dirigés par Hélène Bouchez dans l'opérette "Le Verfügbar aux Enfers" écrite par Germaine Tillion pendant sa détention au camp de concentration de Ravensbrück durant la Seconde Guerre mondiale, et présentée dans une reconstitution musicale ajustée par le compositeur Christophe Maudot à partir de chansons et d'airs d'opérette célèbres à l'époque. Emission reconstruite par le réalisateur Christophe Hocké Le 21 Octobre 1943, Germaine Tillion est déportée au camp de Ravensbrück Sa mère, résistante comme elle, y sera déportée en février 1944 et gazée en mars 1945. Opérette suivie d’une lecture d’extraits des Mémoires de Germaine Tillion

Slow Food International Slow Food est une association éco-gastronomique à but non-lucratif financée par ses membres. Elle a été fondée en 1989 pour contrer les fast-food et la « fast life », pour enrayer la disparition des traditions gastronomiques locales et le manque d'intérêt des gens pour leur nourriture, pour ses origines, pour ses saveurs et pour les conséquences sur le reste du monde de nos choix alimentaires. A l'heure actuelle, nous comptons plus de 100.000 membres de par le monde, ce qui nous permet de promouvoir une nouvelle logique de production alimentaire, de développer des programmes d'éducation alimentaire et d'agir en faveur de la biodiversité. Venez découvrir notre association et nos activités. Autres sites nationaux de Slow Food en Français: Slow Food France | Slow Food Suisse | Slow Food Belgique | Slow Food Canada

Les Allemands face à l'art des déportés d'Auschwitz Art et Auschwitz : deux mots au voisinage incongru. Leur improbable combinaison fait pourtant le thème de l'exposition "L'Art à Auschwitz, 1940-1945" , qui, avec l'aide du Musée d'Etat d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, a lieu à Berlin jusqu'au 14 août. Quelque cent cinquante oeuvres, peintures et dessins exécutés par des déportés, y sont montrées pour la première fois en Allemagne. Des oeuvres qui parlent du plus grand cimetière du monde. L'art fut possible à Auschwitz car la déportation n'épargna pas les artistes. Les Polonais y arrivèrent les premiers, dès l'ouverture du camp, en 1940 ; puis vinrent les autres citoyens de l'Europe occupée, Tchèques, Hongrois, Russes, juifs de toutes nationalités et de toutes spécialités : peintres, sculpteurs, musiciens, souvent de renommée nationale.

Des ressources sur le camp de concentration du Struthof - Histoire-géographie - Éduscol Le camp du Struthof était implanté dans l’Alsace annexée par l’Allemagne nazie, à la suite de la défaite de la France en mai-juin 1940. Cette localisation singulière en fait le seul camp de concentration sur le territoire de la France actuelle. Le dossier proposé se compose de dix fiches pédagogiques et de vingt-quatre documents qui mélangent les sources primaires (documents d’archives) et les sources secondaires (témoignages).

la première guerre mondiale dans la bande dessinée sélection bibliographique C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman. Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale. Beaucoup d’albums de Jacques Tardi mettent en scène la Première Guerre mondiale. On pourra lire également Le Der des Ders , d’après Didier Daeninckx (Casterman), et Putain de guerre !

Langues vivantes - Éduscol MOOC « Réalité virtuelle et pratiques pédagogiques innovantes »Un MOOC proposé par l’université Jean-Moulin Lyon 3, les universités Claude-Bernard Lyon 1, Jean-Monnet-de-Saint-Étienne et l’entreprise Speedernet. (Lire la suite >>)Une exposition sur l’Allemagne romantique au Petit PalaisLe Petit Palais propose une exposition sur l’Allemagne romantique à partir du 22 mai 2019. (Lire la suite >>)De nouveaux films dans l’offre cinéma lesite.tvNeuf nouveaux films américains dans l’offre cinéma lesite.tv. (Lire la suite >>)Flashtweet EduUn nouveau témoignage sur le site de l’Agence des usages. (Lire la suite >>)Épreuves communes de contrôle continu de langues vivantesLe Bulletin officiel n° 17 du 25 avril 2019 a publié les modalités des épreuves de contrôle continu de langues vivantes du baccalauréat. (Lire la suite >>)Dossier « Les données à caractère personnel »Réseau Canopé propose un dossier autour du thème des données à caractère personnel.

11 novembre 1918 : 5 choses que vous ignorez encore sur les images qui sont parvenues jusqu'à nous - France 3 Bourgogne-Franche-Comté La Grande Guerre marque un tournant dans l’histoire et l’entrée dans le monde moderne. Ce conflit a fait se côtoyer des innovations majeures et une capacité de destruction de masse encore jamais égalée : 1 million et demi de Français sont morts au cours de cette guerre. Au secours ! Fondation pour la Mémoire de la Shoah Young et moi. Tomer Sisley sur les traces du boxeur d’Auschwitz - un film de Sophie Nahum De Paris, à Tel Aviv en passant par la Pologne, Tomer Sisley est parti à la rencontre des derniers témoins de la vie de Perez, certains eux-mêmes rescapés des camps nazis. Documentaire, France, 65 min, Hello Prod, 2015, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Prix du public dans la catégorie "Autrement vu" du FIGRA (Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société) Diffusions

Les femmes dans la Grande Guerre+docs Cette carte postale produite par l'éditeur toulousain Laclau et cette photographie extraite de l'album de la poudrerie condensent l'essentiel des discours et des représentations sur les femmes pendant la Première Guerre mondiale : la première évoque des figures féminines rassurantes - l'infirmière, la fiancée, la mère ; la seconde montre le travail des femmes à la Poudrerie de Toulouse, activité traditionnellement dévolue aux hommes avant l'entrée en guerre. Mais derrière ces icônes, se profile une réalité nettement plus complexe... Le point sur... les femmes dans la Grande Guerre La guerre est d'abord une épreuve pour les femmes. Nombreuses sont les mères, les épouses, les filles ou les sœurs de soldats mobilisés à attendre des nouvelles de leur proche au front, à s'inquiéter de son silence, qui peut être synonyme de blessure ou de mort. Les femmes de soldats mobilisés assument désormais les fonctions de chef de famille.

Related: