background preloader

Camp de concentration

Camp de concentration
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On nomme camp de concentration un lieu fermé de grande taille créé pour regrouper et pour détenir une population considérée comme ennemie, généralement dans de très mauvaises conditions. Cette population peut se composer des opposants politiques, des résidents d'un pays ennemi, de groupes ethniques ou religieux spécifiques, des civils d'une zone critique de combats, ou d'autres groupes humains, souvent pendant une guerre. L'expression « camp de concentration » fut créée à la fin du XIXe siècle. Camps de concentration pour civils ennemis[modifier | modifier le code] Internement de civils de pays ennemis[modifier | modifier le code] Apparition des camps de concentration : Cuba et la Seconde Guerre des Boers[modifier | modifier le code] L'idée elle-même avait été appliquée un peu plus tôt par les Espagnols à Cuba, pendant la guerre d'indépendance. Évolution historique[modifier | modifier le code] Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

LES CAMPS DE CONCENTRATION Pour bien comprendre le régime nazi et son fonctionnement et pour éviter les confusions, il importe de distinguer camps de concentration et camps d'extermination. 1) Les camps de concentration, organisés sur le territoire allemand depuis 1933 et où ont d'abord été enfermés des Allemands antinazis, ainsi que des Juifs et des prisonniers de droit commun, étaient destinés à interner -provisoirement ou définitivement- des individus jugés dangereux "par mesure de sécurité, par mesure préventive ou par mesure de rééducation". Entre 1939 et 1945 le nombre des détenus s'est considérablement accru : on y trouvait pêle-mêle déportés politiques, prisonniers de droit commun, homosexuels, témoins de Jéhovah, etc. Par une ordonnance du 7 décembre 1941 a été créé le système NN, Natcht und Nebel ("Nuit et Brouillard") pour certains résistants transférés sans jugement en Allemagne et destinés à disparaître "sans laisser de traces". Les camions à gaz utilisés à Chelmno Source : Le génocide et le nazisme.

Être gay ou lesbienne au temps du nazisme Les victimes de la persécution nazie déportées parce qu’homosexuelles furent longtemps oubliées des commémorations. À l'occasion de la sortie mercredi 9 février de Great Freedom, film autrichien pré-selectionné aux Oscars, relisez notre article qui documentait la vie des gays et des lesbiennes en Europe durant cette sombre période. C’est désormais un fait avéré : entre 1933 et 1945, les hommes homosexuels ont payé un lourd tribut à la barbarie des nazis qui voulaient « purifier » la « race aryenne » de ce « vice contagieux ». Accusés d’avoir enfreints le paragraphe 175 du code pénal allemand, selon lequel « un homme qui commet un acte sexuel avec un autre homme est puni de prison » 1, entre 50 000 et 100 000 hommes, principalement allemands, ont été incarcérés durant le IIIe Reich. Plusieurs milliers d’autres furent internés dans des instituts psychiatriques. Prisonniers au camp de concentration de Sachsenhausen, en Allemagne, surveillés par des gardiens nazis (19 décembre 1938).

Auschwitz Le plus grand ensemble de camps allemands de concentration et d'extermination, créé en mai 1940 à Oświęcim, à 60 km au S.-O. de Cracovie (Pologne). Créé pour interner des Polonais et des prisonniers de guerre soviétiques (Auschwitz I), il devint avec la construction, engagée au printemps 1941, de Birkenau (Auschwitz II) le plus grand centre de mise à mort du peuple juif – ainsi que de Roms, de Sinti et autres prisonniers – de différentes nationalités européennes, atteignant parfois 20 000 victimes par jour. Les vestiges des deux camps, Auschwitz I et Auschwitz II-Birkenau ont été placées par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial. A Alemanha na 2ª Guerra Mundial (Blog apolítico voltado para os fatos históricos): OPPELN-BRONIKOWSKI, Hermann Leopold August von (*02/01/1899†18/09/1966) Promoções: 23/03/17 Aspirante 19/12/17 2º Tenente 01/04/25 1º Tenente 01/06/33 Capitão-de-cavalaria 01/03/37 Major 01/08/40 Tenente-coronel 01/02/42 Coronel 30/01/45 Major-general Principais condecorações: 28/05/18 Cruz de Ferro 1914 2ª Classe 14/10/18 Cruz de Ferro 1914 1ª Classe 25/09/39 Cruz de Ferro 1939 2ª Classe (broche) 10/11/39 Cruz de Ferro 1939 1ª Classe (broche) 01/01/43 Cruz de Cavaleiro da Cruz de Ferro 07/08/43 Cruz Germânica em ouro 28/07/44 Cruz de Cavaleiro com Folhas de Carvalho (536º) 17/04/45 Cruz de Cavaleiro com Folhas de Carvalho e Espadas (142º) Principais posições/comandos: 18/10/37 - 22/08/39 Cmte. 2º Batalhão do 10º Regimento de Cavalaria 23/08/39 - 31/03/40 Cmte. 24º Batalhão de Reconhecimento 01/10/41 - 29/11/41 Cmte. 5ª Brigada Panzer 01/12/41 - 31/01/42 E-M do Cmdo.

Les atrocités de l'occupation japonaise révélées par les archives chinoises Les employés des archives de la province de Jilin (Nord-est de la RPC) ont marqué à leur manière le 69e anniversaire de la victoire dans la Seconde guerre mondiale. A la fin d’avril, ils ont rendu publics près de 100.000 documents datant de la Seconde guerre mondiale, qui témoignent des actes de cruauté de l’armée japonaise pendant l’occupation de l’Est de la Chine (1937-1945). Il s’agit des lettres, des rapports, des documents officiels et des enregistrements de conversations téléphoniques entre les soldats et les fonctionnaires d’autres grades de l’armée impériale du Japon en Chine. De nombreux documents révèlent de nouvelles informations sur les victimes du massacre de Nankin (1937). Les archives donnent également des preuves de la création par le gouvernement japonais d’un réseau de « maisons clauses militaires » sur les territoires occupés. Un réseau des « maisons closes militaires » développé par Tokyo Les faits révélés par les archives font vraiment froid dans le dos.

O RESGATE FORÇA EXPEDICIONÁRIA BRASILEIRA : Junho 2011 Com o advento da constituição republicana de 1891, que extinguiu a Ordem Honorífica de Aviz, verifica-se a necessidade de se criar uma medalha para distinguir bons serviços prestados por militares do exército, da marinha, e, a partir de 1941, também da aeronáutica. Assim, pelo Decreto n° 4.328, de 15 de novembro de 1901, foi criada a Medalha Militar por tempo de serviço, regulamentada pelo Decreto n.39.207, de 22 de maio de 1958. Assim, destina-se a comenda a recompensar os bons serviços prestados pelos militares da Marinha, do Exército e da Aeronáutica, em serviço ativo, assim como pelos oficiais professores do Magistério Militar. É concedida pelo Presidente da República aos que, satisfeitas as condições estipuladas no respectivo regulamento, tenham completado dez, vinte, trinta, quarenta e cinqüenta anos de bons serviços, sem nota desabonadora. Estrela maçanetada com dístico central orlada por dois ramos, um de fumo e outro de café, todos do emblema de Armas da República.

camps de concentration Camps dans lesquels sont rassemblés, sous la surveillance de l'armée ou de la police, soit des populations civiles de nationalité ennemie, soit des minorités ethniques ou religieuses, soit des prisonniers de droit commun ou des détenus politiques. L'expression « camp de concentration » fait son apparition en Afrique du Sud pendant la guerre des Boers (1899-1902), lorsque les Britanniques ouvrent des camps pour y interner les familles des Boers en révolte. Mais c'est sous le régime nazi dans l'Allemagne des années 1930 que le système concentrationnaire connaît sa plus grande extension. Au xxe siècle, des camps de concentration, de « rééducation », de travail forcé… ont également été mis en place dans d'autres pays que ceux dominés par le IIIe Reich, notamment par des régimes totalitaires se réclamant du communisme. 1. 1.1. Peu à peu, les premiers camps sont dissous, et leur population transférée dans de vastes Konzentrationslager (abrégé officiellement en KL). 1.2. 1.3. 1.4. 2. 3. 4. 5.

FEB043 Corpo insepulto encontrado em Monte CasteloFoto escaneada do livro"100 Vezes responde a FEB" - Marechal José Machado Lopes Corpos de soldados brasileiros em Monte Castelo, 1945. Itália.Arquivo Diana Oliveira Maciel Evacuação de feridos - Monte CasteloFoto escaneada do livro"100 Vezes responde a FEB" - Marechal José Machado Lopes Abrigo concretado encontrado em Monte CasteloFoto escaneada do livro"100 Vezes responde a FEB" - Marechal José Machado Lopes José Teixeira de Souza em Monte Castello, portando uma metralhadora alemã.Arquivo Cinthya Teixeira p align=center> Um Herói nunca morre! Voltar | Home | Contato | Cantinho Infantil | Cantinho Musical | Imagens da Maux |l Recanto da Maux | Desenterrando Versos | História e Genealogia ll Um Herói nunca morre l Piquete - Cidade Paisagem lMAUX HOME PAGE- designed by Maux2003 Maux Home Page.

Les camps de concentration, 1933-1939 Le terme camp de concentration désigne un camp dans lequel des gens sont détenus ou confinés, généralement dans des conditions très difficiles et sans respect des normes juridiques acceptées dans les démocraties constitutionnelles quant à l'arrestation et l'emprisonnement. Les camps de concentration (Konzentrationslager, KL ou KZ) furent un élément essentiel du régime nazi entre 1933 et 1945. Les premiers camps de concentration en Allemagne furent créés peu après la nomination de Hitler au poste de chancelier en janvier 1933. Dans les semaines après l'arrivée au pouvoir des Nazis, la SA (Sturmabteilung ou Sections d'assaut), la SS (Schutzstaffel, escadron de protection, garde d'élite du Parti nazi), la police et les autorités civiles locales mirent en place de nombreux camps de détention pour incarcérer les opposants politiques, réels ou supposés, à la politique nazie. L'unité de SS-Totenkopfverbände de chaque camp était divisée en deux groupes.

WORLD WAR II Archives There are few regimes and organizations in European history so universally condemned for their evil actions as the Nazis. Their leader, Adolf Hitler, led Germany… The Guadalcanal Campaign was the first major American offensive of WWII. During the fighting, American forces witnessed the dedication and ferocity of the Japanese troops… Many of the oldest living heroes of World War II are beginning to pass away. What would happen to your family should one of your siblings join a deadly political beast? Probably the most iconic German aircraft during WWII, the Stuka dive bomber became the symbol of a string of successful campaigns in the early stages… Throughout history, rivers have divided countries, territories, and armies. A major turning point in the Second World War was the Japanese attack on Pearl Harbor. Many heroes’ names line the pages of WWII history. After the Japanese attack on Pearl Harbor in 1941, Japanese-Americans were under suspicion from many of their fellow countrymen.

Liste des camps de concentration nazis Cette liste comprend les camps de concentration, les camps de concentration de jeunes, les camps d'extermination, camps de transit et divers autres camps similaires de la période du Troisième Reich. Carte[modifier | modifier le code] Carte des camps de concentration nazis Camps de concentration des années 1930[modifier | modifier le code] Les premiers camps de concentration (auparavant souvent dénommés camps de concentration « sauvages ») regroupent les camps créés après la prise de pouvoir par Adolf Hitler, de manière non systématique et dans des conditions différentes de rattachement, afin d'éliminer les opposants politiques au nazisme. Ils partagent pour caractéristique, une construction toujours antérieure à la création de « l'inspection des camps de concentration », pour la plupart une existence assez courte, et un rattachement diversifié : SA, SS, ministère de l'intérieur etc. Camps de concentration de l'IKL puis du WVHA[modifier | modifier le code] Voir Programme Aktion T4.

EL CAJÓN DE GRISOM Dipity. Creer des timelines interactives. Mise à jour – Janvier 2017 – Dipity ne semble plus exister. Dipity est un outil en ligne qui permet de créer facilement des frises du temps multimédias. Dipity est un service qui ressemble assez à MyHistro dont nous avons parlé ici il y a quelques jours. Dipity offre la possibilité d’insérer dans un une frise du temps du texte, des images, des vidéos, des liens et tout type de matériel mutlimédia. Une des forces de la solution Dipity, c’est l’intégration poussée des fonctions de partage. L’autre point fort de Dipity ce sont ses fonctions de création en mode collaboratif. Dernier point mais il n’est pas anecdotique, Dipity fonctionne sur votre ordinateur mais aussi sur la tablette iPad. Dans la classe. Dipity est un outil tice qui paraît bien adapté à un travail seul ou en groupe. Dipity est gratuit pour les usages de base, vous pouvez le tester ici sur le Web.

TracesOfWar.com

Related: