background preloader

Visiter et comprendre le Struthof

Visiter et comprendre le Struthof
Bienvenue sur le site Internet « Visiter et comprendre le Struthof », fruit d'un partenariat entre le Centre européen du résistant déporté-STRUTHOF et le Centre régional de documentation pédagogique - CRDP d'Alsace. Cette coopération s'inscrit dans le cadre plus large de la convention signée entre les ministères de la défense et de l'éducation nationale. Vue de l'ancien camp de Natzweiler - Lieu dit "Le Struthof" fin 1943 /struthof/wp-content/uploads/slideshow-gallery/diapo-1.jpg Le 21 avril 1941 au lieu dit "le Struthof", les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL-Natzweiler. Le camp central, seul camp de concentration sur le territoire français est situé en qui était alors l'Alsace annexée. Les déportés - Dessin de Rudolf Naess, déporté du KL-Natzweiler © Nasjonalbiblioteket, Oslo /struthof/wp-content/uploads/slideshow-gallery/diapo-2.jpg Les déportés proviennent de toute l'Europe. CERD: Centre européen du résistant déporté

Les 70 ans du Chant des partisans Le chant des partisans © Radio France C'est l'anniversaire d'un monument du patrimoine français.. "Le Chant des partisans" existe depuis 70 ans. C'est beaucoup plus qu'une simple chanson. Ce chant devient rapidement l'indicatif de l'émission de la BBC "Honneur et patrie". Et beaucoup d'entre vous seront certainement surpris d'apprendre que ce symbole de la France libre a été écrit par une Russe Anna Marly qui vit en France depuis la révolution bolchévique. Anna Marly raconte : "Les Allemands approchaient de cette ville russe et il y avait une résistance féroce." Anna Marly la chante au micro de la BBC. Le journaliste et romancier Joseph Kessel l'entend et s'exclame "Voilà ce qu'il faut pour la France !"... Il en écrit la version française avec son neveu Maurice Druon, dans la banlieue de Londres. Le Chant des partisans, lui, est au panthéon de la chanson française. l'une des versions les plus célèbres est celle d'Yves Montand. cliquez ici

2e GUERRE MONDIALE France5 - SHOAH - Résistance et libération : La résistance LA RESISTANCE Durant la guerre, des juifs el des non-juifs résistèrent aux nazis, dans toute l'Europe occupée. Ces combattants résistants, appelés des partisans, volaient des armes, faisaient sauter des voies ferrées et tendaient des embuscades aux soldats allemands. Des juifs réussirent à s'échapper des ghettos et des camps de concentration pour se cacher ou rejoindre la Résistance. La résistance juive aux nazis s'accrut à mesure que les déportations s'intensifiaient et que les rumeurs de l'existence des camps de la mort atteignaient les ghettos. En avril 1943, les troupes allemandes encerclèrent le ghetto de Varsovie, dans le but de rassembler tous les juifs restants, mais ceux-ci ripostèrent. Des révoltes éclatèrent aussi dans les camps de la mort.

Related: