background preloader

ART ET SHOAH

ART ET SHOAH
Selon les rescapés de la Solution finale, aucun art, quel qu'il soit, ne saurait conceptualiser la Shoah. R.B.Kitaj, qui construit ses tableaux autour d'une imagerie dense puisée dans la Shoah, partage cet avis, et postule que l'artiste qui se mesure à ce thème se doit d'avoir un rôle à la fois perturbateur et allusif : "Ce qui est certain, c'est qu'on ne peut qu'aborder l'ombre (de ce drame) ..." Dans les camps comme dans la clandestinité, aussi bien des artistes que des enfants sans aucune formation artistique ont créé un ensemble de réactions visuelles qui constituent un mémorial imagé de leur vécu concentrationnaire, des tragédies quotidiennes que la photographie n'a pas fixées sur la pellicule. Organ Grinder 1943. Félix Nussbaum Une histoire détaillée de la Shoah peut se reconstituer à partir de l'art issu des camps. Autoportrait au passeport juif. Charlotte Salomon, 30.1.1933. D'autres artistes de cette époque nous ont livré leur commentaire visuel de la Shoah. Ben Shahn.

http://shoah-solutionfinale.fr/artshoah.htm

Related:  Art et shoahThème 2016: RESISTER PAR L'ART ET LA LITTERATUREArt & GuerreRessources pédagogiques interdisciplinairesShoah

Isaac Celnikier, mémoire et vie Signature : Myriam Boutoulle - 18 novembre 2011 Ill. Portrait d’Isaac Celnikier devant les Fiancées Juives au Pavillon du Musée Fabre à Montpellier en 1993. Depuis la fin des années 60, cet élève du peintre cubiste et expressionniste tchèque Emil Filla n'a cessé de rappeler à la mémoire les Juifs anéantis par la Shoah. « On m'a qualifié de peintre expressionniste. Comment pourrais-je être un peintre abstrait ? L'art et les camps Dernière modification de cette page : 01/19/2012 21:39:40 Pour répondre aux demandes sur l'art et les camps, voici quelques oeuvres réalisées à propos des camps, souvent par des témoins directs. Prémonitions Des oeuvres d'avant la guerre montrent que les artistes sont déjà très inquiets sur le respect de l'homme. Ainsi, ce tableau de Karl Hofer qui date de 1933, année des premiers camps en Allemagne : Karl Hofer, Prisonniers, 1933.

Maus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Synopsis[modifier | modifier le code] Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l'Histoire. Des portes d'Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule, en deux temps (les années 1940 et les années 1970), le récit d'une double survie : celle de son père, mais aussi celle du fils qui se débat pour survivre au survivant. Une transposition systématique des personnages dans un univers animalier est une des caractéristiques marquantes de l'œuvre : outre les Nazis représentés par des chats et les Juifs par des souris, les Polonais sont des cochons, les Américains des chiens et les Français des grenouilles (voir plus bas l'analyse du style de Maus.).

Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique La Seconde Guerre mondiale et les années d’occupation ont provoqué de nombreuses réactions chez les écrivains. Afin de témoigner, d’inciter à la réflexion et à l’action, d’exprimer leur révolte, ou encore d’échapper à la censure, des poètes se sont engagés en utilisant toutes les richesses de la langue française. Grâce à ce dossier rassemblant seize poèmes écrits par neuf poètes, les enseignants peuvent proposer aux élèves un travail interdisciplinaire autour des poèmes de la Résistance.

Des textes et des témoignages sur la Shoah Dernière modification de cette page : 01/24/2012 17:10:26 Avant les camps : antisémitisme et persécution / La collaboration et la résistance à la déportation / La déportation : les arrestations, les rafles, Drancy, les trains / Les camps de concentration / L'extermination : les camps d'extermination, autres formes d'extermination / Après les camps : justice, jugements, réflexions AVANT LES CAMPS : antisémitisme, persécution LA COLLABORATION ET LA RÉSISTANCE à la déportation LA DÉPORTATION : les arrestations, les rafles, Drancy, les trains

Histoire des Arts - Zoran Music - Galerie virtuelle des Arts Plastiques du Collège Jacques Prévert de Chambly (Oise) Zoran Music « Nous ne sommes pas les derniers » (1970-1975) « Camarade, je suis le dernier », avait crié un détenu, pendu avant la libération du camp d'Auschwitz. « Nous ne sommes pas les derniers », lui répond Zoran Music en 1970 en choisissant ce titre pour l'exposition de ses dessins. Parcours Sélection Depuis 2010, l'Institut national de l'audiovisuel et le Concours national de la Résistance et de la Déportation ont engagé un partenariat afin de mettre à disposition des enseignants et des élèves des documents audiovisuels issus des fonds d'archives de l'Ina. Epousant le thème du concours 2015-2016, la sélection propose, au sein de Jalons, des archives sonores et filmées sur des écrivains, éditeurs, peintres qui ont résisté par l'art. Plusieurs documents montrent comment les résistants de Radio-Londres ont participé avec humour à la guerre des ondes. Littérature et poésie Arts plastiques

Arts et totalitarismes - 1/3- Histoire des arts L’ouvrier et la kolkhozienne du Pavillon SoviétiqueExposition Universelle de 1937 à Paris Deux épisodes éloquents de l’année 1937, l’Exposition Universelle de Paris, qui ouvre ses portes en Mai et l’exposition « d’art dégénéré » qui se tient à Munich en été, permettent d’approfondir la question de l’assujettissement artistique et culturel par rapport au pouvoir politique et de comprendre les politiques culturelles des régimes totalitaires de la période située entre les deux guerres mondiales et leur prolongement. • La démarche pédagogique Il s’agit de sonder les connaissances de base sur le sujet à travers l’étude des situations économiques et historiques des états et ainsi replacer les dictateurs dans les états. On montrera le cheminement de l’émulation des peuples ainsi que le rôle du cinéma, de l’affiche, de la sculpture et de la peinture, dans la propagande nazie, fasciste ou encore soviétique. Les objectifs disciplinaires

programme de neuroéducation Neurosup Formation classique profs sur une journée (6H) : Lycée Bichat - Lunéville (54)-juin 2010 Collège Bichat - Lunéville (54) - février 2011 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38) - avril 2011 Shoah Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Insurrection du Ghetto de Varsovie, avril-mai 1943. Photo extraite du rapport de mai 1943 de Jürgen Stroop à Himmler. Légende originale en allemand : « Poussés hors de leurs trous ». Certaines des personnes visibles sur cette photo ont été identifiées : - le garçon au premier plan est peut-être Artur Dab Siemiatek, Levi Zelinwarger (près de sa mère Chana Zelinwarger) ou Tsvi Nussbaum ; - Hanka Lamet, la petite fille à gauche ; - Matylda Lamet Goldfinger, la mère de Hanka, deuxième en partant de la gauche ; - Leo Kartuziński, en arrière-plan avec un sac blanc sur l'épaule ; - Golda Stavarowski, la première femme à droite, au fond, qui ne lève qu’une main ; - Josef Blösche, le SS avec une arme à feu à droite, exécuté en 1969.

LOMIR ZINGEN A LIDELE - aacce 19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 01:31 Notre ami Eric Slabiak ("Les Yeux noirs"), qui nous avait régalé au printemps dernier dans son récital « Yiddish Mélodies » , et que nous accueillerons au 14 rue de Paradis le Vendredi 18 juin, a bien voulu nous transmettre pour les lecteurs de la LETTRE la translitération de cette chanson immortalisée en son temps par MOULOUDJI, dont vous pouvez écouter ci-dessous la version française chantée par Mouloudji lui-même .. Un jour tu verras… - S’vet kumen a tog

Mémoire et histoire - Concours national de la Résistance et de la Déportation Objectif Ce concours vise à transmettre aux jeunes générations l'histoire et la mémoire de la Résistance et de la Déportation. Historique Le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) a été institué officiellement en 1961 par Lucien Paye, alors ministre de l'éducation nationale, à la suite d'initiatives d'associations d'anciens résistants et déportés (circulaire du 11 avril 1961 parue au Bulletin Officiel n° 16 du 24 avril 1961). A l'occasion du cinquantième anniversaire du CNRD, en 2011, la Fondation de la Résistance a consacré un numéro spécial de sa revue à l'histoire du concours. Organisation

John Heartfield En 1930, alors que les nazis avaient de plus en plus d’influence en Allemagne, Helmut Herzfeld –qui se faisait appeler John Heartfield pour protester contre la haine de l’Angleterre qui sévissait dans son pays– a fait une série de photomontages pour dénoncer le nazisme. J’ai découvert son travail récemment et je trouve ça extraordinaire. Issu du mouvement DADA et ami de Bertolt Brecht, John Heartfield devait avoir pas mal de courage pour oser faire ce qu’il a fait et en plus c’est plastiquement sublime. On dirait du Winston Smith avec 50 ans d’avance.

Related: