background preloader

Marketing sensoriel du point de vente et marchandisage sensoriel

Marketing sensoriel du point de vente et marchandisage sensoriel
Face à une offre produits/services qui se banalise, les commerçants doivent trouver d’autres moyens pour attirer le consommateur. Les clients quant à eux recherchent le bien être et le confort d’achat. C’est dans ce contexte que les distributeurs ont cherché à proposer à leurs clients autre chose qu’un simple assortiment, mais une expérience de visite originale faisant appel aux sens et aux émotions. Le marketing sensoriel permet d’améliorer sensiblement l’atmosphère et l’ambiance dans un point de vente. Quelle est la place de chaque sens dans la perception et le comportement du consommateur ? Comment combiner les facteurs d’ambiance (musique, senteurs, saveurs, couleurs, lumières, trafic, matières...) pour créer un merchandising sensoriel original ? Vers une définition du marchandisage sensoriel Les distributeurs portent une attention croissante aux différents sens activés en magasin par le consommateur. Dimension sensorielle appliquée au marchandisage Bibliographie

http://www.distripedie.com/distripedie/spip.php?article965&var_recherche=marketing%20sensoriel

Related:  Le marketing sensorielDISTRIBUTIONMarketing sensoriel1. Rationnalite des choixtefaine

Les magasins réveillent les sens Une tasse de tisane aux 7 plantes offerte à l'entrée du magasin, des bruits d'eau qui s'écoule, une légère odeur de cèdre diffusée dans le point de vente... Soit une sollicitation du goût, de l'ouïe et de l'odorat. Voilà ce qui attend le chaland lorsqu'il pénètre dans une échoppe de Nature et Découvertes. L'enseigne, qui promet de « reconnecter le client urbain à la nature », a développé plus qu'une ambiance. Elle a créé un modèle. Celui de magasins usant à merveille des ficelles du « marketing sensoriel ». marketing olfactif Des bruits de nature pour réduire le stress Côté marques, il s'agit plutôt de donner une cohérence globale au produit. Ainsi Unichips met-il sur le marché des emballages souples dont l'aspect mat, le toucher soyeux et le son craquant lors de la manipulation des sachets renvoient aux chips non grasses, légères et craquantes. De son côté, le service recherche de Gerflor prépare un revêtement de sols en PVC imitant le bois qui serait parfumé aux senteurs boisées.

Marketing des sens : jusqu'où faut-il aller ? Pour mieux séduire le consommateur et se différencier des concurrents, marques et enseignes travaillent désormais le toucher et l’odorat. Et toujours la lumière, les couleurs, la musique. Attention cependant de ne pas lasser les clients … et le personnel des magasins. Longtemps, le marketing de l’offre fut une affaire simple : marques et magasins se souciaient en priorité de donner à voir les produits dans le linéaire et en travaillaient essentiellement le packaging et le merchandising. « Le consommateur mémorise d’abord la forme et la couleur d’une référence, puis son nom», valide Sophie Romet, à l’agence Dragon rouge. Une approche mono-sensorielle que la montée en puissance des sites marchands virtuels ne pouvait d’ailleurs que renforcer : « Internet est la négation même des cinq sens », constate Olivi er Saguez, directeur de Saguez Partners.

L’expérience client XEnvoyer cet article par e-mail Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Chapitre 23 : L'ORGANISATION ET L'ANIMATION DES ESPACES DE VENTE - LE MERCABLOG Le consommateur souhaite un accès facile à l'offre, un cadre agréable pour ses achats et un choix de produits qui répondent à ses besoins. Le distributeur veut attirer et fidéliser ses clients Il cherche à générer du trafic dans son espace de vente pour accroître le chiffre d'affaires et optimiser la rentabilité.Le producteur veut que ses produits soient proposés à la clientèle dans des conditions de gestion et de présentation optimales. Selon l'Institut français du marchandisage (IFM), le marchandisage est « l'ensemble d'études et de techniques mises en oeuvre, séparément ou conjointement, par les distributeurs et les producteurs, en vue d'accroître la rentabilité du point de vente et l'écoulement des produits, par une adaptation permanente de l'assortiment aux besoins du marché et par la présentation appropriée des marchandises ». Le marchandisage a pris tout son sens avec la vente en libre-service (le produit jouant le rôle de vendeur muet).

Des points de vente à l'épreuve des sens - SPECIAL POINT DE VENTE - Marketing sensoriel Proposer au client une expérience de consommation faisant appel aux sens et aux émotions. Telle pourrait être la définition du marketing sensoriel. C'est un phénomène qui ne date pas d'hier. « Une véritable prise de conscience s'est opérée dans les années quatre-vingt-dix, explique Virginie Maille, professeur de marketing au Skema Business School, à Sophia-Antipolis. On s'est enfin rendu compte que le simple fait de placer des melons sous l'étal des marchés pour diffuser des odeurs ou même juste de peindre un mur, pouvait changer le comportement des clients. » Des propos que confirme Claude Nahon, directeur général du groupe Mood Media, agence de marketing sonore: « Les enseignes prennent conscience de l'importance d'introduire de la sensorialité dans leurs espaces. Aiguiser les sens aide à identifier la marque et à fidéliser des consommateurs de plus en plus exigeants. » Trop de sens tue le sens

Le marketing sensoriel L’ambiance apaisante d’une boutique, une odeur agréable, une musique qui nous séduit, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas forcément compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Le marketing sensoriel peut être défini comme : « l’ensemble de variables d’actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multisensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l’environnement du produit au point de vente ». Qu’appelle-t-on le marketing sensoriel ? Par rapport au marketing traditionnel, le marketing sensoriel s’attache davantage aux cinq sens, et en particulier à l’odorat et au son, largement délaissés dans une approche marketing plus traditionnelle.

13 exemples de marketing sensoriel réussi et raté Dans le prolongement de l’article d’hier sur le brand content, je vous propose aujourd’hui un article sur le marketing sensoriel avec 13 exemples différents. Marketing sensoriel quésaco? Qu’est ce que le marketing sensoriel ou expérientiel ? Il s’agit d’une nouvelle approche du marketing qui engage le consommateur dans une démarche positive, permettant d’établir un lien durable avec la marque au travers d’une expérience sensorielle unique. Le marketing sensoriel met l’accent sur le vécu des individus : émotions, sens, imaginaire, interaction entre le consommateur et son environnement. Quelques chiffres peuvent illustrer l’effet des émotions sur le comportement des consommateurs:

Marketing Sensoriel : quand les marques charment vos 5 sens ! Publié par Emilie Moronvalle le 1 février 2013 dans le Blog | 14 commentaires Dans cet article, je vous propose de découvrir le Marketing Sensoriel, à savoir, le Marketing qui fait appel aux 5 sens du consommateur pour l’amener à acheter un produit. Tout d’abord, il convient de vous rappeler en quoi consiste cette technique originale du Marketing. Le marketing Sensoriel, c’est quoi ? Le marketing Sensoriel regroupe l’ensemble des techniques marketing visant à utiliser un ou plusieurs des 5 sens pour favoriser l’achat d’un produit ou service. Son objectif est de séduire le consommateur tout en stimulant ses sens dans le but d’influencer favorablement son comportement vis-à-vis d’un produit ou au sein d’un point de vente.

Un hypermarché E.Leclerc entièrement équipé d'étiquettes électroniques sans contact Tyler Olson /shutterstock.com (Relaxnews) - Avec l'ouverture du nouveau centre commercial So Ouest, à Levallois (Hauts-de-Seine), le centre E.Leclerc donnera accès à son tout premier hypermarché équipé intégralement d'étiquettes électroniques sans contact. La nouvelle génération de courses "sans contact" comptera, à partir du jeudi 18 octobre, sur un nouveau membre de la grande distribution : E.Leclerc. Dans la mouvance des annonces qui se succèdent, le distributeur a installé dans les rayons de son nouvel hypermarché, situé au sein du centre commercial So Ouest, à Levallois, en région parisienne, des étiquettes électroniques qui divulguent toutes sortes d'informations.

Related:  Marketing sensorielboumieeMarkétingalexislecouvemarketing sensorielMarketingurfecanada