background preloader

Le marketing sensoriel ou comment vendre en stimulant les sens

Le marketing sensoriel ou comment vendre en stimulant les sens
Avec la montée des valeurs immatérielles de ces dernières décennies les contours d’une nouvelle consommation se sont dessinés (Paitra 2008) et, avec eux se sont intensifiés les recherches et pratiques dans le domaine du Marketing sensoriel. Ainsi et depuis les années cinquante, les sens du consommateur sont le centre d’intérêt des chercheurs en Marketing, la question de stimuli visuels, tactiles, olfactifs, auditifs et gustatifs, est aujourd’hui ardemment relancée. L’ambiance accommodante d’une boutique, une odeur aromatique, une musique affriolante, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas souvent compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Qu’est ce que le Marketing sensoriel ? Origine du marketing sensorielEn 1973, Kotler a souligné « le besoin des marques à se positionner autrement que par le prix ou l’assortiment des produits ». Il relevait particulièrement l’importance de l’ambiance des points de vente. Marketing Gustatif

http://www.marketingattitude.net/2011/07/le-marketing-sensoriel-ou-comment-vendre-stimulant-les-sens/

Conférence-débat : « La perception et son exploitation dans la recherche marketing », cabinet Immersion : La perception au cœur du marketing A l’occasion de l’inauguration de son nouveau siège social, le cabinet Immersion, spécialisé en recherche et étude marketing, a organisé, le jeudi 20 décembre une conférence-débat autour du thème « La perception et son exploitation dans la recherche marketing ». Animée par Dr Bernard Corbel, psychologue clinicien, cette manifestation a été l’occasion pour les participants, dont la majorité opère dans le marketing, d’échanger et de partager leurs expériences autour de cette question ainsi que d’approfondir leurs connaissances sur les mécanismes liés à la perception et à la recherche marketing. Quelle est donc la définition de la perception ? Comment les connaissances sur la perception s’appliquent-elles sur le marketing ? Quels sont les champs d’application et les limites de cette démarche ?

L'experience client s'invite aux Salons Semaine faste marquée par la présence de Thierry Spencer avec jeudi dernier une conférence sur les nouvelles attentes du client au Salon Strategie Client Porte de Versailles et hier la conférence organisée par Buzz & Breakfast dans les somptueux salons du Pavillon Cambon Capucines. Connaissant l’orateur, je me doutais bien qu’il allait être question d’experience client et je ne m’etais pas trompée. Au Salon Stratégie Client, dans cet espace dédié exclusivement aux call centers, a l’offshoring et aux data bases, le sujet resonnait comme une bouffée d’air pur, la promesse qu’au dela des systemes et des process, la dimension humaine avait encore sa place. Ma conviction est que la valeur ajoutée émotionnelle est un levier de différenciation très puissant qui a le pouvoir d’enchanter et d’emmener le client au delà des territoires connus de la satisfaction rationnelle pour un produit ou un service. PS : Merci à Thierry Spencer pour la jolie diapo issue de sa présentation Laurence

Tendances - L’odeur des marques Publié le 03 avril 2013 L’odorat est considéré comme l’un des sens le moins développé… il est pourtant le plus mémorisé. La mémoire olfactive possède un fort pouvoir émotionnel. Marcel Proust y faisait déjà référence en 1913 dans son œuvre "À la recherche du temps perdu - Du côté de chez Swann"... L’écrivain y parle des fameuses madeleines trempées dans du thé dont l’odeur lui rappelle instantanément son passé à Combray et ses détails les plus enfouis.

Coca Cola le goût à l'origine du succès La force de Coca-Cola repose également sur son identité visuelle et l'impact de ses publicités dans le monde entier. Le rythme du mot, la force de l'allitération et de l'assonance et son dynamisme visuel sont l'oeuvre de Franck Robinson, concepteur et imprimeur de publicité en bichromie, comptable et associé de John S. Pemberton. Il invente le nom Coca-Cola qui désigne ses deux composants principaux, marque déposée le 6 juin 1887. Il est aussi le créateur de la calligraphie, les fameux ronds, pleins et déliés. Les contrefaçons, Lima-Cola, Vera-Cola, Luck-Ola et surtout Koke se multiplient.

Le marketing sensoriel L’ambiance apaisante d’une boutique, une odeur agréable, une musique qui nous séduit, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas forcément compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Le marketing sensoriel peut être défini comme : « l’ensemble de variables d’actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multisensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l’environnement du produit au point de vente ». Qu’appelle-t-on le marketing sensoriel ? Par rapport au marketing traditionnel, le marketing sensoriel s’attache davantage aux cinq sens, et en particulier à l’odorat et au son, largement délaissés dans une approche marketing plus traditionnelle.

Le marketing gustatif Avec le goût, les professionnels du marketing ne peuvent pas tricher : si le consommateur n’apprécie pas le produit, il ne le rachètera pas. Toutefois, des techniques issues du marketing gustatif peuvent être utilisées à des fins commerciales dans divers domaines. Administrateur NetPME , mise à jour le Au sein du marketing sensoriel, on y trouve le marketing gustatif. Avec le goût, les professionnels du marketing ne peuvent pas tricher : si le consommateur n’apprécie pas le produit, il ne le rachètera pas. CONCEPT D EXPERIENCE / EXPERIENCE DE CONSOMMATION Depuis les années 1960-1970, la consommation s’est progressivement désengagée d’une conception essentiellement utilitariste, basée sur la valeur d’usage. Selon J. Baudrillard (1970), la consommation est devenue une activité de production de significations et un champ d’échanges symboliques : les consommateurs ne consomment pas les produits, mais, au contraire, consomment le sens de ces produits. Ainsi, que l’objet remplisse certaines fonctions est tenu pour acquis par le consommateur; c’est son image qui fait la différence.

Quels irritants font qu'un client quitte le magasin? - Info-Commerce En fait, disent plusieurs spécialistes du commerce de détail, ce ne sont pas uniquement le prix ou l’absence de technologie qui font quitter le client, mais aussi des éléments sur lesquels le commerçant peut et doit agir. L’ambiance d’un commerce de détail a une influence sur le temps que le client passe dans votre magasin et aussi sur la somme d’argent qu’il y dépensera. Cette dépense sera plus élevée que ce qu’il avait prévu suivant qu’il a perçu positivement son expérience en magasin. Selon une étude des HEC publiée dans le Journal of Business Research, les facteurs irritants et les émotions négatives du client domineront les aspects positifs dans son évaluation qu’il fera lors de son magasinage.

Comment choisissent les consommateurs Publicité, emballages, catalogues… Tout un ensemble de dispositifs façonne l’offre et guide le consommateur dans ses choix. La sociologie économique décrit un consommateur ni rationnel, ni déterminé mais « équipé ». Le consommateur est l’un des principaux acteurs du marché, et l’économie fut la première discipline à fournir une modélisation de son comportement (1). Celle-ci repose sur trois hypothèses principales : le choix du consommateur est individuel, il se fonde sur une information parfaite tant sur l’offre disponible que sur le niveau de ses besoins et, enfin, doté d’un comportement rationnel, le consommateur cherche à maximiser son utilité, c’est-à-dire la satisfaction retirée des biens, sous la contrainte du budget dont il dispose (2). Article de 2911 mots.

Perception du consommateur Rien de plus subjectif qu’une perception. C’est pourquoi bon nombre d’études marketing s’attachent à mesurer, à l’aide d’échelles comparatives ou non comparatives, la perception que l’on peut avoir d’un emballage, d’un goût ou d’une texture. Mais au fait, qu’est-ce que la perception ? C’est un processus par lequel chacun reçoit et interprète divers messages et sensations en fonction de son mode de pensée, de sa culture, de son expérience, de ses préjugés mais aussi de l’état d’esprit dans lequel il se trouve au moment où il reçoit l'information.

marketing sensoriel / agence MOOD MEDIA XEnvoyer cet article par e-mail Claude Nahon, Mood Media : « Le digital renforce la relation humaine dans le point de vente » Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » L’expérience client : bien plus que du marketing! / ms - mg 09/08/13 Mettre en place une stratégie client qui permet de développer une vraie expérience client, c’est modifier la culture et repenser les processus internes de votre organisation pour mettre le client au cœur de votre stratégie. Attirer c’est bien, mais retenir c’est mieux! Dans plusieurs organisations, c’est encore le marketing qui élabore le positionnement qui dictera l’expérience client afin d’attirer de nouveaux consommateurs pour augmenter le chiffre de vente à court terme. Face à ces nouveaux clients ayant de nouvelles attentes, l’entreprise a de la difficulté à s’adapter et se retrouve dans l’incapacité d’y répondre. Le client vit alors un bris de confiance irréparable.

Ikea, Conforama, Leroy Merlin… leurs méthodes pour nous vendre plus Pour contrer la crise et attirer le client, les grandes enseignes d’ameublement ont dû bouleverser leur stratégie et leurs techniques de vente. Lorsqu’on demande aux Français vers quelle enseigne ils se tourneraient s’ils devaient acheter un meuble de salon, ils placent Ikea en tête. Et pour un canapé ? Conforama. Et pour une cuisine ? Ikea.

MDTC - Marketing Diagnostic Test Conso - Etudes marketing, études de marché, sondages d'opinion - Test vitrine - Etude de Perception des vitrines magasin Connaître à l’avance l’impact de vos vitrines « magasin » MDTC, spécialiste des études marketing, vous propose une méthodologie d’étude complète pour tester vos vitrines magasin. 50 % de vos visiteurs en magasin ont regardé vos vitrines et 38% de ceux qui ont regardé vos vitrines ont repérés un article ! Les vitrines Magasin sont le reflet de votre enseigne.

La consommateur des consommateur est elle augmenter par rapport au sens (marketing sensoriel) by allanzo Dec 11

Related:  3. La perceptionPARFUMSmarketing3 La Perceptioncloesch3.LA PERCEPTIONLe porès technique ( neuro et technologie ) permettre aux entrpr