background preloader

Marketing distribution

Facebook Twitter

L'Application Ikea en Réalité Augmentée - La Réalité Augmentée. En 2014 : On Innove !!

l'Application Ikea en Réalité Augmentée - La Réalité Augmentée

Ikea, la célèbre entreprise suédoise, n°1 de la conception et de la vente au détail de mobilier en kits et de décoration en France… Vous connaissez ? L’entreprise est présente dans une quarantaine de pays dans le monde totalise plus de 300 magasins et réalise environ 25 milliards d’euros de chiffre d’affaire. l’Application Ikea en Réalité Augmentée En 2012, Ikea a eu l’idée d’intégrer une touche de réalité augmentée dans ses catalogues physiques… Cela s’est traduit par des petits marqueurs dans le catalogue Ikea qui vous indiquaient que certains produits pouvaient être visualisés sous différents angles en utilisant l’application sur smartphone ou tablette.

Ce n’est pas tout puisque l’application permet également de découvrir des exemples d’aménagements liés aux produits que vous ciblez, de découvrir leur conception et bien d’autres surprises que vous pourrez découvrir en explorant leur catalogue. Comment ça marche ? [/titled_box] Fly démocratise les tendances - Portrait d'enseigne. Petite “boîte à meubles”, ouverte à Grenoble en 1978, Fly est devenue aujourd'hui un véritable poids lourd du marché du meuble.

Fly démocratise les tendances - Portrait d'enseigne

L'enseigne vient d'ailleurs de passer la barre des 500 ME de chiffre d'affaires en août dernier et fait partie des six premiers acteurs se partageant la moitié du marché du meuble en France. « Fly est numéro 4 derrière Conforama, But et Ikea, et devant les Cuisines Schmidt », déclare Dominique Bisch, directrice de la communication chez Fly.

Franchise du groupe Mobilier Européen, qui détient également Atlas et Crozatier, Fly se positionne clairement comme un concurrent du géant suédois sur le jeune habitat, un segment « valorisé à un peu plus de 13 % de la part de marché meubles », selon Dominique Bisch. Fly ne semble pas s'émouvoir de la politique de baisse de prix engagée par Ikea en France : « Pour nous, le prix est incontournable, depuis toujours », affirme Dominique Bisch. L'enseigne adoptant même en interne la phrase : “L'inaccessible, c'est démodé”. Dossier TOUTE LA FRANCHISE : Le marché de l'équipement de la maison. La maison reste pour les Français un centre d'intérêt majeur.

Dossier TOUTE LA FRANCHISE : Le marché de l'équipement de la maison

C'est ce qui ressort de la première édition de l'étude Habitascope réalisée par l'IPEA (Institut d'Etudes et de Promotion de l'Ameublement). Cette étude publiée en septembre 2010 dans la lignée du Meubloscope a pour objet de faire le point chaque année sur les marchés de l’habitat tant du point de vue consommateurs et modes de vie que sur le plan économique. On y apprend notamment que 42,5 % des Français accordent beaucoup d’importance à leur logement, loin devant les vacances (34,5 %), l’habillement et les cosmétiques (16,9 %).

Globalement, les ménages estiment que leurs dépenses pour l’équipement de leur maison (hors loyers et remboursement de prêts) constituent le deuxième poste de dépenses, derrière celles liées à l’alimentaire. Etude équipement de la maison face au numérique. Ces deux supports ont été conçus pour transmettre rapidement l'essentiel de l'analyse de l'étude.

Etude équipement de la maison face au numérique

Textes, explications orales et schémas s'associent pour rendre l'analyse de Precepta plus pédagogique, plus vivante et plus interactive. Le video report : une innovation exclusive Une vidéo de 20 minutes pour plus d'interactivité et découpée en chapitres pour faciliter la navigation d'un thème à un autre La synthèse exécutive : pour optimiser le temps de lecture Une synthèse opérationnelle présentant les messages clés à retenir pour stimuler la réflexion. Les dépenses en équipement de la maison ont... - Marché maison. En 2013, 49 milliards d’euros ont été consacrés à l’équipement de la maison par les Français.

Les dépenses en équipement de la maison ont... - Marché maison

Le chiffre est imposant, mais il est néanmoins de baisse de 4% sur un an selon l’étude annuelle réalisée par Sofinco et l'Institut de prospective et d’étude de l’ameublement. Il s’agit d’une « contraction notable » selon les auteurs de l’étude, qui observent une hausse des dépenses de logement (loyer, chauffage et éclairage représentaient en 2013 26,7% du budget des ménages, soit 0,5 point de plus en un an), qui vient handicaper les ventes en équipement de l’habitat. Ces dernières pèsent pour 5,3% dans le budget des français. Plus gênant pour les Ikea et autres But ou Alinéa, « l’ameublement du domicile n’apparaît plus comme une priorité et voit sa part dans le budget des ménages diminuer de 0,3 point, à 24,1 % des dépenses engagées pour l’équipement de la maison ».