background preloader

Institut-gestion.univ-larochelle.fr/IMG/pdf/Lunardo.pdf

Institut-gestion.univ-larochelle.fr/IMG/pdf/Lunardo.pdf

Les magasins réveillent les sens Une tasse de tisane aux 7 plantes offerte à l'entrée du magasin, des bruits d'eau qui s'écoule, une légère odeur de cèdre diffusée dans le point de vente... Soit une sollicitation du goût, de l'ouïe et de l'odorat. Voilà ce qui attend le chaland lorsqu'il pénètre dans une échoppe de Nature et Découvertes. L'enseigne, qui promet de « reconnecter le client urbain à la nature », a développé plus qu'une ambiance. La matière n'est pas nouvelle. Le modèle Abercrombie & Fitch Sentir, voir, goûter, toucher et écouter. Ce qu'illustre à merveille Nature et Découvertes, mais aussi et surtout la chaîne américaine de « fashion ado » Abercrombie & Fitch. L'accent est mis sur le sonore et l'olfactif Une telle fusion des sens, véritable invitation à l'achat plaisir, reste encore rare. En alimentaire, l'approche est différente. La promesse de la tendance « Un réel facteur de différenciation pour une enseigne »

Le marketing sensoriel comme axe de positionnement Ce principe de théâtralisation de l’offre est notamment utilisé par les magasins Niketown aux Etats-unis ou en France par les « parcs de la forme »de Décathlon : le point de vente est complété par un complexe de loisirs et de pratiques sportives. Ces exemples d’enseignes montrent que le commerce de détail tend à manipuler l’aménagement du magasin en développant les variables d’atmosphère et sensorielle pour que la visite du consommateur constitue en elle-même une expérience positive, notamment par le biais des émotions qu’il éprouve. L’idée ne date pourtant pas d’hier. C’est Aristide Boucicaut, le premier, qui l’a conceptualisée et mise en pratique au Bon Marché, à la fin du XIXe siècle. Le principe : la consommatrice devait pouvoir toucher, voir et sentir, dans une ambiance plus sonore les produits proposés par le magasin. L’ensemble des grands magasins parisiens ont suivi ce principe avec une scénarisation toujours de plus en plus poussée de leur offres." Bibliographie

Marketing sensoriel du point de vente et marchandisage sensoriel Face à une offre produits/services qui se banalise, les commerçants doivent trouver d’autres moyens pour attirer le consommateur. Les clients quant à eux recherchent le bien être et le confort d’achat. C’est dans ce contexte que les distributeurs ont cherché à proposer à leurs clients autre chose qu’un simple assortiment, mais une expérience de visite originale faisant appel aux sens et aux émotions. Le marketing sensoriel permet d’améliorer sensiblement l’atmosphère et l’ambiance dans un point de vente. Quelle est la place de chaque sens dans la perception et le comportement du consommateur ? Vers une définition du marchandisage sensoriel Les distributeurs portent une attention croissante aux différents sens activés en magasin par le consommateur. Dimension sensorielle appliquée au marchandisage Tableau des composantes sensorielles appliquées au marchandisage Le marchandisage sensoriel constitue un élément de l’atmosphère du point de vente. Bibliographie

Le secteur du luxe défie la crise, à l'image de LVMH Le numéro un mondial du luxe, LVMH, a annoncé lundi 15 octobre des ventes en hausse de 15% à 6,9 milliards d'euros au troisième trimestre, conformes aux prévisions des analystes, et s'est dit "confiant pour l'année 2012" malgré le "contexte de ralentissement économique en Europe". Sur neuf mois, la progression est de 22%, là aussi conforme aux attentes, à 19,86 milliards d'euros. Le groupe détient notamment Louis Vuitton, Céline, Givenchy, les champagnes Moët et Chandon, Dom Pérignon et Veuve Clicquot, les parfums Guerlain et Dior, mais aussi les montres Tag Heuer, Hublot et le joailler Bulgari. Toutefois, la croissance organique a continué de ralentir au troisième trimestre, contre 12% sur l'ensemble du premier semestre. Un marché mondial supérieur à 200 milliards d'euros Au-delà de LVMH, c'est tout le secteur du luxe qui se porte bien. Il précise d'ailleurs que cette nouvelle prévision reste basée sur le scénario le plus timide. Les Chinois, premiers clients du luxe (Avec AFP)

Le marketing olfactif est-il toujours en odeur de sainteté ? Diffuseur Depuis une dizaine d’années déjà, le marketing olfactif est une évidence. S’appuyant sur le rôle prédominant de l’odorat dans le processus décisionnel des consommateurs, cette branche du marketing polysensoriel consiste à ajouter, au mix marketing traditionnel, la diffusion d’odeurs dans le but de compléter et d’améliorer des communications uniquement visuelles. Cependant, le marketing olfactif a ses limites en termes de « cacophonie olfactive », de volatilité de l’odeur, de perception et de coût. Une pollution olfactive Trop de senteurs repoussent le consommateur à cause des problèmes liés aux allergies ou aux soucis respiratoires. Le marketing olfactif est-il toujours en odeur de sainteté ? Marketing olfactif Il faut donc prévenir la saturation qui peut apparaître avec la multiplicité des odeurs, que l’on retrouve dans les magasins de parfumerie par exemple. La volatilité de l’odeur et du goût Le parfum dispose en effet d’une caractéristique embarrassante, sa volatilité.

Placement de produits: les marques entrent en scène - Marque - Publicité Au supermarché Casino, Véro, alias l'actrice Valérie Bonneton, charge ses bras de produits Casino Bio. Antoine (Laurent Laffite), lui, ne quitte plus son polo rouge Lacoste... Ces marques figurent dans des scènes du film Les petits mouchoirs de Guillaume Canet. Un carton au box-office (5,2 millions de tickets de cinéma vendus, selon CBO-Box office) qui a profité aux produits placés. « En termes de visibilité, nous avons bien fait de positionner notre marque dans cette production, explique Arnaud Leblin, directeur de la communication institutionnelle chez Lacoste. D'autant plus que les valeurs du film notamment l'amitié et le confort de vie correspondent à notre univers. » Le placement de produits, c'est permettre à l'annonceur de faire la promotion de ses produits dans une fiction susceptible de toucher sa cible, le tout moyennant paiement. Le placement de produits scénarisé Pas moins de sept produits ont été placés dans le film Les Petits mouchoirs de guillaume Canet.

Etude de cas Amazon La stratégie d'entreprise consiste à se fixer des objectifs en fonction de l'environnement (contraintes extérieures) et des ressources disponibles dans l'organisation, puis à allouer ces ressources afin d'obtenir un avantage concurrentiel durable et défendable Le cabinet de conseil Boston Consulting Group "a compté les changements survenus parmi les dix premiers des classements (pour leur capitalisation boursière) sur les périodes 20002004 et 2004-2007. Durant la première période, qui vit l'éclatement de la bulle Internet, la moitié des leaders de l'assurance ont perdu leur place, contre 10 % seulement durant la période d'embellie qui suivit. Le constat vaut pour tous les secteurs." Les différences managériales pourraient expliquer ce paradoxe. "C'est en période de tempête que l'on fait la différence entre les bons et les mauvais marins.

Des points de vente à l'épreuve des sens - SPECIAL POINT DE VENTE - Marketing sensoriel Proposer au client une expérience de consommation faisant appel aux sens et aux émotions. Telle pourrait être la définition du marketing sensoriel. C'est un phénomène qui ne date pas d'hier. « Une véritable prise de conscience s'est opérée dans les années quatre-vingt-dix, explique Virginie Maille, professeur de marketing au Skema Business School, à Sophia-Antipolis. On s'est enfin rendu compte que le simple fait de placer des melons sous l'étal des marchés pour diffuser des odeurs ou même juste de peindre un mur, pouvait changer le comportement des clients. » Des propos que confirme Claude Nahon, directeur général du groupe Mood Media, agence de marketing sonore: « Les enseignes prennent conscience de l'importance d'introduire de la sensorialité dans leurs espaces. Nespresso: avec une mise en scène digne d'un musée, la marque a mis au point un flagship sur les Champs-Elysées, fondé sur la création d'un monde rassurant et idéal. Trop de sens tue le sens La complémentarité des sens

Nature & Découvertes lance un nouveau concept de magasin Pour fêter ses 20 ans, l’enseigne Nature & Découvertes a inauguré la semaine dernière son premier magasin de nouvelle génération. Situé au cœur du centre commercial Parly 2 dans les Yvelines, il s’appuie sur les valeurs qui ont fait le succès de l’enseigne, tout en proposant une offre plus claire et plus accessible. « Des lieux atypiques pour les curieux de la nature » : c’est ainsi que Nature & Découvertes définit ses points de vente. Et en effet, l’expérience d’achat dans un de leurs magasins est pour le moins unique. Matériaux nobles, ambiance zen et couleurs naturelles : un vrai oasis au sein du tourbillon incessant des centres commerciaux. Fort de ce positionnement unique, Nature & Découvertes s’est rapidement développé, et possède désormais 77 magasins en France et à l’international, pour un chiffre d’affaires de près de 200 millions d’euros.

Marketing des sens : jusqu'où faut-il aller ? Pour mieux séduire le consommateur et se différencier des concurrents, marques et enseignes travaillent désormais le toucher et l’odorat. Et toujours la lumière, les couleurs, la musique. Attention cependant de ne pas lasser les clients … et le personnel des magasins. Toujours plus d’audace dans les couleurs Cette primauté du visuel est d’autant plus compréhensible que formes et couleurs recèlent encore de fortes potentialités d’innovation. De nouvelles expériences à faire partager L’ennui, c’est que cette «mono-démarche» sur le visuel a fini par se banaliser. « Le marketing polysensoriel n’est pas une mode. Du confort avant tout Et il est vrai que l’un des premiers chantiers pris en compte est celui du toucher… dès le niveau du sol : « Les enseignes doivent donner l’impression aux consommateurs qu’ils sont comme chez eux», affirme Vincent Grégoire, responsable du département Art de vivre au bureau de style Nelly Rodi. Des bruits de nature pour réduire le stress

Marketing sensoriel en details L'IDRAC est une école de commerce multi-campus présente à Amiens, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris et Toulouse. L'enregistrement est actuellement désactivé Qui est en ligne ? Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site Membres actifs Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email. ©2016 Blogs IDRAC Aller à la barre d’outils Connexion Le Marketing Sensoriel Chez Nature Decouvertes D’un point de vue gustatif, notre tisane aux 7 plantesofferte gratuitement en magasin permet de créer unaccueil agréable et de transmettre les valeurs liées à laconvivialité. De nombreux consommateurssouhaiteraient acheter cette tisane mais nous avonsdécidé de ne pas la vendre. Il faut en effet qu’elle restedans l’idée du don et qu’il n’y ait aucun argumentcommercial sous-jacent : c’est un cadeau, non unedégustation pour conditionner l’acte d’achat.D’ailleurs, nos entretiens qualitatifs récents révèlentque trois clients sur douze en parlent spontanément.Cette offre fait donc partie intégrante de notre conceptet ce, depuis la création de l’enseigne.Le toucher n’est pas particulièrement travaillé si cen’est une mise à disposition de tous les articles (endehors des bijoux et des appareils fragiles) qui sontprésentés sur étagères ou podiums devant leur emballage. Ceci est très apprécié par nos clients quiparlent souvent de cette interactivité forte avec nosproduits. é cisions Marketing N o q

Le marketing sensoriel - marketing L’ambiance apaisante d’une boutique, une odeur agréable, une musique qui nous séduit, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas forcément compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Le marketing sensoriel peut être défini comme : « l’ensemble de variables d’actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multisensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l’environnement du produit au point de vente ». Qu’appelle-t-on le marketing sensoriel ? Par rapport au marketing traditionnel, le marketing sensoriel s’attache davantage aux cinq sens, et en particulier à l’odorat et au son, largement délaissés dans une approche marketing plus traditionnelle. Le marketing sensoriel permet aussi de se démarquer des concurrents dans un contexte d’explosion de l’offre.

Le marketing qui fait sensation... !!

Related: