background preloader

Les 4 piliers du management collaboratif

Les 4 piliers du management collaboratif
Face aux transformations techniques, les entreprises prennent progressivement conscience de l'inadaptation de certains modes de management, autrefois sources de performance. L'entrée dans le XXIème siècle aura été marquée par une accélération de l'évolution de notre société, que ce soit sur le plan économique, technologique ou social.Face à ces transformations, les entreprises prennent progressivement conscience de l'inadaptation de certains modes de management, autrefois sources de performance. Se posent alors de nouvelles questions :* Comment s'adapter à un environnement imprévisible et en permanente mutation ?* Comment faire face à de nouveaux concurrents, venus de toute part et de plus en plus "agressifs" ?* Comment répondre aux besoins de clients de plus en plus impatients, exigeants et individualistes ?* Comment rester serein dans un contexte de crise financière ? Parce que plus de la même chose produit les mêmes effets… Vers un renouveau managérial… 4ème pilier : la CONVIVIALITÉ

http://www.journaldunet.com/management/expert/52542/les-4-piliers-du-management-collaboratif.shtml

Related:  La Fabrique du changementManagement de l'innovationPratiques collaborativesDoc mémoire ESAManagement 2.0

Gestion de projet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le management de projet assume le pilotage stratégique du projet. La gestion de projet est une démarche visant à organiser de bout en bout le bon déroulement d’un projet. C'est tout l'opérationnel et le tactique qui fait qu'un projet aboutit dans son triangle qualité-coût-délais-risques (QCDR). Lorsque la gestion de projet porte sur un ensemble de projets concourant à un même objectif, on parle de gestion de programme, de programme de projets, de direction de projet ou de gestion de portefeuille de projets suivant les industries et l'ampleur concernée. Faire de l’erreur individuelle une source de progrès collectif … c’est possible ! Dans notre système éducatif et depuis que nous sommes petits, nous enregistrons que chaque erreur doit être punie. D’ailleurs, nos copies d’enfant, d’adolescent, d’étudiant, révélaient par les traces rouges, les manquements et les fautes. Rarement, un professeur n’aura surligné en jaune ou vert les « bons passages » d’une dissertation et indiquant « Bravo », dans la marge ! Plus tard, nous focalisons légitimement sur nos erreurs. Mais il est sans doute possible de transformer de l’erreur, non une séance d’auto-flagellation publique mais bien en progrès collectif. Comment faire pour créer les conditions de succès de ce management constructif de l’erreur ?

Ce que la loi Hamon sur la consommation va changer Le projet de loi consommation, adopté le 13 février, entend renforcer les droits des consommateurs et éviter à l'avenir des scandales sanitaires comme celui en 2013 sur les lasagnes au cheval. Incarnée en 9 grands points, (voir l'illustration ci-dessous), cette loi nous est décryptée par Thomas Picot, avocat spécialiste en droit de la concurrence et de la consommation chez JeantetAssociés. Quels sont les changements majeurs qu'entraîne la loi consommation ? "On parle beaucoup de l'action de groupe, alors que la loi Hamon comporte plein de choses. Il y a beaucoup de nouveaux droits pour les consommateurs, mais c'est finalement plutôt des instruments mis à disposition de l'administration pour améliorer la protection du consommateur.

Le succès du Lean exige une chaîne de valeur ressources humainesJean Pierre Dubé Conseil inc Le LEAN est une stratégie organisationnelle, issue du Toyota Production System, qui met l’emphase sur l’élimination continue des gaspillages. Les techniques du LEAN tels que les 5S, Kanban, Poka-Yoke, SMED, etc. sont faciles à comprendre et à la portée de tous. Malgré la simplicité des techniques LEAN, moins de 1% des organisations ont des opérations LEAN. À titre de référence, le magazine américain Industry Week a réalisé en 2004 un sondage auprès de 884 entreprises. 72 % de ces entreprises ont indiqué avoir mis en œuvre, à différents niveaux, un programme d’amélioration continue tel que le LEAN, le Six Sigma, le LEAN Six Sigma, etc. De ce nombre, 75 % ont déclaré avoir aucunement ou faiblement améliorer leur performance globale. La majorité des organisations qui se lancent dans le LEAN le font avec une approche technique en tentant d’améliorer leur flux de valeur produits/services.

Le management transversal : est-ce que cela fonctionne et à quelles conditions ? La notion de management transversal fleurit dans les entreprises et les administrations. Comment réussir la transition d'un management classique, plutôt cloisonnée et vertical vers un management transversal ? Les bienfaits du management transversal Le management transversal est une façon de voir l’entreprise, de manière horizontale, c'est-à-dire au-delà des fonctions de management hiérarchiques (et donc verticales) classiques. Il tend à favoriser le décloisonnement, afin de réunir et d’associer les métiers, les compétences et les ressources nécessaires autour d’une finalité partagée dans le but d’obtenir des résultats.

Eviter les pièges de la pensée Un biais cognitif est une forme de pensée qui met en oeuvre de manière systématique des distorsions dans le traitement de l'information. Ces biais, qui sont en général inconscients, peuvent conduire à des erreurs de perception, de raisonnement, d'évaluation, d'interprétation logique, de jugement, d'attention, etc., ainsi qu'à des comportements ou à des décisions inadaptées. L'étude de ces biais montre à quel point notre expérience du monde, nos pensées et nos comportements sont nettement moins libres qu'on ne l'imagine. Vous trouverez ci-dessous un répertoire des biais cognitifs les plus courants, classés en quelques grandes catégories. Il n'est pas nécessaire, je pense, d'essayer de retenir les noms que leur ont donnés les spécialistes. Cependant, il me paraît important d'en connaître leurs descriptions pour pouvoir les repérer lorsqu'on y est confronté dans la vie de tous les jours.

Méthode des six chapeaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode des 6 chapeaux (application de la Maïeutique de Socrate) extraite de l'ouvrage Six chapeaux pour penser est une méthode de management personnel ou de groupe, développée par Edward de Bono, permettant de traiter les problèmes dont une des conséquences est d'éviter la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles. Pour cela, chaque participant prend un « chapeau » d'une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle. Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d'autres participants.

L'open source, clef d'un monde plus équitable? Et si on appliquait le principe de Wikipédia à la création d'objets et de projets qui changent le monde? Car une conception libre et ouverte à tous permet d'agréger autour de soi une communauté de contributeurs qui apportent leur pierre à un édifice dont chacun peut bénéficier. C'est au volant d'une voiture de sport, en 2008, que l'entrepreneur américain Joe Justice prend conscience de la quantité de pétrole qu'il envoie dans l'atmosphère. En 2010, il profite d'un concours du Progressive Insurance X-Prize pour imaginer un véhicule consommant peu d'essence et dont l'ensemble des composants est modulable à souhait.

Comment mettre en œuvre une démarche qualité dans une PME ? Beaucoup de dirigeants de PME craignent d’entamer une démarche qualité. Pourtant, il s’agit d’une véritable orientation stratégique pour l’entreprise. Dans la compétition actuelle, la qualité est devenue un enjeu majeur du management. C’est la norme ISO 9001 qui est la référence aujourd’hui en termes de qualité. Au fait, c’est quoi une start-up Les start-up déchaînent les passions. Et pour cause, on les associe souvent à la multitude de success stories dont la Silicon Valley a le secret. Mais les géants Google ou Facebook, sont-ils toujours des start-up ? Principes sous-jacents au manifeste Nous suivons ces principes: Notre plus haute priorité est de satisfaire le clienten livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalitésà grande valeur ajoutée. Accueillez positivement les changements de besoins,même tard dans le projet. Les processus Agilesexploitent le changement pour donner un avantagecompétitif au client. Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec descycles de quelques semaines à quelques mois et unepréférence pour les plus courts.

Related:  Management et administration collaborative