background preloader

Pédagogie coopérative

Pédagogie coopérative
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pédagogie coopérative repose sur une philosophie de l'instruction qui place l'élève en tant qu'acteur de ses apprentissages, capable de participer à l'élaboration de ses compétences en coopération avec l'enseignant et ses pairs. L'acquisition des connaissances résulte alors d'une « collaboration du maître et des élèves, et des élèves entre eux, au sein d'équipes de travail »[1]. Origines et valeurs[modifier | modifier le code] La coopération est, à l'origine, un système économique et social, une réponse à un besoin, un manque ressenti dans une structure économique. La pédagogie coopérative est une approche pédagogique complexe qui forme l'apprenant à coopérer pour apprendre, tout en l'amenant à apprendre à coopérer. Il s'agit d'une des deux traductions d'un courant pédagogique nommé le cooperative learning. Article principal : Histoire de l'économie sociale. Les objectifs de la pédagogie coopérative sont de : Portail de l’éducation Related:  Travailler en groupes

Apprentissage collaboratif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans le domaine de l'apprentissage et de la gestion communautaire des savoirs, la collaboration peut reposer sur un but commun, chaque membre réalisant une part de la tâche globale, en puisant dans les ressources de l'environnement (mémoire organisationnelle), dans ses ressources propres (compétence individuelle) et dans celles du groupe : on parle alors de communauté de pratique voire de communauté d'apprentissage et d'apprentissage collaboratif. Les TICE (Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation) et l'apparition de plates-formes virtuelles d'apprentissage collaboratif (Claroline...), ainsi que de nouveaux outils (logiciel Wiki par exemple) ou de produits (dont Wikipédia) permettent aujourd'hui d'intégrer des interactions interpersonnelles et de produire un nouveau mode de travail, basé sur un esprit de communauté (parfois dite « virtuelle ») dans un esprit collaboratif. Intérêt[modifier | modifier le code]

Jerome Bruner Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jerome Seymour Bruner, né à New York le 1er octobre 1915, est un psychologue américain, dont le travail porte en particulier sur la psychologie de l'éducation. Il fut l’un des premiers découvreurs de « Pensée et langage » de Lev Vygotski et s’est nourri de Piaget et Meyerson. Les idées de Bruner se fondent sur la catégorisation, ou « comprendre comment l’homme construit son monde », partant du principe que l'homme interprète le monde en termes de ressemblances et différences. Pour Bruner, la médiation sociale lors des conduites d'enseignement-apprentissage (interaction de tutelle) s'exerce sur un mode communicationnel (dialogique). Interaction de tutelle[modifier | modifier le code] Interactions entre un adulte et un enfant grâce auxquelles l'adulte essaye d'amener l'enfant à résoudre un problème qu'il ne sait résoudre seul. Étayage[modifier | modifier le code] Bruner repère 6 fonctions: Révolution cognitive[modifier | modifier le code]

Des outils pour s'organiser - Les Amphis de France 5 Des outils pour s'organiser L'originalité et l'efficacité de ce cours résident dans l'utilisation des outils et techniques d'organisation utilisés couramment par les personnels de l'entreprise lors de la mise en place des démarches qualité dans les entreprises pour les appliquer à des situations d'apprentissage. Ces outils et techniques doivent permettre de définir, de cerner et d'analyser une situation pour déterminer l'action à tenir. Ils sont aisément transposables dans les pratiques quotidiennes de l'étudiant. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" : La gestion du temps Générique Emission conçue et préparée par Régine Acquier, Université de Montpellier 1.

Folksonomie — Enseigner avec le numérique Folksonomie"Une folksonomie est un néologisme désignant un système de classification collaborative décentralisée spontanée. Le concept étant récent, sa francisation n'est pas encore stabilisée, bien que le grand dictionnaire terminologique l'ait ajouté à sa base de données[1]. Le terme folksonomie est une adaptation française de l'anglais folksonomy, combinaison des mots folk (le peuple, les gens) et de taxonomy (la taxinomie). Le terme a été créé par l'architecte de l'information Thomas Vander Wal. À l'inverse des systèmes hiérarchiques de classification, les contributeurs d'une folksonomie ne sont pas contraints à une terminologie prédéfinie mais peuvent adopter les termes qu'ils souhaitent pour classifier leurs ressources. L'intérêt des folksonomies est lié à l'effet communautaire : pour une ressource donnée sa classification est l'union des classifications de cette ressource par les différents contributeurs. Wikipé Le Deuff, Olivier.

Thématiques UNT - Canal-U UOH : Université Ouverte des Humanités L'Université Ouverte des Humanités est l' Université Numérique Thématique consacrée aux champs disciplinaires des Sciences humaines et sociales, des Lettres, des Langues et des Arts. Elle est l'aboutissement d'une volonté d'établissements supérieurs de travailler ensemble, avec pour principal objectif de contribuer au développement de l'université numérique française en diffusant des ressources pédagogiques de qualité en accès libre : texte, audio, vidéo, multimédia... L'UOH regroupe actuellement 25 établissements supérieurs.Sa mission centrale consiste à mettre à disposition des ressources numériques validées scientifiquement, pédagogiquement et techniquement, afin d'offrir aux étudiants des compléments et supports de cours de qualité*. Accéder au portail de l'UOH * les ressources présentes dans les arborescences thématiques UOH de Canal-U n'ont pas toutes été validées par le conseil scientifique de l'UOH.

Notice : Les encyclopédies collaboratives en ligne Wikipédia / Wikimini Présentation de la séance Nous avons retenu ce scénario parce qu'il propose l'étude d'un objet informationnel et ouvre à une approche conceptuelle centrée sur la notion d'encyclopédie collaborative en ligne et à laquelle sont corrélées plusieurs autres notions info-documentaires de premier ordre (auteur, fiabilité de l'information, document numérique). L'apprentissage est facilité par l'expérience proposée aux élèves consistant à rédiger et à publier un article documentaire sur Wikimini. Ainsi le concept visé devient-il opératoire, apportant un sens à l'activité et assurant une bonne motivation. « S'y connaître » et « en être » sont deux perspectives qui rendent bien compte d'un projet qui contribue à faire entrer les élèves par les usages dans la culture informationnelle. Objectifs d'apprentissage L'introduction de la fiche contextualise la séance et permet d'en comprendre les objectifs. Introduction de la séance Méthode pédagogique Didactisation des notions Structuration des connaissances

Jean Piaget Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(avril 2015). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Jean Piaget en 1967-1968. Jean William Fritz Piaget, né le 9 août 1896 à Neuchâtel en Suisse et mort le 16 septembre 1980 à Genève, est un biologiste, psychologue, logicien et épistémologue suisse connu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie à travers ce qu'il a appelé l'épistémologie génétique (ou structuralisme génétique). L'éclairage qu'il apporte sur l'« intelligence », comprise comme une forme spécifique de l'adaptation du vivant à son milieu, sur les stades d'évolution de celle-ci chez l'enfant et sa théorie de l'apprentissage exerceront une influence notable sur la pédagogie et les méthodes éducatives[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Estimations :

Claroline Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Claroline[1] est une plate-forme d'apprentissage en ligne (ou LMS : Learning management system) et de travail collaboratif open source (sous licence GPL). Elle permet à des centaines d'institutions à travers le monde (universités, établissements scolaires, associations, entreprises…) de créer et d'administrer des formations et des espaces de collaboration en ligne. Une plate-forme open source[modifier | modifier le code] Claroline est présente dans plus de 100 pays et traduite dans plus de 35 langues. Claroline est compatible avec les systèmes d'exploitation GNU/Linux, Mac OS et Microsoft Windows. Outils[modifier | modifier le code] Claroline fonctionne selon le concept d'espace associé à un cours ou à une activité pédagogique. Développement[modifier | modifier le code] Claroline s'appuie sur des principes d'apprentissage forts, extraits de la littérature sur la valeur ajoutée des technologies pour la formation.

BiblioDoc.Francophonie.org Folksonomie Retour au menu principal Page précédente / Page suivante Qu’est-ce que la folksonomie ? Définition Jusqu’à tout récemment, la création de métadonnées était réalisée soit par les professionnels de l’information travaillant avec des normes incompréhensibles pour l’usager et impossibles à appliquer sur l’immensité des documents disponibles sur le Web. Dans les deux cas, les utilisateurs des documents sont exclus du processus de création de métadonnées. Comment procéder ? Il suffit de créer un compte sur les systèmes tels que Del.icio.us. Forces et faiblesses de la folksonomie Les forces de la folksonomie sont indéniables. Usages actuels L’étude de Brooks et Montanez montrent que les étiquettes aident les utilisateurs à regrouper les documents ou sites en larges catégories (2006). Améliorations attendues Les applications de la folksonomie en bibliothèque

Réseau et Ressources / Réaliser un apprentissage collaboratif Les interactions de qualité entre pairs (co-apprenants) engendrent des bénéfices cognitifs profitables au développement individuel. En tant que lieu d'échange et de confrontation des représentations, l'espace de travail collaboratif enrichit les conduites cognitives, métacognitives et sociales. Ce type d'apprentissage peut avoir des effets positifs sur la perception de ses propres compétences par comparaison avec celles des autres, sur l'attribution des causes de la réussite ou de l'échec, ou sur l'estime de soi. La coopération amènerait, selon Pelgrims Ducrey (1996), de meilleures performances que d'autres formes d'interactions, telle que la compétition. Il s’agit de partager, avec d’autres, des informations, des ressources, des savoirs, des réflexions, de construire des projets ou de résoudre des problèmes, et ainsi de modifier la relation au savoir en diversifiant les sources d'information, en réalisant un projet commun au bénéfice de tous.

L'APPRENTISSAGE ENTRE PAIRS : SE FORMER ENTRE NOUS, PAR NOUS ET POUR NOUS Savez-vous que la formation entre pairs comporte bien des attraits ? L'apprentissage entre pairs pourra entraîner une modification du rapport de l'apprenant au savoir, il favorisera également l'émergence des savoirs informels tout en renforçant les modalités de collaboration de l'individu dans un collectif, une équipe par exemple. Si vous êtes consultant, formateur, apprenant, vous pouvez expérimenter l'apprentissage entre pairs dans une formation en présentiel (tout le long de la formation ou sur des temps dédiés) ou dans une formation à distance. Un petit billet PedagoForm pour re-visiter ce mode d'apprentissage déjà bien connu et rôdé. On désigne par "apprentissage par les pairs" la modalité d'apprentissage entre les individus d'un même groupe ou d'une même entité. Mêlant mode participatif et mode collaboratif, l'apprentissage entre pairs comporte de nombreux avantages, même en mode présentiel. 1/ La légitimité du formateur "pair" pour les apprenants. Pour continuer :

Constructivisme (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le constructivisme, théorie de l’apprentissage, a été développé, entre autres, par Piaget, dès 1923, en réaction au behaviorisme qui, d’après lui, limitait trop l’apprentissage à l’association stimulus-réponse. L’approche constructiviste met en avant l’activité et la capacité inhérentes à chaque sujet, ce qui lui permet d’appréhender la réalité qui l’entoure[1]. Le constructivisme suppose que les connaissances de chaque sujet ne sont pas une simple « copie » de la réalité, mais une « (re)construction » de celle-ci. La compréhension, constamment renouvelée, s’élabore à partir des représentations plus anciennes d’événements passés, que le sujet a d’ores et déjà « emmagasinées » dans son vécu. En parallèle à Piaget, Lev Vygotski (Pensée et langage, 1934) a développé la Théorie historico-culturelle du psychisme. Pour développer la pensée de Piaget, en sociologie, certains auteurs ont tenté de créer des « néoconstructivismes », dont :

Que faisons-nous? | antoinettemengueabesso Nous pratiquons les techniques Freinet. Elles sont des techniques mises en place par Célestin Freinet et d’autres éducateurs Freinet et de l’Ecole Nouvelle. Elles sont des techniques selon le modèle constructiviste et socio constructiviste. Elles permettent l’amélioration de l’enseignement-apprentissage. Elles encouragent l’insertion des TIC pour l’amélioration de l’enseignement-apprentissage et la réussite de tous les apprenant(e)s. Like this: J'aime chargement…

Related: