background preloader

Indice RH - Blog Finance et entreprise -

Indice RH - Blog Finance et entreprise -

http://www.indicerh.net/

Related:  QVT

Comment rendre ses salariés heureux au travail grâce à un logiciel - FocusRH Pourquoi vouloir des salariés heureux ? Le bien-être au travail a un impact significatif sur la motivation dans ses tâches professionnelles.Au fil des enquêtes, le lien entre une bonne gestion des temps de travail dans l’entreprise et le développement d’un climat social favorable à la motivation et à l’engagement des collaborateurs se démontre. Mettre en place un logiciel de gestion des temps de travail constitue l’un des meilleurs remparts contre le burn-out et fait partie, à part entière, de la stratégie de développement d’une société. Il existe plusieurs leviers favorisants le bien-être au travail et ils sont de plusieurs ordres : Le managementL’environnement de travailLa mise en place d’une démarche de Qualité de Vie au Travail (QVT)La gestion des carrières

La théorie du Flow - le bonheur au travail - Bien-être et Mieux-être Mihaly Csikszentmihalyi (MC) est né en 1922 en Italie et a émigré aux USA à l’âge de 22 ans. Il a été directeur du département de psychologie à l’Université de Chicago et du département de sociologie et d’anthropologie au Lake Forrest College. Auteur de nombreux livres et articles, MC est particulièrement connu depuis plus de trente ans pour son travail sur la notion de « Flow », ses recherches sur la psychologie positive et le bonheur. D’après MC, nous devons axer notre développement personnel vers un juste équilibre entre « défis » et « compétences ».

Le feedback, élément essentiel du management par la performance © Felix Pergande – Fotolia.com Nous avons tous besoin de savoir où nous allons et si nous empruntons le bon chemin. Nul ne peut avancer dans le brouillard épais sans guide ni repères. Au mieux, nous atteindrons notre but de manière totalement fortuite, au pire nous errerons, marchant désespérément dans le noir sans jamais atteindre notre objectif. De par le rôle qui lui a été dévolu, le manager se doit de diriger ses hommes. Un climat de travail sain et agréable est créateur d'engagement ! À une ère où il convient de s’épanouir au travail, les dirigeants ont tout intérêt à offrir un environnement propice au bien-être, où les salariés se sentent valorisés, impliqués, écoutés et mobilisés. On ne peut pas être contre l’idée, mais dans les faits, est-ce que ça s’applique vraiment… ? Il vous est sans doute déjà arrivé de vivre une catastrophe décisionnelle au bureau.

"La plupart des entreprises ont trahi leurs cadres" Drôle de destin que celui des cadres, à en croire l’ouvrage de Jean-Philippe Bouilloud "Entre l’enclume et le marteau, les cadres pris au piège" (Ed du Seuil). Héros de la modernisation de l’économie dans les années 60/70, les voilà pris au piège de l’entreprise mondialisée, soumis à des injonctions contradictoires, rouage d’une machine à la construction de laquelle ils contribuent et qui pourtant les broie. Sociologue enseignant à l’ESCP Europe, Jean-Philippe Bouilloud a répondu à nos questions.

Le Management de la performance globale par le bien-être au travail Pendant le mois d'août, nous publions à nouveau quelques-uns des textes les plus lus de l'année. Le Management de la performance globale par le bien-être au travail L’impact positif du bien-être au travail des salariés sur le fonctionnement de l’entreprise et des organisations La liberté, moteur de performance et de révolution managériale - Union europeenne Management et emploi, management et travail, management en europe, gouvernance et travail travail emploi europe Liberté + responsabilité = performance + bonheur. Telle pourrait être la devise d'Isaac Getz, professeur de leadership et de l'innovation à ESCP Europe. Il faudrait construire les organisations pour l'homme et non contre lui et bannir les vocables management, motivation, culture et valeurs pour faire de l'entreprise un modèle de performance. Décapant et sûrement bouleversant !

Le bien-être au travail est important Entretien avec Claire Cusack, Directrice des ressources humaines pour la branche Santé Internationale d'Allianz Partners Le succès d’une entreprise est intimement lié à la satisfaction professionnelle de ses employés. Un environnement professionnel où les employés se sentent valorisés, protégés, impliqués et écoutés, est propice au bien-être. Afin de permettre à ses employés de réaliser leur potentiel et d'évoluer, un employeur se doit de créer ce type d'environnement au sein de l’entreprise. Nous passons tous une grande partie de notre vie sur notre lieu de travail. Il est donc important que ce soit un environnement plaisant, aussi bien pour les employeurs que pour leurs employés.

Personne postmoderne et ses revendications Les générations nées ou « éduquées » entre les pavés de 1968 à Paris et la chute du mur de Berlin en 1989 ont fait émerger la personne postmoderne. Le profil de cette personne postmoderne peut être brossé autour de sept revendications : L´authenticité, la bonne santé, l´imitation, la consommation, l´instantanéité, la « glocalisation », la religiosité.« Être soi et pleinement soi » : un besoin presque vital à l´ère postmoderne. L´authenticité occupe très certainement la première place de ces sept revendications postmodernes. « Être pleinement soi et vraiment soi » se décline selon deux modalités principales. L'entreprise libérée : quel bilan On ne présente plus ou presque l’entreprise libérée avec ses salariés libres de décider par eux-mêmes des actions à engager sans hiérarchie apparente. Ce courant, découvert par le grand public suite au reportage le bonheur au travail, a déferlé puis c’est solidement ancré dans tout ce qui touche de près ou de loin les entreprises à travers les réseaux sociaux, les médias et les diverses associations. En a t-il pour autant vraiment franchi les portes? On évoquait une vague irrésistible conjuguant performance puis bonheur, à laquelle seuls des dirigeants d’un autre siècle pourraient résister. Qu’en est-il vraiment 4 ans après, alors même que ce concept a suscité un temps une forte passion et fait couler beaucoup d’encre entre convertis et contradicteurs ? Comment a-t-il évolué ?

Pourquoi la convivialité est-elle un atout managérial ? « Les individus ne quittent pas des jobs, ils quittent des managers », affirmaient déjà en 1999 Marcus Buckingham et Curt Coffman dans leur bestseller First, Break All the Rules: What The Worlds’ Greatest Managers Do Differently. 15 ans plus tard, rien n’a changé : supérieur hiérarchique direct, vous êtes toujours le premier facteur de bien-être (ou de stress) de vos collaborateurs. Donc le premier facteur d’engagement et de performance de vos équipes ! Les employés qui se sentent bien au travail voient leur performance croître de 30 % et leur créativité multipliée par trois. Point commun aux entreprises leaders du classement du Great Place to Work institute ? Un managment convivial qui inspire des relations de confiance, donne du sens aux missions de chacun et favorise un climat de travail confortable.

Le télétravail améliore-t-il la qualité de vie au travail ? L'engouement des salariés pour le télétravail En 2016, L’étude Randstad Award 2016 évaluait à près de 64% le nombre de salariés français favorables au télétravail. Dans la pratique, il est, en effet, largement plébiscité. L’enquête Malakoff-Médéric/Comptoir de la nouvelle société de janvier 2018 montre ainsi que « 58 % des salariés concernés se disent très satisfaits de cette pratique ».

5 inquiétantes singularités du management français Photo Pelletier - Approche de Paris en avion Si vous avez de la curiosité (ou de profonds moments d’ennui), je vous conseille de parcourir la base de données statistiques établie par Eurofound. Il s’agit d’une agence d’étude de l’Union Européenne sur les conditions de vie et de travail dans les pays européens. Elle permet de visualiser les données relatives aux tendances dans l’UE dans des graphiques en barres et les données relatives aux tendances nationales dans des tableaux. Vous pouvez ainsi explorer les résultats sur l’évolution des conditions de travail entre 1991 et 2010. Ces données obtenues avec des questionnaires et des entretiens menés en tête à tête (précisions sur la méthodologie ici) sont très instructives mais si détaillées que leur traitement est un exercice assez fastidieux.

Related: