background preloader

Attitude et comportement dans le rapport cause-effet : quand l’attitude détermine l’acte et quand l’acte détermine l’attitude

Attitude et comportement dans le rapport cause-effet : quand l’attitude détermine l’acte et quand l’acte détermine l’attitude
1Cet article propose de traiter de la relation cause-effet entre les attitudes et les comportements à travers deux champs théoriques classiques de la psychologie sociale expérimentale : la persuasion et la dissonance cognitive. La relation entre attitude et comportement occupe une place centrale dans la psychologie sociale. Cette discipline, majoritairement expérimentale aujourd’hui, étudie les comportements, les états mentaux et processus mentaux chez l’Homme en société. Conformément à la méthodologie expérimentale, seules quelques variables manipulées font l’objet d’une modification. 1 Eagly et Chaiken (1993, p.1) dans leur ouvrage de référence sur les attitudes définissent l’attitu (...) 2Le concept d’attitude occupe une place centrale en psychologie sociale depuis les années trente et maintient encore aujourd’hui cette position. Figure 1 : Exemple d’une échelle de mesure d’attitude en psychologie sociale Figure 2 : Changer l’attitude pour changer le comportement

Dossier spécial : Comment mieux travailler ensemble? C’est dans le Business Club (podcasts) « √Michel PICOT Dossier spécial : Comment mieux travailler ensemble? C’est dans le Business Club (podcasts) Publié le Mis à jour le Dans le Business Club de France | BFM Business Radio → Diffusion : samedi 23/5/2015 à 7h et dimanche 24/5/2015 à 15h Talk 1 & 2 : MANAGEMENT COLLABORATIF: les nouvelles tendances, les bonnes pratiques, les conseils de nos experts Talk 3 : MAKO MOULAGES se remet au goût du jour! Talk 4 : MÉDIATION: Que faire en cas de mauvaise exécution d’une prestation commandée? Nos invités: Valérie Rocoplan, fondatrice et coach pour Talentis et co-auteur du livre « Mixité, quand les hommes s’engagent » (Eyrolles)Olivier Chambert-Loir, directeur associé Ose Consulting (branche consulting d’Arnava, cabinet de conseil en RH) Pour écouter, réécouter ou télécharger cette émission : Lecteur audioLecteur audio Le management collaboratif : 5 pistes pour se transformer Faites confiance aux autres : Démontrez à vos collaborateurs que vous avez confiance en eux et en leurs compétences. Soyez authentique :

Notions Comment faire face aux comportements difficiles Table des matières Introduction On rencontre dans tous les groupes des personnes dont le comportement désagréable complique la vie des autres. Nous avons tous assisté à des réunions ou à des activités dont le déroulement a été perturbé ou retardé par le comportement d'une personne difficile. Comment reconnaître une personne réellement difficile? Quelque chose a-t-il déclenché ce comportement? Si vous répondez oui à une de ces questions, il y a des chances que vous n'ayez pas affaire à une personne foncièrement difficile, même si présentement son comportement est insupportable. Comment faire face Faire face, c'est « réagir efficacement en présence de quelque difficulté » nous dit le Petit Robert; c'est affronter d'égal à égal un interlocuteur. Face à une personne difficile, certains optent pour l'accceptation passive, parce que l'affrontement leur répugne et qu'ils préfèrent faire comme si de rien n'était. Pour apprendre plus facilement à faire face aux personnes difficiles, M. Le Sournois

Modèle Hersey-Blanchard du leadership situationnel Les experts en management, Paul Hersey et Ken Blanchard ont établi un modèle original de leadership situationnel. Ils ont fait valoir que le style de leadership doit s'apparier (correspondre) à la maturité de la personne ou du groupe dont ils sont le leader. Sinon, on aboutit à un échec. Au lieu d'utiliser un seul style, les bons leaders doivent changer leurs styles de leadership en se basant sur la compétence et l'expérience de la population dont ils sont les leaders ainsi qu'en fonction des détails de la tâche. Quatre styles de leadership : diriger - persuader - participer - déléguer Le modèle proposé s'articule autour de comportements instrumentaux et de comportements relationnels. En croisant les deux variables (comportement instrumental et relationnel), Paul Hersey et Ken Blanchard ont donc obtenu quatre styles majeurs de leadership : Diriger (S1) - Les leaders dictent à leur population exactement ce qu'il faut faire et comment le faire. Publications 1967, Ken H. Liens internes

La proxémie En fait, notre façon d’occuper l’espace en présence d’autrui est un des marqueurs de l’identité.Pour exemple, notre proximité spatiale est différente selon notre culture. Ce sont donc nos habitudes cultuelles qui nous font prendre différentes places spatiales. Hall a montré qu’il y avait autour de nous une surface, « une bulle », une zone émotionnellement forte ou encore un périmètre de sécurité individuel. Celui-ci est plus important en face de nous que sur les côtés ou par derrière. On peut parler de notion de bonne distance. La dimension de cette bulle personnelle varie selon les cultures. La distance intime (entre 15 et 45 cm) : zone qui s’accompagne d’une grande implication physique et d’un échange sensoriel élevé. L’hypothèse qui sous-tend ce système de classification proxémique est la suivante : « La conduite que nous nommons territorialité appartient à la nature des animaux et en particulier à l’homme. La distance va être différente selon l’image que l’on se fait de l’autre.

Management : toutes les fiches conseils Susciter la prise d'initiative dans son équipe Des collaborateurs pro-actifs et innovants : un doux rêve pour le manager ? Pas s'il parvient à instaurer un climat de confiance. Faire appliquer une décision Votre choix est fait. Reste à le faire appliquer par votre équipe et ce n'est pas si simple. Managers : comment détecter vos défauts (et les corriger) Manque de motivation ou de résultats au sein de votre équipe... Savoir bien formuler une critique Délais non respectés, erreurs, oublis... Savoir s'excuser Impliqués, créatifs, exigeants... les passionnés ont de nombreux atouts pour réussir dans leur travail. Manager les personnalités passionées Impliqués, créatifs, exigeants... les passionnés ont de nombreux atouts pour réussir dans leur travail. Managers : trouvez le juste milieu avec votre équipe Trop proche, il passera pour faible. Manager les personnalités difficiles Leur comportement pose vite problème dans une équipe et les encadrer relève parfois du casse-tête.

Quelle est la différence entre besoin et désir ? Je parle souvent de besoin et de désir en parlant d’influence. Mais un lecteur m’a fait une remarque pertinente dernièrement, quelle est vraiment la différence entre désir et besoin ? Je vais vous donner mon avis sur la question, je ne sais pas si ma réponse est la bonne, mais je vais tenter d’y répondre. Un très bon professeur de vente que j’ai eu durant mes études m’avait donné une définition que j’aimais bien : « Le besoin est un sentiment de manque, le désir est une façon de combler ce manque. » Prenons des exemples tirés de cette définition : J’ai besoin de manger. J’ai besoin de sécurité. J’ai besoin de confort. J’ai besoin d’appartenir à un groupe. J’ai besoin de repos. J’ai besoin d’indépendance. J’ai besoin d’en savoir plus. D’ailleurs, vous pourriez vous amuser à faire cela avec les besoins fondamentaux de l’Homme, constituant la Pyramide des besoins selon Maslow (ci-dessous) ainsi vous pourrez voir à quoi correspond vos différents besoins et désirs actuels : Vous aimerez aussi:

Pourquoi est-il important de décoder le langage non verbal ? L’expression « non verbal » demande à être définie précisément.Dire qu’est non verbal ce que ne sont pas les mots revient à fabriquer une définition si floue qu’elle ne peut pas être opérationnelle. Le non verbal peut, sans difficultés, être regroupé en cinq grandes catégories de base : le périverbal,le para verbal,l’infraverbal,le supra verbal,le préverbal (1) L'identification de ces catégories permet de comprendre en outre, pourquoi plutôt que penser une science du non-verbal unique, il semble plus efficace scientifiquement de penser la réalité non verbale au croisement de disciplines diverses. Le périverbal peut être considéré comme la première dimension non verbale.C’est l'espace et le temps dans la communication. L'infraverbal comprend les codes non décodables consciemment, les odeurs, mais aussi les couleurs par exemple.Dès que nous parlons d'effet subliminal ou que nous évoquons les "effets d'exposition" "effets d'amorçage", nous évoquons en fait l'infraverbal. Éléments annexes :

Management : comment gérer huit personnalités difficiles ? - pourseformer.fr | Manager les hommes. Le reflet systémique - Atout Coach Tout coach déjà familiarisé avec l’approche systémique comprendra ce que signifie un reflet systémique. Pour les autres quelques précisions s’imposent. Qu’est-ce qu’un reflet systémique ? Le processus d’accompagnement fonctionne en grande partie parce qu’une alliance, mêlée de confiance et d’attentes, s’instaure entre le coach et son client. La personne coachée aura tendance à reproduire dans le cadre de son accompagnement ce qui se passe dans son propre contexte professionnel ou personnel et à faire vivre au coach son propre empêchement. Attention à bien distinguer le reflet systémique du transfert bien connu des thérapeutes. Pourquoi s’en préoccuper ? Le reflet se traduit généralement par une situation d’impasse, de blocage et de tension émotionnelle forte. Le coaching est un terrain de jeu relationnel où le coaché reproduit inconsciemment ce qu’il fait habituellement. Repérer ses zones aveugles Toute la difficulté est de s’en apercevoir. Sur le même thème 1 juillet 2015 Dans "Coaching"

Les 7 émotions universelles Ces derniers temps, je m’intéresse de près aux microexpressions. Largement médiatisées dans la série Lie To Me, série TV basée sur les travaux de Paul Ekman, il s’agit d’une expression faciale de très courte durée (moins d’une seconde) apparaissant généralement lorsque les enjeux d’une situation sont élevés. A la différence des expressions faciales, les micro-expressions sont totalement involontaires mais cependant, c’est là le hic, difficile à décrypter vu la brièveté du mouvement. En attendant un article plus fouillé sur les micro-expressions (et oui il y a pas mal de choses à raconter sur le sujet), je vous propose de découvrir un test sur le site de Paul Ekman visant à mesurer votre capacité à les décrypter. Si votre score est de moins de 40%, allez lire la suite de l’article où je vous donne les éléments clés des 7 émotions universelles du test (en anglais sad, happy, angry, contempt, surprise, fear, disgust) qui je l’espère vous permettront d’améliorer votre score. Loading ...

Gérer les personnalités difficiles au sein de l'entreprise La vie en communauté ou en groupe qu’impose l’activité professionnelle est source naturelle de conflits entre salariés, cadre ou responsable d’entreprise et salariés. Mais il est aujourd’hui communément admis que ces conflits, ces frictions sont plutôt favorables à la bonne gestion de l’entreprise en provoquant le dialogue, la confrontation des idées, en favorisant la créativité, somme toute en agissant positivement sur le développement et la progression de l’entreprise. Toutefois, on constate aujourd’hui qu’un certain nombre de salariés et cadres, près d’1 sur 10, posent problème au sein de l’entreprise. Le management de collaborateurs est, par nature, un exercice difficile. Pour gérer ces personnalités, il est important dans un premier temps d’analyser ce que provoque le comportement difficile, de vérifier les impacts sur l’environnement immédiat, la qualité du travail fourni, les relations avec l’extérieur et de mettre en place les mesures qui s’imposent. L’analyse de la situation

Formation coaching scolaire Formation en coaching scolaire: Comment accompagner les adolescents avec les outils du coaching scolaire ? Public concerné : La formation est ouverte à toute personne interessée par l'accompagnement des jeunes afin de découvrir la pratique du coaching scolaire, toute personne désirant acquérir des outils de coaching scolaire afin d'enrichir sa pratique professionnelle : logopèdes, psychologues, neuropsychologues, enseignants, éducateurs... Résumé du projet de formation en coaching scolaire : Le taux d’échec scolaire bat actuellement des records dans notre pays. Cette formation a pour vocation d’initier les participants à la démarche particulière du coaching scolaire et de leur présenter des outils pratiques de coaching issus de divers champs de psychologie appliquée (PNL, Neurosciences Cognitives et comportementales, …) pour accompagner les adolescents dans le dépassement de leurs difficultés scolaires. Objectifs de la formation en coaching scolaire : - Apporter des éléments de méthodologie

La communication interpersonnelle Nous nous intéresserons ici à la Pragmatique (au Comment) de la communication interpersonnelle telle qu'elle a été étudiée et modélisée par l'école nord-américaine de Palo Alto sous l'impulsion du Professeur Paul Watzlawick. Nous montrerons en quoi cette façon de considérer le comportement de deux individus qui communiquent relève d'une approche complexe, où la circularité et la rétroactivité des échanges fait place à une causalité linéaire. Nous partirons du postulat que lorsqu'une communication entre deux personnes est établie, il n'y a plus ni commencement ni fin, mais un modèle circulaire d'échanges, dont ni l'un ni l'autre des interlocuteurs n'a la prééminence. La communication sera considérée alors comme système d'interactions en marche, et, à l'extrême, certains ont pu dire que : "On ne communique pas, mais on prend part à une communication." I - Les cinq axiomes de la communication 1- "On ne peut pas ne pas communiquer." Exemple : Monsieur Boit et Madame Crie "Euh.... Rejet Déni 1.

Related: