background preloader

2 : Du cœur au cerveau - Des émotions nécessaires à notre survie - Partie 2

2 : Du cœur au cerveau - Des émotions nécessaires à notre survie - Partie 2
Related:  ÉmotionsDéveloppement personnel et fonctionnement du cerveau

Le cerveau et les émotions… comment ça marche ? - Harmonie-Spirituelle Mardi 1 mars 2 01 /03 /Mars 16:49 Bonjour, Comment allez-vous ? C'est mardi 01 mars et il fait soleil et plutôt froid ^^ Dans l'article précédent, je vous ai écrit que le cerveau produisait des peptides via des neuropeptides en lien avec une émotion déterminée. Fig 1 : La figure ci-dessus vous montre trois circuits "émotionnels". Les 5 sens amènent l'information au cerveau : Il y a alors 3 possibilités, mettons une personne surprise par un animal. 1. 2. 3. Important : ceci est un descriptif – simplifié –. Il y a 2 circuits (dans le cadre d'une personne équilibrée) pour les émotions, un long et un court. Le court (rouge) : Je l'appelle le circuit court car il déclenche l'émotion instantanément. Par exemple : un chien grande taille, uni couleur, maigre, jeune etc. Le circuit long (bleu) le thalamus réceptionne les informations – mais – il est sous tutelle du néocortex qui décide de dévier l'information vers lui. J'appelle ce circuit long car l'émotion est canalisée, filtrée voire stoppée.

Audio/Vidéo - Collège de France Audio/Vidéo tousaudiovidéo Audio/Vidéo début précédent #1/6 suivant fin 137 médias trouvés Le ballon émotionnel - S Comm C, le blog Chose promise, chose dûe, voici un article explicatif sur les émotions. Le ballon émotionnel Représentez-vous quelque chose qui vous fait très très envie et auquel vous n’avez pas souvent accès : un gâteau bien spécifique préparé dans la seule et unique boulangerie de votre enfance, un plat dégusté uniquement sur votre lieu de vacances, … N’importe quoi que vous aimez beaucoup et donc l’accès vous est plutôt rare, soit que vous ne puissiez pas le manger souvent, soit que vous soyiez au régime par exemple. Vous attendez avec impatience le moment où vous allez pouvoir déguster ce plat ou ce gâteau qui vous manque tant. Et enfin, l’occasion se présente ! La date est prévue depuis des semaines, vous vous en faites une joie d’avance. Mais patatras quand vous voulez passer commande, on vous annonce Ah non désolé, nous n’en avons pas ce soir ! Grrrrr … je vous entends râler d’ici : Ah les boules !!!! Qu’est-ce qu’une émotion ? Et c’est là une définition assez exacte de ce qu’est une émotion :

48 | 2013 L'émotion et l'apprentissage des langues « Au commencement était l'émotion ». Cette célèbre phrase de l'écrivain français Louis-Ferdinand Céline introduit la tonalité de ce numéro de la revue Lidil. Si le mouvement premier de la pensée est d’associer la langue au verbe, les recherches décrites dans ce numéro abordent ici la langue à travers l’émotion comme objet d’investigation. L’originalité est de questionner l’émotion dans l’approche actionnelle, mise en œuvre actuellement dans la didactique du plurilinguisme. Les articles d’ouverture et de fermeture sont des exposés théoriques qui questionnent la place de l’émotion dans les méthodes didactiques de l’enseignement des langues et sur le plan pédagogique dans la construction de l’identité plurilingue, à la lumière de cadres théoriques de la psychologie.

Émotions (bases neurophysiologiques) Le cerveau permet la mise en oeuvre des fonctions cognitives. Le terme cognition désigne tout ce qui se rapporte à la connaissance. Le cerveau permet également le processus émotionnel. L'émotion est le trouble intense de l’affectivité, une réaction immédiate, le plus souvent incontrôlée. La valence avec la notion de positif ou agréable, négatif ou désagréable.L'alerte aboutissant chez un individu à une tension ou bien le calme.Le contrôle dont la caractéristique essentielle étant la possibilité ou l'impossibilité de réagir confrontée à une frayeur importante. Bases neurobiologiques des émotions De nombreuses structures du cerveau participent à la physiologie des émotions . Le système limbique est une région du cerveau qui est constituée par la circonvolution du corps calleux c'est-à-dire la circonvolution de Broca associée à celle de l'hippocampe. L'hippocampe, parmi ces structures, joue un rôle primordial.

L'effet placebo L’effet placebo a longtemps joui d’une réputation sulfureuse. Attribuer une guérison à un placebo, une substance sans effet pharmacologique, c’était considérer que la maladie était imaginaire. Mais les progrès fulgurants de la médecine sont formels : l’effet placebo a bel et bien une action thérapeutique dont on commence à découvrir les mécanismes. En effet, la science a récemment mis en évidence qu’il modifiait des paramètres physiologiques, pouvant guérir, selon les pathologies et les expériences, jusqu’à 90 % des cas ! Le corps et l'esprit L’effet placebo œuvre ainsi à la frontière du psychologique et du physiologique - ouvrant une voie vers la découverte des pouvoirs fascinants de l’esprit sur le corps. Auto-efficacité Le sentiment d’auto-efficacité constitue la croyance qu’a un individu en sa capacité de réaliser une tâche[1]. Plus grand est le sentiment d'auto-efficacité, plus élevés sont les objectifs qu’il s'impose et son engagement dans leur poursuite[1]. La théorie de l’auto-efficacité a été élaborée par le psychologue canadien Albert Bandura (Bandura, 1977, 1997, 2003) dans le cadre théorique plus large de la théorie sociale cognitive (Bandura, 1986). Définitions et traductions[modifier | modifier le code] L’auto-efficacité est une émotion aussi connue sous le nom de confiance contextuelle (ou situationnelle). Elle est le sentiment de se sentir prêt, de savoir que l’on peut faire les choses bien dans n'importe quel contexte. La notion d’agentivité et sa « variable clé » selon Bandura, l’auto-efficacité, posent des difficultés de traduction et d’interprétation en français. Quatre sources de construction de l'efficacité personnelle[modifier | modifier le code] Le sport[modifier | modifier le code]

Emotion Psychology began as a cognitive science, and problems of cognition have been at the forefront of psychological research and theory since the early 19th-century psychophysicists, such as Weber and Fechner, and the late-19th-century investigators of learning, such as Pavlov and Thorndike. As a result, we know a great deal about how cognitive processes operate. This understanding of cognition is the subject of the lectures on Learning, Sensation and Perception, Attention and Memory, and Thought and Language. It is also summarized in an overview of Cognitive Psychology. But cognition isn't all there is to the mind. As noted in the Introduction, the 18th-century German philosopher Immanuel Kant asserted (in his Critique of Judgment, 1790, Introduction, Part 3) that: "there are three irreducible faculties of mind: knowledge, feeling and desire. "Kant's three faculties of mind constitute what E.R. cognition, emotion, and motivation. This situation is starting to change. Defining Emotion Lazarus

Comment le Cerveau Ressent Une version de cet article est déjà parue dans Rapport, le journal de UK ANLPÉdition 58, Hiver 2002 et Suppose... vol.7 No.1 Mars 2004. (Link to English original) Comment le Cerveau Ressent La construction de l’émotion et de la cognition3e partie Philip Harland Traduction de Danielle LeCavalier Les émotions ne surgissent tout simplement pas par hasard Si je vous demandais de prendre quelques instants pour penser, disons, à votre amoureux… votre hypothèque… une armée d’abeilles féroces … aux Blue Jays de Toronto… il y a fort à parier que vous passeriez par une série de changements physiologiques, imperceptibles mais mesurables néanmoins, que ce soit le changement dans la respiration, le battement de coeur et la réponse galvanique de votre peau, le tout relié à une kyrielle d’émotions, passant de la joie à l’indifférence et tout ça en l’espace de peu de temps. La réponse se trouve dans la manière dont notre cerveau construit l’expérience, et c’est le sujet sur lequel repose cet article. L.

Ce que mes gènes disent de moi Lone Frank est une femme anxieuse. Introvertie, sujette aux insomnies et se reconnaissant volontiers "misanthrope", la journaliste danoise justifie son caractère par une douloureuse histoire familiale : un père alcoolique, une mère dépressive, un divorce difficile, auxquels s'ajoutent de nombreux suicides chez ses aïeux. Bien décidée à changer de comportement, Lone Frank, également diplômée en neurobiologie, se soumet à divers tests, rencontre des psychologues et des généticiens renommés… Cocktail inné/acquis Nos vies sont-elles prédestinées dès la naissance ?

Related: