background preloader

De la collaboration aux réseaux sociaux dans les entreprises - Progiciels

De la collaboration aux réseaux sociaux dans les entreprises - Progiciels
Le 12 Mai 2011 Le réseau social connait un succès grandissant dans les entreprises. Les salariés les utilisent abondamment surtout les jeunes cadres issus de la génération Google. Sommaire du dossier : 1. Related:  T1

Du Web 2.0 à l’Entreprise 2.0 (Présentation Thèse - Raffaele COSTAN... Le responsable médias sociaux, en permanence sur le qui-vive Les enjeux auxquels sont confrontés les Social Media Managers sont finalement assez proches d'une entreprise à l'autre, tout du moins dans les grands comptes. C'est l'un des enseignements des Assises des médias sociaux, une conférence qui s'est déroulée le lundi 5 septembre, à l'hôtel Napoléon, près des Champs-Elysées. Pour cette journée de rentrée scolaire, la manifestation avait fait le plein et la salle était bondée. L'une des sessions de la demie-journée était consacrée aux témoignages d'entreprises, invitées à parler stratégie et outillage logiciel. Si les stratégies varient, ces grandes marques se retrouvent toutes sur Facebook et Twitter et parfois aussi sur YouTube, DailyMotion, SlideShare... Une console centrale pour simplifier les tâches quotidiennes L'un des premiers défis des cellules médias sociaux est de surveiller ce qui se dit dans les multiples espaces de dialogue du web, y compris dans les forums où leur entreprise ne s'exprime pas forcément. « On manque de temps »

Réseau social d'entreprise : faut-il se doter d'une charte ? - JDN web & tech L'essor des RSE amène les entreprises à réfléchir aux moyens d'encadrer les nouveaux usages qui en découlent. Quelles sont les spécificités d'une charte RSE par rapport à une charte informatique classique ? Doit-elle être contraignante ? Eléments de réponse. Indispensables aux yeux des DSI, directions générales et juridiques, les chartes informatiques apparues dans les années 90 sont bien ancrées dans les entreprises. Mais avec l'apparition des réseaux sociaux d'entreprise et son cortège de nouvelles pratiques collaboratives et d'échange d'informations, les chartes IT ont sans aucun doute besoin d'un sérieux coup de dépoussiérage. Plusieurs options s'ouvrent aux entreprises et aux directions des ressources humaines, totalement légitimes pour prendre en main ce nouveau projet. "Certaines chartes s'appuient sur des règlements et sont plutôt coercitives" (Isabelle Reyre - Arctus) Jouer la carte de la transparence sur l'exploitation faite des données

Communautés de pratique : un partage des connaissances idéal La compétitivité d'une enteprise dépend directement de la qualité des connaissances auxquelles ses employés ont accès : être mieux informé que la concurrence est un objectif majeur pour chaque firme. Ce qui explique le succès des outils de partage des connaissances - ou KM. Pour Etienne Wenger cependant - l'un des gourous du collaboratif -, les managers ont une idée bien trop restrictive du partage des connaissances, qui se cantonne souvent à des bibliothèques statiques, des répertoires de documents écrits. Pourtant, "ce sont les savoirs dynamiques qui font la différence - explique posément E.Wenger dans une article de Systems Thinker. Ce qui requiert la participation de personnes totalement immergées dans le processus de création, raffinement, communication et utilisation des connaissances". Un mystérieux lieu d'échange Ces acteurs échangent leurs savoirs - sans même que l'entreprise en soit consciente - au sein de "communautés de pratique".

Communauté de pratique Qualité: à finaliserDifficulté: intermédiaire 1 Définitions Dans son ouvrage La théorie des communautés de pratique (2005), Wenger développe le concept de communauté de pratique comme un groupe de personnes qui travaillent ensemble et qui sont en fait conduits à inventer constamment des solutions locales aux problèmes rencontrés dans leurs pratiques professionnelles. Après un certain temps et au fur et à mesure que ces personnes partagent leurs connaissances, leurs expertises, ils apprennent ensemble. Une communauté de pratique virtuelle groupe, à travers une plate-forme Internet constituée d'outils d’information et de collaboration (courriels, forums, vidéoconférences, CSCW, etc.), des employés ou professionnels disséminés géographiquement sur un territoire plus ou moins vaste (bureaux, bâtiments, départemental, régional, inter-régional, national, européen, international). 2 Un parallèle 3 Les dimensions d’une pratique 4 La pratique comme apprentissage Retour: Communauté virtuelle.

Les salariés face aux pratiques de formation des entreprises L’Observatoire Cegos rendait publics, le 30 mars dernier, les résultats de son étude intitulée "La formation professionnelle aujourd’hui et demain – Points de vue comparés des salariés en Allemagne, Espagne, Italie, France et Grande Bretagne". Retour sur les principaux résultats de cette étude. De 6 heures à 13 heures, 10 heures pour la France. Voilà en moyenne la durée totale de la (ou des) formation(s) suivie(s) au cours de la dernière année par les salariés interrogés par Cegos et ayant bénéficié d’une formation. Pour les salariés ayant suivi une formation, ceux-ci estiment que les acquis de ces formations les aideront à travailler dans l’entreprise et sont applicables à leur métier. En terme d’évaluation de la formation (application, acquis et degré de satisfaction), les salariés sont partagés entre une évaluation suffisante et la volonté de voir les pratiques en la matière se multiplier. e-learning, visio-formation et serious games Brice Ancelin Crédit photo : Fotolia.com

Ces réseaux sociaux d'entreprise aux fonctionnalités étonnantes : En savoir plus - web & tech L'avis de l'expert (Bertrand Quesada - Logica Business Consulting) "L'ensemble des éditeurs du marché ont ajouté des systèmes de badges, de points à gagner. Certains ont ajouté cette possibilité à leur offre de base, comme NewsGator, tandis que d'autres s'appuient sur des partenariats. C'est le cas de Yammer et Lotus Connections (avec Badgeville) ou Jive (avec Bunchball). Dans tous les cas, le but est d'utiliser les mécanismes de gameplay pour encourager la participation et la contribution [...]. Une vraie réponse centrée sur l'utilisateur commence à être apportée par les éditeurs : des mécanismes de synchronisation de profils et d'agrégation de flux sont maintenant proposés.

Organiser et animer une communauté de pratiques Qu'est-ce qu'une communauté de pratiques ? Les communautés de pratiques prennent forme soit autour d’experts investiguant une même problématique (communauté « experte »), soit autour de professionnels exerçant le même métier (communauté « métier »), soit encore autour de collaborateurs exerçant au sein d’une même entité (service, département, entité géographique : communauté « structurelle »), soit enfin autour des participants à un même projet (communauté « projet »). Ces dimensions sont cumulatives, avec des segmentations plus ou moins fines selon la taille, la vocation et la structure de l’organisation. Cette définition amène à reconnaître la diversité de leurs parties prenantes. En quoi est-ce un sujet d'actualité ? Les communautés de pratiques ne constituent pas une figure organisationnelle nouvelle. Comment passer à l'action ? La phase de définition La phase de lancement La phase d'animation pérenne La coopération avec les porteurs de projets opérationnels débute. (1) S.

Communautés de pratique: mettre les connaissances en action Les entreprises, quelle que soit leur taille, ont pris l’habitude de travailler en réseaux : réseau de communication, réseau de partenaires externes, réseau relationnels des salariés… Dès lors, pour faire face à un problème, la question n’est plus tellement « que faire ? » mais plutôt « qui a la solution ? ». Une réponse à cette problématique peut être la communauté de pratique (CoP), théorisée notamment par les travaux d’Etienne Wenger. Les enjeux managériaux Un programme de développement de CoP nécessite la mise en place d’un groupe de travail qui aura trois missions principales, par degré de difficulté croissant. Identifier les communautés informelles et les canaux de communication existants Il est en effet important de s’appuyer sur eux. Les observer pour détecter de nouvelles opportunités La phase d’observation permet de comprendre quelles sont les informations échangées et de déceler des mines, peut-être ignorées, de savoir-faire et d’expériences.

Retour d’expérience du groupe La Poste ou « comment un RSE peut booster la transmission du savoir? » Interview d’Eric Laurent, Conduite du changement – Direction des Bureaux de Poste – Siège Enseigne La Poste Bonjour Eric, Vous êtes en charge de l’animation d’un RSE au sein de l’Enseigne du groupe La Poste et vous avez mis en œuvre une approche qui pourrait intéresser d’autres entreprises dans l’accompagnement du changement et le partage de bonnes pratiques. Pouvez-vous nous dire quel était l’objectif de votre démarche et le contexte? Cette approche a accompagné le lancement du concept Espace Service Client (ESC) en février 2009, (nouveau concept de bureaux de Poste avec des agents dans l’espace et des produits exposés comme dans tout magasin, plus de 1500 bureaux ont intégré ce format aujourd’hui), puis le lancement de l’offre de La Poste Mobile en mai 2011 et, aujourd’hui, nous exploitons cette démarche pour mettre en oeuvre de nouveaux process de back office en bureaux de Poste. Quels étaient vos partis-pris ? Un concept : la vidéo minute. De quels appuis avez-vous bénéficié ?

L'intranet est mort, vive l'intranet! Cette semaine j'ai préparé les Rencontres annuelles des responsables communication interne qui auront lieu sur Paris du 7 au 9 Juin 2010. Que ce soit chez Sodexo, Alcatel Lucent, Bouygues Telecom, ou la MACSF, le constat est unanime, les outils de la communication et au coeur du dispositif, le "roi Intranet", sont en train de se métamorphoser sous la pression de son principal acteur: l'utilisateur! J'ai pensé que c'était le bon moment pour réactualiser un article ancien de GreenSI et aider les responsables intranet à se projeter avec l'évolution de cette application. La tendance d'évolution des intranets ces 5 dernières années est l'ajout de services pour rendre le salarié plus efficace, lui rendre service justement. Mais à l'heure des révolutions populaires et des réseaux sociaux, l'utilisateur se trouve cantonné à un rôle individuel où d'autres ont pensé et produit pour lui ses lectures et son efficacité, sur un poste de travail vissé à son bureau avec un intranet non mobile.

Related: