background preloader

Anarchopedia

Le plateformisme ou Plate-forme d'organisation (en cyrillique Организационная Платформа группы Дело Труда), aussi appelée la plate-forme d'Archinov est une proposition d'organisation anarchiste écrite par le groupe des anarchistes russes à l'étranger, paru le 20 juin 1926 dans la revue Dielo Trouda. Ce texte est écrit dans l'intention de trouver une alternative théorique et une solution organisationnelle en réponse à l'échec enduré par le mouvement anarchiste russe, et une volonté de trouver des moyens au mouvement ouvrier face au léninisme. →(Lire la suite ; si vous avez de plus amples connaissances de ce principe organisationnel, participez à la réalisation de cet article)

http://fra.anarchopedia.org/Accueil

Related:  anarchieSociété&Démocratieanarchisme

R.A. Forum > Recherches sur l’anarchisme "Recherche sur l’anarchisme" présente et discute des divers courants anarchistes et libertaires sous leurs multiples aspects: rapports avec l’actualité, l’art, le cinéma, la musique, la littérature, la politique, la philosophie, la recherche et l’histoire. Il est rédigé en plusieurs langues. Regards anarchistes sur le monde Le Mouvement Le mouvement - Agenda 2014 - Histoire- L’Anarcothèque : le Cabinet de lecture - Les Débats - L’Art - La Musique/Audio (conférences, etc. - Les Films/Videos Et aussi :

Politique participative De Anarchopedia. La Vision Politique Participative décrite ici est basé sur le travail de Stephen Shalom. Il s'agit d'un système participatif alternatif valorisant la liberté, la justice etc. [modifier] Pourquoi un Système Politique Participatif ? Une conversation avec Noam Chomsky Entretien réalisé le 21 février 2012. Dada Maheshvarananda : La croissance du Mouvement Occupy, perçu plutôt positivement, est un signe de la terrible insatisfaction face aux inégalités et aux abus des grandes entreprises capitalistes. Le slogan « Nous sommes 99% » a beaucoup plu.

GENERATION PRECAIRE, mouvement pour la réforme des stages Lancement de la 1ère "tweet mob" pour les droits des stagiaires Lancement de la 1ère "tweet mob" pour les droits des stagiaires Mercredi 12 Février 13H Mercredi 12 Février, à l’occasion de la présentation de la proposition de loi Khirouni sur les stages en Commission des affaires sociales, le collectif de défense des stagiaires lance une action virale afin de faire du bruit sur les réseaux sociaux. Puisque les droits des stagiaires sont virtuels, puisqu’ils n’ont pas le droit de se mobiliser sur leur lieu de stage, les réseaux sociaux sont un moyen pour faire (...) Étymologie du terme anarchie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme anarchie est un dérivé du grec « ἀναρχία » (« anarkhia »)[1]. Composé du préfixe a- privatif an- (en grec αν, « sans », « privé de ») et du mot arkhê, (en grec ἀρχή, « origine », « principe », « pouvoir » ou « commandement »)[2],[3].

Moi, adorateur de Jean-Claude Michéa, infiltré à Slate Nous autres, jeanclaudemichéistes, avons repris depuis peu notre patient travail de jeanclaudemichéisation de la sphère médiatique. Il faut dire que le moment est crucial pour nous. Jean-Claude Michéa vient de publier Les mystères de la gauche, de l’idéal des lumières au triomphe du capitalisme absolu, pour approfondir son précédent essai, Le Complexe d’Orphée. Or quand un nouveau volume michéien paraît, nous nous précipitons en librairie en quête des nouvelles sourates michéiennes, qui à chaque fois raffinent un peu plus notre connaissance de l’Œuvre. Nous les postons ensuite sur les réseaux sociaux, les lisons à haute voix à nos amis en soirée ou, pour les plus élevés dans l’ordre michéiste, les plaçons en citation sur notre bio twitter ou sur notre blog.

USA : un livre pour enfants, anarchiste et mignon, horrifie le Tea Party « A Rule Is To Break » (« Une règle est faite pour être enfreinte ») est un livre pour enfants pas très conventionnel. Ecrit par deux Américains, Jana Christy-Seven et John Seven, il raconte l’histoire d’une petite fille aux cheveux bleus, Wild Child (« enfant sauvage »), qui apprend à être elle-même et à ne pas systématiquement suivre les règles. Parmi les conseils prodigués par l’ouvrage – dont le sous-titre est « A Child’s Book To Anarchy » (« Livre pour enfants montrant le chemin vers l’anarchie ») : « Pense par toi-même ! » ; « Ne ressemble pas à tout le monde ! Sois toi » ; « Donne des choses gratuitement » ; « Fais ce que tu veux... ou ne fais rien, si tu préfères » : « Peins des trucs sur la télé » ; « Quand quelqu’un dit : “Travaille !”

L'État guerrier Les membres d'une milice de Cuautepec, dans l'État de Guerrero. Ils ont fait le serment de défendre leur communauté contre le crime organisé jusqu'à leur mort. Photos : Carlos Alvarez Montero. Le 5 janvier dernier à El Potrero, une petite ville de l’État de Guerrero, au Mexique, un homme du nom d’Eusebio Garcia Alvarado a été kidnappé par le syndicat du crime local. Les enlèvements sont banals dans le Guerrero : cet État situé au sud du Mexique est l’un des plus pauvres du pays et le théâtre des pires violences entre les cartels de la drogue et les autorités mexicaines.

Représentative ou participative, la démocratie ? Des étudiants en 2e master en sciences politiques de l'UCL à Mons questionnent, en vidéo, la démocratie. Et se piquent à débattre de son avenir. Dans le cadre de son cours "Théories de la démocratie" qu'elle donne sur le site de l'UCL à Mons, le Pr Nathalie Schiffino a invité ses étudiants au débat. Quels sont les particularités de la démocratie dite réprésentative ? Et celles de la démocratie participative ? Et leurs inconvénients ? BALLAST Daniel Colson : « L’anarchisme est extrêmement réaliste » Dans le cadre de notre semaine Présents libertaires Notre intention, en créant Ballast, était de donner à lire — et, qui sait, à découvrir — des paroles critiques que nous espérons porteuses d'alternatives au quotidien. Nous ne sommes pas une organisation politique et, si nous respectons l'engagement partidaire (plusieurs de nos auteurs sont d'ailleurs militants au sein de formations — libertaires, trotskystes, communistes, altermondialistes, socialistes), nous ne tenions pas, en tant que revue, à nous revendiquer d'un seul et unique courant : d'où la pluralité politique et philosophique des participants et des intervenants. Coquille vide et incohérences ?

Et pourquoi ne pas laisser les réseaux sociaux gouverner le pays A quoi bon organiser des élections pour savoir ce que pense la population, alors que les réseaux sociaux nous l’indiquent en temps réel, 24h sur 24, 7 jours sur 7 ? C’est la question posée très sérieusement par un journaliste politique de la BBC. Je vous rassure : Brian Wheeler, reconnait qu’il n’est pas prêt à laisser les clés du 10 Downing Street aux membres de Facebook. Ou à remplacer le Premier Ministre par un mot clé sur Twitter. Même si certains en rêvent. Mais il estime que le web a atteint aujourd’hui le niveau de développement suffisant, pour qu’on envisage sérieusement son utilité démocratique.

Nuit debout : comment dépasser l'expérience citoyenne dans un projet politique Délocaliser ou pas la cuisine de la cantine, telle est la question qui accapare une bonne vingtaine de minutes l’Assemblée générale de la quatrième Nuit debout, dimanche 3 avril, Place de la République. Pour des raisons d’hygiène, il serait préférable de préparer la nourriture dans de vraies cuisines équipées. Oui mais alors le cuisinier, à l’écart, ne pourrait plus participer aux discussions de la place. Le débat glisse ensuite vers une question plus profonde : est-il vraiment indispensable de faire débattre et voter, là maintenant, le millier de personnes présentes en AG sur la délocalisation de la cuisine ? Les membres de la "commission cantine" ne pourraient-ils pas, tout simplement, décider entre eux du lieu où ils veulent faire à manger ?

Related:  A classerHistoireLIBRE INFOAnarchisme