background preloader

Nestor Makhno

Nestor Makhno
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nestor Ivanovitch Makhno (Нестор Іванович Махно), né le 26 octobre 1889 à Goulaï-Polié (oblast de Zaporijia) et mort à Paris le 25 juillet 1934, est un communiste libertaire[1] fondateur de l'Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne qui, après la révolution d'Octobre et jusqu'en 1921, combat à la fois les Armées blanches tsaristes et l'Armée rouge bolchévique. En 1910, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité pour « activités terroristes ». Libéré après la révolution de Février, il rentre à Gouliaï-Polié et participe à l'organisation des soviets de paysans et d'ouvriers. En 1918, après la signature du Traité de Brest-Litovsk qui livre l'Ukraine à l'Allemagne, il organise un mouvement de résistance armée qui poursuit les combats contre l’Armée des volontaires du général tsariste Denikine. En 1919, les groupes de guérilla se transforment en une véritable armée, la Makhnovchtchina qui compte jusqu'à 50 000 hommes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nestor_Makhno

Related:  livres - libertairearmandopietroSocialisme, marxisme, anarchisme fin 19eme début 20eme

Face à l'islam : le débat Michel Onfray-Fethi Benslama - 19 mars 2016 (Article initialement publié le 19 mars 2016) L'OBS. Dans son livre, Michel Onfray parle de «l'évident choc des civilisations qui oppose la civilisation islamique à la civilisation occidentale». Le seul fait que de jeunes Français, issus ou pas de l'immigration, se revendiquent de l'Etat islamique pour combattre leur propre pays ne contredit-il pas cette affirmation?

Construis ta cité médiévale Au Moyen Âge, l'Europe est encore très rurale. Sur les terres du seigneur ou du monastère, de petits villages se regroupent autour d'une église. Pour assurer leur protection, leur seigneur a fait bâtir son château fort. La population se divise en trois groupes où chacun trouve une place et un rôle : les gens du peuple, les nobles et les religieux. Au fil de la période, les villages évolueront pour se transformer en villes. Armée zapatiste de libération nationale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'EZLN affirme représenter non seulement les droits des populations indigènes, au nombre de 957 255 personnes appartenant à diverses ethnies (soit 22,3 % de la population du Chiapas en 2005[5], ces diverses ethnies sont les descendantes des mayas et représentent moins de 1 % de la population totale du Mexique qui compte plus de 112 millions d'habitants[6]) mais aussi de toutes les minorités[7]. L'organisation est devenue pour certains un symbole de la lutte altermondialiste[8]. Choix du nom[modifier | modifier le code]

Internationale situationniste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Formellement créée en à la Conférence de Cosio di Arroscia, l'Internationale situationniste est née du rapprochement d'un ensemble international de mouvements d'avant-garde, dont l'Internationale lettriste (elle-même issue d'une rupture avec le Lettrisme d'Isidore Isou), le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste, le Comité psychogéographique de Londres et un groupe de peintres italiens. Son document fondateur, Rapport sur la construction de situations..., a été rédigé par Guy Debord en 1957.

5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. Révolution sociale espagnole de 1936 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La révolution sociale espagnole de 1936 (revolución social española de 1936), couramment désignée sous le nom de révolution espagnole (revolución española)[1], englobe tous les événements de type révolutionnaire déclenchés en Espagne, durant la guerre civile, en réponse à la tentative de coup d'Etat militaire les 17 et 18 juillet 1936. Les principaux représentants de ces mouvements étaient la CNT/AIT, la FAI, le POUM, ainsi que les ailes radicales du PSOE et de l'UGT.

Ruffin et Lordon, une Nuit à dormir Debout Nuit Debout nous donne l’occasion de publier, en partenariat avec plusieurs autres groupes et sites antifascistes, un dossier qui se veut aussi exhaustif que possible sur la galaxie citoyenniste, ses réseaux et ses errements idéologiques. Vous trouverez ci-dessous son sommaire avec des liens cliquables afin de naviguer à l’intérieur aussi aisément que possible. Fruit d’un travail intense qui nous a occupés depuis un mois, nous tenons à remercier tous les camarades qui nous ont aidé à réunir la documentation nécessaire. Bonne lecture ! Au sommaire de ce dossier :

1001 films: Cahiers du Cinéma. Les 50 meilleurs réalisateurs En novembre 2007, 78 critiques et personnalités de cinéma, tous des Français, réunis par les Cahiers du Cinéma ont élu les 50 meilleurs réalisateurs de tous les temps. Dans son newsletter de la semaine dernière, Les Cahiers du Cinéma publiait cette liste ainsi que celle des 100 meilleurs films de tous les temps qui fera l'objet d'un message ultérieur. Liste avec commentaires "maison" . Entre parenthèses, classement selon la fréquence d'apparition des réalisateurs dans le livre 1001 films à voir avant de mourir (édition française) ou 1001 films à voir et revoir (édition québécoise) de Steven Jay Schneider

Max Stirner Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Max Stirner, de son vrai nom Johann Kaspar Schmidt (Bayreuth, 25 octobre 1806 - Berlin, 26 juin 1856), est un philosophe allemand appartenant aux Jeunes hégéliens, considéré comme un des précurseurs de l'existentialisme et de l'anarchisme individualiste. Il est l'auteur, en 1844, d'un « livre-comète », L'Unique et sa propriété, qui connaît un grand retentissement à sa sortie, avant de tomber assez vite dans l'oubli. Sa philosophie est un réquisitoire contre toutes les puissances supérieures auxquelles on aliène son « Moi », et Stirner vise principalement l'Esprit hégélien, l'Homme feuerbachien et la Révolution socialiste. Stirner exhorte chacun à s'approprier ce qui est en son pouvoir, indépendamment des diverses forces d'oppression extérieures au Moi. Biographie[modifier | modifier le code]

La grève générale?  » Eh bah vous l’aurez «  Projet de loi Travail : un faux recul du gouvernement pour maintenir et aggraver tout le reste Retrait! Retrait total du projet de loi! Point de départ indépassable pour commencer à parler ensemble de tout le reste! En annonçant lundi 14 mars un aménagement de la loi El Khomri, le gouvernement n’a en rien reculé sur le fond. Dieux et héros Les Héros ne sont pas vraiment des Dieux; au départ, ce sont des hommes, mais le fait qu'ils aient accompli des exploits extraordinaires leur confère une estime incomparable, les Grecs les honorent comme des dieux après leur mort. Certains sont nés de l'union entre un dieu et une mortelle (demi-dieu), comme Héraklès ou Dionysos (ils peuvent être admis dans l'assemblée des dieux olympiens et deviennent quasiment de véritables dieux), d'autres sont des humains à part entière, comme Thésée et Oedipe. Il y a deux sortes de héros : - les héros d'origine poétique , communs à tous les Grecs : par exemple les vaillants chefs guerriers de l'Iliade et de l'Odyssée : Ulysse, Achille... - les héros des cités qui ont accompli de grandes choses pour leur ville : exemple Thésée pour Athènes. Comment les héros sont-ils honorés? Le culte du héros est lié au départ à l'existence du tombeau qui devient l'objet du culte.

Related: