background preloader

Anarchie

Facebook Twitter

Devenir fasciste, avec la confusion, c’est possible ! Le journaliste antifasciste Yannis Youlountas décrit avec humour et par étape le processus qui amène certainEs à se jeter dans les bras de l’extrême droite, à confondre lutte sociale et posture, pensant ainsi s’opposer au « système » alors qu’ils ne font que se trouver de nouveaux maîtres.

Devenir fasciste, avec la confusion, c’est possible !

D’une étape à l’autre, par dépit, ignorance et/ou paresse, ils ou elles veulent croire aux mirages vendus par les groupes nationalistes et racistes (« l’extrême droite n’existe pas », « l’intolérance c’est les autres », « on nous cache tout », etc.) qui leur permet de justifier leur propre intolérance et leur vision simpliste du monde, sans jamais finalement remettre en question les fondements des rapports de domination de la société capitaliste. Certain-e-s de tes ami-e-s ont dérivé vers l’extrême droite ces dernières années ?

Pour faire pareil, c’est très simple. Les imposteurs : Soral, FN, Dieudonné &Cie le fascisme avance toujours masqué. Depuis sa naissance en Italie, puis partout et toujours, le fascisme avance masqué, profitant de la confusion, s’engouffrant dans les renoncements, les faiblesses et les divisions des progressistes.

Les imposteurs : Soral, FN, Dieudonné &Cie le fascisme avance toujours masqué

Le fascisme prospère dans la confusion et la démagogie, le fascisme italien et nazi. Prenons quelques exemples : Goebbels grime Hitler en Karl Marx – photo montage de J. Hartfield dans Arbeiter Illustrierte Zeitung journal anti-fasciste Programme des Faisceaux italiens de combat, 1919 (extraits) :« Le suffrage universel à scrutin de listes régionales avec une représentation proportionnelle et le droit de vote pour les femmes. Comme on peut le voire les programmes fascistes sont inspirés par un amalgame entre des revendications populaires et un pillage de programmes progressistes, même s’ils ne mettent pas franchement en cause le capitalisme. Au fur et à mesure que les partis fascistes s’approchent du pouvoir (toujours en alliance avec la droite !) Ni Vieux Ni Traîtres.

L'instrumentalisation de l'antifascisme. Le premier juin, j’apprenais, stupéfait, l’annulation des projections en salle du film documentaire militant Dédale, un fil vers la démocratie.

L'instrumentalisation de l'antifascisme

Cet événement, suite logique de toute une série d’autres faits similaires, était l’événement de trop : il me fallait enquêter sur cette mouvance antifasciste. Je voulais comprendre qui étaient ces (prétendus) antifascistes et pourquoi ils s’en prenaient systématiquement à des personnalités qui combattent l’oligarchie, l’impérialisme, les guerres néo-coloniales et qui, de façon générale, luttent courageusement pour un monde plus juste. Ces atteintes violentes à la liberté d’expression et à l’honneur de ces personnalités était tellement incohérentes qu’il me fallait enquêter pour comprendre et trouver un sens à cette sombre cabale. Le 6 juin, dans une étrange synchronicité, l’actualité me rattrapait avec la mort tragique du jeune Clément Méric, militant antifasciste, tué durant une bagarre de rue contre des skinheads. John Trudell : « Nous sommes le pouvoir »... Élisée Reclus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élisée Reclus

Pour les articles homonymes, voir Reclus. Élisée Reclus En 1892, il est invité par l’Université libre de Bruxelles qui lui offre une chaire de géographie comparée. Mais le cours est suspendu fin 1893, à la suite de l'attentat d'Auguste Vaillant à Paris. En octobre 1894, avec d'autres professeurs démissionnaires, il crée alors l'Université nouvelle de Bruxelles dont les premiers cours se donnent dans les locaux de la loge maçonnique Les Amis philanthropes. De la servitude moderne - DOCUMENTAIRE COMPLET - HD - VF - 52min.

DE LA SERVITUDE MODERNE. Survivre au progrès. De la servitude moderne. Un film documentaire de Jean-François Brient sur le système totalitaire marchand dans lequel nous vivons soumisEs.

De la servitude moderne

Il démonte les rouages des démocraties libérales qui forment le modèle dominant du monde occidental et comment celles-ci n’ont rien à envier aux systèmes totalitaires qu’elles semblent critiquer. L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. L'esclavage moderne. Francis Dupuis-Déri – L’anarchie dans la philosophie politique (2007) Francis Dupuis-Déri (né en 1966 à Montréal) est un écrivain et professeur québécois.

Francis Dupuis-Déri – L’anarchie dans la philosophie politique (2007)

Depuis 2006, il enseigne au département de science politique et à l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a été chercheur au Massachusetts Institute of Technology et au Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CREUM). Il détient un doctorat en science politique de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) à Vancouver. Il a collaboré à des journaux tels Alternatives, Le Couac et Le Devoir.

Il travaille occasionnellement comme analyste pour la Société Radio-Canada.Francis Dupuis-Déri étudie notamment les mouvements sociaux tels l’altermondialisme, l’antiféminisme et le masculinisme. Introduction « Quel est le meilleur régime politique ? Assimiler ainsi l’anarchie à une forme dévoyée de la démocratie directe constitue une erreur grave qui appauvrit la philosophie politique. 2.