background preloader

Et si on enseignait vraiment le numérique ?

Et si on enseignait vraiment le numérique ?
Il faut relancer la Déclaration d'indépendance du cyberespace proclamée en... 1996 Le Monde.fr | | Par Olivier Ertzscheid, maître de conférences à l'université de Nantes. Ils sont nés en 1996. Ils ont aujourd'hui 16 ans. L'ensemble de leur scolarité s'est faite dans l'ombre et la lumière du numérique. A leur naissance, le web est âgé d'à peine 7 ans. 16 ans plus tard, pour ces natifs du numérique, il ne reste plus rien de cette déclaration d'indépendance. Apple, Facebook et Google décident seuls et en fonction de leurs seuls critères ce qui est publiable et ce qui ne l'est pas, invoquant le plus souvent le motif de "nudité" ou de "pornographie", et l'appliquant, par exemple, à la fermeture du compte d'un internbaute ayant osé choisir "l'origine du monde" de Courbet comme photo de profil. Combien de collégiens, de lycéens et d'étudiants, combien de ceux qui sont nés en 1996 sont-ils au courant de cette Histoire, de ces pratiques, de cette évolution ?

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/04/03/et-si-on-enseignait-vraiment-le-numerique_1679218_3232.html

Related:  didnews51frankpoissonEnseignement et numériquePublication - formation Martinique - avril 2015Réflexion sur le numérique éducatif

Note sur la suppression générale des partis politiques Si un homme fait des calculs numériques très complexes en sachant qu'il sera fouetté toutes les fois qu'il obtiendra comme résultat un nombre pair, sa situation est très difficile.Quelque chose dans la partie charnelle de l'âme le poussera à donner un petit coup de pouce aux calculs pour obtenir toujours un nombre impair. En voulant réagir il risquera de trouver un nombre pair même là où il n'en faut pas. Prise dans cette oscillation, son attention n'est plus intacte. Si les calculs sont complexes au point d'exiger de sa part la plénitude de l'attention, il est inévitable qu'il se trompe très souvent.

Atelier Mémoire - Idées ASH Dans l'école, les résultats des évaluations de GS, CP et CE1 mettent en évidence que de nombreux élèves sont en situation de difficulté scolaire dès le cycle 2. Ils semblent présenter un problème de traitement de l'information. En mars 2007, avec mes collègues de GS et de CP, nous faisons l'hypothèse qu'une re-médiation à ce problème cognitif est possible en agissant sur l'enrichissement des processus et de l'élaboration. Dans le cadre de notre projet d'école, nous décidons de créer une mallette de jeux pédagogiques pour alimenter un ATELIER MEMOIRE hebdomadaire.

ce qu'il va falloir casser pour que ça avance Avertissement liminaire : ce billet est à l’usage de ceux d’entre les acteurs de l’école qui veulent délibérément s’engager dans le numérique. Il convient de ne passer aucune étape, l’ordre ayant peu d’importance. En revanche, un très grand soin doit être apporté à l’entreprise globale par la réussite complète de chacun des items. Casser les murs et les meubles J’avais, il y a un moment déjà, dans ce billet, suggéré qu’on pousse plus loin les murs de la classe. C’est insuffisant : pour bien faire, il faut tout casser.

Enseigner à l’ère des hackers Enseigner a longtemps été considéré comme un art. L’enseignant savait, l’élève buvait ses paroles. Puis, la science s’en est mêlée. Des courants psychologiques sont venus apporter des fondements scientifiques à la pédagogie. Et maintenant, les technologies prennent de plus en plus de place. Numérique : Jacques-Olivier Martin : Mettre la pédagogie d'abord Comment rendre un plan numérique utile aux enseignants ? Jacques-Olivier Martin fait partie des enseignants qui réfléchissent en lien avec une pratique réelle sur le terrain. Il enseigne le français au collège Leonard de Vinci à Saint-Brieuc, un des 23 « collèges connectés » et forme les enseignants dans l’académie de Rennes aux usages du numérique.

La prise de pouvoir des données et la mort de la politique, par Evgeny Morozov Publié dans The Observer, le 20 juillet 2014. Merci à Guy Weets pour la traduction. © The Guardian Les pionniers de la technologie aux États-Unis préconisent une nouvelle approche de la gouvernance basée sur les données – « La réglementation algorithmique ». Dimension cognitive (PREL) Une recension des pratiques en littératie familiale a permis de mettre en évidence plus d’une douzaine de programmes qui semblent les mieux fondés, d’un point de vue scientifique, pour favoriser la réussite des élèves en lecture. Nous vous partagerons donc plus en détail l’information sur quatre de ces programmes de littératie familiale qui se sont avérés efficaces (p.16) pour le préscolaire, le primaire et le secondaire. Le but du programme américain Family Literacy Bags, ou « Sac d’histoires », consiste à encourager la lecture de livres à la maison.

Voila pourquoi il laisser nos élèves venir avec leurs appareils en classe Désolé cette vidéo est en anglais. Si vous le comprenez, n’hésitez pas à y consacrer quelques minutes. C’est bien fait, ludique, et surtout tous les arguments y sont pour encourager nos écoles à adopter le BYOD (« Bring Your Own Device »). L'Agence nationale des Usages des TICE - Deux méthodes d'utilisation des tablettes pour la lecture analytique Regards croisés sur les pratiques pédagogiques de deux professeures de lettres au collège, développées autour de la lecture analytique et s’appuyant sur l'utilisation des tablettes numériques. L’origine du projet Muriel Strentz, tutrice, et Aurélie Izquierdo, fonctionnaire stagiaire, toutes deux professeures de lettres dans des collèges du centre-ville de Toulon, sont animées de la même volonté de conduire une « pédagogie de l’engagement ». L’usage des tablettes numériques leur a semblé propice pour favoriser le travail en petits groupes coopératifs, pour changer le statut de l’erreur et pour repositionner l’enseignant vis-à-vis des élèves.

Culture numérique 2012-2013 > 09 : Twitter - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Bibliographie : les indispensables Outre les articles ou références qui seront mentionnés sur la page de chaque cours, quelquesouvrages constituent les « indispensables » pour entrer de plein pied dans cette approche de laculture numérique. Leur nombre est volontairement limité, et il s'agit d'ouvrage courts etaccessibles. Vu, lu, su : Les architectes de l'information face à l'oligopole du Web , Jean-Michel Salaün,Ed. La Découverte, 2012 (151 p., 16 €) Dans le labyrinthe : Évaluer l'information sur internet, Alexandre Serres,C&F éditions, 2012 (224 p., 22 €) La Neutralité de l'internet : Un enjeu de communication, Valérie Schafer, Hervé Le Crosnier,Francesca Musiani, CNRS editions, coll.

Le berceau du web Tim Berners-Lee, un informaticien du CERN inventa le World Wide Web en 1990. À l'origine, la Toile (ou le web, comme on le surnomme) fut conçue et développée pour répondre au besoin de partage d'informations entre scientifiques travaillant dans différentes universités et instituts aux quatre coins du monde. Le CERN n'est en effet pas un laboratoire isolé, mais plutôt le foyer d'une communauté d'environ 8000 scientifiques de 85 nationalités. Bien que ces scientifiques passent une part de leur temps au CERN, ils travaillent généralement dans des universités et laboratoires de leur pays d'origine. Le maintien d'une bonne communication entre ces scientifiques est essentiel. L'idée de base du WWW était de combiner les technologies des ordinateurs personnels, des réseaux informatiques et de l'hypertexte en un système d'information mondial, puissant et facile à utiliser.

Fondements cognitifs des apprentissages scolaires - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30 Les sciences cognitives ont identifié au moins quatre grands facteurs clés que l’on peut qualifier de « piliers de l’apprentissage » dans la mesure où ils jouent un rôle déterminant dans la vitesse et la facilité de l’ensemble des apprentissages scolaires : l’attention ; l’engagement actif de l’enfant ; le retour rapide d’informations ; et la consolidation quotidienne des apprentissages. Commençons par l’attention, qui peut être définie comme l’ensemble des mécanismes par lesquels le cerveau sélectionne une information et en oriente le traitement. Le psychologue américain Michael Posner distingue au moins trois systèmes attentionnels : l’alerte, qui module globalement le niveau de vigilance ; l’orientation de l’attention, qui sélectionne un objet ; et le contrôle exécutif, qui sélectionne la chaîne de traitements appropriée à une tâche donnée et en contrôle l’exécution. Les systèmes cérébraux d’alerte et de vigilance signalent quand il convient de faire attention.

Article Le Monde 03/04/2012 par Olivier Ertzscheid qui lance une réflexion sur la place de l'enseignement du numérique à l'école. by karencharrault May 10

Related:  ptouquetheme2l'informationIdentité numériqueEducation 2.0Notre métier