background preloader

Proposition d’une grille d’analyse des besoins d’aide des apprenants à distance. Par Dominique Agosta

Proposition d’une grille d’analyse des besoins d’aide des apprenants à distance. Par Dominique Agosta
Nécessité d'analyser les besoins d'aide des apprenants Le tutorat consiste pour un tuteur à établir, à développer et à ajuster une relation d’aide auprès d’un tutoré. Loin de l’idée d’une quelconque thérapeutique, il s’agit d’établir une relation à l’écoute des besoins de l’apprenant. Pour le tuteur, être à l’écoute s’envisage au travers de ses capacités d’observation, d’analyse des besoins, de conception de ses interventions et de leur mise en œuvre. L'ingénierie tutorale relève d'un processus d'actions à enclencher pour améliorer la qualité du tutorat et produire un système tutoral opérationnel (J. Rodet). De quoi parle-t-on au juste ? Proposition d’une grille d’analyse des besoins d’aide des apprenants à distance Notre objectif est de « Repérer les besoins des apprenants et l’aide tutorale en lien ». Préalables à la lecture des grilles d’analyse Tout d’abord, les 5 grilles d’analyse sont issues de l’approche de Nelly GUILLAUME dont nous retenons les fonctions. Limites DECHENES, A.

http://blogdetad.blogspot.com/2012/02/proposition-dune-grille-danalyse-des.html

Related:  FOAD et TICE formationConception pédagogiqueMOOC - UCLvracFOAD et MOOC

Autonomie et apprentissage De toutes parts s'impose aujourd'hui la nécessité de repenser le système éducatif à partir de nouvelles données. La société post-fordiste, les rendez-vous avec l'emploi modifient les attentes des apprenants tandis que l'entrée dans une société de la communication peut constituer une chance historique de changement. A condition d'avoir un gouvernail : celui d'une théorie de l'autonomie. Cet ouvrage propose donc de fonder une théorie de l'autonomie, de la traduire en terme d'apprentissage lié à la métacognition, d'analyser l'enrichissement mutuel de l'apprentissage et des Technologies d'Information et de Communication. Page I à VII

Activité 7.4 - Blog de t@d: compétences du tuteur en ligne Jacques Rodet : Dans votre mémoire, vous rassemblez des points de vue et des témoignages d'étudiants, d'enseignants et de tuteurs en formation à distance. Pouvez-vous nous dire les raisons qui vous ont poussée à privilégier ce mode de recueil de données à côté de l'examen de la littérature ? Etait-ce pour pallier les insuffisances éventuelles de cette dernière ? Pour d'autres motifs ? Lucie Audet : L’accent sur les points de vue des divers acteurs faisait partie des paramètres établis par le Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD), pour lequel j’ai préparé ce mémoire. La sollicitation de tels points de vue est, entre autres, une occasion pour un réseau de provoquer une réflexion chez ses membres, d’accroître leur partage d’expertise et de mieux tenir compte de la diversité de leur contexte.

Et si vous developpiez vos projets autour d’un Commun ? Le 18 novembre, à Lille, s’est déroulée la journée phare des Roumics 2014 sur le sujet des biens communs autour de conférences, ateliers et divers temps d’échanges. 4 questions ont dirigé la rédaction de cet article pour y apporter des réponses : Bien commun ou Commun ou Commun libre, de quoi parlons-nous réellement ? Pourquoi les personnes contribuent à un Commun ? L’innovation en formation est d’abord pédagogique et non technique. De l'ingénierie pédagogique dans les mondes virtuels. Par Jacques Rodet L’innovation est toujours relative à une transgression de l’habituel. Toutefois, transgresser les «règles» sans les connaître et les maîtriser, revient à se donner l’assurance d’arriver à peu près à n’importe quoi. Ce constat est également valable pour l’innovation pédagogique. Ainsi, aménager des espaces de formation dans les mondes virtuels ne peut correspondre à la simple réalisation d’objets et de leur assemblage tout en ignorant les principes de l’ingénierie pédagogique.

Blog de t@d: Les apprenants aux prises avec le temps et l’espace de leur formation Etre apprenant à distance confronte à de nouvelles situations spatio-temporelles. Or, les apprenants à distance ne connaissent pas tous les mêmes conditions. Certains réalisent leurs activités de formation sur leur temps personnel, d’autres sur leur temps professionnel. De même, pour l’environnement, il peut être celui de l’exercice professionnel ou privé, souvent familial. A travers cette infographie, je modélise, et comme toute modélisation, celle-ci est une réduction de la réalité vécue par un individu particulier, quatre profils d’apprenants à distance en fonction de leurs temps et espaces d’apprentissage : l’incorporé, l’affranchi, le perruquier et l’émancipé. L’INCORPORE réalise son apprentissage sur son lieu et durant ses heures de travail.

Après Vygotski et Piaget Rassembler des enfants pour qu'ils participent à la résolution d'un problème ne garantit pas leur apprentissage. Encore faut-il que les interactions sociales que cela implique, suscitent chez eux la nécessité d'un dépassement cognitif. Les auteurs de ce livre, issus de deux courants théoriques dans lesquels la dimension sociale occupe une place importante, confrontent leurs positions sur l'apprentissage en situation collective et sur la construction des savoirs. Ils y font état d’expériences, d’analyses et de discussions qui se fondent sur les interactions sociales entre élèves et/ou l’enseignant et les élèves.

Activité 7.4 - Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ? Les interventions du tuteur doivent être recadrées dans une perspective systémique, ne fut-ce que dans la prise en considération des actions et réactions de l’apprenant, mais aussi dans ses relations avec ses collègues et avec l’institution (Denis, 2000). En effet, c’est à partir du contexte (caractéristiques, contraintes…) dans lequel ils agissent, des représentations individuelles des futurs tuteurs, des attentes du concepteur de la formation, de l’institution et de l’apprenant etc., que se construit un cadre de référence partagé et qu’un accompagnement peut s’envisager en vue de former les tuteurs et de les aider à réguler leurs interventions. Pour mener une formation de tuteurs, nous proposons les sept étapes suivantes :

Marcel Lebrun : "L'écart entre collaboration et aliénation numérique est étroit" Désormais présent partout, le numérique bouleverse les habitudes des enseignants et des étudiants. Mais suffit-il à transformer la pédagogie ? Le numérique peut avoir un impact sur la pédagogie, à condition que celle-ci change. En effet, si les nouvelles technologies externalisent les savoirs, elles demandent aussi de mieux savoir utiliser les outils. Un MOOC pour enseigner et former par le numérique Un cours en ligne ouvert et massif (MOOC) pour apprendre à "Enseigner et former avec le numérique" démarre le 30 avril 2014. Ce MOOC s'adresse aux professionnels de l'enseignement et de la formation qui souhaitent comprendre les évolutions actuelles de l'éducation. Benoît Hamon a inauguré le Mooc eFan "Enseigner et former avec le numérique" lors de la première semaine de coursÉcole numérique : Benoît Hamon inaugure le Mooc eFan "Enseigner et former avec le numérique" par EducationFrance Présentation du MOOC "Enseigner et former avec le numérique" FUN-MOOC : Enseigner et former avec le numérique par fr-universite-numerique Construit sur un tronc commun de sept semaines, ce cours co-produit par l'ENS de Cachan et l'ENS de Lyon fait le point sur l'enseignement et l'apprentissage avec les technologies informatiques.

Related: