background preloader

MOOC: de la conception à la gestion de la formation

Facebook Twitter

How MOOC Video Production Affects Student Engagement. MOOC : scénariser les interactions. Un MOOC, sans interaction, ce n’est pas vraiment un MOOC, c’est un Open Courseware.

MOOC : scénariser les interactions

Interaction avec l’équipe pédagogique d’une part, et interactions entre participants d’autre part, nous allons voir dans cette vidéo pourquoi cet ingrédient est si important. Quelles sont les différentes formes et les différents rôles de l’interaction au sein des MOOC ? Tout d’abord, interagir avec les participants est obligatoire pour piloter correctement la formation, pour s’assurer que tout se déroule bien et faire des modifications si nécessaire. Images gratuites. Free Vector Characters, Mascots and Illustrations, Business, Animal, Fashion, Man, Monster and more. Scénariser son MOOC : des pré-requis aux questions d’évaluation. Scénariser une activité dans le cadre d’un MOOC, c’est un véritable défi.

Scénariser son MOOC : des pré-requis aux questions d’évaluation

Je vous propose dans cette vidéo de creuser quelques questions majeures, comme le problème de l’évaluation, des pré-requis, du choix des outils mis en oeuvre et de la faisabilité des activités que vous souhaitez proposer. Premièrement, l’activité que vous souhaitez mettre en place est-elle ou non évaluée et si oui, pourquoi et comment ? Tout d’abord, pourquoi ? Comme outil de motivation par exemple. Cadrer son projet de MOOC. « Monter un MOOC de A à Z« , le MOOC pour apprendre à faire des MOOC, sera lancé d’ici quelques semaines.

Cadrer son projet de MOOC

Nous sommes en train de finaliser une quantité appréciable de vidéos pour couvrir la diversité des questions et des problèmes qui se posent au cours de la conception de telles formations. Pour les plus valeureux, pour ceux qui ont déjà en tête leur propre idée de MOOC et qui veulent faire davantage que simplement consulter des vidéos, nous avons conçu un véritable petit parcours du combattant. MOOC : définir son public cible. Un des grands classiques quand on se lance dans un projet de MOOC, c’est de ne pas vraiment réfléchir à son public cible, de se dire “le MOOC c’est une vitrine et peu importe qui s’inscrit au fond, l’important c’est de le faire”.

MOOC : définir son public cible

C’est une des erreurs les plus répandues dans le numérique éducatif. On pense trop souvent que ce qui a de la valeur, ce sont les ressources. Alors que ce qui a vraiment de la valeur, ce sont les usages. Si vous produisez une ressource de très bonne qualité, mais que personne ne l’utilise, vous avez manqué votre coup. Il faut donc penser toujours avoir en tête la question des usages avant de se lancer, et donc du public qui va utiliser ces ressources.

Ce n’est pas parce que l’on transpose en ligne un cours que l’on fait d’habitude devant ses étudiants qu’automatiquement des milliers de personnes vont s’inscrire; même si on le poste sur Coursera. Quel est le Public cible ? Rapidement. Ecrire le scénario de votre MOOC. Cela fait bien deux semaines que je n’ai pas diffusé de script de vidéo du MOOC MOOC sur le blog.

Ecrire le scénario de votre MOOC

Et je suis pourtant passé au rythme déraisonnable de trois billets hebdomadaires, alors que normalement deux billets est déjà un grand maximum, surtout en été où les lecteurs sont à la plage. Entre les analyses et les bilans du MOOC, les vidéos et autres, il y a une quarantaine d’articles en attente, et il faudrait que j’ai casé tout cela avant le lancement de la deuxième édition, en novembre. MOOC : à la quête de ressources éducatives libres. Pour faire un bon MOOC, il faut des ressources pédagogiques de bonne qualité.

MOOC : à la quête de ressources éducatives libres

Et pourquoi réinventer perpétuellement la roue et s’épuiser à créer des ressources quand Internet regorge de pépites qui ne demandent qu’à être utilisées. MOOC : de la scénarisation au teaser … La semaine dernière, j’ai présenté brièvement le premier devoir du MOOC « Monter un MOOC de A à Z« .

MOOC : de la scénarisation au teaser …

S’adressant aux concepteurs de MOOC, il s’agissait ni plus ni moins de réaliser le document de cadrage de leur projet, afin d’avoir les idées un peu plus claires. J’aimerais maintenant revenir sur les quelques autres activités que je propose dans le cadre de cette formation et qui correspondent à des étapes importantes de la conception d’un MOOC : la scénarisation, le teaser et la page de présentation…. En exclusivité donc, l’énoncé des trois autres activités que nous proposons : « Scénariser un MOOC dans son ensemble, et une activité en particulier, n’est pas une mince affaire.

Il faut trouver le juste équilibre entre les objectifs pédagogiques de la formation et les contraintes temporelles et logistiques des participants. Première étape, une brève scénarisation de la formation. MOOC : quelques erreurs à ne pas commettre. Concevoir un MOOC n’est pas une sinécure, qu’on se le dise.

MOOC : quelques erreurs à ne pas commettre

Ce n’était pas la première fois que je me lançais dans ce type de projet; aussi, je savais à quoi m’attendre en acceptant la responsabilité de le mener à bien. La tournure qu’ont pris les événements ne m’a pas surprise; néanmoins, le choc a été rude. C’est une chose de faire partie d’une équipe de MOOC, c’en est une autre que de gérer l’ensemble du processus et de réaliser l’essentiel du travail. En montant cette formation, j’ai fait un certain nombre d’erreurs sur lesquelles j’aimerais revenir; autant que cela profite aux futurs concepteurs de MOOC. Ma première véritable erreur, c’est de m’être lancé sans avoir terminé de produire mes ressources pédagogiques. En même temps, cette pratique ne me choque pas. MOOC : quelques ingrédients, une infinité de recettes. Des MOOC, il y en a de toutes les tailles et de toutes les formes.

MOOC : quelques ingrédients, une infinité de recettes

Certains durent à peine deux semaines tandis que d’autres durent plus de trois mois. MOOC, tutorat par les pairs, tandems … Dans ce billet, nous abordons la question des tandems au sein des MOOC de langues.

MOOC, tutorat par les pairs, tandems …

Nous avons récemment fait un rapide tour d’horizon des géants du Net : Busuu, Livemocha, Babbel, etc. J’aimerais revenir cette fois sur les activités et des fonctionnalités que proposent ces différents acteurs, et en particulier sur celles liées à l’apprentissage social et les tandems. Avec quelques exemples à l’appui, nous allons explorer quelques pratiques de plates-formes déjà anciennes, pour essayer de dessiner le contour des évolutions possibles des MOOC.

La machine montre rapidement ses limites. Malgré les avancées effectuées dans le domaine du traitement automatique du langage, il reste très difficile d’évaluer la qualité d’une production écrite. MOOC : quelques éléments de gamification …. Les MOOC ne sont pas encore assez ludiques, tout le monde s’accorde là-dessus. Même si des badges ont récemment été introduits dans edX ou Coursera pour inciter les participants à être actifs dans les forums, nous sommes encore à des années-lumière de ce qui peut être fait. Les différents rôles du MOOC. Faire évoluer son MOOC. Le MOOC « Monter un MOOC de A à Z » se termine, et c’est maintenant l’heure du bilan. Il s’agit d’identifier ce qui a marché et ce qui a moins bien marché, l’idée étant de tirer les leçons de cette édition pour améliorer la suivante. En effet, selon toute vraisemblance, la formation sera relancée avant la fin de l’année.

Elle sera plus complète, avec de nouvelles activités et de nouveaux parcours. Monter un MOOC, ça peut coûter cher. Maintenant que la première édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z » est finie, il est temps de faire le bilan des dépenses. C’est un exercice intéressant, tant pour l’équipe pédagogique que pour la communauté de concepteurs en général. Je vous propose une petite série de billets sur la question de l’allocation de notre temps, avec analyse critique à la clef bien évidemment. Nous allons voir qu’un MOOC, cela peut coûter cher, pas tant en « cash », mais surtout en temps, en particulier pour les enseignants.

Si ces bilans ne sont pas nécessairement représentatifs de l’ensemble des MOOC (on a peut être été un peu trop loin), il vous permettront de vous faire une petite idée de la question. Répartition du temps de travail entre les différents acteurs J’ai reçu beaucoup de demandes sur la question des budgets, mais je me suis refusé à faire un module de cours dédié pour une raison très simple. C’est la meilleure façon à mes yeux d’optimiser les procédures au fil du temps. MOOC & Live Session. En écho à l’article « MOOC et webinaires » de Matthieu Cisel qui relate l’expérience des Google Hangouts on Air de la 1ère édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z », je vais tenter de faire la même chose de manière complémentaire. En effet, j’ai eu la chance de participer, côté coulisse, à chacun de ces événements. J’étais chargée de relever les commentaires et questions postés sur Youtube afin de les communiquer à l’équipe, via l’outil de tchat de Google Hangout.

Il est clair que les sessions live n’ont pas fonctionné comme espéré. Si on regarde les statistiques, hormis pour le 1er Hangout, le nombre de vues, pendant et après la session, est faible. Tout comme le nombre de commentaires postés sur Youtube et Twitter (Youtube et Twitter, avec le hashtag #MOOCAZ, étaient les espaces indiqués pour solliciter l’équipe pédagogique et poser des questions). Qu’est-ce qui coûte cher dans un MOOC ? Comment avons-nous dépensé notre temps au cours de la première édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z » ? Tel est l’objet de ce billet, qui s’inscrit dans la suite de l’article, « Monter un MOOC, ça peut coûter cher« . La dernière fois, nous en sommes restés à la répartition de la charge de travail entre les différents acteurs.

Je vous propose maintenant d’aborder la question de l’important relative des différents lots de travail, avec comme leitmotiv la question des axes d’amélioration possibles. MOOC MOOC : une erreur de pilotage ? MOOC et e-learning, quelles différences ? La semaine passée, une internaute a adressé une question à Thot sur Twitter : "Quelle différence entre MOOCs et e-learning ? " "Difficile de répondre en 140 caractères... " a répondu notre community manager... Voici donc la réponse, un peu plus longue.

How NOT to Design a MOOC: The Disaster at Coursera and How to Fix it. I don’t usually like to title a post with negative connotations, but there is no way to put a positive spin on my experience with the MOOC I’m enrolled in through Coursera, Fundamentals of Online Education: Planning and Application. The course so far is a disaster, ‘a mess’ as numerous students have called it. Ironically, the learning outcome of the course is to create our own online course. To be fair, there are some good points to the course, but there are significant factors contributing to a frustrating course experience for students, myself included. Group Chaos There are three key factors contributing to this course calamity and all link to the group assignment.

The first, a ‘technical glitch’ was big enough to cause one of Google’s servers to crash. The course started Monday, January 28, 2013 and problems began on day one when participants were instructed to ‘join a group’.