background preloader

Les communautés virtuelles d'apprentissage et leur pilotage dans un dispositif de FOAD - CNED

Les communautés virtuelles d'apprentissage et leur pilotage dans un dispositif de FOAD - CNED
Les communautés virtuelles d'apprentissage et leur pilotage dans un dispositif de FOAD S’appuyant sur l’expérience du dispositif de campus virtuel mis en œuvre au sein de l’Université de Limoges, Christophe Gentil, enseignant et chercheur sur les communautés d’apprentissage (CVA), présente les fondements théoriques des CVA, les avantages d’une telle organisation dans une ingénierie de FOAD. Décrivant les différents modes de travail qui se mettent en place au sein d’une CVA et les typologies d’échanges entre les étudiants, il donne des outils d’analyse et d’évaluation du fonctionnement de la CVA, ainsi que des leviers d’action pour la piloter, accompagner son émergence et développer le travail collaboratif grâce à un équilibre entre des interventions « proactives » ou réactives.

http://www.canal-u.tv/video/cned/les_communautes_virtuelles_d_apprentissage_et_leur_pilotage_dans_un_dispositif_de_foad.7053

Related:  ingénierie d'accompagnementAccompagnement - e tutoratFOAD et MOOC

Résumer un cours ou un article avec XMind Comment résumer un cours ? Ou un article ? Ou tout autre texte pas trop long ? Le mindmapping est un fabuleux outil d’analyse et donc se révèle très efficace pour résumer les principales idées d’un texte. Tutorat et charge tutorale Le tutorat étant essentiel, la question de la charge tutorale, c'est-à-dire la charge de travail qui découle des options pédagogiques choisies et des outils de communication mobilisés, est l'un des enjeux majeurs des dispositifs e-learning Les rôles du tuteur Avec l'e-learning apparaissent de nouveaux rôles, ou du moins assiste-t-on à une redistribution des rôles encadrant un dispositif de formation: transformation du professeur en coach, tuteur ou accompagnateur, selon le vocable choisi. Le tuteur n'est plus "celui qui sait" et transmet, mais celui qui accompagne et facilite l'apprentissage.

learn-on-line.be - Les rôles du formateur en ligne - Ressources_Formateurs - Formateurs « Un enseignement en ligne efficace et productif est une composante essentielle d'un projet et processus d’eLearning positif, à dimension humaine et financièrement abordable. Indépendamment du degré de sophistication technologique, les apprenants en ligne ne souhaitent pas se passer de leurs encadrants humains. » (Salmon, 2002) La présence d’un tutorat est indispensable en eLearning ! En effet, bien que les apprenants soient autonomes et responsables par rapport à leur apprentissage, ils ne sont pas pour autant en situation d’isolement, bien au contraire. Grâce aux technologies de la communication, ils peuvent entretenir des contacts avec les autres apprenants et avec vous. Votre rôle de formateur (ou de professeur) s'en trouve indéniablement transformé, puisque vous devez maîtriser de nouveaux outils et de nouvelles méthodes d'encadrement des apprenants.

(Dont vidéo) La prise de notes et son exploitation - Les Amphis de France 5 La prise de notes et son exploitation La prise de notes doit être un outil au service d'un travail efficace, qu'il est utile d'améliorer. Elle est le reflet de ce qu'on a besoin de savoir. Capter la parole, fixer l'essentiel par écrit, ce n'est pas tout noter, mais faire des choix, décider sans hésitation. Fonctions des tuteurs & plans de support à l’apprentissage - J Rodet 2012 La littérature sur le tutorat à distance (cf. la base documentaire de t@d) s’intéresse depuis longtemps à définir les fonctions des tuteurs. Il existe un relatif consensus entre les auteurs pour distinguer les fonctions suivantes : i) fonction d’accueil et d’orientation, ii) fonction organisationnelle ; iii) fonction pédagogique ; iv) fonction socio-affective et motivationnelle ; v) fonction technique ; vi) fonction métacognitive ; vii) fonction d’évaluation. En 2003, j’ai proposé d’aborder les questions relatives aux interventions des tuteurs à distance non pas à travers le prisme des fonctions tutorales mais à partir des plans de support à l’apprentissage à investir auprès des apprenants. A la suite d’autres auteurs, en particulier André-Jacques Deschênes et Céline Lebel, j’ai distingué les plans cognitif, socio-affectif, motivationnel et métacognitif. (cf. vidéo et diaporama) Au plaisir de lire vos réactions...

Méthodes et modèles pédagogiques Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques. Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive. Les constructivistes répondent à cette question de manière radicalement opposée.

(Dont vidéo) Des outils pour s'organiser - Les Amphis de France 5 Des outils pour s'organiser L'originalité et l'efficacité de ce cours résident dans l'utilisation des outils et techniques d'organisation utilisés couramment par les personnels de l'entreprise lors de la mise en place des démarches qualité dans les entreprises pour les appliquer à des situations d'apprentissage. Ces outils et techniques doivent permettre de définir, de cerner et d'analyser une situation pour déterminer l'action à tenir. Ils sont aisément transposables dans les pratiques quotidiennes de l'étudiant. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" :

Les 10 fondements de l'apprentissage. Par DISCAS et médiatisé par Nicolas Martello La raison d'être du tutorat à distance est de supporter l'apprentissage des apprenants. Cette vidéo fait un point rapide mais précis sur les fondements de l'apprentissage. Le contenu est l'oeuvre de DISCAS qui fut un bureau privé de consultation pédagogique québécois (1987 à 2006). Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ? Les interventions du tuteur doivent être recadrées dans une perspective systémique, ne fut-ce que dans la prise en considération des actions et réactions de l’apprenant, mais aussi dans ses relations avec ses collègues et avec l’institution (Denis, 2000). En effet, c’est à partir du contexte (caractéristiques, contraintes…) dans lequel ils agissent, des représentations individuelles des futurs tuteurs, des attentes du concepteur de la formation, de l’institution et de l’apprenant etc., que se construit un cadre de référence partagé et qu’un accompagnement peut s’envisager en vue de former les tuteurs et de les aider à réguler leurs interventions. Pour mener une formation de tuteurs, nous proposons les sept étapes suivantes : Les cinq premières étapes sont de l’ordre de la formation « initiale », elles ont lieu avant que le tuteur n’intervienne en tant que tel dans le dispositif. Les suivantes font partie de la formation continue, du suivi de la formation. Types d’interventions préconisées

Fonction cognitive : l’attention Qui n'a jamais entendu dire ou dit : "J'ai du mal à me concentrer !" ou "Tu ne fais pas assez attention !". L’attention est une fonction cognitive complexe qui est primordiale dans le comportement humain. Elle correspond à un processus de sélection d'un événement extérieur (son, image, odeur...) ou intérieur (pensée) et au maintien de ce dernier à un certain niveau de conscience. L'attention n'est pas stable mais fluctuante. Elle ne reste pas "soutenue" de manière continue mais connaît au contraire automatiquement des états de relâchement au cours d'une même activité.

Le sentiment de présence - Geneviève Jacquinot-Delaunay Au terme de cette rencontre « Présence à distance », je voudrais évoquer un souvenir, à la fois les cours du Professeur Etiemble, grand sinologue, pendant lesquels il n'était évidemment pas question de poser des questions et, d’un autre côté, mes premiers pas de jeune universitaire à l’université de Paris 8 - Vincennes à l’époque - lors de sa création, où j'ai vécu « le grand bouleversement des événements de mai 68 »qui, dans l'université de l'époque, a signifié, la remise en question du statut du savoir, des manuels et des enseignants, l’autoritarisme du tutoiement, la co-élaboration des savoirs. Cette opposition d'expériences m'a toujours beaucoup servie, chaque fois que j'ai essayé de réfléchir sur cette modalité particulière d’enseignement qu’est le face à face, l’enseignement magistral remis en question globalement à l’époque, et depuis, opposé assez binairement à « l’interactivité » grâce à la machine, supposée être l’occasion d’une véritable interaction mentale.

Related: