background preloader

Les 10 fondements selon les québécois DISCAS

Les 10 fondements selon les québécois DISCAS
La raison d'être du tutorat à distance est de supporter l'apprentissage des apprenants. Cette vidéo fait un point rapide mais précis sur les fondements de l'apprentissage. Le contenu est l'oeuvre de DISCAS qui fut un bureau privé de consultation pédagogique québécois (1987 à 2006). Pour l'essentiel de ces années, il a été constitué de deux consultants-pédagogues: Jacques Henry et Jocelyne Cormier aujourd'hui à la retraite. Penser son activité de tuteur passe par la conception d'interventions tutorales qui peuvent permettre aux apprenants de mieux investir ces 10 fondements. Ci-dessous le texte de ces 10 fondements Apprendre, c’est donner du sens aux choses en faisant des liens entre elles.Quand on apprend, on acquiert des connaissances (qui dépendent de la mémoire), des habiletés (qui dépendent de la pratique) et des attitudes (qui dépendent des expériences et des influences).

http://blogdetad.blogspot.com/2012/02/les-10-fondements-de-lapprentissage-par.html

Related:  frankpoissonhathorAccompagnement - e tutoratapprentissageConcepts / Théories pédagogiques

Apprendre avec le numérique ? Les élèves utilisent mieux que nous le numérique car ce sont des "digital natives". On apprend mieux avec le numérique car il motive. Et puis il s'adapte mieux aux besoins des élèves .On a tous entendu ces affirmations. Mais qu'en est-il en vrai ? Parlons pédagogie ! Le blog de François Fourcade Comment révéler la « puissance d’agir », comme le préconise Spinoza dans l’Éthique ? J’aimerais profiter de cette période de vœux pour redire encore une fois dans ce blog toute l’importance que revêt pour moi le fait d’éveiller chez nos élèves le désir d’apprendre. Il s’agit pour ce faire de développer ce que la didactique nomme la « dévolution », c’est-à-dire le fait de transmettre la responsabilité de l’apprentissage de l’enseignant vers les étudiants, afin qu’ils parviennent à lui donner pleinement du sens : « j’aime apprendre parce que je comprends le sens de ce que j’apprends ou plus exactement, l’ensemble des savoirs pluriels (connaissances, compétences, savoir être, savoir devenir) que j’intègre, prennent sens pour atteindre l’objectif que je me suis fixé ». Si on reprend la grille de motivation telle qu’elle est définie par Edward L. Deci et Richard M. Une fois ceci posé, on mesure bien toute l’utopie contenue dans cette proposition.

Les rôles du formateur en ligne (intro) « Un enseignement en ligne efficace et productif est une composante essentielle d'un projet et processus d’eLearning positif, à dimension humaine et financièrement abordable. Indépendamment du degré de sophistication technologique, les apprenants en ligne ne souhaitent pas se passer de leurs encadrants humains. » (Salmon, 2002) La présence d’un tutorat est indispensable en eLearning ! La confiance, facteur d'efficacité des communautés d'apprentissage La Revue Réseau TIC reprend le texte d'une conférence donnée par Jean-Yves Prax en 2001 et qui est intitulé originellement : Le rôle de la confiance dans la performance collective. L'auteur aborde la notion de confiance et son enjeu pour le partage des connaissances et les communautés d'apprentissage. Nous verrons que malgré son âge, ce texte n'a absolument rien perdu de sa pertinence et constitue toujours un excellent guide pour bâtir la confiance des les communautés d'apprentissage. La confiance dans les interactions

Méthodes et modèles pédagogiques Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques. Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive.

Atelier Mémoire - Idées ASH Dans l'école, les résultats des évaluations de GS, CP et CE1 mettent en évidence que de nombreux élèves sont en situation de difficulté scolaire dès le cycle 2. Ils semblent présenter un problème de traitement de l'information. En mars 2007, avec mes collègues de GS et de CP, nous faisons l'hypothèse qu'une re-médiation à ce problème cognitif est possible en agissant sur l'enrichissement des processus et de l'élaboration.

Conférence "Comment l'élève apprend" - Canopé Conférence « Comment l’élève apprend » de Daniel Favre, Docteur en neurosciences et professeur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, faite lors du séminaire des inspecteurs de l’académie de Versailles le jeudi 18 novembre 2010 à l’auditorium de l’Internat d’excellence de Marly-le-Roi. Daniel Favre Docteur d’État en neurosciences et docteur en sciences de l’éducation, Daniel Favre est professeur des universités en Sciences de l’éducation à l’IUFM de l’académie de Montpellier. Spécialiste reconnu des mécanismes cognitifs et affectifs de la violence, il a co-organisé en 1999 à la Villette l’expo « Le désir d’apprendre ». Fonctions des tuteurs & plans de support à l’apprentissage - J Rodet 2012 La littérature sur le tutorat à distance (cf. la base documentaire de t@d) s’intéresse depuis longtemps à définir les fonctions des tuteurs. Il existe un relatif consensus entre les auteurs pour distinguer les fonctions suivantes : i) fonction d’accueil et d’orientation, ii) fonction organisationnelle ; iii) fonction pédagogique ; iv) fonction socio-affective et motivationnelle ; v) fonction technique ; vi) fonction métacognitive ; vii) fonction d’évaluation. En 2003, j’ai proposé d’aborder les questions relatives aux interventions des tuteurs à distance non pas à travers le prisme des fonctions tutorales mais à partir des plans de support à l’apprentissage à investir auprès des apprenants.

Les quatre pilliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler.

Le cycle du changement de Hudson Le changement : processus permanent à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de nous. Frederic Hudson, coach et professeur à l’université de Columbia propose de voir notre vie comme une succession de cycles constitués chacun de 4 phases : un lancement, une désynchronisation, un désengagement puis un renouveau. Connaître ce modèle permet de mieux comprendre ce que nous vivons dans nos transitions personnelles et professionnelles.

USB 3.1 Type C : deux fois plus rapide que l'USB 3.0 Si le CES 2015 n’est sans doute pas l’événement le plus riche en nouveaux produits phares, il est en tout cas riche en innovations et en technologies, notamment l’USB Type-C qui prend ici toute son importance puisque MSI vient de dévoiler son tout premier ordinateur dédié aux jeux et sa toute première carte mère, tous deux compatibles avec ce nouveau standard de connexion. L’USB réversible, le standard de demain ! C’est ces jours-ci à Las Vegas que l’équipe de l’USB Implementers Forum et Intel ont présenté une rapide mais impressionnante démonstration de ce nouveau standard. En dehors de son aspect réversible qui lui permet d’être enfiché dans les deux sens, il s’équipe également de la norme USB 3.1 qui lui permet d’atteindre des débits de transferts de données de l’ordre de 10 Gbps, il est donc deux fois plus rapide que l’USB 3.0 proposé sur certains PC et appareils mobiles.

Avant de passer à Google Lorsque vous désirez mettre la main sur des ressources éducatives de qualité, vous pensez bien entendu à Carrefour éducation. Bien que notre banque de sites éducatifs soit en constante évolution, nous n’avons pas la prétention de recenser toutes les ressources éducatives du Web. Ainsi, vous serez peut-être amené à fouiller ailleurs pour découvrir d’autres sites. Quelles sont alors vos options ? Vous pouvez utiliser des moteurs de recherche comme Google. Tutorat et charge tutorale Le tutorat étant essentiel, la question de la charge tutorale, c'est-à-dire la charge de travail qui découle des options pédagogiques choisies et des outils de communication mobilisés, est l'un des enjeux majeurs des dispositifs e-learning Les rôles du tuteur Avec l'e-learning apparaissent de nouveaux rôles, ou du moins assiste-t-on à une redistribution des rôles encadrant un dispositif de formation: transformation du professeur en coach, tuteur ou accompagnateur, selon le vocable choisi. Le tuteur n'est plus "celui qui sait" et transmet, mais celui qui accompagne et facilite l'apprentissage. Au service de l'apprenant, il l'aide à construire un parcours de formation personnalisé, adapté, et le soutient dans ce parcours.

Comprendre l'apprentissage pour enseigner Nous partirons de l’un de nos principes : Enseigner, c’est mettre en place des situations (des dispositifs, des situations-problèmes, des activités … et pourquoi pas un bon exposé de synthèse) dans lesquelles l’étudiant(e) pourra apprendre. Ce « pourra » marque son intentionalité et une certaine indétermination. Nous nous baserons aussi sur une vidéo » Teaching teaching & Understanding understanding » qui tout à la fois inspire et illustre notre propos. « Teaching Teaching & Understanding Understanding » is an award-winning film about university and tertiary teaching generally. We follow Susan and Robert in their studies.

Related:  PÉDAGOGIE