background preloader

Comment les tuteurs peuvent aider les apprenants à distance à faire face à leurs conflits cognitifs. Par Jacques Rodet

Comment les tuteurs peuvent aider les apprenants à distance à faire face à leurs conflits cognitifs. Par Jacques Rodet
Dans une approche constructiviste de la formation dont se réclament de nombreux dispositifs de formation à distance ou hybride, un des principes mis en œuvre est l’exposition des apprenants à des conflits cognitifs. Quel peut-être le rôle du tuteur à distance pour aider les apprenants à vivre et à surmonter ces conflits cognitifs, tel est le propos de ce billet. Principes du constructivisme Le constructivisme est lié au concept de viabilité. L’individu, et lui-seul, peut estimer ses connaissances viables, c’est-à-dire lui permettant de faire face aux différentes situations qu’il vit. Lorsqu’il est dans l’incapacité de résoudre une difficulté, c’est parce que l’ensemble des connaissances qu’il a construit au cours de ses différentes expériences de vie, dont l’apprentissage, se révèlent non viables. Les occasions de conflits cognitifs liées aux principes du constructivisme Les effets du conflit cognitif sur les apprenants et les interventions tutorales permettant d’y répondre

http://blogdetad.blogspot.com/2012/10/comment-les-tuteurs-peuvent-aider-les.html

Related:  Qualité des Formations en LigneTUTORAT A DISTANCE

Instrumenter les tuteurs à distance pour faciliter leurs interventions. Par Jacques Rodet Les tâches des tuteurs à distance les amènent fréquemment à avoir des interventions similaires en direction des apprenants d’un même dispositif mais également parfois au sein de plusieurs dispositifs. Par ailleurs, le tuteur à distance doit pouvoir resituer aisément un apprenant auprès duquel il réalise une intervention : quels échanges ont-ils déjà eu ensemble, où l’apprenant en est-il de son parcours, comment s’était conclue l’intervention précédente, etc. Enfin, le tuteur à distance peut plus aisément gagner en compétences dès lors qu’il porte un regard réflexif sur sa pratique et qu’il peut échanger sur elle avec d’autres tuteurs. Il n’est pas rare, lors d’échanges que j’ai avec des tuteurs à distance, que je constate qu’ils ne disposent que de très peu d’instruments relatifs aux cas cités.

De la réactivité quasi instantanée du tuteur à distance. Par Jacques Rodet Lorsque l’on interroge les apprenants à distance, une des premières qualités qu’ils souhaitent trouver chez leurs tuteurs est la réactivité qui sous-tend une très grande disponibilité. Si dans les chartes tutorales, il est souvent préciser le nombre d’heures durant lequel les tuteurs à distance doivent répondre à un message d’un apprenant, celui-ci se situe à un niveau (72h, 48h, 24h) qui met souvent la patience des apprenants à rude épreuve. Par ailleurs, ma pratique, tout comme les échanges sur cette question que j'ai eus avec un collègue québecois, me montrent que les réponses quasi instantanées, moins d’une heure, voire quelques minutes, si elles surprennent les apprenants, sont très appréciées d’eux, en particulier parce qu’elles interviennent au moment où ils réalisent leur activité d’apprentissage.

Quelques réponses à des questions d'apprenants sur le tutorat à distance. Par Jacques Rodet Le statut du tuteur La première question est la suivante « Rôle et reconnaissance du tuteur : à quand une définition et un référentiel de compétences précis ? » La recherche d’un référentiel semble légitime mais un référentiel pourrait sous-tendre l'idée d'un « tuteur-orchestre » d'un « tuteur idéal » qui pourrait ou devrait assumer tous les rôles de soutien à l’apprentissage (cf. « Des fonctions et des plans de support à l’apprentissage à investir par les tuteurs à distance » Outre le fait que l'idéal est rarement observable dans la pratique, on peut se demander s'il est souhaitable tant pour les apprenants, que pour l'institution et les tuteurs eux-mêmes. Sur ce point cf. « Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre" » (

La carte et le territoire des tuteurs à distance. Propositions pour un cadastre tutoral. Par Jacques Rodet Lors de sa récente conférence sur les espaces du tutorat à distance, Jean-Paul Moiraud a évoqué la nécessité pour les tuteurs à distance de cadastrer leurs zones d’intervention auprès des apprenants. Pour mieux cerner ce que serait le cadastre tutoral, rappelons dans un premier temps que ce terme nous vient « du latin capitastrum, un registre de capitation, et du grec κατάστιχον katastikhon, une liste d'enregistrements, de κατὰ στίχον kata stikhon - littéralement, "ligne par ligne" avec les directions et distances entre les angles mentionnés et marqués par les monuments et les bornes. » Source Wikipédia. Un cadastre est un ensemble de cartes rassemblées par un organisme public qui est consultable par chacun (cf. le cadastre national de la France) En formulant cette proposition, Jean-Paul Moiraud soulignait en quelque sorte que naviguer dans un territoire sans en posséder la carte n’offre que la possibilité de la sérendipité.

Le tuteur à distance et les fonctions d'accompagnement. Par Jacques Rodet Poumay précise que « Nous avons parcouru plusieurs répertoires de tâches et modèles classifiant des rôles des développeurs. L’une des constantes repérées chez leurs auteurs est la prudence avec laquelle ils hiérarchisent ces rôles, affirmant que les uns ne vont souvent pas sans les autres et que la polyvalence est l’une des caractéristiques essentielles dont doit faire preuve le développeur, en fonction des situations et des contextes. » Je la rejoins volontiers dans cette remarque et me propose de situer le tuteur à distance par rapport à chacun de ces neuf rôles. Le tuteur à distance est-il un conseiller ? Il arrive fréquemment au tuteur à distance de devoir prodiguer des conseils à un apprenant ou à un groupe d’apprenants à distance. Conseils de type méthodologique le plus souvent, ceux-ci peuvent également avoir des résonnances de type métacognitif.

Des fonctions et des plans de support à l’apprentissage à investir par les tuteurs à distance. Par Jacques Rodet La littérature sur le tutorat à distance (cf. la base documentaire de t@d) s’intéresse depuis longtemps à définir les fonctions des tuteurs. Il existe un relatif consensus entre les auteurs pour distinguer les fonctions suivantes : i) fonction d’accueil et d’orientation, ii) fonction organisationnelle ; iii) fonction pédagogique ; iv) fonction socio-affective et motivationnelle ; v) fonction technique ; vi) fonction métacognitive ; vii) fonction d’évaluation. En 2003, j’ai proposé d’aborder les questions relatives aux interventions des tuteurs à distance non pas à travers le prisme des fonctions tutorales mais à partir des plans de support à l’apprentissage à investir auprès des apprenants. A la suite d’autres auteurs, en particulier André-Jacques Deschênes et Céline Lebel, j’ai distingué les plans cognitif, socio-affectif, motivationnel et métacognitif. (cf. vidéo et diaporama)

learn-on-line.be - Les rôles du formateur en ligne - Ressources_Formateurs - Formateurs « Un enseignement en ligne efficace et productif est une composante essentielle d'un projet et processus d’eLearning positif, à dimension humaine et financièrement abordable. Indépendamment du degré de sophistication technologique, les apprenants en ligne ne souhaitent pas se passer de leurs encadrants humains. » (Salmon, 2002) La présence d’un tutorat est indispensable en eLearning ! En effet, bien que les apprenants soient autonomes et responsables par rapport à leur apprentissage, ils ne sont pas pour autant en situation d’isolement, bien au contraire. Grâce aux technologies de la communication, ils peuvent entretenir des contacts avec les autres apprenants et avec vous.

La conception d'une intervention tutorale. Par Jacques Rodet Je ne me lasserai jamais de le rappeler, le tutorat à distance nécessite d’être pensé et chacune des interventions tutorales conçues. Cette conception, plus que la réalisation de tâches successives tient davantage à la logique qui prévaut pour la réalisation d’un puzzle. Il y faut donc une certaine stratégie qui laisse toute sa place à la patience nécessaire à l'examen des pièces, à l’identification des ressemblances, aux essais et parfois à la chance. Comme tout objectif, celui d’une intervention tutorale doit être formuler de manière précise. Des critères et des indicateurs d’atteinte de l’objectif doivent être également déterminés afin d’évaluer l’efficience de l’intervention. Le recours à certaines taxonomies, comme celle de Bloom peuvent en faciliter la rédaction.

Inciter les apprenants à trouver leurs propres réponses. Par Jacques Rodet Les apprenants à distance ont besoin du soutien de tuteurs à distance pour persévérer et atteindre leurs objectifs. Toutefois, les tuteurs ont à prendre garde de ne pas rendre les apprenants dépendants d'eux. Cette dépendance peut facilement être créée dès lors que les tuteurs apportent systématiquement des réponses aux apprenants sans les amener à essayer de les trouver par eux-mêmes. Recommandations techniques pour les FOAD - Infos pratiques Préambule Le nombre de formations ouvertes et à distance (FOAD) soutenues par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) n’a cessé de croitre ces dernières années. Depuis bientôt 5 ans, des milliers d’apprenants ont fréquenté les Campus numériques francophones (CNF) dans le cadre d’une FOAD.

FORMATION À DISTANCE : RÉALITÉ OU MIRAGE? SEPTEMBRE 2013, volume 4, numéro 3 Marcelle Parr, Conseillère recherche et développement, SOFAD Dans un contexte où le développement des compétences et l’apprentissage sous toutes ses formes prennent place au cœur des activités quotidiennes et productives, la nécessité de se former juste en temps et de façon autonome propulse à l’avant-scène les dispositifs de formation à distance (FAD). Des vocables se sont installés dans le paysage de la formation : e-learning, classe virtuelle, blended learning, mobile learning, synchrone, asynchrone... Un langage technopédagogique gravite autour de la formation et, s’il traduit plusieurs réalités de la FAD, il ne suffit pas à en circonscrire l’approche.

Interventions tutorales structurelles et conjoncturelles. Par Jacques Rodet Le scénario tutoral a pour objectif de positionner et de décrire les interventions tutorales dont vont bénéficier les apprenants dans un dispositif de formation hybride. Il est possible de distinguer deux grandes catégories d’interventions tutorales. Les premières, de nature essentiellement proactives, sont structurelles, c’est-à-dire qu’elles ponctuent les grandes étapes de la formation.

Comment engager les salariés de l'entreprise dans le e-learning ? Se poser la question de l’engagement, signifie qu’on s’applique, avec méthode, à suivre cet engagement régulièrement, à travers des chiffres qui reflètent le niveau d’engagement, et à prendre les actions d'améliorations correspondantes. De nombreux chiffres permettent de suivre l’engagement : le plus simple à mettre en place est le NPS, c’est-à-dire le Net Promoter Score. C’est une métrique classique du web qui consiste à demander : « Sur une échelle de 0 à 10, à quel point recommanderiez-vous à vos collaborateurs l’utilisation du e-learning ? ».

Qui se soucie de nous dans la formation à distance ? Est-il possible d'apprendre seul ? De n'avoir besoin de personne pour progresser dans ses apprentissages ? La réponse à cette question n'est pas aussi évidente qu'on le penserait au premier abord. Les tenants du "oui, évidemment" pensent sans doute à certaines expériences d'apprentissage autonome réussies, débouchant sur la profonde satisfaction d'avoir vaincu seul les obstacles. De leur côté, les tenants du "bien sûr que non" évoquent déjà le réconfort immense apporté par la présence d'un éducateur bienveillant alors qu'ils étaient placés devant une dfficulté semblant insurmontable. Les clés du sentiment d'auto-efficacité

Related: