background preloader

Le tuteur à distance et les fonctions d'accompagnement. Par Jacques Rodet

Le tuteur à distance et les fonctions d'accompagnement. Par Jacques Rodet
Poumay précise que « Nous avons parcouru plusieurs répertoires de tâches et modèles classifiant des rôles des développeurs. L’une des constantes repérées chez leurs auteurs est la prudence avec laquelle ils hiérarchisent ces rôles, affirmant que les uns ne vont souvent pas sans les autres et que la polyvalence est l’une des caractéristiques essentielles dont doit faire preuve le développeur, en fonction des situations et des contextes. » Je la rejoins volontiers dans cette remarque et me propose de situer le tuteur à distance par rapport à chacun de ces neuf rôles. Le tuteur à distance est-il un conseiller ? Il arrive fréquemment au tuteur à distance de devoir prodiguer des conseils à un apprenant ou à un groupe d’apprenants à distance. Le tuteur à distance est-il un instructeur ? Il n’appartient pas au tuteur à distance d’instruire l’apprenant. Le tuteur à distance est-il un partenaire ? Plus qu’un partenaire, le tuteur à distance est l’interlocuteur privilégié de l’apprenant. Related:  e-learning

Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre". Par Jacques Rodet d'être davantage conscientisées par les tuteurs. Toutefois, ce type de "référentiel" peut sous-tendre l'idée d'un "tuteur-orchestre" d'un "tuteur idéal" qui pourrait ou devrait assumer tous ces rôles. Outre le fait que l'idéal est rarement observable dans la pratique, on peut se demander s'il est souhaitable tant pour les apprenants, que pour l'institution et les tuteurs eux-mêmes. Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre" pour l'apprenantLe premier inconvénient pour l'apprenant réside certainement dans le fait que le tuteur-orchestre tend à devenir son unique interlocuteur. Si ceci peut constituer un avantage socio-affectif, en particulier au début de la formation, ou une facilité organisationnelle, il est à craindre qu'un lien de dépendance de l'apprenant à son tuteur s'établisse progressivement, à l'insu des acteurs eux-mêmes. Le deuxième inconvénient pour l'apprenant est relatif à la tension existante entre les différents rôles du tuteur.

Jacques Rodet - Concepteur pédagogique - Consultant formateur en e-formation Tutorat à distance, une fonction essentielle Ce texte est celui rédigé pour une communication lors d'un séminaire qui ne s'est finalement pas tenu. Introduction J’aimerais commencer cette intervention en rappelant le titre d’une communication d’il y a déjà quelques années de Geneviève Jacquinot : « Le tutorat : pièce maîtresse et pourtant parent pauvre des systèmes et dispositifs de formation à distance ». Ce constat reste encore largement d’actualité. Le tutorat est souvent la dernière chose à laquelle les concepteurs de dispositifs de FOAD s’intéressent, préoccupés qu’ils sont, par les solutions technologiques. Cette dérive est suffisamment puissante pour que le tutorat ait été dernièrement étudié de manière privilégiée à travers la question de son industrialisation, c'est-à-dire sa massification, son automatisation et les économies d’échelle qui en résulteraient. D’autres difficultés, plus intrinsèques, freinent également le développement du tutorat à distance. 3.

Présentation générale - Blue-Mind : messagerie et espaces collaboratifs BlueMind est une solution complète de messagerie collaborative d’entreprise et de communications unifiées, alternative crédible aux solutions Exchange, Domino ou Google. Une solution éprouvée et industrialisée Une solution industrialisée BlueMind, produit français, vous permet de maîtriser vos données et votre budget. Une solution plébiscitée par les clients Plusieurs centaines de clients en production dans de nombreux secteurs d’activité, avec un taux de satisfaction élevé. Un écosystème important Plus de 30 partenaires en France et à l’étranger ont fait le choix de se certifier pour proposer une offre de messagerie BlueMind, sur site ou hébergé. Un ensemble complet de ressources (place de marché, forum, suggestion box, documentation en ligne, espace partenaire, téléchargement, outils pour contribuer, deviseur en ligne, etc.) est mis à disposition d’un simple clic. Découvrez la richesse du produit BlueMind Richesse fonctionnelle Accès web, mobiles et clients lourds Interface web Clients lourds

Tutorat à distance, une fonction essentielle, par Jacques Rodet Ce texte est celui rédigé pour une communication lors d'un séminaire qui ne s'est finalement pas tenu. Introduction J’aimerais commencer cette intervention en rappelant le titre d’une communication d’il y a déjà quelques années de Geneviève Jacquinot : « Le tutorat : pièce maîtresse et pourtant parent pauvre des systèmes et dispositifs de formation à distance ». Ce constat reste encore largement d’actualité. Cette dérive est suffisamment puissante pour que le tutorat ait été dernièrement étudié de manière privilégiée à travers la question de son industrialisation, c'est-à-dire sa massification, son automatisation et les économies d’échelle qui en résulteraient. Le manque de prise en compte de la dimension tutorale dans les dispositifs de e-learning tient certainement aussi au fait qu’elle met à mal le modèle économique de ce type de formation. D’autres difficultés, plus intrinsèques, freinent également le développement du tutorat à distance. En les associant et non en les informant

Des fonctions et des plans de support à l’apprentissage à investir par les tuteurs à distance. Par Jacques Rodet La littérature sur le tutorat à distance (cf. la base documentaire de t@d) s’intéresse depuis longtemps à définir les fonctions des tuteurs. Il existe un relatif consensus entre les auteurs pour distinguer les fonctions suivantes : i) fonction d’accueil et d’orientation, ii) fonction organisationnelle ; iii) fonction pédagogique ; iv) fonction socio-affective et motivationnelle ; v) fonction technique ; vi) fonction métacognitive ; vii) fonction d’évaluation. En 2003, j’ai proposé d’aborder les questions relatives aux interventions des tuteurs à distance non pas à travers le prisme des fonctions tutorales mais à partir des plans de support à l’apprentissage à investir auprès des apprenants. Si l’identification des fonctions des tuteurs à distance a le mérite de faciliter la définition de fiches de poste des tuteurs, celle des plans de support à l’apprentissage présente le grand intérêt de s’intéresser aux besoins des apprenants, ce qui est bien le moindre lorsque l’on parle de tutorat.

ingénierie tutorale blog de t@d Dans un de mes cours d'ingénierie tutorale au sein d'un master formant des futurs chefs de projet digital learning, j’interroge régulièrement les étudiants sur les interventions tutorales qu'ils ont reçues et celles qu’ils auraient appréciées recevoir. Cette activité de haut niveau cognitif permet aux étudiants de s’auto-évaluer sur leur compréhension des grandes notions du tutorat à distance (fonctions, plans de supports, modalité, outils…), les amène à revenir sur leurs vécus d’apprenants, leur permet de dresser un panorama des interventions tutorales dispensées dans leur master et de vérifier si la charte tutorale est respectée, d’identifier des pistes d’amélioration du dispositif tutoral. Elle donne lieu chaque année à un rapport transmis aux responsables du master. (cf. La co-construction avec les apprenants à distance des services tutoraux. C’est plus précisément sur les interventions tutorales que les étudiants souhaiteraient avoir que je veux m’attarder dans ce billet. Outils

A propos des plans de support à l'apprentissage. Par Jacques Rodet Séraphin Alava dans sa récente communication « Approche qualitative du rôle du tuteur de FOAD dans l’enseignement supérieur » (1) lors du 25e congrès AIPU fait référence, entre autres, à plusieurs de mes textes sur le tutorat et propose une nouvelle mouture des plans de support à l'apprentissage que j'identifiais il y a quelques années (cf. ci-dessous). Clic sur l'image pour l'agrandir Alava introduit à cette classification deux nouvelles catégories intitulées "Plan relationnel" et "Plan stratégique" (cf. ci-dessous). Voici quelques unes de mes réflexions suite aux propositions d'Alava. Sur le plan relationnel, je me demande si il ne serait pas judicieux de distinguer d'une part, les interventions en direction de l'apprenant et d'autre part, celles en direction du groupe d'apprenants. Par ailleurs, je m'interroge sur le positionnement de l'item "aider à la maîtrise des outils" dans le plan socio-affectif. Dans le plan motivationnel, Alava introduit l'item "aider à la démarche de coaching".

Mélanie Veyret : Enseigner à distance, cela s’apprend Peut-on du jour au lendemain devenir enseignant.e à distance ? Mélanie Veyret est professeure de SVT et référente numérique en collège, formatrice académique au numérique dans l’académie de Rennes, tutrice pédagogique sur un parcours de formation de concepteurs pédagogiques numériques, cheffe de projet en « digital learning » dans une entreprise privée. Ce point de vue lui permet de déployer une vision panoramique de l’enseignement à distance que la situation actuelle nous invite à mettre en œuvre : comment mieux prendre en considération le public cible, choisir les bons outils, s’adapter à la génération smartphone, scénariser, accompagner, rendre autonome, évaluer … Les difficultés rencontrées dans cette situation d’urgence sont porteuses de leçons et de défis pour l’Éducation nationale : par exemple renforcer la formation des enseignant.es pour leur permettre de développer habileté et culture numériques ? Entretien éclairant … Lesquels préconisez-vous ?

Chronique de Philippe Inowlocki : Les rôles du tuteur en ligne, méta-analyse. En effet, le Cambridge Handbook of Multimédia Learning organise nombre de ses articles autour de la formulation de principes et de recommandations. Les chercheurs français souhaiteraient que ces principes puissent un jour prendre place au sein d'une théorie cognitive unifiée de l'apprentissage. Jacques Rodet dans son article sur la rétroaction aux travaux des étudiants fait des propositions en direction des tuteurs issues d’une réévaluation de son premier article titré « La rétroaction support à l’apprentissage » à partir de nouveaux éléments de recherche et de réflexion issus de son expérience personnelle de tuteur-praticien et de chercheur. Il part du singulier de son expérience pour en exprimer des propositions de portées générales dont la « véracité » est fondée sur la cohérence interne de son expérience personnelle et l’analyse des significations de celle-ci. Zane Berge, fondateur du site de ressources documentaires emoderators.com, (marque déposée !) Le Dr Zane L. 1. 1.1. 1.2. 1.3.

Related: