background preloader

Le tutorat à distance dans les mondes virtuels

Le tutorat à distance dans les mondes virtuels
Nous avons précédemment défini dans ces colonnes une typologie des situations pédagogiques dans les mondes virtuels (1). Chacune d'entre elles induit un besoin plus ou moins fort de tutorat, la définition d'une scénario plus ou moins complexe. Le cours virtuel en ligne (cours distant synchrone construit sur une interaction immédiate avec l'enseignant) sera la construction la moins sophistiquée. La situation de simulation immersive fruit de nombreuses interactions demandera la production de scénarios pédagogique et tutoral sophistiqués. C'est cette dernière situation de formation que je propose de détailler dans ce billet, à la lumière des observations que j'ai réalisées au cours de l'année scolaire / universitaire 2011 / 2012 (2) Construire une simulation dans un monde immersif (3) suppose de mettre en place une chaine pédagogique extrêmement complexe.

http://tutvirt.blogspot.com/

Related:  TICE_Numérique_Enseignement

Quels outils utiliser pour mettre en classe ma classe inversée? La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». Les boitiers réponse pour améliorer l'apprentissage à l’UPMC Des enseignants-chercheurs en physique de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) ont mis à disposition de leurs étudiants des boitiers réponses (télévoteurs) pendant les cours magistraux. L’objectif est de mesurer en direct la bonne compréhension par les étudiants des points essentiels de leurs cours. L’enseignant dispose ainsi, en temps réel, d’indications sur la compréhension des étudiants. S’il s’avère qu’un point n’est pas bien compris, l’enseignant incite les étudiants à échanger entre eux. Les étudiants sont ainsi bien davantage en interaction avec le professeur et les autres étudiants. Après une première année d’essai en 2011, l’expérimentation continue en 2012 à une autre échelle car l’expérimentation a augmenté de manière très significative la capacité d’apprentissage des étudiants et modifié la façon d’enseigner des professeurs, mieux informés des concepts mal compris.

L'empathie, une compétence pour le tuteur à distance. Par Jacques Rodet Définitions Selon Wikipédia « L'empathie (du grec ancien εν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qu'on éprouve) est une notion complexe désignant le mécanisme par lequel un individu peut comprendre les sentiments et les émotions d'une autre personne voire, dans un sens plus général, ses états mentaux non-émotionnels comme ses croyances (on parle alors plus spécifiquement d'empathie cognitive). Dans l'étude des relations interindividuelles, on distingue l'empathie de la sympathie, de la compassion ou de la contagion émotionnelle. » Ainsi « Contrairement à ce qu'on croit souvent, l'empathie n'est pas la sympathie et l'on ne doit pas employer un mot pour l'autre. La sympathie est une empathie augmentée qui, comme l'indique l'étymologie grecque, revient à "souffrir avec".

À la découverte de la pédagogie inversée: le pourquoi Comment se fait-il que certaines régions du Monde parlent de classe inversée depuis déjà deux ans et que j’en ai seulement fait connaissance il y a quelques mois? Vous la connaissez? Si vous lisez ce billet, il y a de fortes chances que vous êtes familiers ou familières avec celle-ci et/ou que vous cherchez, tout comme moi, à la comprendre davantage.

11 conseils et idées pour vous aider à donner du sens à l’apprentissage dans vos formations « L’éducation, c’est ce qui reste lorsqu’une personne a oublié tout ce qu’elle a appris à l’école. »– Albert Einstein Dans l’article de lundi, je partageais avec vous quelques réflexions et expériences personnelles concernant la motivation des apprenants, l’apprentissage, et le sens que l’on donne à celui-ci. La conclusion que je tirais était simple : on ne peut réellement prendre de plaisir à apprendre que par CHOIX, par INTÉRÊT et par PASSION. Afin d’y arriver, impossible donc de forcer l’apprenant à se motiver. On ne peut que mettre en place les conditions pour favoriser sa motivation et lui permettre de donner lui-même un sens à son action d’apprentissage.

Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ? Les interventions du tuteur doivent être recadrées dans une perspective systémique, ne fut-ce que dans la prise en considération des actions et réactions de l’apprenant, mais aussi dans ses relations avec ses collègues et avec l’institution (Denis, 2000). En effet, c’est à partir du contexte (caractéristiques, contraintes…) dans lequel ils agissent, des représentations individuelles des futurs tuteurs, des attentes du concepteur de la formation, de l’institution et de l’apprenant etc., que se construit un cadre de référence partagé et qu’un accompagnement peut s’envisager en vue de former les tuteurs et de les aider à réguler leurs interventions. Pour mener une formation de tuteurs, nous proposons les sept étapes suivantes :

Christophe Batier Tissons des liens Atelier de découverte du rôle des liens et des interactions dans les réseaux sociaux Dans les formations que nous animons dans notre Université pour les enseignants, nous proposons à un atelier découverte des réseaux sociaux utilisant la métaphore du lien via une pelote de laine. L’objectif est de sensibiliser les enseignants à l'intérêt que peuvent avoir ces outils pour communiquer, motiver, faire collaborer les étudiants et de leur montrer quelles sont les interactions que l’ont peut avoir et que l’on peut générer avec les réseaux sociaux au sens large . Nous sommes partis du constat qu’il n’est toujours simple de comprendre comment fonctionnent ces outils.

La révolution cognitive Je vous recommande vivement cette conférence de Michel Serres, intitulée « Les nouvelles technologies, révolution culturelle et cognitive » (je suis tombé dessus grâce à un tweet de Jérôme Colombain). Outre la vigueur et la clarté de Michel Serres (qui sont impressionnantes), le propos est lui-même passionnant. Il y aborde la manière dont les ordinateurs et internet (ce qu’on appelle souvent les nouvelles technologies) sont en train de modifier radicalement, le temps, l’espace et notre cognition. Michel Serres compare la révolution « internet » à d’autres révolutions dans l’histoire de l’humanité - en lien avec l’émission, le traitement, la réception d’informations - : l’apparition du langage, l’apparition de l’écriture et l’apparition de l’imprimerie.

Tuteur à distance, entre fonction et métier Inffo Flash - Pourquoi une communauté de pratiques ? S’agit-il de rompre l’isolement supposé du tuteur à distance ? Jacques Rodet - Il s’agit essentiellement de permettre à des tuteurs de partager et de mutualiser leurs expériences. L’entraide est également un des objectifs de cette communauté qui regroupe des personnes ayant des niveaux d’expertise très différents sur le tutorat. Certes le tuteur à distance connaît, comme les apprenants à distance, un certain isolement mais il me semble, du moins faut-il l’espérer, être plus armé pour l’affronter que ces derniers. t@d se veut donc un espace permettant à des tuteurs, intervenant dans des contextes différents, de prendre la parole sur leurs pratiques et leurs vécus, tant il est vrai qu’on les entend bien moins souvent que les institutions qui parlent plus volontiers de manière théorique du tutorat à défaut de toujours le mettre en pratique. Inffo Flash – Quelle place pour les tuteurs à distance dans les dispositifs actuels ?

Related: