background preloader

Les commandes fondamentales de Linux

Les commandes fondamentales de Linux
Contributions et remerciements Nat Makarevitch pour ses nombreuses critiques et corrections, Thomas Ortega pour ses bienveillantes remarques et la remise en forme HTML du document, Kim Ashue pour sa relecture, Philibert de Mercey pour son aide à la mise en page, Fanthomas pour sa relecture. L'objectif de ce document est d'enseigner les commandes fondamentales de Linux (et donc d'Unix). Objectifs Nous explorerons ce qu'offre le shell le plus utilisé sous Linux, donc une partie de ce que peut faire un utilisateur capable de diriger la machine en créant des lignes de commandes plutôt qu'en se contentant d'un cliquodrôme. Manœuvres préliminaires Pour apprendre il faut pratiquer, donc disposer d'une machine fonctionnant sous Linux qui n'est pas sérieusement exploitée. Si vous en avez déjà une négligez la présente section (passez à la suivante). Émulateur Un émulateur animant Linux sous votre navigateur web est le moyen le plus simple de commencer. Live Vous devrez graver un CD ou un DVD. Installation

http://wiki.linux-france.org/wiki/Les_commandes_fondamentales_de_Linux

Related:  FormationsCommandesLinux commandLinux

Créer un CDrom root and boot Créer un CDrom root and boot Jamais sans mon Linux. [modifier] Introduction Les commandes Linux qui vous feront gagner du temps (modifié le 30 mai 2015 à 2:45) Certaines commandes Linux sont très pratiques, voir indispensables. Parce qu'il est impossible de retenir toutes les commandes, je vous propose à travers ce billet celles que j'utilise le plus souvent, ou qui sont tout simplement intéressantes et peu courantes. Décompressions d'achives sous Linux et FreeBSD Lorsque vous téléchargez un programme qui n'est pas dans les sources de votre distribution, vous tombez le plus souvent sur des archives tarées. Ces fichiers sont réunis en un seul fichier tar puis compactés en archive gunzip. Nous allons faire simple, je vais simplement vous énumérer deux ou trois petites commandes que vous allez connaître par coeur avec l'habitude. Les archives tar.gz

Copier avec rsync Copier avec rsync sheltem 15 janvier 2009 rsync est un programme de synchronisation unidirectionnelle, c’est à dire qu’il prend le contenu d’un répertoire source et le synchronise à un répertoire cible, contrairement à une synchronisation bidirectionnelle dans laquelle il n’y a pas de notions de source et de cible, tous les répertoires sont comparés, et les modifications des uns sont reportées dans tous les autres, et vice versa. La syntaxe la plus courante pour utiliser rsync est : # rsync -av source cible

Liens des articles en ligne GNU/Linux Magazine France Sorry, this section is only in French. Je tente de rassembler sur cette page, tous les liens des articles en ligne de GNU/Linux Magazine France . Si vous avez des articles à ajouter, ou des erreurs à me signaler, n'hesitez pas à m'écrire un mail . Je remercie grandement tous ceux qui m'ont permis de completer cette liste. man ls - Afficher le contenu d'un répertoire. ls, dir, vdir - Afficher le contenu d'un répertoire. ls [options] [fichier...] dir [fichier...] vdir [fichier...] Options POSIX : [-CFRacdilqrtu1] [--] Options GNU (forme courte) : [-1abcdfgiklmnopqrstuvwxABCDFGHLNQRSUX][-w cols][-T cols][-I motif][--full-time][--show-control-chars][--block-size=taille][--format={long,verbose,commas,across,vertical,single-column}][--sort={none,time,size,extension}][--time={atime,access,use,ctime,status}][--color[={none,auto,always}]][--help] [--version] [--] La commande ls affiche tout d'abord l'ensemble de ses arguments fichiers autres que des répertoires.

Aide-mémoire des commandes Linux cat <fichier ...> Affiche le contenu des fichiers texte passés en arguments. $ cat fictexte Je vis que la Terre ayant besoin de la lumière, de la chaleur, et de l'influence de ce grand feu, elle se tourne autour de lui pour recevoir également en toutes ses parties cette vertu qui la conserve. Gérer un pilote USB avec UDEV Les périphériques USB sont de plus en plus fréquemment utilisés dans les systèmes industriels car la plupart des périphériques récents privilégient cette interface par rapport à d’autres bus comme PCI, FireWire (en cours d’extinction) et bien entendu l’antique lien RS-232. Plusieurs raisons sont à l’origine de cette tendance, citons le coût de production (faible pour l’USB) la facilité d’utilisation (insertion/suppression à chaud) et bien entendu la compatibilité USB de la quasi-totalité des systèmes existants des plus réduits (téléphonie) aux plus imposants (serveurs) en passant par les nombreuses cartes mères utilisées pour les systèmes embarqués. L’API de programmation USB dans Linux est d’un abord relativement aisé, et nous reviendrons sur le sujet dans de futures publications. Il existe deux manières de piloter un périphérique USB : Ecrire un pilote de périphérique à charger dans l’espace noyau (.ko)Ecrire un programme en espace utilisateur utilisation libusb

Configurer un serveur dédié OVH/Kimsufi/Debian pour LAMP Je retranscris ici un petit memento que je me suis fait pour “remonter” rapidement une configuration opérationnelle sous Debian 5 / Apache2 / PHP5 / Mysql pour héberger des sites sur un serveur dédié GNU/Linux type OVH ou Kimsufi. Cette configuration, qui inclut également eAccelerator et des outils de supervision et d’administration de base (Munin, phpsysinfo, mtop, PhpmyAdmin, AWStats) est opérationnelle et suffisamment sécurisée pour une installation standard (à condition de faire régulièrement toutes les mises à jour des packages). En tout cas pour moi c’est bon©®™. Le memento ci-dessous est une compilation des meilleures recommandations trouvées ailleurs sur le net, remises à jour pour une installation Debian Lenny de Septembre 2009.

Related:  LInux / unix / bash / GeektoolLinux_Doccomprendre davantage LINUXlinux à classerLinuxDebianLinux