background preloader

Guide de Survie du Débutant sous Linux

Guide de Survie du Débutant sous Linux
Document écrit par G.DELAFOND (gerard at delafond.org). Logo d'André Pascual ( Version du 28/03/2010 Introduction Utiliser ce guide, trouver de l'aide ailleurs L'installation Choix d'une distribution, Commencer l'installation, Le disque dur et les partitions, Le choix des paquetages, Le mode graphique, Le boot Les premiers pas de l'administrateur Login, mail, messages système, démarrer Windows ou Linux, la mémoire vive, faire une disquette de boot, trouver les commandes, astuces bash, les utilisateurs, mot de passe, les groupes, les droits, les consoles, faire fonctionner les commandes, les répertoires, éditer les fichiers, trouver une chaîne, voir Linux depuis Windows ou MacOS Les premiers pas de l'utilisateur de base Démarrage, ligne de commande, mot de passe, espace de travail, souris, clavier, fichiers, droits, système, extinction Les périphériques L'ordinateur portable Gérer la machine Le mode graphique : Le réseau La sécurité Configuration des logiciels et émulation 1.

Le B.A.-ba des commandes pour GNU/Linux Installer GNU/Linux en dual boot Da Linux French Page Les commandes fondamentales de Linux - Linux France Premier auteur (jusqu'à 1998): Armand Delcros Wikisé et étendu par (depuis 2009): Nat Makarevitch Contributions et remerciements Nat Makarevitch pour ses nombreuses critiques et corrections, Thomas Ortega pour ses bienveillantes remarques et la remise en forme HTML du document, Kim Ashue pour sa relecture, Philibert de Mercey pour son aide à la mise en page, Fanthomas pour sa relecture. L'objectif de ce document est d'enseigner les commandes fondamentales de Linux (et donc d'Unix). Objectifs Nous explorerons ce qu'offre le shell nommé « bash », le plus utilisé sous Linux, donc une partie de ce que peut faire un utilisateur capable de diriger la machine en créant des lignes de commandes plutôt qu'en se contentant d'un cliquodrôme. Manœuvres préliminaires Pour apprendre il faut pratiquer, donc disposer d'une machine fonctionnant sous Linux qui n'est pas sérieusement exploitée. Si vous en avez déjà une négligez la présente section (passez à la suivante). Émulateur Services Linux de Windows 10 Live x

Aide-mémoire des commandes Linux cat <fichier ... Affiche le contenu des fichiers texte passés en arguments. $ cat fictexte Je vis que la Terre ayant besoin de la lumière, de la chaleur, et de l'influence de ce grand feu, elle se tourne autour de lui pour recevoir également en toutes ses parties cette vertu qui la conserve. tac <fichier Affiche le contenu inversé (de la dernière ligne à la première) des fichiers texte passés en arguments. $ tac fictexte Savinien de CYRANO DE BERGERAC la conserve. également en toutes ses parties cette vertu qui elle se tourne autour de lui pour recevoir de la chaleur, et de l'influence de ce grand feu, Je vis que la Terre ayant besoin de la lumière, $ nl <fichier more <fichier less <fichier wc <fichier Affiche le nombre de lignes, de mots et de caractères (Word Count) contenus dans les fichiers passés en arguments. od <fichier Affiche (en octal par défaut) le contenu des fichiers binaires passés en arguments (Octal Dump). strings <fichier split -b <taille>k <src><dst> gzip <fichier> sort file

Bash Guide for Beginners 3.2.1. Types of variables As seen in the examples above, shell variables are in uppercase characters by convention. Bash keeps a list of two types of variables: 3.2.1.1. Global variables or environment variables are available in all shells. Below is a typical output: 3.2.1.2. Local variables are only available in the current shell. Below is a diff file made by comparing printenv and set output, after leaving out the functions which are also displayed by the set command: 3.2.1.3. Apart from dividing variables in local and global variables, we can also divide them in categories according to the sort of content the variable contains. String variablesInteger variablesConstant variablesArray variables We'll discuss these types in Chapter 10. 3.2.2. Variables are case sensitive and capitalized by default. To set a variable in the shell, use VARNAME="value" Putting spaces around the equal sign will cause errors. Some examples using upper and lower cases, numbers and spaces: 3.2.3. 3.2.4. 3.2.4.1. or

Montage video sous Ubuntu Il existe maintenant de nombreux logiciels de montage vidéo sous GNU/Linux. D'ailleurs, de plus en plus de logiciels de ce genre voient le jour régulièrement. Il existe des logiciels pour tous les niveaux d'utilisation, du parfait débutant au producteur de cinéma, en passant par le YouTuber : personne n'est délaissé. PiTiVi : logiciel GNOME de montage vidéo simple et accessible à tous.OpenShot Video Editor : logiciel de montage vidéo non-linéaire simple à prendre en main comparable en plus ouvert à Windows Movie Maker© ou Imovie©. Il est intégré à Ubuntu Studio.Avidemux : éditeur vidéo simple, semblable à VirtualDub. Blender : logiciel libre disposant d'un outil de montage vidéo (video sequence editor). SimpleScreenRecorder : application récente dans un PPA. Voir plus sur le portail Capture. Logiciels de diaporamas Vous pouvez en voir plus sur la page Diaporama. Logiciels de création de transitions GVFX : logiciel pour créer des modèles de transitions 3D, des filtres, etc..

Linux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Linux est le nom couramment donné à tout système d'exploitation libre fonctionnant avec le noyau Linux. C'est une implémentation libre du système UNIX respectant les spécifications POSIX. Ce système est né de la rencontre entre le mouvement du logiciel libre et le modèle de développement collaboratif et décentralisé via Internet. Son nom vient du créateur du noyau Linux, Linus Torvalds. Le système avec toutes ses applications est distribué sous la forme de distributions Linux comme Slackware, Debian ou Red Hat Enterprise Linux. Histoire[modifier | modifier le code] Naissance du noyau Linux[modifier | modifier le code] En 1991, les compatibles PC dominent le marché des ordinateurs personnels et fonctionnent généralement avec les systèmes d'exploitation MS-DOS, Windows ou OS/2. Linus Torvalds fait son apprentissage avec le système d’exploitation Minix. Diffusion du système[modifier | modifier le code] Logiciel libre[modifier | modifier le code]

Préparation d'un disque dur 4k - Funtoo-Quebec De Funtoo-Quebec. Index des trucs et astuces avancés Préparation d'un disque dur 4k Si les avancées technologiques visant à mieux utiliser la surface magnétique des plateaux d'un disque dur ont été considérables depuis ces dernières années (abandon du MFM, Zone Bit Recording, magnétisation perpendiculaire...) et ont permis de conserver dans un espace relativement restreint une capacité de stockage toujours plus grandissante, il y a un petit détail qui lui est resté le même depuis le début des années 1980 : les secteurs tracés sur la surface magnétique des plateaux d'un disque dur ne peuvent chacun stocker que 512 octets de "charge utile". Le coeur du problème est que chaque secteur ne stocke pas que de la charge utile. Les découpages d'un disque dur tel que connu depuis longtemps (en haut) de nouvelle génération utilisant des secteurs physiques de 4k (en bas). Cet article ne concerne que les disques durs qui mentent sur la taille de leurs secteurs physiques (512 octets au lieu de 4096).

Related: