background preloader

Guide de Survie du Débutant sous Linux

Guide de Survie du Débutant sous Linux
Document écrit par G.DELAFOND (gerard at delafond.org). Logo d'André Pascual ( Version du 28/03/2010 Introduction Utiliser ce guide, trouver de l'aide ailleurs L'installation Choix d'une distribution, Commencer l'installation, Le disque dur et les partitions, Le choix des paquetages, Le mode graphique, Le boot Les premiers pas de l'administrateur Login, mail, messages système, démarrer Windows ou Linux, la mémoire vive, faire une disquette de boot, trouver les commandes, astuces bash, les utilisateurs, mot de passe, les groupes, les droits, les consoles, faire fonctionner les commandes, les répertoires, éditer les fichiers, trouver une chaîne, voir Linux depuis Windows ou MacOS Les premiers pas de l'utilisateur de base Démarrage, ligne de commande, mot de passe, espace de travail, souris, clavier, fichiers, droits, système, extinction Les périphériques L'ordinateur portable Gérer la machine Le mode graphique : Le réseau La sécurité Configuration des logiciels et émulation 1. Related:  LinuxInformatique

LOGICIELS LIBRES ET GRATUITS POUR L'EDUCATION Comment installer un fichier .tar.gz .tar.bz2 ou .tar.xz sur Ubuntu ? – | kchristianthomas Vous devez d’abord extraire le contenu du fichier dans un dossier par exemple sur le Bureau. Vous pouvez extraire en faisant un clic droit sur le ficher puis sélectionner «extract here». Un dossier de nom semblable à celui du fichier sera créer. Par exemple: program-1.2.3. Ouvrez maintenant le terminal et utiliser cette commande pour vous diriger vers le répertoire dans lequel se trouve les fichiers extraits: Dans notre cas: cd /home/yourusername/Desktop/program-1.2.3 Vérifiez ensuite qu’il y a un fichier nommé INSTALL ou INSTALL.txt ou README avec la commande: ls Ouvrez le avec la commande xdg-open INSTALL Le fichier doit contenir les indications nécessaires pour la compilation. . Vous deviez peut-être également installer quelques dépendances, généralement après certains erreur de configuration. Comment extraire un fichier compressé .tar.gz (ou .tar.bz2 ou .tar.xz) ? tar xzf file.tar.gztar xjf file.tar.bz2tar xJf file.tar.xz J'aime : J'aime chargement…

4 piliers de l'identité numérique Encore un petit retour sur la formation "Identité numérique et e-réputation", avec cette splendide infographie powerpointesque ;-) Un langage de programmation pour l’ADN (encore un…) Par Rémi Sussan le 06/04/16 | 5 commentaires | 898 lectures | Impression La biologie synthétique (voir les explications de la Wikipédia), on le sait, repose essentiellement sur une similitude d’approche avec l’informatique. On utilise des parties standardisées de l’ADN pour créer des “fonctions” qui, assemblées, deviendront des programmes susceptibles d’être placés au sein du code génétique d’une cellule. Depuis quelque temps existent donc déjà divers “environnements de développement” pour la biotech, et j’en ai présenté quelques-uns dans un précédent article, tout en me lamentant sur le manque de maintenance et de documentation desdits programmes. Est-ce que Cello, ce nouvel outil développé par le MIT, qui a eu ces jours-ci droit à un traitement de Nature, de Science et du New Scientist, va permettre d’accélérer le processus ? Comme l’électronique… mais plus compliqué C’est dans une vidéo que, Christopher Voigt, le créateur de Cello, a donné quelques éléments de compréhension. Rémi Sussan

Optez pour les logiciels libres Retrouvez dès maintenant notre sélection classée en différentes catégories. Le site se veut simple d'utilisation. Cliquez sur la catégorie désirée. La surveillance de masse est partout de nos jours. L'espionnage est chose courante dans la plupart des logiciels propriétaires. Au contraire, le logiciel libre permet aux utilisateurs de garder le contrôle de deux choses : leur utilisation et leurs données. Lorsque l'on utilise un logiciel propriétaire, le propriétaire contrôle que vous le vouliez ou non le programme. La surveillance de masse est telle que même les médias jouent les troubles fêtes. Et vous, quand passez-vous aux logiciels libres ? [gs-devel] Problem with accents on freebsd but not on windows Ian Lord lordi at msdi.ca Wed May 6 01:25:27 UTC 2015 Hi Chris, I downloaded the linux 32 bits version from the gs website directly and ran it on my freebsd box by enabling linux compat mode in the kernel and the version worked perfectly. I didn't have the rendering problem with the accents. I then tried your suggestion to download and compile the source code myself but I get an error during make "make: don't know how to make |. Stop" I've read the documentation on how to compile gs and also tried to google a bit, but I don't know why it does that. Here is the output of configure and make command, perhaps someone will know what is wrong ? More information about the gs-devel mailing list

Télécharger, vérifier et installer Tails Il est important de vérifier l'intégrité de l'image ISO téléchargée afin de vous assurer que le téléchargement s'est bien déroulé. Ces techniques sont basées sur le standard HTTPS et les autorités de certification pour certifier le contenu de ce site. Or, comme expliqué sur notre page d'avertissement, vous pouvez être victime d'une attaque de type "man-in-the-middle" lorsque vous accédez à ce site. Lorsque vous accédez à ce site, tout comme lorsque vous accédez à n'importe quel site internet... En conséquence, ces techniques ne vous permettent pas de fortement vérifier l'authenticité de l'image ISO et être sûr que vous avez téléchargé un Tails véritable. Toutes les images ISO de Tails sont signées avec notre clef OpenPGP. Si vous savez déjà comment utiliser une clef OpenPGP vous pouvez la télécharger directement. Tails signing key Sinon, lisez nos instructions pour vérifier l'intégrité de l'image ISO : En utilisant Linux avec Gnome: Ubuntu, Debian, Tails, Fedora, etc. Vérifier l'image ISO

L'intelligence artificielle : une menace pour les professions intellectuelles ? Pendant très longtemps, ce rêve resta du domaine de la spéculation et fit les beaux jours de la science-fiction et tous les cinéphiles se souviennent du chef d’œuvre de Stanley Kubrick : « 2001 : Odyssée de l’espace » (sorti en 1968) dans lequel HAL, l’ordinateur contrôlant le vaisseau spatial d’exploration, se mettait à éprouver des émotions humaines et à adopter un étrange comportement… En 1950, alors que les premiers ordinateurs sortaient à peine des laboratoires, le génial scientifique anglais Alan Turing imagina, dans la revue Computing machinery and intelligence, un fameux test consistant à confronter un ordinateur et un humain, sans que ce dernier sache s’il avait affaire à une machine ou à un autre être humain. L’idée lumineuse de ce test était que le jour où l’homme ne serait plus capable de savoir, dans une conversation en temps réel non préparée, si son interlocuteur était une machine ou un humain, les ordinateurs pourraient alors être qualifiés « d’intelligents ».

ENAC | Annuaire de logiciels libres Avant-propos Vous pouvez aussi lire nos articles suivants : • article du Flash EPFL 08/2014 sur l'importance du logiciel libre en milieu académique et dans la recherche scientifique • article du Flash Informatique EPFL 5/2013 qui constitue un résumé de la présente page web Table des matières 1. 1.1 Définitions Les fondements du mouvement du logiciel libre sont les mêmes que ceux qui sont à la base du développement scientifique, à savoir la mise en commun des idées et découvertes pour faire progresser la recherche et le savoir collectif. Le terme logiciel libre (en anglais free software) désigne tout logiciel garantissant à l'utilisateur 4 libertés fondamentales (numérotées de 0 à 3) : Il ne faut pas confondre logiciel libre avec logiciel gratuit (freeware, gratuiciel), et il y a aussi une nuance à faire par rapport à la dénomination logiciel open source : Les enjeux du logiciel libre dépassent donc les aspects purement informatiques ou financiers. 1.2 Avantages du modèle du logiciel libre

Related: