background preloader

Linux

Facebook Twitter

Linux : La société éditrice Mandriva en liquidation judiciaire. ECONOMIE Elle était l'un des premiers éditeurs de Linux en France... 20 Minutes avec agence Publié le Mis à jour le C'est la fiche de Mandriva sur Société.com qui a mis la puce à l'oreille.

Linux : La société éditrice Mandriva en liquidation judiciaire

L'entreprise française fondée en 1999 est «en cours de liquidation» et doit donc cesser ses activités. Son site Internet est également inaccessible. Spécialisée dans l'édition de distributions Linux, Mandriva opérait sur le secteur des postes fixes mais aussi des serveurs et proposait des solutions pour les parcs informatiques. La société s'est souvent retrouvée en difficulté. Des anciens de Mandriva ont décidé d'éditer un «fork» (soit un nouveau logiciel créé à partir du code source d'un logiciel existant) de la distribution maison (Linux Mandrake) baptisé Mageia. Mots-clés : Aucun mot-clé 4 applis qui pourraient changer vos habitudes ! 4 applis qui pourraient changer vos habitudes ! Surveillance massive, les serveurs Linux Red Hat sont parfaits pour Xkeyscore. Fedora 21 disponible en version b ta, en trois saveurs : Cloud, Serveur et Workstation. Fedora 21 disponible en version stable, avec pratiquement deux mois de retard sur sa feuille de route initiale.

Fedora 21 disponible en version b ta, en trois saveurs : Cloud, Serveur et Workstation

Cette version marque une étape importante pour le projet Fedora. Il s’agit de la première version de la distribution Linux développée sous l’influence de l’initiative Fedora.next, qui met l’accent sur la flexibilité et la modularité. Ainsi, dans le cadre de cette initiative, Fedora 21 est disponible en trois saveurs, adaptées à des besoins spécifiques. Il s’agit de la déclinaison Cloud (pour des environnements de Cloud publics ou privés), Serveur (plateformes et infrastructures de grande envergure, comme les serveurs de stockage et de bases de données, etc.) et Workstation (version standard destinée aux ordinateurs). Toutes ces déclinaisons ont été construites sur la base d’un ensemble de paquets communs, qui comprend le noyau Linux, RPM, yum, systemd, and Anaconda. GNOME 3.18 est officiellement disponible et permet maintenant d'acc der Google Drive directement depuis l'application Fichiers.

La version 3.18 de GNOME, l’environnement de bureau libre très populaire sur les systèmes GNU/Linux, est désormais disponible en version stable.

GNOME 3.18 est officiellement disponible et permet maintenant d'acc der Google Drive directement depuis l'application Fichiers

Dans cette version, GNOME améliore l'expérience utilisateur générale. L’environnement embarque la fonctionnalité « luminosité automatique » laquelle, lorsqu’elle est activée, va s’occuper de gérer la luminosité de votre ordinateur portant en l’adaptant à la luminosité ambiante si votre ordinateur dispose d’un capteur de lumière. Cette fonctionnalité, qui fait partie des paramètres d’Energie de votre ordinateur, a été pensée non seulement pour vous permettre de mieux voir les images ou le texte sur votre écran mais également d’économiser l’énergie de votre appareil. DevOps - Red hat négocie le rachat d'Ansible. C'est un mariage de raison entre Red Hat et Ansible : le rachat était en effet évoqué depuis quelques mois.

DevOps - Red hat négocie le rachat d'Ansible

Les négociations sont toujours en cours selon TechCrunch et le prix exact de la transaction reste inconnu, mais Red Hat confirme que l'acquisition devrait être scellée avant la fin du mois. Ansible propose une suite logicielle orientée devOps qui permet d'automatiser le déploiement d'applications, natives ou dans le Cloud. La suite logicielle est particulièrement tournée vers OpenStack : en mai, elle avait notamment annoncé un partenariat avec HP, Rackspace, CSC et Cisco afin de simplifier le déploiement d'un Cloud OpenStack. « Contrairement à ses rivaux, Ansible ne nécessite pas de compétences spécifiques en programmation, ce qui élimine l'une des barrières principales d’accès aux outils d'automatisation » précise Red Hat dans son communiqué.

Debian Jessie inaugure la premi re version de l'OS sous systemd, avec en prime le support d'arm64 et la suppression de SSLv3. Deux ans après la sortie de Debian 7.0 (Wheezy), la communauté open source vient s’enrichir de la dernière mouture du fameux système d’exploitation à la base de nombreuses distributions Linux, cette nouvelle version (Debian 8.0) a été baptisée Jessie.

Debian Jessie inaugure la premi re version de l'OS sous systemd, avec en prime le support d'arm64 et la suppression de SSLv3

Si Debian Jessie embarque plusieurs nouveautés, les deux années de développement s’expliquent principalement par la durée nécessaire à l’adoption du système d’initialisation systemd à la place du traditionnel init, ce changement majeur est d’ailleurs à l’origine de plusieurs controverses, de longs débats infructueux et à la fracturation de la communauté Debian entre les protagonistes des deux systèmes d’initialisation. Parmi les autres nouveautés de Jessie, le retour de l’environnement de bureau Gnome par défaut, à la place de Xfce sous Wheezy, alors que deux autres environnements sont supportés maintenant à savoir : MATE et Cinnamon. Red Hat lance Red Hat Entreprise Linux 7 Atomic Host, un OS taillé pour l'exécution des conteneurs Docker. Pour faire tourner des conteneurs Docker tout en neutralisant les outils qui ne sont pas nécessaires à l'exécution Red Hat, l'une des entreprises les plus importantes et les plus reconnues dans l'édition de distributions GNU/Linux, vient d'annoncer la sortie de sa distribution Red Hat Enterprise Linux 7 Atomique Host.

Red Hat lance Red Hat Entreprise Linux 7 Atomic Host, un OS taillé pour l'exécution des conteneurs Docker

Pour rappel, Red Hat Enterprise Linux ( RHEL) est une distribution Linux orientée vers le marché commercial et les serveurs d'entreprise.