background preloader

Autisme

Autisme
Dossier réalisé en collaboration avec le Pr Catherine Barthélémy, chef de service honoraire du service de Pédopsychiatrie au CHU Bretonneau de Tours, chercheuse au sein de l’UMR930 Inserm/Université François Rabelais "Imagerie et Cerveau", équipe "Autisme" - Février 2013. © Fotolia L’autisme fait partie des troubles envahissants du développement (TED), un groupe hétérogène de pathologies, caractérisées par des altérations qualitatives des interactions sociales, des problèmes de communication (langage et communication non verbale), ainsi que par des troubles du comportement correspondant à un répertoire d’intérêts et d’activités restreint, stéréotypé et répétitif. Le handicap associé est variable, allant de léger à sévère. Il est presque toujours associé à des difficultés d’apprentissage. L’autisme apparaît dans la petite enfance, avant l’âge de trois ans, puis persiste tout au long de la vie. On estime qu’environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans sont atteints d’un TED en France.

http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/autisme

Related:  Autisme en neurosciencesautismeTroubles de spectre autistique - TEDdrouhin_groupee_psyréussite scolaire

Neurosciences: Quoi de neuf sur l’autisme ? Quoi de neuf sur l’autisme ? coordonné par Yves Tillet et le Comité de rédaction On parle beaucoup des maladies du vieillissement, mais on parle moins de celles qui surviennent à l'autre bout de la vie, au cours du développement, comme l'autisme. Plusieurs résultats récents apportent des éclairages nouveaux sur cette pathologie et il nous a semblé nécessaire de faire le point sur ce sujet.

Les autistes hypersensibles aux mini-changements 02 avril 2013 Les personnes atteintes d’autisme sont hypersensibles : n’importe quel changement visuel - même le plus minime - va attirer leur attention, générant peut être une sensation désagréable. C’est probablement ce trait qui les rend réfractaires au changement et les conduit à adopter des comportements répétitifs, orientés sur la stabilité. L’étude de la perception auditive des personnes atteintes d’autisme a déjà été réalisée, mettant en évidence leur hypersensibilité aux variations sonores. Mais le phénomène n’avait pas été vérifié pour la vue.

Autisme : mieux connaître le syndrome d'Asperger Le syndrome d'Asperger est une forme d'autisme qui concerne des enfants d'intelligence normale. Il fait l'objet de l'attention croissante des chercheurs et des éducateurs. « Je n'aime pas les étrangers, parce que je n'aime pas les gens que je n'ai jamais vus.

Ligue Française pour la Santé Mentale Il est à la fois « facile » et « difficile » de définir la santé (health) mentale. C’est facile au sens de l’O.M.S. : état d’équilibre psychologique parfait par rapport aux contraintes biologiques, informationnelles, symboliques, affectives passées et présentes et permettant la poursuite de projets optimaux selon les désirs du sujet. Bien entendu, cet état semble inatteignable car utopique comme toute asymptote, mais l’étude des atteintes à cette santé mentale positive permet, sur le plan collectif de tenter de corriger les facteurs négatifs les plus courants. Mais c’est difficile, si l’on considère que les contraintes (stressors) ne sont pas les mêmes pour tous les sujets, pas plus que les facteurs positifs qui permettent de les dominer comme dans le cas des enfants résilients. Le journal de la WFMH (Fédération Mondiale pour la Santé Mentale) dans son numéro du 3° trimestre 2001, rapporte la nomination au Canada, en Colombie Britannique, d’un “ministre d’état pour la santé mentale”.

Autisme et neurosciences introduction Le concept classique d'autisme (décrit la première fois par Leo Kanner à Baltimore en 1943) a quitté le cadre nosologique des psychoses infantiles pour être officiellement reconnu comme un ensemble de troubles envahissants du développement infantile. Ceux-ci demeurent, pour la plupart toutefois, un diagnostic phénoménologique, descriptif. Notre fait n'est pas ici de discuter leur classification clinique actuelle (en cinq sous-chapitres dans le manuel américain DSM-IV). Notre intérêt va surtout vers les recherches causales de ces troubles et leurs relations avec des affections médicales coexistantes. Il convient tout d'abord de se poser cette question : les nombreux tableaux cliniques, par exemple du trouble autistique en tant que tel, varient-ils d'un individu à l'autre essentiellement de manière quantitative ou s'agit-il de constellations syndromiques différentes ?

Autisme : de l’intérêt d’une approche intégrée pour son diagnostic 18 juin 2015 L’autisme est une pathologie qui se manifeste par une grande hétérogénéité à la fois sur le plan de ses manifestations cliniques et sur le plan génétique. On estime aujourd’hui que près de 400 gènes pourraient participer à ce trouble. Le diagnostic de cette maladie est d’autant plus complexe qu’elle est fréquemment associée à d’autres troubles développementaux mettant en jeu les mêmes gènes. Pour améliorer le diagnostic, les chercheurs de l’Inserm ont utilisé une approche originale multi-modale combinant: Une évaluation clinique Une analyse génomique à haut débit pour le séquençage de l’ensemble des gènes Des analyses de l’activité électrique cérébrale en réponse à la perception d’un changement (électroencéphalographie – EEG)

L’autisme ou le trouble du spectre de l’autisme Accueil » L’autisme ou le trouble du spectre de l’autisme Connu depuis quelques années sous l’appellation générale de troubles envahissants du développement, dont il fait partie, l’autisme devient, avec le DSM-5 une catégorie unique que l’on appelle trouble du spectre de l’autisme (TSA). Les symptômes représentent un continuum qui varie de léger à sévère. Le trouble du spectre de l’autisme se caractérise par des altérations significatives dans deux domaines: ♦ Déficits persistants au niveau de la communication et de l’interaction sociale; ♦ Comportements, activités et intérêts restreints ou répétitifs. Les symptômes doivent être présents dans la petite enfance, mais ils peuvent aussi se manifester pleinement avec l’augmentation des demandes sociales. Ils limitent et altèrent le fonctionnement quotidien.

Groupe Asperger - Syndrome Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage. Le syndrome d’Asperger fait partie des TSA (troubles du spectre autistique). C’est un désordre du développement d’origine neurobiologique qui concerne plus fréquemment les garçons que les filles et qui affecte essentiellement la manière dons les personnes communiquent et interagissent avec les autres. En effet, ces personnes décodent avec difficulté les situations de la vie quotidienne. Guide Élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP), édition 2017 - Onisep Ce guide s'adresse aux équipes éducatives mais également aux familles pour les informer sur la politique éducative régionale promouvant l’école inclusive. Présentation du guide Élèves à Besoins Éducatifs Particuliers (EBEP) La 1re partie analyse les différentes situations liées aux difficultés d’apprentissage et décrit les parcours possibles pour la réussite des élèves concernés, ainsi que les différents plans, projets et dispositifs mis en place pour les accompagner. La 2e partie concerne les élèves reconnus en situation de handicap et décrit les différentes modalités de scolarisation (y compris l’apprentissage), les principales étapes du collège à l’enseignement supérieur ainsi que les structures d’accueil auxquelles s’adresser. Ce guide présente également les professionnels travaillant avec les élèves en situation de handicap, au sein des établissements scolaires mais aussi dans les établissements médico- sociaux, comment ils coopèrent et échangent sur des projets communs.

Dossier sur la thématique de l’autisme réalisé par L’institut national de la santé et de la recherche médicale en collaboration avec le Professeur Catherine Bartélémy, faisant le point sur l’avancé de la recherche et la connaissance des troubles du spectre autistique. by leseigneur_groupea_psy Feb 21

Related: