background preloader

Ionosphère

Ionosphère
Related:  spectre éléctromagnétiqueProjet HAARP

Anomalie magnétique de l'Atlantique sud Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'anomalie magnétique de l'Atlantique sud, AMAS, SAA en anglais (South Atlantic Anomaly) est la région où la partie interne de la ceinture de Van Allen est la plus proche de la surface de la Terre. Les lobes de la ceinture de Van Allen sont disposés symétriquement par rapport à l'axe du magnétisme terrestre, qui est décalé d'environ 11 ° par rapport à l'axe de rotation de la Terre. D'autre part, l'axe magnétique est décalé d'environ 450 km par rapport à l'axe de rotation. En raison du décalage en angle et en position, la ceinture de Van Allen est plus proche de la Terre au niveau de la partie sud de l'Atlantique, et plus éloigné dans la partie nord du Pacifique[1]. En conséquence, pour une altitude donnée, le niveau de radiations en provenance de l'espace est plus élevé dans cette région qu'en d'autres points du globe. Champ magnétique total de la Terre. L'AMAS se déplace vers l'ouest d'environ 0,3 ° par an. Opération Argus ↑ E.

Le magnétisme et les aimants Le magnétisme et les aimantsRetour au menu : La théorie - Index général Voir aussi : électromagnétisme - Le champ magnétique terrestre - Les aimants Le terme de "magnétisme" vient du nom de l'île grecque de Magnésie où l'on trouve la magnétite, oxyde de fer (Fe3O4) qui est une forme d'aimant naturel. Ce minerai de fer a la propriété d'attirer les objets en fer ou en acier. Les deux pôles de l'aimant Un aimant possède un pôle nord et un pôle sud. Le champ magnétique Les lignes de force magnétiques traversent l'aimant de part en part suivant l'axe des pôles et se referment à l'extérieur de celui-ci. Attraction magnétique En plus d'attirer les objets en fer, acier, nickel, cobalt… un aimant attire un autre aimant. Le champ magnétique terrestre La Terre peut être considéré comme un gigantesque aimant dont le pôle nord magnétique se trouve à 1300 km environ du pôle nord géographique, lequel se trouve sur l'axe de rotation de la Terre. Les électro-aimants

Bill Gates Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bill Gates Bill Gates en janvier 2013. Il est devenu, grâce au succès commercial de Microsoft, l'homme le plus riche du monde de 1996 à 2007, ainsi qu'en 2009. Bill Gates se consacre depuis octobre 2007 à sa fondation humanitaire. Sa fortune personnelle a été estimée à 76 milliards de dollars en septembre 2013[1]. En janvier 2014, Bill Gates redevient l'homme le plus riche du monde selon le classement Bloomberg avec 78,5 milliards de dollars[2] [3]. Les années de formation : 1955-1975[modifier | modifier le code] En 1968, âgé de 13 ans, il fonde avec Allen et quelques autres amis, le Lakeside Programmers Group. En 1973, Gates entre à l'Université d'Harvard à l'âge de 18 ans. La société Microsoft[modifier | modifier le code] Premiers succès : Altair BASIC[modifier | modifier le code] Le partenariat avec IBM : MS-DOS, Windows[modifier | modifier le code] Sa fortune est faite, et ne cessera plus de croître à des niveaux record.

Bernard Eastlund Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Eastlund a obtenu un BSc en physique au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et un Ph.D. en physique à l'université Columbia[1]. En 1968, il rejoint l'équipe en charge de la fusion à la Commission de l'énergie atomique des États-Unis (USAEC) et recevra un Special Achievement Certificate de l'USAEC en 1970 pour un article sur la Fusion Torch (en) co-écrit avec William C. Gough[1]. En 1974, il co-fonde Fusion Systems Corporation qu'il quittera en 1979 pour devenir vice-président de BDM Corporation. En 2003, il reçoit un certificat de reconnaissance de la Chambre des représentants des États-Unis pour ses contributions à la technologie de la sécurité nationale[1]. Son principal hobby était l'astrophysique. « Cette invention offre une quantité phénoménale de ramifications possibles et de potentiels développements futurs. Jusqu'à la fin de sa vie il a continué ses recherches.

Forum Orandia - Des milliers de dauphins fuient les côtes de Californie par baltazar10668, jeudi 01 mars 2012, 03:55 (il y a 772 jours)édité par baltazar10668, jeudi 01 mars 2012, 05:10 Un band énorme de dauphin a été capturé par la caméra, ce jeudi. Les spectateurs dans un bateau de passage étaient ébahis d'apercevoir le phénomène L' amas massif de dauphins en surface a été filmé à partir de la Dana Pride, un bateau pour l'observation de baleines et dauphins, exploité par Dana dans le sud de la Californie. Le méga-groupe de dauphins est estimé aux environs de 2000, beaucoup plus important que la moyenne qui est de près de 12 dauphins. Kob‚, janvier 1995 Le 16 janvier une ‚quipe de t‚l‚vision japonaise tourne un reportage au large de Kob‚, au sud du Japon. L’approche scientifique Pour les scientifiques, il n’y a rien de mystérieux ni d’inexplicable à ce que les animaux sachent à l’avance qu’une catastrophe naturelle va avoir lieu. Une perception à l’avance Pourquoi les réactions des animaux ne se manifestent-elles que quand une véritable tempête approche ?

Electromagnétisme ElectromagnétismeRetour au menu : La théorie - Index général - magnétisme La découverte d'Oersted En 1819 le savant danois Oersted découvrit qu'un conducteur parcouru par un courant électrique produisait un champ magnétique capable de faire dévier l'aiguille d'une boussole. Le champ magnétique est d'autant plus fort que l'intensité du courant est importante et le sens des lignes de forces (appelées aussi lignes de champ) dépend du sens du courant. Où :µ0 est la perméabilité du vide = 4p.10-7 I : intensité du courant en ampère d : distance entre le point considéré et le conducteur. 1 T = 1 Wb/m² 1 gauss = 1 maxwell / cm² = 10-4 teslas Induction magnétique dans une spire . Un conducteur en forme de boucle est appelé "spire". Induction magnétique dans un solénoïde Un solénoïde est un conducteur électrique enroulé en forme de ressort. où : N : nombre de spires lg : longueur de la bobine en m I : intensité du courant électrique en A Perméabilité magnétique Flux magnétique 1 Wb = 108 maxwells

Bill Gates exposés pour la recherche de financement, la promotion de la pulvérisation "chemtrails" géo-ingénierie à travers monde (NaturalNews) The latest scam to enter the debate about so-called "global warming" involves spending billions of dollars to spray the atmosphere with tiny particulate matter for the alleged purpose of reflecting sunlight back into space, and thus cooling the planet. But research into this controversial practice of "chemtrailing," which has actually already been going on for quite some time now, is largely funded directly by Mr. Vaccine himself, the infamous Bill Gates. The U.K.'s Guardian paper reports that Gates, who is a huge advocate of global intervention programs that forcibly affect large people groups whether they like it or not, has been spending untold millions of dollars from his own personal fortune to fund research into geo-engineering programs. The entire concept of geo-engineering to save the planet is utter hogwash, of course. Sources for this article include:

Tour de Tesla Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tour de Tesla (1904) La tour de Tesla, également connue sous le nom de tour de Wardenclyffe (1901–1917), était une tour de transmission sans fil conçue par Nikola Tesla et prévue pour la téléphonie et la diffusion sans fil transatlantique commerciales ainsi que pour démontrer la possibilité de transmission d'énergie sans fil[1],[2]. La tour n'a jamais été totalement opérationnelle[3]. Histoire[modifier | modifier le code] Construction[modifier | modifier le code] Chantier de la tour (1902). Aux environs de 1898, Tesla commence les plans pour la tour Wardenclyffe. En 1905, Tesla ne trouvant pas d'autres investisseurs, la plupart des activités du site doivent être fermées. Notes et références[modifier | modifier le code] (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Wardenclyffe Tower » (voir la liste des auteurs) ↑ (en) « Tesla's million-dollar folly. » ↑ (en) Leland I.

Related: