background preloader

Mathématiques à l'IUFM d'Alsace. Un site de Jean-Louis SIGRIST

Mathématiques à l'IUFM d'Alsace. Un site de Jean-Louis SIGRIST

http://www.jlsigrist.com/

Related:  estelou1MathématiquesMATHSsites

Fausses infos : comment les reconnaître Il n'est pas toujours facile de faire la différence entre les vraies et les fausses informations. Les p'tits journalistes de franceinfo junior se sont demandé comment ne pas se tromper, entre rumeurs et faits réels. Et surtout, comment les journalistes vérifient leurs sources. Avec Internet, les informations circulent plus facilement. Mais voilà, parfois, de fausses informations se glissent parmi les faits réels.

Uno des quadrilatères Voici le Uno des quadrilatères. Un jeu de 64 cartes auto correctif pour associer les figures de quadrilatères, leurs noms et leurs propriétés. En début de partie, chaque joueur reçoit 5 cartes. Une carte est posée sur la table. Le reste constitue la pioche. Apprendre les tables de multiplication Apprendre les tables de multiplication n’est pas toujours évident… Voici quelques outils pour organiser des activités et des ateliers autour de ce thème : Voir aussi :Le petit livre « J’apprends les tables de multiplication ».Une sélection de jeux du commerce pour apprendre et mémoriser les tables en classe.Des dominos sur les tables de 7, 8 et 9 à faire en classe entière chez Charivari.Le recueil de 10 poèmes de jean Tardieu sur les tables de multiplication, publié chez lOu jO.Mes autres jeux pour travailler le sens de la multiplication, avant l’apprentissage des tables : « Qui a le plus grand territoire ? » et « Multiduo« .

Paradoxe de Berry Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le paradoxe de Berry a été formulé par Bertrand Russell en 1906. On le trouve dans un article, paru en français cette même année, de la Revue de métaphysique et de morale. Russell introduit, dans une discussion à propos du paradoxe de Richard, le « plus petit entier non nommable en moins de dix-huit syllabes qui paraît être ainsi nommé en dix-sept syllabes »[1], et attribue cette définition paradoxale à un bibliothécaire londonien, G. G.

Modèles d'écriture en ligne Nombre de documents réalisés en ligne : 8 408 826 Choisissez un type de lignage. Tapez vos modèles d'écriture au clavier. Votre modèle est prêt à imprimer en écriture cursive avec des liaisons parfaites comme "à la main". (lecteur de fichiers pdf nécessaire, Acrobat Reader ou équivalent)

Rallye lecture Max et Lili- nouvelle version Un Rallye lecture qui marche vraiment bien. Même les élèves qui ne lisent pas très bien se prennent au jeu... et m'apportent de nouveaux livres!! Voir plus d'explications pour le fonctionnement en bas de l'article. Qui est-ce ? by DARIF Marie on Genially Jeu du "qui est-ce ?" géométrique,Version 2 :L'ordinateur choisit, et je devine,Version 1 :Je choisis, et l'ordinateur devine,Réalisé par Marie Darif,Pense très fort à l'un de ces objets géométriques,puis clique sur JOUER pour que je devine ton choix.,JOUER,Est-ce que c'estune figure plane ?

Mathome » Programmes de construction Programmes de construction Voici les fiches utilisées en classe, et maintenant en club, pour réaliser quelques-unes des figures que vous pouvez voir défiler dans le diaporama. Il suffit de cliquer dessus pour voir le programme de construction puis l’imprimer ou le télécharger. Certaines fiches permettent de réaliser des figures animées.

Paradoxe de Burali-Forti Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En mathématiques le paradoxe de Burali-Forti, paru en 1897, désigne une construction qui conduit dans certaines théories des ensembles ou théories des types trop naïves à une antinomie, c’est-à-dire que la théorie est contradictoire (on dit aussi incohérente ou inconsistante). Dit brièvement, il énonce que, comme on peut définir la borne supérieure d'un ensemble d'ordinaux, si l'ensemble de tous les ordinaux existe, on peut définir un ordinal supérieur strictement à tous les ordinaux, d'où une contradiction. L'argument utilise donc la notion d'ordinal, c’est-à-dire essentiellement celle de bon ordre : il est plus technique, bien que l'argument ne soit pas si éloigné de celui du paradoxe de Russell qui est plus simple à comprendre et à formaliser. Énoncé du paradoxe[modifier | modifier le code] Le paradoxe utilise la notion d'ordinal, une généralisation de la notion de nombre entier naturel, en tant qu'il représente un bon ordre.

trousse d'othello Bonjour et bienvenue! dernière mise à jour: 22 octobre 2008 Je suis enseignante en CP, en REP, avec des élèves souvent issus de milieux sociaux et culturels défavorisés. Face à l'échec de certains en lecture et soucieuse de faire évoluer ma pratique, j'ai cherché une entrée qui conviendrait à tous les enfants, mais surtout à ceux qui sortent de la maternelle avec peu d'acquis et beaucoup de fragilité, et qui ont donc toutes les chances de décrocher très tôt... Je souhaitais quelque chose de nouveau, innovant, ludique, imaginaire, coloré, rigolo, en un mot attractif pour tous.

Related:  mathsjeux