background preloader

Economie du document (Bloc-notes de Jean-Michel Salaün)

Economie du document (Bloc-notes de Jean-Michel Salaün)
Le cours ouvert en ligne sur l'économie du document s'est achevé fin avril. Le cours n'en est pas à sa première version. Il a précédemment été proposé en format ouvert trois fois sur le web depuis 2008. La dernière version a bénéficié des expériences précédentes, mais elle a compris aussi de nombreuses innovations. En voici un bref bilan subjectif du côté enseignant. Pour éviter une trop grande dispersion, je n'ai pas mis de lien à l'intérieur du texte. Audience Le cours était offert, cette fois, sur deux programmes comme cours optionnel, le master en architecture de l'information de l'ENS de Lyon (2 étudiantes) et la maîtrise en sciences de l'information de l'EBSI de l'Université de Montréal (27 étudiant(e)s) et il était librement accessible sur le web par l'intermédiaire d'un blogue sur Hypothèses.org. En terme de pages vues, la présence écrasante de la France (60%) mérite d'être notée. Architecture Le cours a articulé plusieurs sites ou plateforme : Contenu Participation Evolution

http://blogues.ebsi.umontreal.ca/jms/index.php/

Related:  DOCUMENTATION PROTOTYPE

Ressources pédagogiques La trousse d'autoformation aux compétences informatiques de base développée par l'EBSI est un environnement qui permet de se former aux rudiments du maniement du système d'exploitation Windows 8.1 en français. Cette trousse se découpe en deux ressources à explorer selon vos préférences : (1) un ensemble de capsules d'information sur les opérations à maîtriser, et (2) un environnement de pratique proposant des défis à réussir à l'aide des manipulations présentées dans les capsules d'information. La trousse est accessible à l'ensemble de la communauté de l'Université de Montréal sur StudiUM ( Deux étapes sont à franchir pour pouvoir y accéder : Obtention de votre code d'accès et de votre mot de passe Pour accéder à StudiUM, il faut s'authentifier. Si vous avez déjà vos informations d'authentification (c'est-à-dire votre code d'accès et votre mot de passe), cette étape est déjà franchie.

Cactus Acide ; analyse et education à l'info Cadre théorique et prospective Je me propose, dans cet article sur l’écriture numérique et la publication, de clore une réflexion engagée sur le document et prolongée par la lecture numérique. J’entends, pour ce faire, aborder cette notion selon la même méthodologie et commencer par préciser le cadre théorique dans lequel je m’inscris, avant d’envisager des pistes d’exploitation pédagogique. Actualité des moteurs de recherche et du référencement Quiz : Quel critère de pertinence Google ? Chaque mercredi, nous vous posons une petite question (plus ou moins) facile pour tester vos connaissances en termes de moteurs de recherche et de SEO (référencement naturel). Une question, plusieurs réponses, à vous de choisir la bonne.

Gribouilles de doc Notre métier est polymorphe. Il y a 3 semaines, je vous proposais un test de personnalité intitulé "Et vous, quel prof-doc êtes-vous ?". Il s’agissait de découvrir votre spécialité dans l’exercice de vos fonctions. Près de 300 personnes ont passé le test. Voici les résultats obtenus : Répartition des résultats : Document et protodocument Par Jean-Michel Salaun le lundi 19 septembre 2011, 07:41 - Sémio - Lien permanent Il semble que la théorie du document commence à agiter un peu la blogosphère (ici ou là). Il paraît alors utile de se mettre d'accord parce qu'on entend par « document ». C'est une discussion ancienne, qui je crois peut être maintenant tranchée. J'y consacre tout un chapitre dans le livre à venir, mais pour alimenter dès à présent les discussions qui s'amorcent, voici quelques éléments de définition.

Les TIC à l’école « pourquoi faire école ? », l’impossible question. L’éternel débat de l’efficacité des TIC sur les résultats scolaires (nous avons eu l’occasion ici même d’en parler à plusieurs reprise) rebondit à nouveau en ce début d’année. Depuis trente ans que nous essayons d’utiliser les TIC en classe et autour de la classe, il y a une question que l’on évite soigneusement de poser : est-ce que la forme actuelle de la scolarisation est adaptée au contexte culturel, social, économique et technologique qui environne la société ? Pourquoi ne pas la poser ? Parce que l’on touche à des convictions qui sont tellement ancrées dans le patrimoine commun de l’humanité (mais parfois imposé à certains) qu’il est quasiment impossible d’en discuter, de poser la question, et surtout d’envisager d’y répondre. Or le développement, au cours des trente dernières années, du numérique impose à chacun de nous de repenser ce que signifie apprendre, accéder aux savoirs, participer à la connaissance, se développer intellectuellement et culturellement. A débattre

martinetl.free Suzanne Briet I. Une technique du travail intellectuel. II. Une profession distincte. Veille et Analyse TICE Il y a bien longtemps que les promoteurs du numériques tendent à affirmer que leur entrée dans la classe va transformer les pratiques des enseignants, les pratiques pédagogiques. Tant qu’on n’a pas défini ce que l’on désigne ainsi, cela ne fait de mal à personne de faire ce genre de déclaration. Par contre si l’on demande à ceux qui l’affirment ce qu’ils mettent derrière cette expression, il est bien rare que l’on ait une réponse « opérationnelle »… Ce discours récurrent que l’on voit transparaître dans les auditions menées par B Studer à l’Assemblée Nationale tout comme il y a quarante ans avec les plan Informatique Pour Tous, doit être critiqué sans a priori. La page du site du ministère consacré à l’opération « Territoires Numériques Educatifs » comporte des affirmations, des ambitions et autres modalités de mise en œuvre. On peut lire cela ici : Encore faut-il essayer d’analyser et de faire des hypothèses sur ce qui est sous-jacent.

SoLoMo et VuLuSu sont dans un bateau CÔTÉ RECHERCHE. Jean-Michel Salaün creuse depuis longtemps une approche distinguant trois dimensions du document. Le "Vu", le "Lu", et le "Su". (pour celles et ceux découvrant cette approche, Hubert Guillaud en fournit une excellente synthèse, ou si vous disposez de 9 toutes petites minutes, l'idéal est de visionner la présentation vidéo de Jean-Michel)

WorkshopDocumentation/FabmlOntologies FabML ML comme «markup language» comme dans HTML (HyperText Markup Language), XML (Extensible Markup Language) FabML part d'un constat : les fablabs utilisent déjà différents CMS (wordpress, mediawiki, drupal), la centralisation d'informations de tous les fablabs n'est pas un but réaliste externaliser la documentation sur des plateformes existantes comme thingiverse ou instructables n'est pas une solution viable : ils sont animés par des sociétés commerciales dont les bonnes intentions peuvent évoluer, ces plateformes ne sont pas open-source donc pas installables sur des serveurs autonomes, héberger sa documentation sur le réseau peut-être un souci pour les fablabs qui ont des difficultés d'accès à internet. Et propose une manière légère pour que la documentation puisse circuler entre les fablabs. par l'adoption de formats pour l'échange d'informations : d'abord à partir de flux RSS simples, puis en structurant ces flux par des éléments xml.

WorkshopDocumentation/ProcessusCreatifs La documentation des processus créatifs Jean-Baptiste Labrune nous a fait une belle présentation sur la documentation des processus créatifs en 3 parties : sa thèse «documentation des processus créatifs» (chez les enfants, les artistes, les scientifiques). « Tangicam » : caméra circulaire pour photographier et filmer + table multitouch pour monter en posant la caméra dessus), simplification des processus créatifs tangicam : tourner/monter avec le même outil : « Sketchcam » sketchcam : dessiner l'objet que l'on veut cadrer / confondre la prise de vue et l’édition de la vidéo «the mother of all demos» Douglas Engelbart en 1968 fait la démonstration de la souris

WorkshopDocumentation Cette page est la trace d'une semaine travail sur le sujet de la documentation dans les fablabs. Qui eu lieu en septembre 2014 à PlateformeC Participants Thiery Mbaye, de Meuhlab (Lille) + Brunet, de Labomedia (Orléans) Forgeron du Carrefour numérique de Cité des sciences (Paris) Christon de la bibliothèque de la Cité de Sciences Fenshu & Jerome Abel - reso-nance numérique (Marseille) - - Dodji Honou, de Woelab (Lomé – Togo) Ngom, de Ker Thiossane (Dakar – Sénégal) Goessens, de Breizh entropy (Rennes) - Ducharme, de l’Echofab (Québec) et / Lethuillier, du FAB44 (Saint-Nazaire) Labrune, du MIT Commenge, Reset Day, bibliothécaire Cédric Doutriaux, PiNG Romain Di Vozzo, Fablab Digiscope, (Gif-sur-Yvette/Saclay) (à distance) Samuel Huron, Fabelier (à distance) Thomas Bernardi, PiNG (en pointillé) Julien Bellanger, PING (en pointillé, italique) Financement/Budget/Besoins media:BudgetWSdocumentation.opensource.ods

Workshop documentation et Fablab Une des particularité des fablabs est le partage des projets développés en leurs seins (plans, matériaux nécessaires, tutoriaux, etc) partage qui demande du temps et des outils adaptés. Aussi un problème récurrent se pose aux usagers de ces lieux : comment documenter efficacement leurs travaux sans que cela ne devienne trop chronophage ? Et comment rendre ces documentations facilement accessibles ? Du 15 au 19 septembre 2014, une vingtaine de praticiens de différents fablabs francophones se réunissent à Plateforme C pour travailler sur ce sujet, en croisant réflexion et pratique expérimentale.

Manège à ryhtme Fonctionnel Le manège à rythme ( est une boîte à rythme acoustique, utilisant l’électronique et la mécanique pour créer des sons. Le principe respecte rigoureusement le fonctionnement d’une boite à rythme, en y apportant une dimension visuelle. Il permet au public de comprendre la création de boucles rythmiques à l’aide de 3 instruments qu’il peut également manipuler pour faire varier les sons produits. Le public est invité à utiliser l’installation pour créer de la musique. D’autres instruments ou boucles peuvent y être synchronisés.

Related:  Métiers Information & DocumentationJean-Michel Salaün