background preloader

La sérendipité est-elle un mythe

La sérendipité est-elle un mythe
La lecture de la semaine, il s’agit d’un article paru le 27 novembre dernier dans TechCrunch, sous la plume de Henry Nothaft, qui est le co-fondateur d’une entreprise qui développe un assistant personnel virtuel pour les contenus Web. Ce papier s’intitule « Le mythe de la sérendipité ». Selon l’auteur, un des concepts les plus intéressants ayant émergé ces derniers temps dans les médias et les nouvelles technologies est celui de sérendipité. Voici comment il définit le terme de sérendipité : « le fait de montrer aux gens ce qu’ils n’étaient pas conscients de chercher ». Image : pour Google, Serendipity est un film, une romance de 2001 signée Peter Chelsom avec Kate Beckinsale et John Cusack. L’auteur remarque l’utilisation tous azimuts de cette notion de sérendipité, tout le monde s’en réclamant. Pour en revenir à la notion de sérendipité, Nothaft reprend une définition donnée par Jeff Jarvis qui la réduit à une « pertinence inattendue ». Je trouve ce texte assez incroyable.

Chaos Computer Club: Revendications pour un Net viable » Article » OWNI, Digital Journalism Rappelant que l’accès à Internet pour tous est une des conditions favorisant la participation à la vie politique et culturelle, ce texte offre un condensé des positions du Chaos Computer Club, qui tient en ce moment son congrès annuel. Traduction : À l’occasion du Chaos Computer Congress 27c3, congrès organisé par le Chaos Computer Club à Berlin du 27 au 29 décembre, voici notre traduction en français des revendications du CCC pour un Net viable. La version originale (en allemand donc) se trouve ici. Rappelant que l’accès à Internet pour tous est une des conditions favorisant la participation à la vie politique et culturelle, ce texte offre un condensé des positions du CCC sur des questions telles que la protection des données personnelles, la neutralité du Net, le droit d’auteur, la transparence des données publiques, ou bien encore sur l’instauration d’un droit à l’anonymat sur le net. Revendications pour un Net viable Principes pour la politique du Net 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

New Rules for the New Internet Bubble Carpe Diem We’re now in the second Internet bubble. The signals are loud and clear: seed and late stage valuations are getting frothy and wacky, and hiring talent in Silicon Valley is the toughest it has been since the dot.com bubble. The rules for making money are different in a bubble than in normal times. First, to understand where we’re going, it’s important to know where we’ve been. Paths to Liquidity: a quick history of the four waves of startup investing. (If you can’t see the slide presentation above, click here.) If you “saw the movie” or know your startup history, and want to skip ahead click here. 1970 – 1995: The Golden AgeVC’s worked with entrepreneurs to build profitable and scalable businesses, with increasing revenue and consistent profitability – quarter after quarter. Startups needed millions of dollars of funding just to get their first product out the door to customers. The Business Plan (Concept-Alpha-Beta–FCS) became the playbook for startups. Lessons Learned

Contre-histoire de l’Internet: FreePress on OWNI » Article » OWNI, Digital Journalism [liveblogging] Ambiance FreePress et PopularGeeks à la soucoupe : OWNI leake 11 ebooks composés avec amour et logiciels libres, publiés gratuitement sous licence Creative Commons. Onzième et dernier opus en ligne : l'open data /-) C’est un pari un peu fou comme on les aime à la Soucoupe : publier à l’arrache en cette semaine de trêve des confiseurs 11 livres en 24 heures (merci Ophelia de cette pirouette). 10 + 1. 11 livres gratuits, 11 sélections d’articles parus cette année sur OWNI, mis en forme par notre maitre ès design Loguy (qui lui aussi a failli être en vacances) afin de vous délivrer, pour vos iPads, liseuses, smartphones et autres imprimantes de quoi bouquiner pendant les fêtes. Ambiance FreePress et PopularGeeks donc, avec ce premier ebook “Contre-histoire de l’Internet” [pdf]. Une sélection opérée par Jean-Marc Manach, à échanger et dévorer sans modération. Cet article sera actualisé tout au long de la journée afin de lister ici les publications des 10 autres cahiers d’OWNI.

Google Takes On Facebook With New Social Network Google+ Loppsi 2 : le gouvernement en mesure de filtrer internet sans juge ActuaLitté Tandis qu'au Parlement, le Sénat adoptait la loi de Finances, l'Assemblée nationale, quasi vide, votait hier soir l'application de l'article 4 de la loi Loppsi 2, dans l'indifférence la plus générale. Loin d'un clivage droite-gauche, la loi fait plutôt l'effet d'un grand n'importe quoi. Et pour cause... Car désormais le gouvernement vient de se voir attribuer le pouvoir de fliquer le net, avec un système de filtrage digne des plus mauvais scénarios. Car le pouvoir judiciaire n'aura absolument pas à intervenir dans cette mesure. Pour le gouvernement, qui s'était fait avoir sur Hadopi, la raison d'État - ou presque - implique de permettre, pour une lutte efficace contre les sites de pédophilie et de cybercriminalité, la mise en place d'un filtre idoine. Mais cités par nos confrères du Point, deux députés qui ont eu leur mot à dire dans le monde du livre, la mesure est complètement vaine. Et de pointer les sites miroirs hébergeant WIkileaks... Piloté par Brice Hortefeux. On est mal...

Watch : Everything Is a Remix Taxer internet, le marronnier de Marini Alors que le projet de loi de finances pour 2011 doit être discuté à partir du 18 novembre au Sénat, le rapporteur général du budget, Philippe Marini (UMP), a fait adopter le 10 novembre en commission des Finances deux amendements proposant d’instaurer une taxe sur les acheteurs de publicité en ligne ainsi que sur les ventes en ligne lorsqu’elles impliquent des professionnels. Une fois de plus, alors que les responsables politiques français devraient tout mettre en œuvre pour favoriser l’innovation et le développement des nouvelles technologies de l’information, certains s’apprêtent à fragiliser l’essor du commerce électronique et à réduire d’autant le potentiel, pourtant considérable, de croissance, et donc de création d’emplois induits, que ce secteur d’activité représente. publicité Pas seulement une source de recettes fiscales En France, ces initiatives nous semblent hélas loin. Débat-clé sur le commerce numérique Partager les responsabilités Une gestion collective plus efficace

The internet is over If my grandchildren ever ask me where I was when I realised the internet was over – they won't, of course, because they'll be too busy playing with the teleportation console – I'll be able to be quite specific: I was in a Mexican restaurant opposite a cemetery in Austin, Texas, halfway through eating a taco. It was the end of day two of South by Southwest Interactive, the world's highest-profile gathering of geeks and the venture capitalists who love them, and I'd been pursuing a policy of asking those I met, perhaps a little too aggressively, what it was exactly that they did. What is "user experience", really? The content strategist across the table took a sip of his orange-coloured cocktail. This, for outsiders, is the fundamental obstacle to understanding where technology culture is heading: increasingly, it's about everything. Web 3.0 Alarming ones, too, of course, if you don't know exactly what's being shared with whom. The game layer The dictator's dilemma Biomimicry comes of age

Related: