background preloader

A l’ère de l’« informatique en nuages », par Hervé Le Crosnier

A l’ère de l’« informatique en nuages », par Hervé Le Crosnier
Tel un fluide vital, l’information numérique se trouve partout dans nos sociétés ; elle circule dans les réseaux, s’affiche sur les écrans, s’écoute sur les téléphones mobiles... Tous les artefacts matériels autrefois intimement associés à nos pratiques d’accès à l’information — livres, journaux, disques, affiches, tableaux, albums photos — cèdent du terrain devant les outils électroniques. Les entreprises aussi se convertissent au numérique. Bons de commande, factures, suivi de livraison, archivage comptable et légal, documentation des produits, relation avec la clientèle : le cycle de vie du document organisationnel passe, dans la majorité des cas, par un circuit informatique. On parle de « dématérialisation » pour désigner cette séparation entre le support physique et le contenu. Mais l’expression est illusoire : il faut bien que toutes ces informations soient stockées quelque part, que des tuyaux soient enterrés, des câbles posés au fond des océans...

http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/LE_CROSNIER/16174

Related:  RECHERCHES SIC

Traitement et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme Après Fribourg en 2006, la deuxième conférence internationale Document numérique et société 1 s’est tenue à Paris dans les locaux du Conservatoire national des arts et métiers les 17 et 18 novembre 2008. Organisée par Ghislaine Chartron (professeur titulaire de la chaire d’ingénierie documentaire du Cnam) et Évelyne Broudoux (maître de conférences en information-communication à l’IUT de Vélizy), cette manifestation a réuni environ 150 enseignants-chercheurs, étudiants et professionnels du document et de l’information autour du thème « Traitement et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme ? ». Saluons d’abord un beau travail éditorial réalisé en amont : la publication par les éditions de l’ADBS des actes de la conférence, sous la forme d’un ouvrage soigné dont les participants ont pu apprécier la qualité… et l’odeur d’encre fraîche 2.

conference-annuelle-2e-edition- - grandes-conferences - evenements Les activités sur les médias sociaux représentent maintenant 23 % du temps passé en ligne par les internautes américains ; 65 % des publicités en ligne sont évaluées sur la performance. Dans un tel contexte, il devient nécessaire de s’approprier les modèles de monétisation des médias sociaux. Nielsen Q3 2011 Cet atelier pratique vous permettra de découvrir les modèles d’affaires les plus innovants et les plus performants, et de comprendre comment bâtir votre plan afin que votre organisation récolte de réels bénéfices par l’utilisation de médias sociaux. TENDANCES 2011-2012 – MEDIAS SOCIAUX/WEB MARKETING Portfolio item posted on Vendredi, juin 10th 2011 at 19 h 51 min Face à l’évolution accélérée des nouvelles technologies et d’Internet, les médias importants ont pris l’habitude de publier plus tôt leur palmarès des tendances à suivre durant l’année. Au printemps dernier, les magazines Trendwatching et Courrier International, entres autres, ont publiés leur numéro spécial sur les tendances à surveiller pour 2011/2012. Tout au long de l’année, à travers mes blogues et mon blogroll, mes fils Twitter et Facebook, j’ai régulièrement relayés des billets intéressants sur le sujet. J’ai donc suivi leur exemple, et j’ai compilé une nouvelle liste des 10 tendances à observer pour les prochains mois de 2011/2012.

Zapping : il demande la miss météo en mariage en direct à la télé Spécialiste des prédictions métérologiques, Jenna Lee Thomas n'avait pas vu venir ce qui lui est arrivé hier. Alors qu'elle était en train de présenter son bulletin pour la chaîne locale américaine WJBF, la miss météo a en effet été surprise de voir arriver sur le plateau son petit ami, Eric Wright, en costume. L'homme lui a alors pris les mains avant de s'agenouiller pour la demander en mariage. Très surprise, Jenna Lee Thomas n'a pourtant pas hésité bien longtemps et après un « Oh my God » de rigueur, la jeune femme a enchaîné avec un « Yes » et a embrassé à plusieurs reprises son futur mari. Après cette fin heureuse, Jillian Benfield, présentatrice du journal, a révélé qu'elle et toute l'équipe de l'émission étaient au courant du plan de son fiancé.

Amélie Voirin (Voirin Consultants) : "Un réseau social d'entreprise doit s'affranchir de toute notion de hiérarchie" - Réseau social d'entreprise : bonnes pratiques - Journal du Net Solutions JDN Solutions. Quels sont les prérequis à la réussite de son projet RSE ? Amélie Voirin. Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Les sciences de l'information et de la communication sont une spécialité française qui rassemble sous un terme générique ce que l'on nomme ailleurs " media studies " et " information science ". La composante " sciences de l'information " est proche de " information science " et de " social informatics ". Certains chercheurs français ont en effet introduit, depuis une quinzaine d'années, l'étude des usages et des contextes dans leur champ disciplinaire. La plupart des chercheurs français dans les sciences de l'information s'intéresse essentiellement au document, aux bibliothèques et à la documentation.

Les 20 étapes que je suivrais si je devais recommencer mon blog à 0. ConseilsMarketing.fr accueille aujourd’hui Charles Hutin, l’auteur du blog Vie Explosive, où il parle d’une de ses passions : le développement personnel, la productivité, la santé, les finances. Il cherche à transmettre sa passion et donc il a décidé de créer son blog afin de s’améliorer, et d’aider son lectorat. Dans cet article Charles nous explique ce qu’il ferait s’il devait reprendre à 0 le Blog qu’il a lancé il y a bientôt 1 an… L'effet diligence - La technologie rime t-elle avec innovation ? L’introduction des technologies dans les apprentissages pose la question de l’innovation. L’introduction d’un ordinateur, d’un TBI, d’un vidéo-projecteur dans un dispositif sont-ils des facteurs de changements ? La simple présence d’un nouvel outil (numérique de surcroît) signifie t-il que le professeur s’inscrit dans un réel processus d’innovation ? Ce n’est pas sûr, notamment si l’on se contente de reproduire les méthodes anciennes avec des outils nouveaux. Exemple le TBI (ou TNI) est prometteur d’applications innovantes.

Related: