background preloader

SIC

Facebook Twitter

Introduction à l'indexation, A. Serres. Alexandre SerresURFIST Bretagne-Pays de Loire 1.

Introduction à l'indexation, A. Serres

Panorama de l’indexation 2. L’approche documentaire de l’indexation 3 Les langages documentaires 4. 5. 6. Lexique de l'indexation documentaire Ce support de cours a été élaboré par Alexandre Serres,Maître de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication,co-responsable de l'URFIST Bretagne-Pays de Loire. Il vise les trois objectifs suivants : - introduction aux problématiques de l'indexation : repères historiques, définition, fonction, complexité, évolutions actuelles Ce document pédagogique a été élaboré et utilisé en priorité pour servir de support de cours, dans des formations "en présentiel", (d'où la taille des caractères choisie pour une lecture à distance) ; il peut bien entendu être utilisé et consulté en auto-formation. Indications bibliographiques :

Les biens communs, une réponse à la crise. Des logiciels libres aux jardins partagés, de la cartographie à l'énergie renouvelable, en passant par les connaissances et les sciences ouvertes, les "communs" sont partout.

Les biens communs, une réponse à la crise

Le projet de loi sur le numérique d'Axelle Lemaire veut leur offrir une reconnaissance juridique, les "biens communs" ont déjà leur Festival. Jusqu'au 18 octobre, Le Temps des Communs met en lumière ces initiatives gérées par des collectifs de citoyens. L'occasion de découvrir des modes de partage à l'opposé de "l'ubérisation" de la société. Dossier de Catherine Petillon avec vos réactions en ligne. A chaque fois que j’utilise Wikipédia « je pense aux gens qui ont consacré de longues soirées à écrire ces articles. C'est parce qu'en tant que fonctionnaire, il n'avait pas accès à des cartes à jour, dont il avait pourtant besoin pour installer un rond-point, que* Gaël Musque* t a découvert le site Open street map. Il a alors cartographié la zone lui même. Surtout, c'est constituer une ressource commune .

Un visionnaire venu des Indes. Shiyali Ramamrita Ranganathan est souvent salué comme le père de la bibliothéconomie indienne, fondateur du mouvement pour les bibliothèques en Inde.

Un visionnaire venu des Indes

Dans ce vaste pays, le rôle de ce mathématicien devenu bibliothécaire est toujours déterminant et actuel. Cependant, cette dénomination géographique devient trop restrictive dès lors que l’on considère ce que ce génie a apporté aux sciences de l’information et de la documentation dans le temps comme dans l’espace. Il mérite, en effet, de dépasser ces frontières pour entrer, à l’échelle mondiale, dans le cercle des pères fondateurs des sciences de l’information et de la documentation. Son héritage reste aujourd’hui des plus vivants, et l’influence de ses recherches des plus actuelles. Ranganathan a anticipé presque tous les développements récents dans le domaine des sciences de l’information et de la documentation.

Pour cela, il écrit beaucoup : une cinquantaine de livres et plus de mille cinq cents articles. Les bibliothèques s'engagent en faveur du bien commun et du développement humain - ABF. Mise à jour le 15 avril 2016 Paris, le 15 avril 2016 Engagée depuis plusieurs mois au côté des associations européennes et internationales pour une évolution du droit d'auteurs favorable à l'intérêt général, l'Association des Bibliothécaires de France déplore les déclarations de M.

Les bibliothèques s'engagent en faveur du bien commun et du développement humain - ABF

Nourry qui stigmatisent les bibliothèques et s'associe pleinement à la lettre ouverte adressée par l'IFLA, EBLIDA, LIBER, EIFL, LACA et la Reading & Writing Foundation. Version originale Traduction française par EBLIDA Monsieur, Il est déplorable que le PDG d’Hachette Livre, M. Les bibliothèques sont fières de leur tradition d’indépendance. De plus, autour du monde, les bibliothèques forment des institutions nécessaires au soutien de l’intérêt général sans objectif commercial, comme on l’a souvent souligné à l’OMPI et ailleurs. Les bibliothèques préconisent un régime de droit d’auteur équilibré garantissant l’accès à l’information et à la créativité pour tous, ainsi qu’une juste récompense aux auteurs. «Le capitalisme entraîne une crise de l’attention» Economie de l'attention, Yves Citton.

En cette époque de surcharge informationnelle et de distraction généralisée, l’attention est devenue un bien rare, le «temps de cerveau disponible» que cherche à capturer le capitalisme consumériste.

«Le capitalisme entraîne une crise de l’attention» Economie de l'attention, Yves Citton

En dédiant non pas un mais deux livres à l’épuisement de nos ressources attentionnelles, Yves Citton est conscient de la contradiction. «Il aurait fallu écrire un tweet […] mais pas un livre», plaisante le professeur de littérature à l’université de Grenoble et codirecteur de la revue Multitudes qui plaide pour une «écologie de l’attention». Le développement des technologies numériques a vu émerger une nouvelle économie basée sur l’attention. De quoi s’agit-il ? La prétendue «nouvelle» économie, dont la rareté principale serait l’attention, ne remplace pas «l’ancienne», dont la rareté concerne les facteurs de production (matière première, énergie, etc.). En revanche, il est certain que la valeur de l’attention au sein des circuits économiques augmente. Les deux me semblent intimement liées.