background preloader

Les fiches "Être O'Net" pour un usage responsable et citoyen d'Internet

Les fiches "Être O'Net" pour un usage responsable et citoyen d'Internet
Journée nationale de l'innovation 2014 : Appel à projets Comme chaque année la Dgesco/DRDIE organise un évènement national autour de l’innovation. La 4éme édition des journées nationales de l'innovation aura lieu à PARIS le 27 mars 2014 à la Bibliothèque Nationale de France. Cette manifestation est destinée à faire connaître, mutualiser, valoriser les actions menées dans les académies et à approfondir la réflexion sur l'évolution des pratiques pédagogique. Avec l’aide de la Cardie les équipes d’établissement peuvent librement présenter leur projet. 30 équipes seront sélectionnées et 5 Grands Prix NATIONAUX seront décernés par le jury. Pour faire acte de candidature quel que soit le degré d'enseignement. Plus d’informations sur les pages CARDIE du site académique : Pour mémoire, en 2013 l'académie d'Orléans-Tours a présenté soixante projets dont 4 ont été sélectionnés et présentés dans les laboratoires d’analyse Information proposée par Mme Rembault, IPR IA/EVS, décembre 2013

http://documentation.tice.ac-orleans-tours.fr/php5//index.php?option=com_content&task=view&id=660&Itemid=121

Related:  identité numérique

Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Savoir se protéger « L'Internet responsable 1-Identité numérique : Généralités A quoi ressemble votre identité numérique ? Googlisez vous : entrez votre patronyme sur Google. Recensez les informations qui vous concernent et qui peuvent concerner vos proches. Regarder aussi le résultat avec Google Image et essayez de comprendre la logique qui prévaut à ces résultats.

Risques liés aux usages d’Internet Voici comme promis les documents pédagogiques relatifs à la séquence concernant les usages de l’Internet. Cette séquence est perfectible et ne prétend pas envisager tous les risques mais ceux qui nous inquiètent en qualité de pédagogues et de parents.Elle fait un tour d’horizon des pratiques de nos jeunes et leur propose des pistes de réflexion concernant les attitudes à adopter en cas de difficulté. Il n’était pas question lors de ce travail de culpabiliser nos élèves quant à leurs pratiques mais de les sensibiliser avec bienveillance afin qu’ils adoptent une posture critique et une attitude responsable.J’espère que ce travail vous aidera à préparer vos séquences car je pense qu’il est de notre responsabilité de sensibiliser nos jeunes quant aux usages qu’ils font de l’Internet et des médias. Voici les documents à télécharger :

Actualités du numérique - Internet responsable De l'usage intuitif à la maîtrise Le développement des usages de l'Internet et des services en ligne, autant dans le cadre familial que scolaire, offre des opportunités d'expression multiples tout en collectant et exploitant massivement des données personnelles. Dans ce nouvel espace, les élèves s'expriment à travers tous types de médias en faisant usage de compétences acquises de façon rapide et intuitive. C'est un enjeu important pour l'École que de les amener de cet usage empirique à une réelle maîtrise des nouveaux modes de communication et de traitement de l'information. Accompagner les élèves Les 5 piliers de l’E-réputation Le 22 Août 2009, dans l’un des premiers billets de ce blog, Amine avait rédigé le billet: l’E-réputation: Mode d’emploi où il expliquait à qui s’adressait l’e-réputation avec un schéma qui spécifie les processus de surveillance et de management qui en découlent. Aujourd’hui, je représente dans le schéma ci-dessous ma vision de l’e-réputation, qui à mon sens, s’appuie sur 5 piliers issus des processus de surveillance et de management. 1. Faire un bilan de mon image et de celle de mes concurrents 2.

Enquête : Google ou le contrôle de votre identité numérique Préambule : cet article a été rédigé par Antoine Dupin, Consultant spécialiste des médias sociaux et auteur du livre « Communiquer sur les Réseaux Sociaux« . Il vit actuellement à Québec. Ce billet fait partie de notre Débat du mois sur l’identité numérique et l’importance de notre présence en ligne. Vous pouvez retrouver Antoine Dupin sur son site et sur Twitter @antoinedupin. Est-il encore nécessaire de présenter le réseau social Google+ tant il a suscité les passions et continue à alimenter les blogs au gré de ses améliorations ?

Comprendre l'identité numérique - Prestations DSI-SEM Que dire à propos de soi sur Internet ? Comment protéger son identité ? La DSI-SEM a réalisé un guide intitulé Un enjeu pour l’enseignement. Comprendre l’identité numérique. Ce document cherche à situer le problème de l’identité numérique sur Internet dans une perspective nouvelle, éloignée des considérations restrictives et peu pédagogiques qui ont encore souvent cours aujourd’hui. Utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche - MENJ1100017X Note introductive Le ministère de l'Éducation nationale, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et la conférence des présidents d'universités ont reconduit pour les années 2010 et 2011 le protocole d'accord transitoire sur l'utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche conclu avec les titulaires de droits d'auteur le 15 juin 2009. Cet accord précise les conditions de mise en œuvre de l'exception pédagogique prévue au e) du 3° de l'article L. 122-5 du code de la Propriété intellectuelle et autorise certains usages n'entrant pas dans le champ de cette exception. Il encadre ainsi les usages d'œuvres protégées autres que la photocopie (qui relève des accords relatifs à la reproduction par reprographie) pour les besoins de l'enseignement et de la recherche.

e-réputation: 8 outils pour savoir ce qui se dit sur vous en ligne La réputation numérique, appeler e-réputation par certains, acquiert une importance de plus en plus grande à l’heure où une majorité d’individus et d’organisations sont présents sur le web. Il est donc important que vous soyez en mesure de savoir ce qui se dit sur vous en ligne et dans les médias sociaux; votre e-réputation ou celle de votre organisation en dépend. Vous cherchez un emploi? Votre employeur va probablement faire une recherche sur vous en ligne. Vous cherchez à vendre un produit ou service? Plus de 74% des consommateurs ont modifié leur perception d’un produit ou d’un service suite à une recherche en ligne.

News, Augmented » Internet: les jeunes savent se protéger, mais pas se contrôler [lu sur LExpress.fr] Contrairement aux idées reçues, les jeunes sont plus sensibles aux risques encourus et se protègent souvent mieux que les adultes des "dangers" de la toile. Par contre, ils peinent parfois à mesurer la gravité de leurs actes sur le net, selon des spécialistes interrogés par l'AFP. Pierre-Yves Lebeau, chef de projet à l'Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l'Information (OCLCTIC), relève ainsi un "manque flagrant de connaissance des jeunes sur ce qu'ils n'ont pas le droit de faire sur la toile" : On rencontre des jeunes qui n'ont aucune conscience des conséquences de leurs actes, de ce qu'ils postent. Parfois les mineurs aiment bien se faire peur et sur internet c'est très facile de trouver des images et de les montrer à ses camarades.

Réfléchissez avant de cliquer : campagne de sensibilisation de la CNIL auprès des jeunes A l’occasion de la fête de l’Internet, la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a lancé le 17 mars 2012 une campagne de sensibilisation auprès des adolescents sur des précautions à prendre quant à l’utilisation des réseaux sociaux sur Internet. Baptisé « réfléchissez avant de cliquer« , ce dispositif de communication comprend une vidéo mettant en scène des adolescents qui doivent assumer la conséquence de leurs actes à l’occasion d’une soirée où ils peuvent décider de publier (ou pas) des photos, vidéos et autres contenus de cette fête… et aussi d’être identifiés (le « tag » sur Facebook). A partir d’une vidéo interactive, l’adolescent doit faire des choix de publication ou non (partage ou non) de vidéos, photos et contenus sur Internet… Le jeune construit ainsi son propre parcours de vidéo en vidéo… Il devra ainsi assumer la conséquence de ses actes. Jeunes et réseaux sociaux : réfléchir avant de publier, de partager et d’échanger

Related: