background preloader

Scepticisme scientifique

Scepticisme scientifique
L'Épisode #234: A propos des arguments de Catherine Vidal (3. L'épaisseur du corps calleux) du podcast Scepticisme Scientifique - Le balado de la Science et de la Raison est en lign. Nicolas Gauvrit y discute des arguments de Catherine Vidal (3. L'épaisseur du corps calleux). Généralité et éthique Eliot, L. (2011).

http://scepticismescientifique.blogspot.com/

Scepticisme scientifique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le scepticisme scientifique, nommé aussi scepticisme rationnel ou scepticisme contemporain, est une pratique et une position épistémologique qui remet en doute la véracité de certaines allégations par manque de preuves empiriques ou de reproductibilité. Cette démarche cherche à promouvoir la science, la pensée critique et à soumettre à la méthode expérimentale (lorsque cela est possible) les affirmations d'existence de phénomènes paranormaux (notamment ceux étudiés par l'ufologie, la parapsychologie et la cryptozoologie) ou surnaturels (réincarnation, résurrection).

Les arguments des détracteurs du « Livre noir de la psychanalyse » par Jean-Paul Krivine - SPS n° 271, mars 2006 En septembre 2005 était publié aux éditions les Arènes le Livre noir de la psychanalyse (voir SPS n° 269). Les réactions seront très virulentes et passionnelles : « Catalogue de détestation antifreudienne », « Une nouvelle chasse aux sorcières », « Nos vies valent plus que leurs profits »... La passion, les anathèmes, les procès d’intention, voire les invectives, n’invalident cependant pas nécessairement l’ensemble du propos. Et les arguments, quand ils existent, méritent qu’on les considère. C’est ce que nous avons voulu faire ici.

Zététique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour la définition de la zététique comme partie des mathématiques, voir Algèbre nouvelle. La zététique est définie comme « l'art du doute » par Henri Broch[1]. La zététique est présentée comme « l'étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges ». La parapsychologie freudienne par Michel Onfray - SPS n° 293, hors-série Psychanalyse, décembre 2010 Freud publie en 1915 un ouvrage intitulé Métapsychologie. À l’origine, ce livre devait regrouper douze essais mais Freud a renoncé à son étendue pour réunir sous ce titre cinq articles seulement. Le mot métapsychologie est un néologisme de son fait. On le trouve publié sous sa plume pour la première fois dans le douzième chapitre de sa Psychopathologie de la vie quotidienne. Mais la correspondance avec Fliess donne une date véritable à l’apparition de ce terme : 13.II.1896.

Scepticisme Scientifique Épisode #292: OVNI en Belgique June 29th, 2015 Jean-Michel Abrassart et Jeremy Royaux discutent du livre “OVNI en Belgique : Contributions sceptiques”. L’énigme des crânes de cristal - Un mythe moderne ? - Denis Biette Note de lecture de Philippe Le Vigouroux « Lorsque beaucoup de personnes se persuadent qu’un objet est magique, peut-être celui-ci le devient-il effectivement »1. Nous vous avons déjà entretenu des nouvelles sur la fin du monde annoncée pour le 21 décembre 20122. Une version de cette prédiction, en lien, parait-il, avec une légende maya, fait référence à la réunion, à cette date, de treize crânes de cristal de roche.

Bad Astronomy Well now, this is an interesting discovery: astronomers have found what looks like a "super-Earth" – a planet more massive than Earth but still smaller than a gas giant – orbiting a nearby star at the right distance to have liquid water on it! Given that, it might – might – be Earthlike. This is pretty cool news. We’ve found planets like this before, but not very many! And it gets niftier: the planet has at least five siblings, all of which orbit its star closer than it does. Homéopathie et portable Regards sur la science par Philippe Boulanger - SPS n°301, juillet 2012 Au XIIe siècle, hérésie et mauvais choix étaient, conformément à l’étymologie, synonymes. L’erreur, décrétée par l’Église, ne pouvait plus être réexaminée et toute tentative d’argumentation était déclarée schismatique, vouée à l’opprobre et punie.

Alterscience : des savants dévoyés Vous connaissiez déjà le courant alternatif, les énergies alternatives, les mouvements politiques altermondialistes, voici désormais l'alterscience. Un mot nouveau formé par un historien des sciences, Alexandre Moatti, professeur associé à Paris-VII au laboratoire SPHère (Sciences, philosophie, histoire). Il vient d'y consacrer un livre, Alterscience, sous-titré Postures, dogmes, idéologies (Odile Jacob, 330 p., 23,90 euros). Derrière ce concept flambant neuf se cachent des groupes ou des individus dont le point commun est d'être scientifiques - médecins, ingénieurs ou chercheurs - et de s'opposer à la science, notamment en réfutant, parfois de manière assez virulente, de robustes piliers comme l'héliocentrisme, le darwinisme, la relativité d'Albert Einstein, la mécanique quantique, la cosmologie post-Big Bang... Il est donc question de créationnistes, de géocentristes, d'antirelativistes, etc.

Related: