background preloader

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves – Correspondance

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves – Correspondance
Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dans un premier temps, nous décrirons brièvement chacune de ces conditions. Dix conditions pour motiver BROPHY, J.

http://correspo.ccdmd.qc.ca/index.php/document/connaitre-les-regles-grammaticales-necessaire-mais-insuffisant/des-conditions-a-respecter-pour-susciter-la-motivation-des-eleves/

Related:  oceanyapprendreMotivation et engagementLA MOTIVATIONcollège

Meirieu : Le plaisir d'apprendre Avec "Le plaisir d'apprendre", Philippe Meirieu nous donne un beau livre. Contre l'utilitarisme scolaire, il rappelle les exigences culturelles du métier et invite l'Ecole à chercher dans la culture les remèdes à l'ennui. Douze personnalités (F. Dubet, M. Gauchet, B. Flow (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Flow. Le flow, littéralement le flux en anglais, est l'état mental atteint par une personne lorsqu'elle est complètement immergée dans ce qu'elle fait, dans un état maximal de concentration. Cette personne éprouve alors un sentiment d'engagement total et de réussite. Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves L’analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d’apprentissage que l’enseignant propose, l’évaluation qu’il impose, les récompenses et les sanctions qu’il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu’il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l’apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l’un de ces facteurs : les activités d’apprentissage proposées aux élèves en classe. Dans les activités d’apprentissage, l’élève est l’acteur principal ; son rôle n’est pas de recevoir de l’information comme dans une activité d’enseignement (par exemple, un exposé) mais de se servir de la matière apprise pour résoudre des problèmes, ou encore, de réaliser les exercices proposés par l’enseignant.

Comment mieux évaluer le travail des élèves Des chercheurs testent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie. Décryptage. La nouvelle a fait les gros titres de la presse française il y a quelques semaines : une étude scientifique préconiserait l’abandon des notes à l’école. Dans un pays attaché de longue date à la notation de 0 à 20, l’annonce a aussitôt fait l’objet de débats aussi intenses que… prématurés. Écrits intermédiaires : comment favoriser les apprentissages des élèves Lors d’un déplacement au lycée Albert Camus de Nantes, qui fait partie du réseau des Léa (lieux d’éducation associé), j’ai été amené parler des « travaux intermédiaires » des élèves. La commande initiale concernait les brouillons et les cartes heuristiques. Je retrace ci-dessous les grandes lignes de ce que j’ai présenté. Historiquement, l’apparition de l’écrit (et plus tard de l’imprimerie) a participé à la transformation du fonctionnement cognitif de l’homme en lui permettant de réorganiser sa mémoire. Cette dernière s’en est remise à l’écrit pour se libérer et être plus disponible pour d’autres activités. Une nouvelle forme de pensée, plus complexe a ainsi pu se développer : « L’écrit n’a pas seulement amplifié nos capacités mentales, il a réorganisé les processus cognitifs par lesquels nous mémorisons, comparons, catégorisons, ordonnons nos idées et par lesquels nous les communiquons aux autres.

Les cycles de la motivation Notion moderne (contemporain de l’industrialisation de travail et de l’école pour tous, le mot date du milieu du 19ème siècle) la motivation est un levier de pédagogie et de changement, un moteur qui intéresse depuis longtemps les organisations. Au travail, dans le changement comme dans la routine, la motivation est liée à l’efficacité. Elle a des liens avec la Qualité de Vie au Travail (QVT) et la santé, sans aucun doute.

Pourquoi nous formons-nous ? On peut suivre une formation professionnelle pour de multiples raisons, très différentes : viser une promotion, se cultiver, bénéficier de contacts sociaux, acquérir une meilleure image de soi, s'évader de conflits familiaux, etc. Autant dans le monde de la formation continue que dans le système scolaire, l'évocation de la notion de motivation suscite des attitudes variées. Si le praticien l'exploite pour expliquer certains comportements des apprenants, il peut également la rejeter parce qu'opaque, simpliste ou, finalement, inutile. Vocabulaire - FORMATEUR § Connaître les fondamentaux de la formation professionnelle : le vocabulaire commun,... Ci-dessous, propositions de définitions. Ce n'est pas exhaustif, c'est incomplet...évidemment ! L’activité est la mise en œuvre d’une situation pensée par l’enseignant, dans une perspective d’apprentissage "ce que fait l'élève" C’est l’élève qui apprend, et lui seul.

Colloque Neurosciences Angers 2015 - Conférences du 3 juin Edgar Morin, France Qu’est-ce qu’apprendre à vivre ?Qu’est-ce qu’un enfant de 10 ans ne devra jamais oublier tout au long de sa vie ?Qu’est-ce qu’être intelligent ?Qu’est-ce que l’école doit nous apprendre pour le futur ? Hervé Chneiweiss, France

Motivation - La théorie des 2 facteurs de Herzberg - Management La théorie des deux facteurs Herzberg distingue deux sortes de besoins : ceux qui sont propres à tous les êtres vivants (facteurs d’hygiènes) et ceux qui sont particuliers à l’homme (facteurs internes). Les premiers (facteurs d’hygiènes) ne sont pas de véritables sources de motivation, mais simplement de satisfaction. Les besoins d’hygiène, dès qu’ils sont pourvus, réduisent l’insatisfaction et ne sont donc plus motivants. Par contre, la non satisfaction de ces besoins peut être source de mécontentement et donc de dé-motivation.

Bandura Idées maîtresses Bandura se situe dans la continuité des approches behavioristes et néo behavioristes et apporte une nouvelle conception et de nouveaux concepts qui semblent avoir été influencés par le cognitivisme (il utilise des notions comme la mémoire représentationnelle) et gestaltistes (il utilise la notion d’insight) Apprentissage social. Bandura se détache des vues mécanistes du conditionnement : il parle plutôt d’apprentissage par les conséquences des actions (il rejoint en cela Skinner). Il met en évidence le rôle, qu’il juge primordial, des fonctions cognitives et de la motivation ainsi que le concept de sentiment d’auto efficacité Apprentissage par l’observation (modelage) Renforcement et punition vicariants. Il introduit également la notion d’autorenforcement (anticipation des bénéfices attendus en l’absence de renforcement immédiat) Analyse de document

3 outils pour apprendre une langue avec les sous-titres des films Comment apprendre une langue en regardant des films ou des séries ? Regarder un film en version originale est conseillé depuis toujours aux étudiants en langue. Le web et les services comme Netflix ont rendu ce conseil encore plus pertinent en permettant de visionner un film dans une langue étrangère avec des sous-titres dans la même langue.

Pourquoi faut-il plus que jamais apprendre ? Article publié sur le site par Marc Dennery: sociaux, moteurs de recherche, chaînes YouTube… la connaissance est au bout de notre smartphone. Mobilisable quand on veut où l’on veut. Alors faut-il encore apprendre ? Motivation - La théorie VIE de Vroom La théorie des attentes ou théorie VIE (Valence-Instrumentalité- Expectation) La théorie de Vroom , contrairement à Maslow ou Herzberg, ne se focalise pas sur les besoins, mais relie la motivation d’un individu à ses attentes et les chances qu’il possède de les atteindre. La motivation est vue comme une force déterminée par trois facteurs qui se combineraient de façon multiplicative l’expectation l’instrumentalité la valence

Related: