background preloader

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien
Il n'y a pas que vos paroles qui sont analysées lors d'un entretien d'embauche. Les recruteurs vous évaluent aussi sur votre attitude et votre façon de vous tenir. Et certains gestes ont le don de les énerver. Keljob vous livre le Top 10 des postures à éviter. 1 Une poignée de main molle Premier contact entre le candidat et l’employeur, la poignée de main donne le ton à l’entretien. Geste banal mais à la fois capital, la poignée de main a même fait l'objet d'une étude scientifique. 2 Les bras croisés « Un candidat assis les bras croisés est sur la défensive. "Ces gestes ne sont pas rédhibitoires [...], ce ne sont pas des critères de sélection, mais avant tout des indications sur votre personnalité." 3 La main devant la bouche Parler avec les doigts sur les lèvres ou la main en opposition avec la bouche interpellera toujours le recruteur. « Cette gestuelle traduit une certaine contradiction. 4 Le regard fuyant ou trop insistant 5 Les sourcils froncés 6 Les coudes sur le bureau Pas de panique !

http://www.keljob.com/editorial/chercher-un-emploi/entretien-dembauche/detail/article/les-10-gestes-qui-enervent-les-recruteurs-en-entretien.html

Related:  Entretien oral

Comment faire pour que votre CV ne passe pas à la trappe C'est bien connu, les recruteurs n'aiment pas les candidats qui ne rentrent pas dans les cases. Mais il existe quelques astuces pour camoufler vos erreurs de parcours et valoriser vos points forts. Un diplôme inachevé, une longue période de chômage, un parcours chaotique… autant d'accidents de parcours qui peuvent évincer votre candidature. "Le travail d'un chasseur de têtes consiste à recruter le candidat qui correspond le mieux aux critères établis avec le client, donc éliminer le CV qui fait peur et ainsi encaisser les honoraires", tente de justifier la coach Lyndi Van der Hout du cabinet CMA Management. Utiliser les bons mots-clés Le plus dur est de passer le cap fatidique du tri des CV. Pour échapper à cette moulinette informatique, Lyndi Van der Hout suggère donc d'adapter son CV à l'annonce : "il faut réutiliser les mots employés dans le descriptif du poste, valoriser ses formations professionnelles, préciser l'école ou l'université sans la spécialité". Mentir par omission

Ces gestes qui vous trahissent Nouvelle édition du best-seller de Joseph Messinger dans une version remaniée et augmentée avec plus de 300 illustrations inédites ! Allumer une cigarette, croiser les jambes, passer la main dans nos cheveux, chacun de nos gestes les plus anodins traduit nos pensées les plus secrètes. Ces mouvements que nous faisons - notre communication non verbale disent les psys - expriment de l'anxiété, la satisfaction d'un désir, un sentiment de culpabilité, de la frustration, etc. Aucune manifestation affective n'échappe à sa traduction corporelle. Avec ce livre, vous aurez en main un véritable décodeur gestuel ! Voici une mine d'informations pour décrypter le langage de votre corps. Un guide pratique organisé de façon alphabétique pour une lecture « zapping » ludique et instructive.

Quelles sont les compétences appréciées des recruteurs Quelles sont les compétences les plus recherchées par les recruteurs ? Quelles sont celles susceptibles d’être les plus rémunératrices ? L’étude quantitative réalisée sur les mots-clés les plus utilisés parmi les 500 000 annonces du site Adzuna.fr révèle que la qualité la plus recherchée en ce moment par les recruteurs est la capacité à s’organiser. Les qualités les plus recherchées L’étude révèle que les recruteurs accordent plus d’attention à l’attitude des candidats (56% des annonces) qu’aux qualités opérationnelles (46% des annonces). Classement complet Les compétences les plus rémunératrices Cette étude met aussi en avant les compétences qui permettent d’obtenir le meilleur salaire. L’influence du web sur le recrutement L’essor du web, et notamment des métiers de l’IT, a beaucoup impacté les recrutements des entreprises ces dernières années. C’est le cas notamment des développeurs. A noter, l’apparition d’annonces utilisant des mots-clés plus informels. Benjamin COURGEON

Préparer son entretien d'embauche Accueil > Entretien d'embauche > Préparation Préparer son entretien d'embauche Votre curriculum vitae ainsi que votre lettre de motivation ont attiré l'attention de votre recruteur. Ce dernier vous convoque pour un entretien d'embauche. Vous avez ainsi réussi avec succès la première étape vers votre nouvel emploi. Tout comme la lettre de motivation ou le CV, un entretien d'embauche se prépare sérieusement. I - La préparation à un entretien d'embauche passe par une analyse complète de votre personnalité mais également de vos compétences. Il est important de répertorier vos qualités mais également certains de vos défauts. Pour vous préparer correctement pour votre entretien, il est important de lister les différentes étapes de votre parcours professionnel. Vous devez pouvoir justifier en quelques phrases vos choix d'orientation professionnelle ou de formation auprès du recruteur. Il est courant au cours d'un entretien que le recruteur s'informe sur votre parcours professionnel. Vos commentaires

125 questions posées en entretien d'embauche ! Voici une liste de 125 questions/réponses posées en entretien d'embauche pour vous entraîner et arriver au top le jour de votre entretien ! Bonne préparation et bons entretiens ! 1-Parlez-moi de vous Soyez synthétique et clair, réponse en 30 secondes maximum ! 2-Qu’est-ce qui est le plus important dans votre vie ? Soyez sincère. 3-Quels sont d’après vous vos deux principaux défauts ? Préparez à l’avance cette question, classique mais qui déstabilise celles et ceux qui ne l’ont pas préparée. 4-Vos deux principales qualités ? Citez des qualités que votre interlocuteur imaginera utiles dans le travail : bonne humeur, endurance, résistance au stress, dynamisme, etc. 5-Que vous apportent vos loisirs ? Là encore formulez votre réponse avec des bénéfices qui pourront être utiles dans votre travail : goût du challenge, de la compétition, travail en équipe, concentration, endurance physique… expliquez aussi qu’ils concourent à votre équilibre. 6-Comment travaillez-vous en équipe ? Soyez sincère.

Le blog de Bernard Desclaux Ecole de la confiance vs lycée des inquiétudes Dans la série, « C’était pas prévu » j’ai déjà abordé, dans le précédent article, les interrogations autour du conseil de classe[1]. Dans celui-ci c’est un tweet du 29 novembre 2019 qui a attiré mon attention. Il a déclenché en à peine deux jours plus de 300 échanges, un long thread[2] ! Voici ce que « Monsieur Le Prof » écrivait et demandait : « Les crises de larmes et d’angoisse se multiplient dans mon établissement, notamment à cause de la pression des résultats, le fait qu’on demande aux élèves de faire des choix d’orientation plus tôt, etc. Read the rest of this entry » De l’utilité du conseil de classe en lycée général ? L’application de la réforme du lycée s’avère plus délicate que prévue. Read the rest of this entry » Les réformes relancent la nécessité d’une éducation à l’orientation Read the rest of this entry » En perdant son nom, le conseiller d’orientation n’a-t-il perdu que sa dénomination ? Read the rest of this entry »

Entretien d'embauche: les attitudes à éviter Cinq minutes: c'est le temps qu'il faut à 37% des employeurs pour juger un candidat en entretien d'embauche. Et en quinze minutes, 71% d'entre eux savent si vous correspondez au poste à pourvoir, d'après un sondage mené par le cabinet CareerBuilder France auprès de 500 recruteurs. Assez expéditifs, ils fonderaient leur premier jugement sur les attitudes du postulant, plus ou moins à l'aise dans la relation. Pour la moitié des recruteurs interrogés, le manque de contact visuel est le premier critère de défiance. Rien n'est perdu cependant... S'entraîner et préparer l'entretien, pour le cabinet de recrutement, est une nécessité absolue pour éviter les attitudes qui risquent de vous desservir.

Entretien d'embauche : que répondre à "Où vous voyez-vous dans 5 ans ?" Parmi les questions pièges des recruteurs, celle qui vous demande de vous projeter dans l'avenir revient régulièrement. Voici quelques astuces pour donner une réponse pertinente. Que veulent réellement savoir les managers lorsqu'ils posent cette question ? Elle n'a pas forcément l'air d'un piège, mais la réponse que vous allez apporter peut faire réussir ou échouer votre entretien d'embauche. "Le but de cette question courante en entretien est de s'assurer que le candidat est à la recherche d'une carrière professionnelle plutôt que d'un simple travail, que ses objectifs s'alignent sur ceux de l'entreprise et qu'il a un projet réaliste pour son avenir", explique David Wishon, directeur principal de Monster Talent Fusion. Pour Dale Kurow, coach de dirigeants, la réponse à cette question peut également indiquer à l'entreprise que nous possédons l'éthique professionnelle requise, l'état d'esprit et la loyauté pour être une bonne recrue sur le long terme. 1. 2. 3. 4. 5.

Entretien d'embauche collectif : 5 conseils pour se démarquer Dans la majorité des cas, lors d'un entretien collectif, l'un des recruteurs anime tandis qu'un autre prend des notes et relève des indices sur votre savoir-faire et vos connaissances, votre maîtrise et votre état d'être lors des mises en situation. Après une brève présentation de l'entreprise et du poste, un tour de table vous laissera moins d'une minute pour vous présenter. Puis, les recruteurs vous proposeront une mise en situation, parfois déroutante, afin de vous observer en situation de groupe. 1. Soyez en mesure de vous présenter de façon efficace en moins d'une minute. Ce n'est pas ce que vous dites qui fait la différence mais comment vous le dites. Aussi choisissez vos mots, écrivez votre présentation et entraînez-vous jusqu'à ce que vous soyez parfaitement à l'aise. Construisez votre présentation ainsi : d'où je viens (formation, expériences), ce que je veux aujourd'hui (mission à laquelle je veux participer) et quel but je poursuis (je positive l'avenir). 2. Écoutez 3. 4. 5.

Préparer votre entretien en 7 étapes 1- Dans la peau du recruteur Contexte, critères de sélection, objectifs du poste : en collectant un maximum d’informations sur l’emploi visé et sur l’entreprise (activités, culture, ambitions, enjeux), vous tenterez de prévoir les attentes du recruteur. Aidez-vous du site Internet de l’entreprise, de l’offre d’emploi, de la presse… 2- Affinez vos arguments Pendant l’entretien, vous devrez convaincre en peu de temps sans vous laisser déstabiliser. Analysez votre CV au regard des besoins de l’employeur et sélectionnez vos arguments à l’avance. 3- Révisez vos classiques Mises en situation, questions théoriques et conversation bilingue : au-delà de votre motivation, l’entretien sert aussi à tester vos compétences. 4- Question d’argent Si le recruteur ne l’aborde pas lui-même, ce sera à vous de le faire. 5- A vos micros ! 7- Et après… Capitalisez sur votre expérience !

Dictionnaire des métiers : comment bien choisir son métier? Formation, stage, école - France 5 et Onisep video Interview de Sophie Brouard, immunologiste L'inserm nous invite à nous faire une idée des recherches menées aujourd'hui en science de la vie et à découvrir la recherche... article Métiers de l'aviation : turbulences et perspectives Les métiers de l'aviation rencontrent des turbulences mais offrent des perspectives. Pilote de ligne, steward,... video Technico-commercial énergies renouvelables Jean-Romain Rousseau est technico-commercial dans le domaine des énergies renouvelables.

Entretien : 4 questions qui vous mettent mal à l’aise (et que répondre) : : Trouveur d'Emploi Voici quatre questions qui reviennent souvent en entretien. Autant vous le dire tout de suite, ces questions n’apportent rien au recruteur. Pourquoi ? Parce que le candidat peut facilement inventer une réponse. Pour vous, c’est un indice : ceux qui vous posent ces questions ne savent pas faire passer un entretien. Ce qui est bien avec ces questions, c’est qu’il est facile d’y répondre. 1) Pourquoi voulez-vous ce job ? L’idée de cette question est qu’elle est censée évaluer l’intérêt du candidat pour le poste. Bref, si on vous pose cette question, vous aurez sans doute l’impression de vendre du vent. Je la posais en entretien, il n’y a pas si longtemps encore. En fait, même si le candidat n’a pas réfléchi à la question, il est capable de pipoter une réponse. 2) Citez-moi 3 défauts ? Encore une fois, le candidat intelligent va botter en touche. 3) Votre expérience professionnelle n’est pas en adéquation avec le poste auquel vous postulez ? Mauvaise réponse possible : « À votre place !

Communication non verbale en recrutement Comment bouger mes mains quand je parle à un employeur potentiel ? Que dois-je faire de mes jambes pendant l’entretien ? La communication non verbale dans le recrutement est à la mode, il suffit de voir les dizaines d’articles consacrés sur le web à ce sujet. Et si, pour une fois, nous inversions les rôles ? Plutôt que de vous stresser pendant que le recruteur décrypte vos gestes et attitudes, vous pourriez tout à fait agir comme lui ! Peu de cautions scientifiques, et pourtant… Les recherches sur la communication non verbale ne progressent que doucement. En l’absence de certitudes prouvées et incontestées, l’expérience de Joe Navarro a le mérite d’apporter de riches enseignements. C’est en nous appuyant sur les travaux de Joe Navarro et d’autres spécialistes ayant une approche voisine, que nous vous livrons ici quelques trucs et astuces de décryptage. Ce que vous dit le recruteur à son insu L’entretien de recrutement commence, vous voici face à votre employeur potentiel : c’est parti !

Related:  Entretien d'embaucheEntretien embaucheENTRETIEN D'EMBAUCHEddcurieux