background preloader

SOCIAL LEARNING

Facebook Twitter

Livre blanc social learning. Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages. Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ?

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages

Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes. Écouter les enregistrements de la journée. Niveaux d'engagement cognitif. Cet article s’appuie sur les résultats d’un excellent papier de recherche, le meilleur depuis 10 ans en psychologie cognitive selon André Tricot, chercheur français reconnu.

Niveaux d'engagement cognitif

Ce papier décrit quatre niveaux d’engagement cognitif dans l’accomplissement d’une activité. Il les compare aussi en termes d’efficacité sur l’apprentissage. Cet article de blog présente les divers niveaux d’engagement et le suivant détaillera la comparaison de leur efficacité. Les niveaux d’engagement. Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves. Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous.

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves

De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. ChiWylie2014ICAP. LE SOCIAL LEARNING et les outils web 2.0. L'expérience apprenant au cœur de notre transformation digitale.

L’expérience apprenant ou Learner Experience (LX), c’est l’ensemble des émotions et sentiments ressentis par un apprenant avant, pendant et après son parcours de formation.

L'expérience apprenant au cœur de notre transformation digitale

Dans le monde du e-commerce, le phénomène du RO-PO (Research Online – Purchase Offline) bouleverse l’expérience que les marques doivent proposer à leurs clients : on parle alors de parcours client omnicanal et ATAWAD (Any Time Any Way Any Device). Le client s’attend à être reconnu et servi sans rupture, de manière cohérente, quelques soient les canaux empruntés aux différentes étapes de son parcours d’achat… Dans le monde de la formation professionnelle, apprendre tout au long de la vie, c’est le phénomène que je vais renommer LO-TO (Learning Online / Training Offline) qui nous impose de proposer une nouvelle expérience apprenant par le biais de parcours apprenants omni modaux et SLATAWAD (Social Learning Any Time Any Way Any Device) Les différents leviers pour innover en matière d’expérience apprenant.

6 leviers pour rapprocher la formation du travail. L’accélération des cycles économiques et technologiques, les contraintes de coûts, les exigences de résultats, rendent indispensables la prise en compte des situations de travail dans la conception des formations.

6 leviers pour rapprocher la formation du travail

Dans un billet précédent : apprentissages informels, quel poids réel dans le développement des compétences professionnelles, nous évoquions le « modèle 70-20-10 » : non pas une proportion « gravée dans le marbre » et prouvée scientifiquement, mais une invitation à considérer la nature forcément systémique des apprentissages, à prendre en considération l’ensemble des éléments entrant dans l’alchimie qui permet d’aboutir au développement des compétences. Je propose une « grille de lecture », identifiant 6 leviers pour intégrer formation et travail, pour diagnostiquer les solutions existantes et les améliorer. L’alchimie du développement des compétences Les conditions pour apprendre en situation de travail Une grille de lecture des dispositifs.

L’apprenance collective entre pairs à l’aune du modèle transmissif : Impact des dispositifs de partage social sur les communautés d’apprentissage en ligne-2016 These Xavier Inghilterra. La systématisation des apprentissages informels. PairForm. Les communautés de pratique et les systèmes de social learning: l'histoire d'un concept (Partie 4) Vers une discipline sociale d’apprentissage.

Les communautés de pratique et les systèmes de social learning: l'histoire d'un concept (Partie 4)

Social learning et Entreprise 2.0. L’apprentissage est social par nature Sans remonter aux théories de Vygotsky ou d’ Albert Bandura, peut-être que le moyen le plus simple d'expliquer le social learning est de se pencher sur les travaux de Richard J.

Social learning et Entreprise 2.0

La systématisation des apprentissages informels. Accueil systématisation des apprentissages...

La systématisation des apprentissages informels

Formation tout au long de la vie Publiée le Le cabinet québécois Thot Cursus (qui promeut la formation et l’utilisation des outils numériques pour l’éducation), vient de publier, à la demande de l’agence de conseil et formation en management Formadi, un livre blanc sur les « apprentissages informels ». Le projet diaspora* L'apprentissage informel entre pairs, une opportunité pour les entreprises. Au delà des agrégateurs de flux, des messageries instantanées ou des espaces collaboratifs, qui sont des outils à médiation écrite, structures même du Réseau Social d’Entreprise, il est important de redonner toute sa place à la transmission « orale » du savoir-faire.

L'apprentissage informel entre pairs, une opportunité pour les entreprises

Elle est plus accessible, plus adaptée à la formation, plus efficace, plus précise et enfin beaucoup plus productive car elle ne demande pas de contribution écrite. Et de ce fait s’adresse à tous. Vous allez me dire il y a la machine à café pour cela. Peut-être, mais si on organise, on optimise et on valorise cette entraide, on obtient alors l’une des meilleures solutions pour accélérer la montée en compétences, augmenter la productivité individuelle et fluidifier le transfert d’expérience. Pour répondre à l'invitation à participer à ce tournage, veuillez sélectionner l'option appropriée ci-dessous. I confirm my response, and also send a word to the organizers: Below, I explain my motivation to the organizers:

L'apprentissage par les pairs. L'école est une institution de transmission.

L'apprentissage par les pairs

Mais ne peut-on donner à la transmission une direction horizontale plutôt que verticale ? Apprendre entre pairs, c'est aussi transmettre, mais sans notion de hiérarchie ni d'autorité statutaire. Beaucoup d'expériences ont été menées en ce sens. Le Social Learning augure-t-il la mort de la formation traditionnelle ? En vertu du modèle 70/20/10, le développement des compétences et l’acquisition des connaissances s’effectuent à 70% par l’activité et l’expérience, 20% par les contacts et interactions avec les autres, 10% par la formation formelle au sens propre. Ainsi, Morgan Mc Call, Robert W. Eichinger et Michael M. Lombardo ont démontré que 90% de nos savoirs proviennent de l’apprentissage informel et non formel. En ce sens, il apparaîtrait que le véritable apprentissage se trouverait dans toutes les nuances de notre façon de collaborer, de partager, de travailler. Ces propos viendraient légitimer l’émergence de nouveaux concepts de formation tel que le social learning.

Pour autant, ce mode de formation innovant annoncerait-il le déclin de la formation traditionnelle ? L’échange social comme facteur d’apprentissage. Tout d’abord, il apparaît opportun de s’attarder quelque peu sur le concept de social learning. Socialearning - L'intelligence collective au coeur de votre compétitivité.

L’apprentissage est-il totalement social ? Presque tous les jours, je me laisse entraîner dans des discussions autour des fondamentaux de l'apprentissage, de la nature de la connaissance et des processus d’éducation. Cela va de pair avec le métier de professeur à l’Université et je m'attends à me retrouver dans cette situation très souvent. Lorsque je ne parle pas d'apprentissage, j’y réfléchis, je lis, fais des recherches ou écris à ce sujet. Construire son réseau personnel d'apprentissage. Les enseignants sont des apprenants professionnels. Parce qu'ils savent et aiment apprendre, ils ont choisi d'enseigner et se sont formés à cela. Se forment-ils toujours, tout au long de leur vie ? Selon le pays dans lequel ils exercent leur profession, ils bénéficient de dispositifs formels plus ou moins étoffés pour cela; ils lisent et s'informent également beaucoup, cela fait partie de leur métier.