background preloader

36% des enfants de Fukushima présentent des grosseurs anormales

Ces chiffres choquants proviennent du "Sixième rapport de la préfecture de Fukushima – Enquête sur la gestion de la santé", une enquête menée par la section d’examen de la thyroïde et publiée par le Centre de recherche sur les symptômes de contamination radioactive à Fukushima (FRCSR). Sur plus de 38000 enfants testés auprès de la préfecture de Fukushima, au Japon, 36% ont des excroissances anormales – des kystes ou des nodules – sur leurs thyroïde, un an après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Soit 13646 enfants. Les résultats à Fukushima montrent une «progression beaucoup plus rapide que par rapport à Tchernobyl», puisque les recherches effectuées autour de Tchernobyl a montré que le taux de nodules de la thyroïde chez les enfants de 5 à 10 ans après l’accident était d’environ 1,74%. Source : Businessinsider / Enenews.com Like this: J'aime chargement… Catégories:Fukushima, Japon, Nucléaire

http://lejournaldusiecle.com/2012/07/17/36-des-enfants-de-fukushima-presentent-des-grosseurs-anormales/

Related:  Société moderne... civilisée ???nucléaire

Un super virus H5N1 cr en laboratoire inqui te Une création digne du scénario de Contagion, le dernier film catastrophe de Steven Soderbergh. Des chercheurs du Centre Medical Erasmus de Rotterdam, aux Pays-Bas, ont mis au point un nouveau virus de la grippe, transmissible d'homme à homme et potentiellement mortel, rapporte Le Parisien ce mardi. Ce nouveau virus est si dangereux que l’agence de biosécurité américaine (NSABB) a recommandé de bloquer la publication de leur étude, initialement prévue dans le magazine Science. En effet, alors qu’elle cherchait à mieux comprendre le virus de la grippe aviaire (H5N1) pour trouver de nouveaux moyens pour le contrer, l’équipe du professeur Ron Fouchier a fait muter un virus grippal H5N1 et créé, dans le même temps, les conditions idéales de propagation d’homme à homme. Ils ont ainsi fabriqué une forme de H5N1 aussi transmissible que la grippe saisonnière, mais bien plus mortelle. Les mutations en laboratoires ne sont «pas rares»

Fukushima : et si le pire était à venir ? C'est une petite piscine - et un désastre planétaire en puissance. Un cube en béton de onze mètres de profondeur, rempli d'eau et bourré de combustibles nucléaires usagés : 264 tonnes de barres très radioactives ! Depuis un an et demi, ce bassin dit de "désactivation" repose à trente mètres du sol sur le bâtiment ébranlé du réacteur numéro 4 de la centrale de Fukushima-Daiichi. Il n'est plus protégé ni par un toit solide ni par des murs, mais par une simple bâche de plastique blanche. Ce scénario d'apocalypse obsède la plupart des chercheurs Les risques d'une telle situation sont incommensurables.

{sciences²} Enlèvement sur le n°4-2 Depuis une quinzaine de jours, de nombreux organes de presse agitent un spectre nucléaire. Celui d'un risque brusquement accru et caché de la survenue d'un nouvel accident à la centrale de Fukushima Dai-ichi au Japon. Un accident "pire", écrivent-ils, que celui de mars 2011, car une "bombe nucléaire à retardement" y menacerait d'exploser dans la piscine à combustibles du bâtiment du réacteur n°4. (photo, enlèvement d'un élément de protection de la cuve du réacteur n°4, prise le 10 août 2012). Cette avalanche d'articles - une recherche sur google news donne plus de 60 réponses pour les derniers dix jours sur les sites webs des journaux, télés et radios - peut effrayer.

Combat Monsanto - Ce que vous devez savoir sur l’EFSA - en 3 minutes CEO, membre d’ALTER-EU aux côtés de Combat Monsanto, publie un nouvel outil de vulgarisation expliquant quelques-uns des principaux problèmes de l’EFSA, l’agence chargée de délivrer des recommandations scientifiques en matière de sécurité alimentaire aux autorités européennes. Ce film d’animation de trois minutes vous permet d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’EFSA et dans quelle mesure celui-ci bénéficie à l’industrie agro-alimentaire et à des multinationales des pesticides et des biotech telles que Monsanto, Syngenta, Unilever, Nestlé... Les experts et les responsables de l’EFSA sont-ils indépendants de l’industrie ? Quel rôle l’industrie joue-t-elle dans les tests sanitaires effectués par l’EFSA ? L’EFSA n’utilise-t-elle pas d’autres recherches indépendantes sur ces produits ? EFSA animation (fr) from Corporate Europe on Vimeo.

Mutations chez les papillons de Fukushima : quelles conclusions en tirer ? Question : Que penser de la méthodologie adoptée et du sérieux de l’étude ? Michel Fernex : Cette étude consacrée à un papillon bleu commun au Japon montre que les retombées radioactives de Fukushima altèrent le génome de cette espèce animale [1]. C’est un excellent travail de recherche conduit sur le terrain et au laboratoire par sept universitaires. Les photos illustrent bien les altérations congénitales qui étaient déjà présentes deux mois après les explosions chez les papillons femelles, et qu’on retrouve amplifiées dans les deux générations qui ont suivi.

PDF - Jean-Christophe de Mestral - L'Atome Vert (fukushima.uranium.Thorium.Developpement durable.Energie nucléaire) La catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, a mis une pression immense sur les pays producteurs d'énergie nucléaire. Face aux craintes de leurs populations, certains gouvernements ont pris la décision d'arrêter et de démanteler, dans un avenir proche, leurs... La catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, a mis une pression immense sur les pays producteurs d'énergie nucléaire. Face aux craintes de leurs populations, certains gouvernements ont pris la décision d'arrêter et de démanteler, dans un avenir proche, leurs installations nucléaires existantes, ainsi que d'écarter la filière nucléaire de leur politique énergétique future.Or la disponibilité des énergies fossiles diminue, le solaire et l'éolien ne sont pas encore capables de prendre le relais totalement. Actif dans le monde de l'économie, Jean-Christophe de Mestral a étudié la physique en Angleterre.

Des papillons mutants autour de Fukushima LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Pons (Tokyo, correspondant) Ailes atrophiées, courbées ou en surnombre. Antennes difformes. Yeux bosselés. Couleur altérée. Eclosions avortées. Japon : nouveau régime alimentaire après Fukushima Les japonais, malheureusement, n’ont pas la chance de choisir des produits locaux et du terroir. Depuis la catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, la nouvelle raison d’être des japonais pourrait être : « Chassez ces becquerels* que je ne saurais voir. » Quand manger devient un enfer. Faire ses courses au Japon est désormais un vrai casse-tête, du moins pour ceux qui songent à ne pas avaler plus de becquerels que nécessaire. En février dernier, le ministère japonais de la Santé a fixé une limite maximum admissible plus stricte : 100 becquerels par kilogrammes pour la viande, le poisson, les fruits et les légumes (contre 500 auparavant) ; 50 becquerels par kilogrammes pour les boissons, produits alimentaires destinés aux enfants et le lait ; et 10 becquerels par litre pour l’eau (au lieu de 200). Une nouvelle façon de faire ses courses.

L’Histoire de la Vitamine B17 (Laetrile) – Découvrez la vérité sur le Cancer Dans les années 1940, le Dr. Ernst T. Krebs, Sr. et son fils (le Dr E.T. Jean-Christophe de Mestral: «Le thorium ne doit pas être oublié» Tchernobyl puis Fukushima ont clairement démontré les risques majeurs de l’énergie nucléaire. L’Allemagne, la Suisse et d’autres pays ont ou vont donc lui tourner le dos. Mais l’atome n’a peut-être pas dit son dernier mot. Fukushima: les piscines de combustible font trembler les experts C'est surtout la fameuse piscine du réacteur 4 qui inquiète. Située en hauteur, elle contient de nombreux assemblages combustibles radioactifs protégés par l'eau. Malgré qu'elle ait été renforcée, les craintes sont vives qu'un nouveau séisme violent la fasse s'écrouler. Dans ce cas, quelles seraient les conséquences ? Les scénarios les plus apocalyptiques, sinon carrément fantaisistes, sont parfois diffusés sur Internet.

Les conséquences inattendues de Fukushima - Nucléaire - Energies Critiqué pour ses mensonges et son incapacité à gérer correctement les migrations de populations consécutives à l'accident de Fukushima, le gouvernement japonais semble avoir tenu compte des manifestants, qui, tous les vendredis, depuis mars 2012, se réunissaient devant le Parlement, grossissant leur nombre de 300 au début, à plus de 100 000 fin juillet... En partie seulement, car pour tous ces citoyens qui demandaient l'arrêt immédiat des centrales, 2039 reste une perspective lointaine. Et, d'ici là le développement des énergies renouvelables devrait s'intégrer dans un mix énergétique autorisant la reprise d'activité de certains réacteurs : pour l'heure seuls 2 d'entre eux ont été redémarrés sur les 50 que comptent désormais le pays. D'ailleurs, le ministre japonais de l'industrie et de la Technologie a confirmé, dès le 15 septembre, la poursuite de la construction de deux réacteurs nucléaires.

Fukushima : une catastrophe d'origine humaine, pas naturelle La Commission indépendante d’experts nucléaires a rendue hier son rapport d’enquête sur Fukushima. Cette commission, chargée par le parlement japonais de déterminer les circonstances de la catastrophe nucléaire qui a commencée le 11 mars 2011, a publié un rapport accablant de 641 pages. Elle est composée de dix experts, sismologue, avocats, médecins, journaliste scientifique, professeurs désignés par les parlementaires. Photo xtcbz (Flickr) Observatoire des inégalités - Taux de pauvreté, communes France 21 août 2012 - Roubaix, Aubervilliers et Saint-Denis de la Réunion sont les villes de France où le taux de pauvreté est le plus élevé. Il atteint 46 % à Roubaix. Pour la première fois en France, le bureau d’études Compas évalue la pauvreté au niveau local pour les 100 plus grandes villes. Le taux moyen de pauvreté de 15 %, tel qu’il ressort de nos estimations [1] n’a pas grand sens pour les habitants au quotidien dans leur commune. Parmi les 100 plus grandes villes, les taux de pauvreté estimés vont de 7 à 46 % entre Neuilly-sur-Seine et Roubaix.

Related: