background preloader

Origine, puissance, financement : les clefs pour comprendre l’Etat islamique

Origine, puissance, financement : les clefs pour comprendre l’Etat islamique
L’organisation, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre, est une nébuleuse dont les contours sont difficiles à cerner. Le Monde.fr | 20.11.2015 à 16h31 • Mis à jour le 20.11.2015 à 20h20 | Par Mathilde Damgé L’organisation, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre, est une nébuleuse dont les contours sont difficiles à cerner. Voici 5 points essentiels pour l’appréhender. 1. Son origine L’Etat islamique (EI), qui a revendiqué les attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre, est né de la guerre en Irak. L’appellation « Etat islamique » n’est véritablement apparue qu’en 2014, l’organisation s’étant d’abord appelée Etat islamique en Irak (EII), puis l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). En France, où l’EI n’est pas considéré comme un Etat, on l’appelle Daech, l’acronyme en arabe de « Daoula islamiya fi Al-Iraq wal-Cham », soit « Etat islamique en Irak et au Levant ». 2. Rakka, en Syrie, est présentée par l’EI comme le poste de commandement central de l’organisation.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/20/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-l-etat-islamique_4814465_4355770.html

Related:  H4 : Le Proche et Moyen-Orient, foyers de conflitsgéopolitique du monde actuelEtat islamique

INA Parcours conflit israélo-palestinien parcours pédagogique Elsa Coupard - Enseignante d'histoire-géographie de l'Académie d'Aix-Marseille Présentation A travers plusieurs sujets datant de 1948 à 2006, on revient sur l'historique du conflit israélo-arabe et israélo-palestinien, pour comprendre les enjeux qui agitent aujourd'hui encore cette zone du Proche-Orient. Place dans le programme Terminale > L et ES > Histoire > Puissances et tensions dans le monde > Un foyer de conflitsTerminale > S > Histoire > Enjeux et recompositions géopolitiques du monde > Un foyer de conflitsTerminale > STG > Histoire > Les relations internationales > Le Proche Orient - L'Amérique latine > Le Proche OrientCAP > Histoire > Guerres et conflits contemporains > Les nouveaux conflits > Le conflit israelo-arabe

Tout comprendre sur Daech, l'Etat Islamique Fermer Bonjour, Dans l’optique de l’amélioration constante de ses services, France Bleu souhaite recueillir votre avis sur l’évolution du site. Cette enquête ne vous prendra que quelques minutes et nous permettra d’améliorer notre site afin de mieux répondre à vos attentes. Cela vous permettra également d’être parmi les premiers à tester les nouveautés du site, en vous inscrivant à la fin de l’enquête.

En Syrie, le régime, la Russie et l’Etat islamique unis pour exploiter un champ de gaz Le complexe gazier de Twinan, dans l’est du pays, a fait l’objet d’un accord entre régime et djihadistes. Avec l’aide technique d’une société russe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Madjid Zerrouky A 75 kilomètres au sud-ouest de Rakka, la « capitale » syrienne de facto de l’organisation Etat islamique (EI), des torchères continuent d’éclairer de nuit un coin perdu dans la steppe. Le champ de gaz de Twinan et son usine attenante ont été épargnés par les bombardements et les combats qui ravagent le pays, si l’on excepte un raid aérien de la coalition menée par les Etats-Unis, qui a brièvement interrompu la production début décembre 2015.

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction. Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise. C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Il s’agit pour l’Etat de s’appuyer, en cas par exemple de catastrophe naturelle, sur des internautes volontaires et mobilisés, à la fois pour diffuser l’information officielle fiable sur la crise, et remonter de l’information de terrain, via tous les moyens offerts par le web social : tweets, photos géolocalisées, cartes interactives, outils contributifs ... Cette collaboration avec les internautes permet à l’Etat de démultiplier sa surface de diffusion et de captation d’information, et d’être d’autant plus efficace pour sa gestion de crise.

Le djihadisme : des éléments pour comprendre Comme annoncé dans l'Éclairage du 14 novembre, « Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015 », nous complétons nos propositions de ressources scientifiques pour aider à comprendre et à enseigner. Certaines sont en libre accès : d'autres sont des ouvrages en librairie dont nous présentons la table des matières et les comptes-rendus publiés. Nous remercions tous ceux qui nous ont suggéré des références, et vous invitons à continuer à le faire via la page de contact du site. Des termes à éclaircir Gilles Kepel, « Jihad », Pouvoirs 1/2003 (n° 104), p. 135-142 www.cairn.info/revue-pouvoirs-2003-1-page-135.htm

Conflit Israélo Palestinien infographies Toutes ces infographies sont sur ​​le site Visualizing Palestine, un site dédié à la création de documents graphiques pédagogiques et percutants. N’hésitez pas de consulter ce site. • Je vous fais part de ces exemples très concrets et surtout vraiment d’actualité pour vous démontrer que, à travers l’utilisation des i-Viz (infographies), la compréhension cognitive est très précise lorsque la structuration de plusieurs données vous permettent de suivre l’actualité sur des conflits, avec notamment celui du conflit Israélo-Palestinien. • A l’instar de la fameuse émission de télé, « Le dessous des cartes« , diffusé sur Arte – l’utilisation d’infographies est très importantes et appréciées pour expliquer le monde. • Aujourd’hui, les journalistes conçoit de plus en plus d’article en étant accompagné par une infographie. Celle-ci est toujours un accompagnement efficace dans la compréhension de l’article.

Syrie, la guerre qui change le monde : trois cartes d'une guerre mondialisée 3 cartes pour comprendre comment le conflit syrien s'est mondialisé. A l'occasion de notre journée spéciale "5 ans de guerre en Syrie : Le conflit qui a changé le monde". 1- Le jeu des alliances entre Etats Survolez chaque pays pour obtenir des précisions quant à l'engagement de chacun sur le terrain syrien. Contrairement à ce qu'ont pu avancer le Roi Abdallah II de Jordanie ou Dmitri Medvedev en parlant récemment de "troisième guerre mondiale", le conflit syrien s'apparente davantage à une guerre civile identitaire mondialisée.

Premières frappes contre Daech en Irak et en Syrie depuis le Charles de Gaulle Les frappes étaient annoncées - ce lundi matin encore, François Hollande avait prévenu : "Notre porte-avions qui va bientôt arriver sur zone a été clairement mandaté pour frapper et frapper dur contre Daech". C'est en Irak que les chasseurs embarqués sur le Charles-de-Gaulle ont d'abord frappé ce lundi. Le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, l'a annoncé : "Nous avons frappé à Ramadi et à Mossoul en appui au sol de forces locales qui étaient en progression contre des troupes de Daech". Un peu plus tard dans la soirée, le ministère de la Défense a annoncé que d'autres frappes avaient été menées depuis le porte-avions français, mais cette fois en Syrie.

#JeSuisParis, en dessins Le hashtag #JeSuisParis, en résonnance avec celui des attentats de janvier, #JeSuisCharlie, est né cette nuit sur les réseaux sociaux après la série d'attaques dont la capitale et sa banlieue ont été la cible. La mort des dessinateurs de Charlie avait donné lieu à de nombreux hommages en dessin. Là encore, dessinateurs et internautes ont partagé leurs croquis. Le dessin le plus partagé est celui-ci, il est l’œuvre de l’artiste Jean Jullien : ISLAM – Salafisme, jihadisme Racine : de salaf, « ancêtres » ou « pieux prédécesseurs », quête de l’authenticité et retour à la pureté des sources. Ce concept appartient à l’islam sunnite. Au contraire de l’islamisme, le salafisme n’est donc ni un mouvement religieux à revendication politique, ni une organisation à proprement parler, plutôt une tendance de « régénération » de la foi et de réislamisation de la société. Un salafiste peut être considéré comme un musulman « ultra-orthodoxe ». Doctrine Le salafisme prône :

Video Crise de Suez 1956 En réplique au refus anglo-américain de s'associer à l'URSS et à la Banque Mondiale pour financer l'ambitieux projet du barrage égyptien d'Assouan, Gamal Abdel Nasser nationalise le 26 juillet 1956 la Compagnie du Canal de Suez, contrôlée par les Britanniques. Anthony Eden, premier ministre anglais annonce des représailles militaires. Israël puis Paris qui a l'espoir de couper les bases arrières égyptiennes du FLN en faisant chuter Nasser se rallient à ce principe. Le 29 octobre, Israël envahit le Sinaï. Irak... De l’occupation étrangère à l’Etat islamique Myriam Benraad est docteur en science politique de l’IEP de Paris, spécialiste de l’Irak et du monde arabe. Elle est chercheur associée au Centre d’études et de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM-CNRS). "L’Etat islamique, ou Daech (surnom de l’organisation terroriste dans le dialecte irakien, tiré de l’acronyme arabe Dawla al-islamiyya fi al-iraq wa al-cha) apparaît aujourd’hui, dans les médias et les représentations politiques, comme l’adversaire absolu de l’Occident, celui qui multiplie attentats et actes de barbarie, qui met le Moyen Orient à feu et à sang et qu’il faut combattre à tout prix.

Attaques à Paris : #PorteOuverte, #RechercheParis, #PrayForParis, nuit de solidarité en ligne Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pauline Croquet, Morgane Tual et William Audureau « Rue Castagnary je peux encore héberger du monde », « je peux ouvrir mon appart dans le 20e », « si quelqu’un cherche un abri vers Belleville, prévenez-moi »… Peu après les fusillades qui ont fait de nombreux morts vendredi 13 novembre à Paris, la solidarité s’est organisée rapidement sur la Toile. Avec le mot-clé #PorteOuverte, de nombreux internautes ont fait part sur Twitter de leur volonté d’accueillir des personnes pour se réfugier en lieu sûr. Avec ses variantes : #PortesOuvertes, #OpenDoor ou #OffeneTüren – en pensant aux nombreux Allemands présents dans la capitale pour le match France-Allemagne. Peu après minuit, plus de 200 000 tweets contenant le mot-clé #PorteOuverte avaient été publiés, relayés par des comptes très populaires comme celui du YouTuber Norman Thavaud. Et avec succès, puisque certains internautes ont indiqué sur le réseau social avoir effectivement accueilli des personnes.

Related: