background preloader

La pauvreté dans le monde, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mai 2000)

La pauvreté dans le monde, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mai 2000)
Sur les 50 pays les plus pauvres du monde, classés selon l’indicateur de développement humain (IDH) du PNUD, 33 sont situés en Afrique subsaharienne. Malnutrition, pauvreté, illetrisme, situation sanitaire désastreuse... le continent est la première victime du creusement des inégalités dans le monde. Si de 1960 à 1980, les pays d’Afrique ont enregistré des progrès sensibles en matière de développement économique et social, ces progrès se sont ralentis, notamment du fait des effets désastreux des plans d’ajustement structurel menés par les institutions financières internationales. Sources : World Resources Institute (WRI), Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Banque mondiale, Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/pauvreteindimdv51

Related:  disparités nord sudgéopolitiqueGéographie , géopolitique, ressources écologie

Sur un T-shirt à 29 €, la travailleuse gagne 18 cents Les chiffres sont là: sur un T-shirt vendu 29 euros dans le magasin, 18 cents vont à la travailleuse qui le confectionne. Souvent dans un atelier d’un pays d’Asie. Une somme dérisoire qui, en fin de mois, laisse la travailleuse en question dans la misère, tout simplement. Hier, achACT (actions consommateurs travailleurs), des travailleurs belges et cambodgiens ont rencontré les responsables des sièges belges deH& M et Zara. Pourquoi ces deux-là? Carole Crabbe, achACT: «Parce que ce sont les deux leaders mondiaux du secteur. Dépenses de santé et mortalité infantile dans le monde, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, janvier 2014) Cinq milliards de personnes dans le monde ne disposent pas d’une protection sociale efficace. Dans les pays en développement, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour réclamer une couverture sanitaire universelle (CSU). Alors que l’ONU s’apprête à redéfinir les Objectifs du millénaire pour le développement pour 2015, de nombreuses (...) Dans un XXIe siècle marqué par un creusement vertigineux des inégalités, l’accès aux soins constitue un enjeu majeur de la lutte contre la pauvreté et pour la cohésion sociale. Chaque année, cent cinquante (...)

Ces multinationales européennes qui pillent les ressources des pays du Sud "Toutes les cinq secondes, c'est l'équivalent du poids d'une Tour Eiffel de ressources naturelles qui est prélevé des écosystèmes et des mines." C'est à partir de ce constat alarmant que des associations écologistes et de solidarité internationale, des syndicats et des chercheurs, coordonnés par le Centre de recherche et d'information pour le développement (Crid), lancent, ce samedi, la campagne "Une seule planète" pour une gestion durable et équitable des ressources naturelles. Car les pays riches ne se contentent pas de consommer dix fois plus de ressources par habitant que les pays pauvres. Cette consommation, d'eau, de minerais, de pétrole ou de produits agricoles, se fait aussi au prix de dégradations environnementales et de violations des droits humains, générées par les multinationales qui (sur)exploitent ces ressources. Eramet en Indonésie

«Moi, Chantan, ouvrière textile au Cambodge, 12 heures par jour, 6 jours sur 7, sans congés...» #Soldées : pour tenter d’enrayer les salaires de misère pratiqués par l’industrie de l’habillement dans les pays de production, le collectif Ethique sur l’étiquette (membre de l’alliance Clean Clothes Campaign lance aujourd’hui une campagne pour exiger des multinationales de l’habillement l’adoption de pratiques permettant le versement d’un salaire vital aux ouvrier(e)s de la confection le long de leurs chaînes de sous-traitance. L’alliance a envoyé un questionnaire à 50 multinationales pour mesurer leur engagement en faveur du versement d’un salaire vital. Aucune de celles qui ont répondu ne s’est engagée de manière significative sur ce sujet.

Géopolitique et FLE : parler du dessin de presse en cours de français Jump to navigation Formulaire de recherche recherche avancée Liberté de la presse : le dessin comme arme absolue ? Une émission ni bête, ni méchante sur l'art de la caricature. Des paysans bio en soutien au mouvement Nuit Debout « Ça nous interpelle, ce mouvement, qui s’interroge sur l’avenir et sur la manière de construire un projet », confie Dominique Marion, paysan bio depuis 1977 près de Royan (Charente-Maritime), en regardant l’assemblée générale qui se termine. Depuis le 31 mars, tous les soirs, la place de la République à Paris se remplit à l’appel de « Nuit Debout », pour des soirées et des nuits d’assemblées, de discussions, de débats dans la foulée de l’opposition au projet de réforme du Code du travail et pour la convergence des luttes [1]. Lundi, des paysans bio de toute la France se sont joints à l’occupation le temps d’un cercle de parole. Dans d’autres villes de France, le mouvement Nuit Debout continue d’essaimer et de grandir, jour après jour. Voir en plein écran

Une poubelle, des élèves, des bouts de papier et une belle leçon de vie Une poubelle, des élèves, des bouts de papier et une belle leçon de vie On dit que l’école est un microcosme de la société. Tout le monde ne naît pas avec les mêmes cartes en main, et les Hommes ne naissent pas tous libres et égaux en droit. Tutoriel : créer un graphique géographique avec Google Drive Continuons à découvrir les fonctionnalités proposées par Google Drive. Les feuilles de calcul permettent de créer tout type de graphique comme dans Excel. La nouveauté réside dans la possibilité de réaliser un graphique dit géographique, c’est-à-dire de mettre en place une carte d’une région, d’un continent ou d’un pays à partir de données présentes dans une feuille de calcul. Les données sont représentées sous forme de surface (ex : un pays) et non en tant que point (ex : une ville). Ce graphique permet d’afficher une carte de données représentées par des couleurs. La dernière version de Google Map nommée Maps Engine Lite permet cependant de faire apparaître une liste de points à partir d’adresses sur une carte.

Le climat et l’écologie bien présents à Nuit debout Paris, reportage Comme les jours précédents, la commission climat et écologie de la Nuit s’est réunie mardi 12 avril à 16 h, place de la République à Paris. Au programme de la deuxième partie de l’après-midi, la rédaction du manifeste de la commission, la mise en place du tri sélectif sur la place et l’organisation d’activités pour la journée de dimanche, consacrée à la projection du film Demain et aux « solutions pour l’avenir », explique David, 30 ans, facilitateur de la commission et en recherche d’emploi dans la gestion de projet en développement durable. Trois groupes de travail sont constitués et disposent de 45 minutes pour avancer dans ces projets. Une quinzaine de participants s’attelle au peaufinage du manifeste, aidée par Arnaud, 27 ans, animateur du groupe de travail. Quatre propositions sont examinées et départagées par un débat suivi d’un vote.

Inégalités dans le monde: les drôles de chiffres de l'ONG Oxfam On le sait, une information a d’autant plus de chances d’être retenue, approuvée et partagée qu’elle vient en confirmation et en appui de ce dont nous étions déjà persuadés avant d’en prendre connaissance. Exemple parfait: l’ONG Oxfam, qui lutte contre la pauvreté, a publié, lundi 19 janvier, un rapport au titre choc repris à peu près partout. Selon l’ONG, les 1% les plus riches s’arrogent déjà 48% de la richesse mondiale. Et le seuil symbolique de 50% devrait être atteint cette année, puisqu’ils «possèderont plus que le reste de la population en 2016», selon l'organisation. On se sent un peu mal à l'aise de devoir briser le consensus autour de cette publication, mais, sans que cela revienne à minimiser les inégalités économiques entre les zones géographiques et, de plus en plus, au sein des sociétés elles-mêmes, il faut noter que, depuis plusieurs années, des journalistes et économistes critiquent la méthode employée par l’ONG.

Géopolitique Les négociations avec l'Iran sur le dossier nucléaire approchent de leur dénouement. A quelques jours de la date butoir du 24 novembre, les spéculations vont bon train. Parviendra-t-on à régler les questions en suspens ? En l'absence d'un accord final, les tractations seront-elles à nouveau prolongées ? Ou bien faudra-t-il se séparer sur un constat d'échec ?

Les 1 % les plus fortunés posséderont bientôt la moitié de la richesse mondiale Selon Oxfam, 80 personnes se partagent aujourd'hui la même richesse que 3,5 milliards d'individus. L'ONG Oxfam publie, lundi 19 janvier, une nouvelle étude, consultable en ligne, révélant l'ampleur des inégalités dans le partage des richesses sur la planète. Selon ses calculs, réalisés à partir de données fournies par le Crédit Suisse, la richesse cumulée des 1 % les plus riches de la planète dépassera bientôt celle détenue par les 99 % restants. Selon Oxfam, « la part du patrimoine mondial détenu par les 1 % les plus riches était passée de 44 % en 2009 à 48 % en 2014, et dépasserait les 50 % en 2016 ».

Ce site montres les pays ou se trouve la pauvreté et en explique les conséquence. by cpl_pparouty Mar 18

Related: